écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




grignotage - compulsion alimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Siene
neutre
neutre


Date d'inscription : 12/02/2006
Nombre de messages : 40

MessageSujet: grignotage - compulsion alimentaire Mar 15 Juin 2010 - 9:18

Bonjour,

Je cherche une méthode qui m'empêcherai de grignoter à longueur de journée.
J'ai l'impression d'avoir pris de mauvaises habitudes: dès que je vois de la nourriture, je me rue dessus sans même parfois réfléchir.

J'ai essayer plein de méthodes: boire des quantités d'eau, utiliser des huiles essentielles "anti fringale" et "anti addiction", la respiration profonde aussi... Bref, rien y fait...
Auriez vous une piste dans ce domaine?
Revenir en haut Aller en bas
Nestor345
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2007
Age : 64
Masculin
Localisation : LIEGE
Nombre de messages : 466

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mar 15 Juin 2010 - 10:09

Bonjour,
Plusieurs pistes:
1° S'assurer que tu as fait un repas complet qui amènera la satiété et une digestion lente (assimilation progressive des hydrates de carbone, soit les glucides, sur une période prolongée): Donc manger des protéines en suffisance et des lipides.
Si tu es une conditionnée du 0 %, il faudrait que tu t'informes à bonne source : La clé de la prise de poids est la sécrétion d'insuline et pas les lipides, surtout si ce sont de bons lipides (huile d'olive). Ne vous laissser pas abuser par des trompe-évidences : Ce n'est pas parce qu'un gramme de lipide vaut 9 K/cal qu'il faut exclure ou traquer les lipides.
Pour donner un point de repère: regarder les Protéines et les Lipides. Le rapport doit être proche de 1.
Ainsi si un produit contient 3 g de protéines pour 5 g de lipides, c'est un mauvais rapport: rejet car trop de lipides.
Si ce produit contient 3 g de lipides ou moins, c'est un produit acceptable. Ensuite on regarde la qualité des lipides ...


Je t’invite à aller lire :« Régime IGminceur »
http://forum.doctissimo.fr/nutrition/alimentation-sante/minceur-regime-sujet_158145_1.htm
PS: Allez au-delà de la notion de régime. Pensez équilibrage alimentaire, glycémie

2° Eviter les grignotages:
Tu prends une collation 3H après la fin d'un repas: Collation importante si nécessaire, si envie.
Par exemple une pomme et un potage. Ou un autre fruit et un ou deux carrés de chocolat (ou mieux une dizaine de fruits secs oléagineux : mélange de noix, amande, noisettes).
La pomme contient de la pectine et va
gonfler, avec l'eau, procurant un effet de satiété.

Délai minimum: 2H30' après la fin d'un repas complet.


3° Exemple de collation sans incidence sur la glycémie / la faim (tiraillement):
Une tasse de thé ou tisane avec une càc de xylitol (sucre de bouleau).
Délai minimum après une collation : 2H (minium 1H30) afin de laisser l'estomac au repos entre les repas ...
NB: Le café et le coca provoquent un pic de glycémie. Déconseillé!

4° Il faut faire la distinction entre faim réelle (tiraillement) et envie de grignotage. Dans le dernier cas, il faut leurrer le cerveau avec un verre d'eau et s'occuper ...
S'il s'agit d'un mécanisme de compensation / frustration, récurrent (qui dure), il faut voir avec un thérapeute du comportement ...

Dans le 2ème cas (tiraillement), voir si les paramètres proposés ont été respectés.

S'il s'agit d'un problème de glycémie, il faudra rééduquer le cerveau et les muscles (...).

S'il s'agit d'envies irrépressibles de sucré, certains prennent du picolinate de chrome. Mais une mise en garde s'impose ...
http://www.healthandfood.be/html/fr/dietetoc/dietetoc58.htm
http://www.nutranews.org/article.php3?id_rubrique=24&id_article=652






_________________
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
abella
protecteur-trice
protecteur-trice
avatar

Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 44
Féminin
Localisation : quelque part en europe
Nombre de messages : 1755

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mar 15 Juin 2010 - 21:43

nestor


autre piste, c'est pas par ennui???
chercher à s'occuper l'esprit et les mains.......
Revenir en haut Aller en bas
Fédjiin
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 30
Féminin
Localisation : Antony (92)
Nombre de messages : 1073

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 16 Juin 2010 - 0:39

Evitez d'acheter tout ces petits machins qui se grignotent facilement, si envie de grignotage manger une pomme coupée en petits morceaux ...

Et surtout chercher les causes du grignotage compulsif: stress, ennui, déprime ....


_________________
*~* Un peu de mansuétude ... Je suis dans la lune *~*
Je n'ai pas réalisé mon avatar, juste emprunté, il provient de ce blog http://kallisto.over-blog.com/archive-12-2007.html
Revenir en haut Aller en bas
miss mcgregor
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 10/06/2005
Age : 36
Féminin
Localisation : toulouse
Nombre de messages : 1249

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 16 Juin 2010 - 8:43

je me souviens, que, avant mes soucis de vésicule, je grignotais très souvent et même trop je pense avec le recul
c'etait a l'époque où j'etais au chômage, bien en depression et donc je m'ennuyais et j'étais pas bien, la nourriture faisait office de "doudou" et ça me réconfortait
donc forcément j'achetais chocolatine, truc a grignoter, chips, gâteaux etc etc
c'etait aussi a l'epoque où mon compagnon commençait son travail et donc j'etais seule toute la journée quand on avait encore un appart

chez mes parents pareil j'ai continué de grignoter, peut être une sorte de manque car j'etais toute seule et pas très bien, mais je m'en rendais pas compte, pour moi ce gros goûter ou cet apero etait pareil a toutes les personnes "normales" sans soucis particuliers donc je me voilais la figure

quand je m'en suis un peu plus rendue compte, j'ai essayé d'y remédier: boire des tisanes (j'en buvais déjà pas mal depuis ma cystite)essayer de m'occuper l'esprit
pour m'occuper j'avais trouvé du dessin a faire, de la peinture aussi, du scrap aussi, et ça me prenait du temps
puis je suis allée sur le blog des gouttes où j'ai pris du temps aussi pour chercher, faire des tutos etc etc
quand 'javais faim je me forçais a prendre une pomme, pendant les repas j'essayait aussi de bien mastiquer, déjà on digère mieux en machant bien et le fait de bien mâcher, fait que finalement on a beaucoup moins faim apres le repas....
voilà mes petites perso , après ben j'ai eu mes calculs donc bon forcément je fais encore plus attention qu'avant et je grignote plus ou alors un fruit !!!!

encore une fois nestor super pour ton intervention, je pensais aussi que c'etait les lipides qui faisaient grossir, je regarderai mieux les étiquettes
pour les mauvais lipides c'est les saturés qui sont pas bon??? et les insaturés aussi???
pour un bon aliment faut prendre un produit qui a moins de 3g de lipide pour 100g??

je sais pas si je t"ai aidé sienne, mais faut peut être essayer de voir la source de ce grignotage....
_________________
http://princesserose.canalblog.com/ MAJ faite !
http://magicfairy.canalblog.com/ envie de créations personnalisées?
[url]
pour un scrap ecolo et economique!http://scrapeco.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Nestor345
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2007
Age : 64
Masculin
Localisation : LIEGE
Nombre de messages : 466

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 16 Juin 2010 - 10:03

miss mcgregor dit :
Citation :
« Je pensais aussi que c'etait les lipides qui faisaient grossir, je regarderai mieux les étiquettes »
=> Une étude a démontré que 10 – 20 – 30 ou 40 % de lipides (du total de la ration journalière, soit 2.000 K/cal) n’avait pas grand impact sur la perte de poids.
Bien sûr, il n’y a pas de miracle : Il faut surveiller le total des calories ingérées, mais ce n’est pas l’élément déterminant dans la prise de poids. L’élément clé est à chercher au niveau de la sécrétion d’insuline
(glycémie) car c’est cette dernière qui commande le stockage ou non.
400 K/cal de pdt n’ont pas la même valeur que 400 K/cal de lentilles.
http://www.montignac.com/fr/physiologie_abs_intestinale.php
(Physiologie de l'absorption intestinale)

Citation :
« Pour les mauvais lipides c'est les saturés qui sont pas bon??? et les insaturés aussi??? »
=> Je n’aime pas quand on fait la chasse aux sorcières avec les acides gras saturés (AGS). Cela ne me dérange pas d’en voir dans la composition des aliments, à condition qu’ils soient en
proportions raisonnables (c’est rarement le cas dans les biscuits et pâtisseries
manufacturés), et qu'ils ne soient pas dénaturés ...

Trop d’acides gras mono-insaturés (AGMI) ce n’est pas bon non plus : Ainsi l’huile de tournesol contient bcp trop d’AGMI, si vous la consommez de manière exclusive. Elle est mal équilibrée. Sinon c’est ok de
temps en temps.
Une alimentation équilibrée se compose de 55 % de Glucides
(40 à 55 %), 30 % de Lipides (20 à 40 %), et de 15 % de Protéines (10 à 15 %).

*) Rapport AGS AGMI et AGPI :
Les nutritionnistes recommandent 25 % d’AGS (25 % du total
des lipides) mais il n’y a aucun mal à aller jusque 50 % d’AGS, de manière
ponctuelle, si ces graisses ne sont pas dénaturées. Pas de manière régulière
car nous avons tendance à stocker ce type de lipides (AGS), et parce que les
AGS rigidifient les membranes cellulaires : Si les membranes cellulaires
sont moins perméables, les échanges cellulaires sont plus difficiles …
http://www.portail-sante.ch/fr/articles/article-15-1

*) Apports recommandés d’acides gras
Les lipides doivent fournir 30 à 35% des calories totales
quotidiennes répartis entre les trois sortes d’acides gras :

8 à 10 % au maximum par les acides gras saturés ;
20 % par les acides gras mono-insaturés ;
5 % par les acides gras poly-insaturés.

*) Chasse aux sorcières ?
Quand certains auront compris que faire la chasse aux
lipides, sans se préoccuper des consignes des nutritionnistes (G 55 % - L 30 %
- P 15 %), est une hérésie, votre corps vous dira merci. Alzheimer guette le
mangeur ignorant des bienfaits des bonnes graisses.

Les bonnes graisses sont nécessaires à la thermorégulation,
à la communication et aux échanges cellulaires
!

Citation :
« Pour un bon aliment faut prendre un produit qui a moins de 3g de lipide pour 100g »
=> Non, c’est le rapport équilibré qu’il faut viser, soit 1/1.
Je répète : Pour donner un point de repère: regarder les Protéines et les Lipides. Le rapport doit être
proche de 1.
Ainsi si un produit contient 3 g de protéines pour 5 g de lipides, c'est un mauvais rapport: rejet car trop de lipides.
P3 / L5 est trop pauvre en Protéines (P).
Si ce produit contient 3 g de lipides ou moins (pour 3 g de protéines), c'est un produit acceptable.
P3 / L3 est équilibré (rapport 1/1).

Ensuite on regarde la qualité des lipides ...

Prenons un autre exemple : Fromage de régime : 15 g de Lipides au lieu de 25 g.
Protéines 20 g.
Il y a davantage de protéines aux 100 g que de lipides. C’est bien, sauf qu’il faudra modérer
quand même les produits laitiers (plus de 50 % d’AGS).

*) Liens intéressants :
Acides gras (vue d'ensemble)
http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=acides_gras_vue_ensemble

Rôle anti-inflammatoire des oméga-3.
http://www.sante-naturelle.info/Acides-gras-Omega-3
=> Utilisez l’huile de colza (en alternance avec l’huile d’olive).

*) Trop d’oméga-6 ?
"Nous devons regarder la composition du tissu de notre
corps pour déterminer quelles huiles contiennent les meilleurs AGE
anticancéreux (AGE = Acides Gras Essentiels) (…)
Les muscles font au moins 50% du poids corporel total et sont donc l’élément
principal pour déterminer le rapport exigé d’omega-6 / omega-3. Un fait clé à
propos de la structure du muscle est que le muscle contient de 5.5 à 7.5 fois
plus d'omega-6 que d’omega-3, selon le degré de condition physique. On nous met
en garde au sujet du « surdosage » d’omega-6 dans nos régimes et on nous dit
que nous devons prendre un bon nombre d'huiles contenant des omega-3 pour
compenser. On nous dit que nous ingérons 20 fois trop d'omega-6. C'est erroné, et il y a
beaucoup plus à dire à l'analyse".
=> Inspiré de l’article "Acides Gras Essentiels (AGE), Oxygénation et
Prévention du Cancer"

En conclusion de cet article : Le cancer, ainsi que les maladies coronariennes
peuvent être prévenus en prenant une proportion d’AGE non dénaturés comprise entre au
minimum 1/1 jusque 2,5/1 d’oméga-6 et d’oméga-3 (et au maximum 1/4, voire 1/5, ndlr),
plus des vitamines spécifiques et des minéraux.
Surveillez surtout les oméga-6 dénaturés (cuisson, oxydation).

Source (en anglais):nexus magazine

PS: Les oméga-6 doivent interagir avec les oméga-3
; leurs effets biologiques dépendent fortement de la quantité de ces derniers.
Mais point trop n'en faut! Surtout ne pas prendre de l'huile de lin seule
(souvent oxydée) car elle contient trop d'omega 3. Pas le bon rapport.
Et bien sûr vous avez compris qu'il s'agit d'huile non raffinée ...
L'une des plus importantes stratégies à votre disposition est d'augmenter votre consommation de
graisses oméga-3 et de réduire votre consommation de graisses oméga-6 dénaturées
(produits manufacturés).


Extrait :
« Oui. C'est le terme clé ici : dénaturé. Comme je l’ai répété pendant de nombreuses
années, le problème avec les graisses saturées n'était pas vraiment les
graisses saturées saines qui étaient à l'origine des problèmes, mais le chauffage et le traitement qui endommageaientles huiles
. »


Source: http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/05/12/Is-Omega-6-More-Important-Than-Omega-3.aspx (en anglais).


PS : Il faudrait créer un nouveau post si tu veux continuer la discussion sur les matières grasses.
Tu mets alors un lien dans ce post et tu choisis un nouveau titre, genre : « Quels sont les bons lipides ? »
ou « Lipides : chasse aux sorcières ? »
A+

_________________
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Nestor345
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 11/02/2007
Age : 64
Masculin
Localisation : LIEGE
Nombre de messages : 466

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 16 Juin 2010 - 10:23

Dans ton cas tu dois modérer les AGS car ils sont solides à
température ambiante. Ils diminuent la fluidité sanguine et occasionne des stases. IL y en a
souvent trop dans notre alimentation ; donc les surveiller. Mais pas faire
de chasse aux sorcières comme certains lorsqu’ils voient de l’huile de palme
dans la composition. Il faut alors regarder les proportions globales. On exclura
les produits fabriqués avec de l’huile de palme fractionnée.


Tu surveilles surtout l’équilibre n3 et n-6. On mange bcp
trop de n-6 (viande), souvent dénaturés.
PS: Je stocke l'huile de colza au frigo (rapport n-3 / n-6 de 1/2); elle reste liquide. Huile de 1ère pression à froid. Bécel douce ou achetée en mag bio.
_________________
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
miss mcgregor
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 10/06/2005
Age : 36
Féminin
Localisation : toulouse
Nombre de messages : 1249

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 16 Juin 2010 - 10:25

oui c'est ce que j'etais en train de me dire a lire mon message et le tien car c'est interessant et vu que j'y connais rien a part mes propres doutes!
je crée le topic!!!!! a+

edit: voilà c'est http://www.lespetitesmagies.com/cures-et-complements-alimentaires-f85/les-lipides-t12387.htm#201094
(jarrive jamais a mettre un mot pour un lien!!! grrr)

_________________
http://princesserose.canalblog.com/ MAJ faite !
http://magicfairy.canalblog.com/ envie de créations personnalisées?
[url]
pour un scrap ecolo et economique!http://scrapeco.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 35
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5917

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 16 Juin 2010 - 14:42

Citation :
encore une fois nestor super pour ton intervention, je pensais aussi que c'etait les lipides qui faisaient grossir,
trop de sucre : l'organisme stocke et.... = lipides !
d'où le fait de privilégier les sucres lents pour éviter de manger trop par rapport à ses besoins, car ces sucres lents rassasient longtemps !

Une des clés donc : vraiment manger un bon repas solide au petit déjeuner évite les envies de cochonneries tout le reste de la journée !
ex. de petits déjeuners :
-> Manger plus de céréales de bonne qualité : farines ou flocons de céréales (ou encore semoule) non sucrés à l'avance
à faire cuire 3 à 5 min dans un liquide chaud : eau, lait...;
mélange que l'on sucre un peu à la fin si l'on souhaite
-le mieux : toujours sucre complet ou miel, donc sucre non raffiné
ou morceaux de fruits, frais ou secs coupés et cuits en même temps que les flocons de céréales évitera l'ajout de sucre-

permet de manger moins et on a après vraiment l'impression d'avoir fait un "vrai" repas et sans pour autant avoir mangé énormément !)

Pis... on peut rajouter ce que l'on veut sans grand scrupule dedans en plus :
poudre d'amandes, de noix de coco, des graines si l'on souhaite... tout est possible
_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
yelle
neutre
neutre


Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 30
Féminin
Localisation : la rochelle
Nombre de messages : 2

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Sam 31 Aoû 2013 - 20:02

Bonjour,

Comme l'a dit Fidjii,il faut rechercher la causes de ses compulsions (émotions...) ou si c'est de la vrai faim,qui peut se traduire par une sensation désagréable au niveau de l'estomac ou un mal de tête...).

Le grignotage c'est de manger sans faim, et sans prêter attention à ce qu'on mange.
Si il est motivé par une vrai faim ce n'est pas du grignotage mais une collation.Les collations sont nécessaires le grignotage non.

Si je peux me permettre je te dirais de déculpabiliser sinon c'est rentrer dans une spirale infernale.

Avant quand j'avais ENVIE de manger et non pas faim je me disais:aller je craque, je mange un seul gâteau!Puis ohh j'ai encore envie d'un deuxième...puis le petit vélo dans la tête se mettait en marche me disant:t'es nulle,si tu ne peux même pas t'arrêter à un seul alors manges en un troisième t'en qu'à faire,et maintenant où t'en es tu peux en prendre un cinquième...jusqu'à la fin du paquet.Résultats:j'engloutissais un paquet de gâteau sans même prendre de plaisir...

Maintenant j'attends d'avoir faim,je mange ce qui me fait envie en prenant le temps de savourer et j'arrête quand je n'ai plus faim.

Je n'ai jamais grossis...

J'espère avoir pu t'aider...c'est mon premier post sur ce forum je suis un peu émue:Blush: 
Revenir en haut Aller en bas
Curieuse
jardinier-ère
jardinier-ère
avatar

Date d'inscription : 20/12/2014
Age : 58
Féminin
Localisation : lille
Nombre de messages : 44

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Dim 21 Déc 2014 - 20:41

Bonsoir à vous,

Et donc quand on ne fait de la résistance à l'insuline, on fait quoi ? C'est empoisonnant. Le Chrome c'est bien ça stabilise la prise de poids, mais ce n'est pas la panacée.
Pas de diabète mais de la résistance Grrrrr
Merci pour vos réactions,


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nebula
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 17
Féminin
Localisation : du côté des étoiles
Nombre de messages : 297

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 14 Jan 2015 - 0:05

Curieuse, la résistance à l'insuline , c'est l'étape avant le diabète. Donc, idéalement, faire attention à l'index glycémique de tout ce que tu manges et refuser les aliments qui ont un ig supérieur à 50
Pour limiter les grignotages, le seul truc que j'ai trouvé, c'est de ne pas acheter de friandises. Du coup, quand j'ai des pulsions de grignotage, je me rabat sur des trucs sains (fruits, pâtes sèches, noix,....) ça limite un peu les dégats.... enfin, je crois.... Lutin
Revenir en haut Aller en bas
Ëarwen
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 28
Féminin
Localisation : Sud Ouest France... parfois le Loiret...parfois Paris...
Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire Mer 14 Jan 2015 - 20:48

Même chose que Nebula... je n'achète pas et j'essaie de faire en sorte d'aller faire mes courses le ventre plein.
Des fois qu'il y ait un craquage au moment des courses . Faut parer à cette éventualité xD
_________________
"Moi je vais venir te voir à ta nouvelle maison avec ma moto (comprendre : mon tricycle jaune) et je prendrais le gros chemin (comprendre : l'autoroute) pour venir à ta maison" Je t'attends ptit frère... mais à 3 ans je doute que tu réussisses à attraper le ticket d'autoroute sans escabeau !
Who says witches aren't pretty ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: grignotage - compulsion alimentaire

Revenir en haut Aller en bas

grignotage - compulsion alimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Pour être bien dans son corps et dans sa tête :: Thérapies, médecines, méthodes et alternatives -