écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




paranoïa / naturel ou chimique sans aucun effet secondaire : ça existe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
meosine
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 10/11/2005
Féminin
Localisation : Bugarach (Aude)
Nombre de messages : 1481

MessageSujet: paranoïa / naturel ou chimique sans aucun effet secondaire : ça existe ? Ven 13 Fév 2009 - 13:14

Je m'interroge... Les médicaments peuvent avoir des effets secondaires, les HE peuvent avoir des effets secondaires, les plantes peuvent avoir des effets secondaires, les aliments peuvent avoir des effets secondaires, l'environnement peut avoir des effets secondaires... Et donc... c'est compliqué de savoir ce qui est bon ou non, car à mon avis TOUS
les produits, naturels ou non, sont susceptibles de générer
allergies/intolérances/effets secondaires.
A partir de là... je dirais qu'il faut choisir ce qui semble le moins nocif en
général, tout en sachant que les allergies à certaines HE/(et donc
probablement leurs HA) et autres substances naturelles, ça existe (c'est pour ça qu'on dit toujours de
faire un test de tolérance), et que TOUT a des effets, seulement
"primaires" ou primaires et secondaires...

Peut-être que dans 20 ans, certaines d'entre nous découvrirons qu'elles
ont une pathologie liée à la trop grande présence de telle substance
pendant des années, substance apportée par des huiles essentielles... Ou alors qu'après avoir mangé pendant des années une variété de carottes, elles contenaient en fait un composant (naturel ou apporté par l'environnement, que ce soit la pollution ou autre) que notre corps n'a pas bien assimilé et qui a causé une maladie difficile à guérir/incurable...

Que ce soit en médecine allopathique, en cosmétique chimique, ou en cosmétique naturelle (voire aussi en médecine naturelle, cf les HE exotiques), de nouveaux produits arrivent, de nouvelles molécules sont découvertes, des ingrédients jusqu'ici peu utilisés car difficile à trouver se démocratisent et sont utilisés à plus grande échelle (qui aurait personnellement employé de la DHEA, de la phytokératine, de l'alcool cétylique, et autres ingrédients, il y a quelques années, alors qu'on n'en parlait pas/peu et que c'était plus difficile à trouver ?)... Et au final, pour beaucoup de choses, nous n'avons pas de recul.
On discute de modifications hormonales survenues chez 3 jeunes garçons dans le sujet sur l'HA de tea tree ; certains sont allergiques au lait ; d'autres aux oeufs ; d'autres aux fruits à coques, d'autres à certains composés entrant dans la préparation des vaccins ... etc, etc. Ce qui m'amène à la pensée déjà énoncée que TOUT peut avoir des effets secondaires négatifs (on peut aussi logiquement penser que tout peut avoir des effets positifs, mais ce n'est pas le sujet et ce n'est pas préoccupant).

Que faire alors, pour prendre le moins de risques possible ? Ne plus sortir dans la pollution ? sortir différents appareils de mesure à chaque fois qu'on va quelque part, pour vérifier le taux de nitrates, le taux d'uranium, le taux de métaux lourds ? ne plus aller manger chez des amis parce qu'ils ne mangent pas bio et qu'on ignore les produits chimiques qui se trouvent dans ce qu'ils nous font à dîner (et on ignore même s'ils se sont bien lavés les mains d'ailleurs, on est obligés de leur faire confiance) ? Arrêtee de consulter ses mails et de surfer sur LPM parce qu'il y a les émanations de l'ordi et les ondes Wifi ? Débrancher tous les modems qu'on croise pour éviter les ondes ?..

Il y a hélas tellement de choses qui sont devenues dangereuses dans notre environnement, en + de celles qui l'étaient déjà, naturellement (sûrement des histoires de sélection naturelle, tout ça tout ça, et de limitation naturelle de la surpopulation)...

C'est décourageant, toutes ces choses sur lesquelles on n'a pas d'influence.
Alors au final je pense qu'il faut être raisonnable, et ne pas toujours penser que nous serons dans les 0,0001% de personnes qui réagissent négativement... Car je vous mets au défi de trouver un produit pour lequel il y a un "risque zéro". Et quand bien même vous l'auriez trouvé, on en reparle dans 20-30 ans, quand ce produit aura interagi avec ce qui est passé dans notre corps via l'alimentation et l'environnement...
La vie est pleine de petits dangers et de menaces... Il y a des personnes sur lesquelles ça n'aura pas d'influence, et d'autres qui feront une énorme réaction à une toute petite quantité...
Il faut donc se renseigner, encore et encore, et essayer de mesurer le risque pris en n'utilisant pas ce produit, et le risque pris en l'utilisant. Par exemple : si on a une maladie grave et que le traitement (dont l'efficacité aura été prouvée sur de très nombreux patients) a 5% de risques de générer des effets secondaires, mais qu'on a 45 % de risques que la maladie ne dégénère en quelque chose de vraiment très grave si on ne se soigne pas... On est bien obligé de choisir entre un risque ou un autre et d'être raisonnable.
Parce que se dire "au moins je n'ai pas eu les effets secondaires du traitement" alors que la maladie a dégénéré très fortement, ce sera peut-être une victoire personnelle, mais pas forcément d'un point de vue santé...

[je dois avouer que c'est un peu "faites ce que je dis, pas ce que je fais", car je n'ai par ex jamais été chez la gynéco et qu'au moment où j'ai eu un syndrome des ovaires polykystiques, je n'ai jamais été faire l'échographie endo-vaginale prescrite pas l'endocrino, il m'a suffi qu'elle me dise que ce n'était pas un syndrome dangereux, à part éventuellement pour la fécondité, mais qu'il y a des traitements]

Et vous, qu'en pensez-vous ? A la recherche du risque zéro ou, plus raisonnablement, à la recherche du risque "raisonnable" compte tenu du fait qu'on ne peut pas tout contrôler et qu'on ne peut pas savoir comment les choses vont évoluer ?
_________________
meosine
http://meosine.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
berenyce
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 14/06/2005
Age : 45
Féminin
Localisation : Nice
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: paranoïa / naturel ou chimique sans aucun effet secondaire : ça existe ? Sam 14 Fév 2009 - 13:12

To be or not to be? Raffa
C'est toujours la question!
Produit avec risque zéro : le serum physiologique!

Bien sur que le risque zéro n'existe pas, la bonne question c'est qui le cherche? Pas moi en tout cas!! J'habite une ville beaucoup trop polluée pour cela!! Et puis la paranoia : c'est encore plus mauvais pour la santé!!! Parole de psy!

En ce qui concerne les effets secondaires de la phytothérapie, on a quand même quelques siècles, voir quelques millénaires de recul, donc si des effets secondaires graves étaient connus, je pense que l'on serait au courant depuis longtemps. Comme dirait l'autre :"c'est la dose qui fait le poison!"

Je fais ce que je peux en mon ame et conscience, un peu plus tous, les jours. J'essaye de dormir et d'avoir la conscience tranquille...
Je ne veux pas être comme Cain et voir l'Oeil lorsque je serais dans ma tombe!

Bises
Bon WE
_________________
http://berenyce.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas

paranoïa / naturel ou chimique sans aucun effet secondaire : ça existe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la santé, le bien-être et l'alimentation -