écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion
6ème numéro de la Gazette LPM
juillet 2017 !
Cliquez et lisez !



Des photos, des photos....
et encore des photos...
de nos potagers !
Alors ? ça pousse ?



Un savon, des savons...
Nos réalisations !

Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Lun 29 Juin 2009 - 13:38

J'écris ici car c'est la partie la plus privée de ce site. C'est un débat, qui ne traitera pas de sexualité, mais d'opinion très personnelle.
désolée d'avance pour ce post à rallonge.... mais vous commencez à être habitué non?

*soupir*

J'ai déjà pardonné à beaucoup de personne, sans que ces dernières le sache d'ailleurs parfois, et pardonnerai dans le futur très certainement. Je crois que le pardon est quelque chose de bon, dans le sens où il ne sert à rien de cultiver une certaine forme de rancœur, voir même de haine. Ce n'est bon pour personne, en premier lieu pour soi-même.
Ce n'est pas de cela dont je parle ici, de fait.

Mais la question est celle-ci: peut-on tout pardonner? ou même plutôt: doit-on tout pardonner?
Pourtant j'ai l'esprit large et peut comprendre beaucoup de chose, mais aujourd'hui, je me pose cette question.

La famille est un vaste d'ébat, encore plus quand il s'agit de sa famille très proche (pas de la sienne que l'on a construite avec le temps mais de sa famille de "sang").
Aujourd'hui, je ne sais pas si je leur pardonnerai. Pourquoi ne pas le faire? Pourquoi pardonner à quelqu'un un comportement qu'il a eu à un certain moment, sans aucune pression quelconque, et que l'on peut qualifier d'irrespectueux à l'extrême? qui nous fait poser la question de la moralité, du soutien familial, de l'amour de notre prochain?

laïpha
Je m'étale, ce n'est pas gai, mais je n'ai pas grand monde à qui en parler.
Une fin de vie, un décès, la question de ses biens.
Peut-on pardonner à ses propres parents un comportement irrespectueux poussé à l'extrême qu'ils ont pu avoir pour l'un de leur parent (adorable ô combien!), alors devenu veuf (et ils ont même battu les films d'humour noir à ce jeu alors que là... ce n'était évidemment pas de l'humour) jusqu'à la fin de sa vie, et même ensuite... en s'occupant de ses biens matérielles - maison, entre autre...

Je ne pensais pas, en entendant leur valeur, qu'ils étaient ainsi.
Pourtant, ils le sont devenus.

Je ne sais pas s'il est bien de leur en parler, je ne sais même pas s'ils sont capables de l'entendre.
Ma mère se justifie.... ses justifications sont autant plausibles que croire qu'un jour je pourrais voler...
J'ai déjà essuyé beaucoup de choses les concernant.
J'ai essayé de comprendre, pardonné, relativisé.

Là je ne le peux pas!
Je ne le dois pas : comment pardonner au risque de tomber dans l'indifférence? Ce n'est pas possible !!!!

Mon coeur balance entre plusieurs décision : que faire?
-> prendre mes distances pendant un temps (qui se comptera peut-être en nombre d'années!!) en le leur signifiant la raison ?
Ne serais-ce pas le mieux finalement à faire pour leur faire prendre conscience de la gravité de leur comportement? que de rester "passif", de faire comme si rien ne me choquait, que tout était "normal" alors que... ce n'est pas le cas.
Est-ce que cela ne revient pas à un devoir à remplir finalement?

qu'en pensez-vous?
Vous qui êtes parents?
ou plutôt vous qui avez été enfant?
Avez-vous été confronté à un tel dilemme?
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
kiki21
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 48
Féminin
Localisation : au coin d'la rue qui tourne à Dijon
Nombre de messages : 737

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Lun 29 Juin 2009 - 14:47

vaste sujet en effet....
et je n'ai pas le temps d'écrire, purée...
dans ton cas (qui est assez précis)
je dirais juste qu'il y a un différence entre pardonner (ou pas) et dire qu'on est pas d'accord, l'autre par ces paroles ou ces actes va imposer sa voix, si toi tu ne dis rien, ça le confortera il se dira "personne n'est contre?tout le monde dit rien? bah ce que je fais est bien, normal alors, j'ai pas a avoir honte et à me poser des questions sur ce que je fais (où pas)" les paroles et les actes sont souvent pousser par la peur, l'égoisme, la rancune, les envies, le pouvoir, l'argent à chacun de surmonter cela pour enfin voir ce qui "est bien".
je ne suis pas d'accord avec certaines paroles ou actes de certaines personnes qui me sont proche, ce n'est pas pour cela que je ne les aiment plus, ou que je vais couper les ponts... par contre je le dis quand je ne suis pas d'accord, parler est la meilleure des thérapie, ont peut voir ensemble la meilleur solution à adopter....

dsl...je reviendrais peut-être...
_________________
lui : kiki...je t'aime.
moi : oui...moi aussi je m'aime.
purée.....on était pourtant d'accord, pour une fois! et pourtant là, il boude...
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Lun 29 Juin 2009 - 15:31

Citation:
si toi tu ne dis rien, ça le confortera
Citation:
par contre je le dis quand je ne suis pas d'accord
C'est ce que j'ai fait à quelque reprises, parfois de manière plus forte..... le hic :
Citation:
Ma mère se justifie.... ses justifications sont autant plausibles que croire qu'un jour je pourrais voler...
que l'on soit d'accord ou non ne change rien.
Prise de conscience? Elle n'en a pas...visiblement.

Citation:
" les paroles et les actes sont souvent pousser
par la peur, l'égoisme, la rancune, les envies, le pouvoir, l'argent à
chacun de surmonter cela pour enfin voir ce qui "est bien".
la peur n'explique pas ce comportement, même avec un esprit super extra large
égoïsme.... je pars du postulat que chaque être humain a un cœur, plus au moins logé profondément... parfois le doute me saisis : je me trompe peut-être?...
c'est ça qui est le plus grave.
peut-être que finalement tout ce qui est partage, entraide et co n'est que du faux-semblant alors? un vieux reste d'utopie qui me colle à la peau?
rancune.... cela ne justifie pas tout.
envies, pouvoir, argent? tout était clair, y'avait aucun "enjeux" en plus! style séparation de bien répartie équitablement entre les membres de la famille... y'avait rien de tout ça, le problème ne se posait même pas

et parfois, il y a des situations où toutes ces raisons ne trouvent plus lieu d'être, ne serais-ce que pendant un temps!
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Aile
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 12/01/2008
Age : 49
Féminin
Localisation : BERNEVILLE (62) et Lilloise de coeur
Nombre de messages : 4041

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Lun 29 Juin 2009 - 17:10

Mazette, quel débat..

Je ne m'étendrai pas sur le sujet (j'ai eu ce genre de souci avec une personne de ma famille, mais pas mes parents, je pourrais faire 5km de message là dessus).

Je dirais juste que, pour moi, non, le pardon n'est pas ni automatique, ni obligatoire mais dans ce cas, il faut apprendre à vivre avec ce "non pardon"...

Je te souhaite juste, Mehlia, de réussir à démêler tes sentiments sur le sujet, à faire la part des choses (et ça, c'est pas facile) et de trouver une solution qui soit la plus en phase avec toi même... Bon courage

Une magnifique chanson sur comprendre et pardonner (et sur la tolérance aussi) que j'écoute souvent et que je vous conseille : "Né en 17 à Leidenstadt" de Jean Jacques Goldmann
_________________
Aile

Joyeuses tambouilles, Aile

" Vivre simplement pour que d'autres, simplement, puissent vivre. " GANDHI

Avatar provenant de http://pourleplaisir72.centerblog.net
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Lun 29 Juin 2009 - 19:15

Quand il est question de moralité, je ne transige pas.
Je préfère couper les ponts plutôt que de revenir sans cesse sur le sujet et que à chaque fois, ça dégénère.

J'explique : il y a environ 5 ans, ma mère a eu un comportement que je qualifierais en-dessous de tout, dans une histoire d'héritage également (c'est quand il est question de gros sous qu'on voit la vraie valeur des gens, qu'on les découvre sous un jour qu'on ne leur connaissait absolument pas, et ça peut faire très mal).

Bref, j'ai essayé d'en parler avec elle mais elle n'a rien voulu savoir.
La dernière conversation à ce sujet a dégénéré, le ton est monté et elle m'a chassée de chez elle.
Et je n'y suis jamais retournée. Elle a bien essayé quelquefois de m'inviter pour une occasion ou une autre, mais j'ai toujours poliment décliné. En lui expliquant que je ne pouvais absolument pas cautionner son comportement.
Je ne veux en aucun cas être associée à sa moralité douteuse.

On continue de se voir, de temps en temps, chez mon frère.
On se dit bonjour, on se fait la bise et on se donne les dernières nouvelles.
Mais elle sait que je ne remettrai pas les pieds chez elle tant qu'on n'aura pas mis les choses à plat. Selon mon frère (qui, lui, continue à y aller tous les 15 jours), non seulement son "avidité" ne se calme pas, mais en plus, elle s'accentue.

Je suis en profond désaccord avec elle également sur la façon dont elle gère les biens de sa propre mère, qu'elle a fait placer en maison de repos. Je pense qu'elle s'en met plein les poches...

Ca me dégoûte profondément.

Elle sera toujours ma mère et je ne refuserai jamais de lui parler.
Mais j'ai mis clairement une barrière.
Et je ne suis même pas certaine que ça lui fasse de la peine.
Je pense qu'elle se sent pleinement en accord avec ce qu'elle fait.

Dans ces conditions, il n'y a pas de raisons qu'elle fasse partie de ceux que je considère comme étant proches de moi.

Je ne sais pas ce qui m'a le plus choquée, dans le fond. Est-ce le fait de la découvrir brusquement telle qu'elle est alors que je pensais qu'elle était autrement ?

Est-ce le fait qu'elle me chasse de chez elle ?

Ou est-ce le fait qu'elle semble être très à l'aise avec ce qu'elle fait de mal et que, même, elle se disculpe en disant qu'à sa place, tout le monde ferait pareil, que dans la vie, il faut être malin et rusé si on veut "profiter" un peu ?



Je ne sais qu'une chose, c'est qu'elle m'inspire un profond dégoût.
Revenir en haut Aller en bas
Patte
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/12/2006
Age : 45
Féminin
Localisation : Yvelines
Nombre de messages : 6732

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Lun 29 Juin 2009 - 19:48

Je ne pardonnerais jamais à ceux de ma famille qui nous ont laissé seuls (mon père et moi) avec la maladie de ma mère. Jamais. Même ma soeur.
Est ce une pensée adulte que j'ai ? Je ne crois pas

dans ton cas : pardonner à ceux qui nous donnent la vie ?

Pardonner est il un acte de complaisance, de lâcheté ? Je ne crois pas. C'est aussi grandir, devenir adulte. En pardonnant, tu prends de la hauteur, tu "reconnais" la faute de l'autre...Et tu peux en faire le deuil..
Tes parents sont ainsi..Tu leur pardonnes mais cela ne fait que renforcer tes propres valeurs.
Tu peux ainsi mieux de détacher du cercle familial. Tu ES TOI.

Tu pardonnes mais tu n'oublies pas. Bien au contraire. Tu as posé tes limites
D'autant plus difficile que tu aimes très fort tes parents. Tu as d'eux une image encore trop idyllique. De celle qu'ont les enfants qui dépendent d'eux

Je vais m'arrêter là moi.. Lutin
_________________
Bienvenue à tous. Merci de nous rejoindre Notre Forum est ds la fleur de l'âge. Son contenu est donc dense. Adoptez ces 2 réflexes pr améliorer la vie de tous: Récap+moteur recherche.
Je pense fort à toi Aile.
Revenir en haut Aller en bas
Nindë Tinuviel
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 27/12/2006
Age : 44
Féminin
Localisation : eure
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Lun 29 Juin 2009 - 20:13

spontanément je dirai: oui! il faut pardonner pour tout ! je crois que l'on ne peut pas vivre en paix si on garde en soi une idée de "non-pardon".
Cela ne veut pas dire: tout oublier et faire comme si rien ne s'était passé ...
mais il faut pardonner dans son coeur .... toujours et toujours ...

ceci dit .... je n'ai jamais eu dans ma vie ce genre de souci; je devrais donc peut-être me taîre .....

en tout cas je t'embrasse fort, Melhia !
_________________
patricia

avatar par Natalie Shau : http://natalieshau.carbonmade.com/about/
Revenir en haut Aller en bas
miss mcgregor
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 10/06/2005
Age : 35
Féminin
Localisation : toulouse
Nombre de messages : 1249

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 10:57

bonjour

je vais essayer d'en parler car j'ai eu droit aussi a ce genre de problème dans ma famille

dans ce cas là, je suis contre le pardon, pour ma part, j'ai découvert la vraie face de mon parrain (frère de ma mere) quand ma grand mere etait malade alzheimer, pendant toute la période maladie et hopital, il n' a jamais eté là, il n'est jamais venu la voir et il n'a jamais voulu la prendre chez lui pour nous soulager nous, moi, ma soeur et ma mere
et a l'enterrement, ben il s'est passé la meme chose que toi, il etait surtout interessé par les sous que pouvait avoir ma grand mere, genre meme pas 1000e!!!!
et pire il voulait faire payer ma grand mere, alors morte, pour son enterrement car il voulait pas donner plus...

dans ce cas là je le pardonne pas, je lui parle plus, je veux plus rien a faire avec lui, j'essaye de protéger ma mere mais de son coté c'est différent
elle est aussi furieuse mais elle se dit que c'est sa seule famille proche qui reste et son seul frère qu'elle ne lui pardonnera jamais je pense mais ne veut pas forcément être fachée avec lui

donc de ce coté ya les deux avis, le mien où pour moi une telle trahison, que je vis comme telle, je peux pas pardonner, c'est inqualifiable et de l'autre ma mere qui malgré tout ne veut pas couper les ponts avec son frère..
donc le pardon, je pense que c'est vraiment personnel et qu'il faut bien réfléchir et au final être d'accord avec soi meme, je pense que c'est le plus important
si tu es d'accord et que tu ne le regrettera pas alors prends la décision qui te semble la mieux pour toi...

apres pour être un peu plus générale je pardonne pas sur tout, je pardonne pas certaines paroles qui m'ont blessé de la part de ma famille, mais je dis rien pour ma mere ou pour mon compagnon, mais tôt ou tard ça va sortir...

je pense que ce n'est pas bon de garder une certaine rancœur pour soi et que, j'en reviens a ce que j'ai dit, il faut etre d'accord avec soi même sur la position a adopter et, au final, je pense que c'est l'essentiel...

ce n'est que mon avis car j'ai trop souvent été blessée par des personnes auxquelles j'ai pardonné mais maintenant je pardonne plus, j'en ai marre de souffrir pour eux, ils n'en valent pas la peine...

voilà pour ma part....
_________________
http://princesserose.canalblog.com/ MAJ faite !
http://magicfairy.canalblog.com/ envie de créations personnalisées?
[url]
pour un scrap ecolo et economique!http://scrapeco.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 11:32

C'est désolant... je viens de répondre et tout s'est effacé.
Oui j'avoue, je m'étais encore étalée.
Je réécris, mais ce message va être ôtée d'un peu de spontanéité très certainement.


Merci à vous toutes de m'avoir répondu, avec votre sensibilité propre.
Merci à toi la Licorne, le fait d'avoir lu ton témoignage m'a conforté dans mon opinion, dans mon choix à faire.

Patte... je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi dans ton message.
Citation :
Pardonner est il un acte de complaisance, de lâcheté ? Je ne crois pas. C'est aussi grandir, devenir adulte. En pardonnant,
tu prends de la hauteur, tu "reconnais" la faute de l'autre...Et tu peux en faire le deuil..
Tes parents sont ainsi..Tu leur pardonnes mais cela ne fait que renforcer tes propres valeurs.
Dans mon cas pardonner est tout le contraire.
Mes parents ont la fâcheuse habitude d'enlever de leur disque dur tout ce qui peut être désagréable au profit de leur propre état d'esprit, qui se bonifie d'ailleurs si j'ose dire avec le temps.
Donc les revoir et repapotter avec eux me donne le sentiment d'avoir "accepté" en quelque sorte ce qui s'était passé, de l'avoir "oublié"... et je ne le peux tout simplement pas.
Je ne pourrais faire le deuil qu'en justement posant des actes en valeurs avec mes opinions, soit en d'autres termes : je leur écris, leur explique clairement les choses, et ne les reverrai que... quand le jour sera propice à cela.
C'est cela qui va me libérer en fait.
Tu vois, chacun en fonction de son histoire va vivre les choses différemment.

D'ailleurs toi, Patte, tu le dis toi-même : pourquoi n'as-tu pas encore pardonnée aux membres de ta famille? Est-ce que ce n'est pas cela qui t'a finalement aidé à te libérer, à faire le "deuil" (vaste mot) de ce qui s'était alors passé? au lieu de les revoir régulièrement et de faire comme si tu leur avais pardonné alors que ce n'était pas le cas et à cultiver une certaine forme de rancœur?
Je crois que devenir pleinement adulte c'est justement d'oser poser des actes qui ne sont pas forcément du goût de chacun mais de les assumer, pour vivre avec ses valeurs.

Citation :
De celle qu'ont les enfants qui dépendent d'eux
Phrase un peu dure à entendre, sarcastique dirons-nous. J'ai remis le doigt dessus hier soir... comme quoi tu as eu des propos prémonitoire Patte!
car oui, je me disais, mais si un jour j'ai besoin d'eux? Ben oui, c'est con non?
La vie est tellement simple...

Mais suite à mon raisonnement plus haut, je me suis "libérée" de cette crainte.
Je préfère ne pas me mentir à moi-même...

Citation :
Tu as d'eux une image encore trop idyllique.
Il y avait quelques années, oui, je le reconnais. Depuis un bon moment déjà, j'étais déjà tombée bien lourdement de mon échafaud mais j'admets que je n'avais pas totalement effacé cette image, je ne voulais pas reconnaître, en effet, qu'ils étaient "ainsi" à ce point.....

La licorne a écrit:
Ca me dégoûte profondément.
Elle sera toujours ma mère et je ne refuserai jamais de lui parler.
Mais j'ai mis clairement une barrière.
Et je ne suis même pas certaine que ça lui fasse de la peine.
Je ne suis pas non plus certaine que ça lui fasse réellement de la peine.... et si ça lui en faisait, suite à son histoire, et bien ça l'aiderait peut-être elle aussi à grandir de son côté !

En tout cas, encore merci à toutes celles qui ont osé exprimer leur point de vue sur ce sujet délicat.
Merci. Vraiment !
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 11:34

Et merci aussi pour tous vos bisous!!!
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 11:45

Je viens de te lire la miss ( ) et te remercie toi aussi.

Citation :
donc le pardon, je pense que c'est vraiment
personnel et qu'il faut bien réfléchir et au final être d'accord avec
soi meme, je pense que c'est le plus important
Je me retrouve dans ton récit. Je suis d'accord avec toi.

Je comprend ta mère et je me retrouve un peu dans ce cas : c'est difficile de couper les pont avec des membres de sa famille proche, surtout quand elle est très réduite, mais parfois... faut savoir prendre son courage à deux mains.

Mais ça encore, c'est une affaire personnelle...

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Patte
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/12/2006
Age : 45
Féminin
Localisation : Yvelines
Nombre de messages : 6732

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 13:50

Citation :
D'ailleurs toi, Patte, tu le dis toi-même :
pourquoi n'as-tu pas encore pardonnée aux membres de ta famille? Est-ce
que ce n'est pas cela qui t'a finalement aidé à te libérer, à faire le
"deuil" (vaste mot) de ce qui s'était alors passé? au lieu de les
revoir régulièrement et de faire comme si tu leur avais pardonné alors
que ce n'était pas le cas et à cultiver une certaine forme de rancœur?
Je n'ai pas fait le deuil, je n'ai pas pardonné, je ne veux plus revoir cette "famille" là..
La fuite quoi. Lutin (pas adulte tu tout !)
_________________
Bienvenue à tous. Merci de nous rejoindre Notre Forum est ds la fleur de l'âge. Son contenu est donc dense. Adoptez ces 2 réflexes pr améliorer la vie de tous: Récap+moteur recherche.
Je pense fort à toi Aile.
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 14:34

Citation :
La fuite quoi. Lutin (pas adulte du tout !)
Je ne crois pas que tu devrais qualifier ton comportement de "pas adulte du tout" mais cela ne tient qu'à moi hein?
Pour ma part, ce serait une fuite si je ne leur expliquerai pas clairement les choses, si je repousserai continuellement la date pour aller les voir, avoir des non-dits...

Je pense qu'il y a des choses que l'on ne doit pas pardonner, car ne pas pardonner ne veut pas dire continuer à avoir de la rancœur (haine?) envers la/les personnes à qui on ne désire pas pardonner, c'est là où le non-pardon empêche de faire le deuil justement à mon sens.

Chacun a des principes, une moralité et on se doit de les porter! Du coup, certaines choses ne doivent pas être pardonnées/acceptées sous peine d'aller contre ses propres principes.

Comme le dis La licorne par contre, ce sont mes parents, s'ils ont un jour besoin de moi, je serais là.
Mais ils sauront que je n'aurai pas oublié car pour moi la relation doit garder une valeur de respect pour l'autre et je pourrais les regarder sans sourciller!
- sans pour autant être hautaine hein?! Vais pas les bouffer non plus.... vais pas me risquer à une indigestion quand même.... -
car je ne me serais pas menties dans une fausse relation avec eux.

Et là, on verra s'ils seront aussi fier d'eux de les porter... leur propre valeur!


N.B:
J'espère que je ne choque personne à mettre un peu d'humour dans ce message.... mais il n'est pas antinomique selon moi (tjs!) de parler sérieusement d'un sujet tout en gardant une certaine forme de légèreté... ce n'est pas comme traiter légèrement d'un problème sérieux... enfin... z'avez compris quoi...
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Patte
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/12/2006
Age : 45
Féminin
Localisation : Yvelines
Nombre de messages : 6732

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 15:25

Citation :
car ne pas pardonner ne veut pas dire continuer à avoir de la rancœur
Pour moi, ne pas réussir à pardonner, c'est avoir cette rancoeur en soi justement. Ce truc que tu continues à ruminer au fond de toi.
_________________
Bienvenue à tous. Merci de nous rejoindre Notre Forum est ds la fleur de l'âge. Son contenu est donc dense. Adoptez ces 2 réflexes pr améliorer la vie de tous: Récap+moteur recherche.
Je pense fort à toi Aile.
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 16:20



C'est c** à dire mais.... à quoi te sers cette rancœur? A ne pas oublier?
En tout cas, en aucun cas, cette rancœur ne les changera! et ne changera pas non plus ce qui a été fait...

Elle ne "sert" au bout du compte qu'à se faire du mal à soi-même.
Facile à dire... je sais.


Complexe tout ce qui touche à la sphère familiale.... olà !
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
lamoune
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2007
Age : 48
Féminin
Localisation : coin paumé du 17
Nombre de messages : 2023

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 17:17

Alors je vais peut être vous faire bondir ... ... mais connait-on réellement la véritable histoire familiale de nos parents? Je veux dire, peut-être ont-ils vécu des choses avec leurs propres parents dont on ne soupçonne absolument pas le miligramme? Simplement je me souviens un jour où mon beau-frère (mari de ma soeur) nous reprochait de ne pas assez aller voir notre père, il le trouvait adorable mais ne connaissait absolument pas notre histoire familiale (on est pas du genre bavard sur ça dans la famille )! Je lui ais simplement fais remarquer que lui ne connaissait pas ce que nous avions vécu enfant et qu'il n'avait pas a jugé de notre comportement à l'âge adulte.
Je sais ça peut paraître immonde mais peut-être nous manque-t-il parfois des morceaux du puzzle, perdus ou cachés, et nous ne savons pas toujours la véritable nature de ceux que l'on croit connaitre parfaitement Lutin
Mon père, pour ma part, était devenu adorable sur ses vieux jours ... seuls nous savons qui il était lorsque nous étions enfants ... et personne ne peut juger les actes des autres sans avoir toutes les pièces en mains! Peut-être que nos parents ne nous disent pas tout de leur enfance pour nous préserver ... comme je le ferais avec mes filles ...
Maintenant pour le pardon ... moi je n'ai pu lui pardonner (et commencer à être heureuse) que le jour de sa mort ... pourtant je l'aimais ... Lutin
_________________
" Maman, toi t'es une sorcière non?........." Ninon 7 ans
" Maman ...tu sais ben moi je t'aime d'amour!!..."Rosalie 3 ans

"Il y a des gens qui sont chauves en-dedans de la tête : ce sont ceux qui n'ont pas le sens de l'humour!!"Francis Blanche

Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 17:58


Citation :
connait-on réellement la véritable histoire familiale de nos parents?
Dans le genre, je me prends parfois un peu trop la tête à essayer de m'expliquer l'impossible pour relativiser / pardonner...
mais dans mon cas.... ça ne tient pas debout!
même avec l'esprit trèèès tordu qu'est le mien!

et si même (sûrement) certaines pièces du puzzle venait à me manquer, si le fait de poser mon acte permettrait de lever des secrets de famille...
je crois que tout le monde ne s'en porterait que mieux.

Mais tu as raison, il ne faut juger personne, mais dans ce cas... parfois, pour expliquer un comportement qui peut paraître "violent" aux yeux de ses proches, peut-être devrait-on leur fournir ne serait-ce qu'une bride d'information pour essayer de ne blesser personne....
comme toi tu as pu le faire pour faire comprendre les choses à ton beau-frère!
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 18:14

Melhia, tu as le chic pour mettre en mots ce que je ressens !
Je ne peux effectivement me contenter d'une fausse relation avec ma mère.
A partir du moment où j'ai réalisé que ses valeurs sont bien trop éloignées des miennes et que, sur certains sujets, nous sommes irréconciliables, je préfère dire clairement ce que je pense et n'accorder à cette relation que l'attention qu'elle mérite (c'est à dire, pas grand chose).
Le fait qu'elle soit ma mère ne change rien.
Il s'agit d'une relation de personne à personne, qu'elle fasse partie de mon cercle familial ou non. Et le fait est qu'il s'agit clairement d'une relation "toxique".
Continuer à aller la voir tous les week-end et faire bien attention à ne pas aborder certains sujets qui fâchent immanquablement ne me paraît pas être la solution.
Comme tu le dis, c'est une relation faite de non-dits, de silences pesants et gênés... Une relation où ne règnent pas la franchise et le respect. Ca vaut pas la peine.


Je ne pense pas non plus que mettre une barrière ou couper les ponts soit une attitude de fuite, Patte.
Je pense au contraire qu'il faut une sacrée dose de courage pour oser affirmer ses convictions et affronter le qu'en dira-t-on. Avoir un comportement qui est en accord avec ce qu'on pense et qu'on ressent n'est pas toujours chose facile à faire comprendre à son entourage.

Suite à cette mise à distance, je sais ce qu'on a pu dire de moi. Que je suis une mauvaise fille, que mon comportement envers celle qui m'a mise au monde et à qui je dois tout est vraiment ingrat, qu'on n'a qu'une mère et qu'on doit en prendre soin, que je suis dure et inflexible, etc. Mais si je dois mettre entre parenthèses mes valeurs, mon sens de l'équité et de l'honnêteté chaque fois que je la rencontre, ben j'ai une mauvaise opinion de moi-même. Du reste, ma mère prend bien soin d'elle elle-même, je n'ai aucun souci à me faire pour ça ! Les gens rusés, malhonnêtes, menteurs et voleurs s'en sortent toujours mieux que les autres. Tant qu'ils arrivent à s'arranger avec leur propre conscience, tant mieux pour eux.
Moi, je ne peux pas, définitivement.
Je n'ai aucune haine envers elle. Je ne rumine plus. Je suis en paix avec moi et avec mon attitude (même si j'ai eu une période un peu dure-dure suite à la décision que j'ai prise. Je n'étais pas certaine d'aller dans la bonne direction et j'en souffrais, je culpabilisais). Tout va bien.

Et je ne veux pas non plus qu'on pense que je suis intolérante ou rigide.
Il y a dans mon entourage proche d'autres personnes avec lesquelles je m'entends super bien mais avec lesquelles aussi il m'arrive de m'accrocher sur certains sujets.
Ce n'est pas un souci, tant qu'on arrive à en discuter sans que ça dégénère, tant qu'il y a du respect de part et d'autre. Avec mon frère, par exemple, il nous arrive de nous prendre la tête, mais bien souvent on finit par en rire. Le principal pour moi est que le dialogue reste ouvert, toujours possible. Qu'on puisse en parler sans tabous, même si ça doit "chauffer" un peu, parfois.

Ma mère, elle, a été jusqu'à se moquer ouvertement de mon sens de l'honnêteté, elle en a ri à gorge déployée en disant que par les temps qui courent, c'est le plus malin qui attrape l'autre... que je suis décidément une nouille qui a des valeurs d'un autre temps. Je ne peux pas tolérer ça.

Vous saisissez la différence ?
Revenir en haut Aller en bas
lamoune
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 26/02/2007
Age : 48
Féminin
Localisation : coin paumé du 17
Nombre de messages : 2023

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 18:38

la licorne a écrit:
Vous saisissez la différence ?
Oui on saisit pas de soucis!
Et parfois tu sais Melhia, ce ne sont pas des secrets de famille ... mais simplement en parler comme ça je ne peux pas! Ce ne sont pas des choses honteuses ou graves, non juste des ressentis difficiles d'enfants ... et je reste incapable d'en parler à l'âge adulte! même mon mari ne connait pas mon enfance, si ce n'est ce qu'en racontent mes frangins et frangines, lui ne m'entend jamais parler du passé! Abella ... et parfois ça vaut mieux, quand les choses sont réglées on ne revient pas dessus ... ... ça permet de toujours avancer sans regarder derrière ...
_________________
" Maman, toi t'es une sorcière non?........." Ninon 7 ans
" Maman ...tu sais ben moi je t'aime d'amour!!..."Rosalie 3 ans

"Il y a des gens qui sont chauves en-dedans de la tête : ce sont ceux qui n'ont pas le sens de l'humour!!"Francis Blanche

Revenir en haut Aller en bas
Patte
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/12/2006
Age : 45
Féminin
Localisation : Yvelines
Nombre de messages : 6732

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mar 30 Juin 2009 - 20:37

lamoune a écrit:
Alors je vais peut être vous faire bondir ... ... mais connait-on réellement la véritable histoire familiale de nos parents? Je veux dire, peut-être ont-ils vécu des choses avec leurs propres parents dont on ne soupçonne absolument pas le miligramme?
C'est intéressant cette réflexion
On juge sur ce qu'on a eu le droit de savoir. Mais chacun se construit une image, en cachant des accidents de parcours. Même à ses proches
A t on toutes les clés pour juger ?

Mais j'ai l'impression que ta révolte est saine et va te faire avancer Melhia.
_________________
Bienvenue à tous. Merci de nous rejoindre Notre Forum est ds la fleur de l'âge. Son contenu est donc dense. Adoptez ces 2 réflexes pr améliorer la vie de tous: Récap+moteur recherche.
Je pense fort à toi Aile.
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mer 1 Juil 2009 - 22:16

Très intéressant, en effet. Merci 'tite Moune

Pourtant, je ne peux m'empêcher de penser que dans la vie, si chaque fois qu'on doit prendre une décision délicate concernant un proche, on devait faire une enquête approfondie pour essayer de comprendre les tenants et les aboutissants, ben on aurait pas fini d'enquêter

Déjà, tu peux demander à 3 ou 4 personnes différentes de te relater un évènement ou comment il perçoit une personne, tu risques fort d'avoir autant de sons de cloche différents.
Parce que la personne à qui tu t'adresses va te parler ou te raconter à sa façon, en fonction de sa propre perception des choses. Difficile dans ces conditions de se forger une opinion juste.

Or, parfois, on est dans l'urgence.
Une grosse dispute, des mots ou des attitudes très durs, qui ne passent pas.
Et toi, tu es là et tu te sens mal par rapport à tout ça.
Et il te faut prendre une décision. Pour toi, pour ton bien-être et ta sérénité.

Et puis... même si un jour j'avais toutes les clés pour comprendre le comportement de ma mère, je crois que ça ne me ferait pas revenir sur ma décision.
Parce que je pense que, en tant qu'adulte, elle doit être parfaitement capable de s'analyser et de se rendre compte qu'elle fait du tort à d'autres personnes.
Elle aurait du se remettre en question quand elle s'est rendue compte qu'elle allait me perdre... et il ne lui a pas plu. Du moins pas comme j'aurais voulu.
Je pouvais revenir chez elle, mais à condition de me taire sur ce qui ne me plaisait pas.

Elle est à jamais entièrement responsable de ses actes. Quelle que soit la raison pour laquelle elle agit ainsi.

Ce n'est pas parce qu'on a été un enfant battu qu'on doit battre ses enfants, hein
Ca n'a jamais été à mes yeux une excuse valable.
Revenir en haut Aller en bas
Patte
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/12/2006
Age : 45
Féminin
Localisation : Yvelines
Nombre de messages : 6732

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mer 1 Juil 2009 - 22:35

Citation :
Pourtant, je ne peux m'empêcher de penser que
dans la vie, si chaque fois qu'on doit prendre une décision délicate
concernant un proche, on devait faire une enquête approfondie pour
essayer de comprendre les tenants et les aboutissants, ben on aurait
pas fini d'enquêter
Mais quand cela touche ses très proches, comme ses parents, pourquoi pas ?
_________________
Bienvenue à tous. Merci de nous rejoindre Notre Forum est ds la fleur de l'âge. Son contenu est donc dense. Adoptez ces 2 réflexes pr améliorer la vie de tous: Récap+moteur recherche.
Je pense fort à toi Aile.
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Mer 1 Juil 2009 - 23:30

Oui, bien sûr.
Ne va pas croire que j'ai pris ma décision illico le jour où tout a pété.
Ca m'a pris de longs mois pour arriver à la conclusion que quelque chose s'était irrémédiablement cassé.

J'ai traversé une période d'incertitude et de doute. Et si j'avais tort ?
Et si je me trompais sur son compte ? Et si, et si, et si...
J'en ai parlé avec d'autres très proches. Avec mon frère, d'abord, et puis avec ma belle-soeur et ma grand-mère.
Tous trois étaient présents ce fameux soir et ils ont assisté à l'engeulade.

J'en ai parlé avec d'autres proches, qui eux n'étaient pas présents, mais qui connaissent ma mère. Je voulais savoir comment ils la percevaient, en général.
Et ce qu'ils pensaient de la dispute que nous avions eue.

Et j'en ai aussi parlé avec des personnes qui ne connaissent pas ma mère.
Je leur ai raconté ce qui s'est passé et je leur ai demandé leur avis.

J'ai soûlé pas mal de monde avec ça, pendant pas mal de temps
Parce que je le vivais très mal.

Le bilan de tout cela était fort mitigé. Du pour, du contre. Des idées intéressantes... Mais toujours, il en est ressorti que ma mère est perçue par beaucoup comme une personne capricieuse qui ne supporte pas qu'on lui tienne tête. Enfant unique, pourrie gâtée. Qui a toujours obtenu d'une manière ou d'une autre tout ce quelle a pu souhaiter. Manipulatrice.
En vieillissant, elle est devenue avide, égoïste et... franchement malhonnête.
La fin justifie les moyens, c'est sa devise.

Pendant tout ce temps, je ne l'ai pas revue. Faut dire que je l'évitais.
Et puis un jour, nous nous sommes revues à l'occasion de l'anniversaire d'une de mes filleules, chez mon frère. Son bonjour a été glacial et elle m'a ignorée toute la journée, se permettant même de faire à la cantonnade des remarques très acides une fois qu'elle a eu un petit verre dans le nez. Je n'ai pas réagi, je ne voulais pas gâcher la fête.
Mon frère lui a demandé de se calmer et d'arrêter immédiatement avec son attitude agressive et provocatrice. Visiblement, elle cherchait le conflit.
Elle m'a fait honte, vraiment. Pour satisfaire son besoin de me rentrer dans le lard, une fois de plus, elle n'aurait pas hésité à bousiller la fête d'anniversaire de sa petite-fille. Je pense que mon frère l'aurait volontiers mise à la porte si elle avait insisté.

Et moi, ben j'ai pris ma décision ce jour-là.

Depuis, nos rares rencontres se sont faites plus cordiales.
Mais je sais que ce n'est qu'en surface. Fondamentalement, elle reste la même.
Une incorrigible nombriliste qui n'en a jamais rien eu à faire des autres. Aucune valeur, aucune morale.

Chaque histoire, chaque cas est unique.
A chacun de faire ses propres choix. En fonction de ce qu'il peut tolérer ou non, de ce qu'il peut endurer sans piper mot...
Tout le monde sera d'accord pour dire que ce n'est pas facile, surtout lorsqu'il s'agit de très proches.

On peut tout faire pour essayer de comprendre, mais cela ne veut pas nécessairement dire qu'il faille oublier ou pardonner.

Quand une relation fait souffrir, il est inutile de vouloir la maintenir, envers et contre tout.
Revenir en haut Aller en bas
tempérance
cuisinier-ère
cuisinier-ère
avatar

Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 50
Féminin
Localisation : Tortosa Espagne
Nombre de messages : 4428

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Jeu 2 Juil 2009 - 9:41

Je suis d'accord avec les témoignages de la licorne et de moune, LA personne est tordu, ON culpabilise. On nous inculque le respect de nos parents on le transmet à nos enfants.

J'ai renié mon pére à 20 ans et j'ai gardé le contact pour mon demi-frère et mes grand-parents paternel.

Mon grand- père sur son lit de mort m'a libéré(2004) en me disant de mon père: il est mauvais mais n'oubli pas que tu as aussi mes gènes, met des barrièrres ne vit pas dans la haine celà te détruirais.

Je ne suis pas aller à l'enterrement de mon père, je suis trop entière pour jouer les faux semblant, je me suis juste expliqué auprès de mes enfants.
Pardonner c'est la sagesse, mais pas au détriment de sa vie, de ses valeurs propres, la distance est un compromis il préserve ta santé mentale, seule les années te dicteront ta conduite: courage petite fée le choix que tu feras sera toujours le bon car se sera TON choix
_________________
Profitez du moment présent!  tempérance
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5859

MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ? Jeu 2 Juil 2009 - 10:13

La licorne a écrit:
Chaque histoire, chaque cas est unique.
A chacun de faire ses propres choix. En fonction de ce qu'il peut tolérer ou non, de ce qu'il peut endurer sans piper mot...
Tout le monde sera d'accord pour dire que ce n'est pas facile, surtout lorsqu'il s'agit de très proches.

On peut tout faire pour essayer de comprendre, mais cela ne veut pas nécessairement dire qu'il faille oublier ou pardonner.
Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis.
Toutes les personnes qui connaissent mes parents depuis toujours et qui connaissaient très bien mon grand-père, des gens très ouverts et équilibrés qui savent peser les choses, ne veulent même pas les voir en peinture! Ça leur démange de leur dire ce qu'ils pensent vraiment de leur comportement!!
En somme, ils ne veulent rien avoir à faire avec eux!

Depuis que je me suis fais ce choix....je me sens aussi libérée car j'avais une amie qui justement me disait "c'est ta mère", "ton père", "fait un effort, cela ne se fait pas".... mais elle ne les connait pas!!!
Alors oui, on culpabilise, on fait des efforts... mais au fond de nous... à termes ce n'est pas bon!

Merci Tempérance...
Tempérance a écrit:
la distance est un compromis il préserve ta santé mentale
Phrase qui peut paraître disproportionnée mais pas tant que ça!!!

J'ai eu à peu près ce scénario avec mon grand-père, moins clairement, mais pour la première fois il avait exprimé tout ce qu'il pensait de lui (mon père, son beau-fils) très simplement, en une toute petite phrase!
Sans haine, il était trop "sage" pour ça!
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ?

Revenir en haut Aller en bas

Pardonner , c'est bien beau, mais le faut-il pour tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 7 Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Pour être bien dans son corps et dans sa tête :: Spiritualité, Ésotérisme -