écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




Fukushima - nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Fukushima - nucléaire Mer 29 Juin 2011 - 15:24

Rappel du premier message :

Le sujet http://www.lespetitesmagies.com/t13860-actions-anti-nucleaire évoque déjà la situation au Japon. Mais je pensais qu'on pouvait peut-être consacrer un sujet à cette catastrophe.
(y en a déjà un ?)

Pour commencer, une vidéo : un père de famille français, raconte ce qui se passe en ce moment :
http://www.youtube.com/user/karmaGfa#p/u

Pour ceux qui ne peuvent pas la visionner : il raconte qu'un fermier s'est suicidé car sa ferme, ses vaches, son lait... ne valent plus rien. Il raconte que les enfants portent un appareil qui mesure le taux de radioactivité qu'ils absorbent par heure... Il accuse surtout la France de ne pas renoncer au nucléaire, il nous accuse de ne rien comprendre, d'être des veaux...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)


Dernière édition par matali le Mer 18 Avr 2012 - 9:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne


Date d'inscription : 24/02/2007
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Dim 13 Mai 2012 - 11:50

Merci Leria.
Sur le lien précédent, je n'ai pas réussi à trouver l'agenda.

J'ai privilégié une date plus lointaine.
Là où il n'y avait que 2 cartes confirmées.

J'ai noté que depuis le 1er janvier 2012, il n'y a eu que 917 promesses d'envoi... ça me semble si peu !
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8223

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Dim 13 Mai 2012 - 12:00

a la vue de cet agenda, je vais aussi attendre un peu avant d'envoyer cette carte.
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 26 Juin 2012 - 20:51

http://www.courrierinternational.com/article/2012/06/26/le-retour-impose-du-nucleaire a écrit:
Le gouvernement a décidé de relancer deux réacteurs à Fukui, dans l'ouest du pays. Le Tokyo Shimbun, quotidien antinucléaire, dénonce une décision politique, sans garanties quant à la sûreté, comme s'il ne s'était rien passé à Fukushima.

"Je tiens à remercier la préfecture de Fukui pour avoir pris cette décision", a déclaré le Premier ministre Yoshihiko Noda lors de sa conférence de presse. Mais comment ose-t-il exprimer des remerciements pour une initiative qui nous expose à nouveau au danger ? Depuis le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, notre pays essaie de changer. La vie humaine doit être notre priorité absolue, et nos régions doivent être réaménagées pour mieux résister aux catastrophes naturelles. Pour ce faire, chacun de nous était prêt à changer de mode de vie.

Autoriser le redémarrage des réacteurs dans les conditions actuelles est une erreur. Le nouveau Japon que nous cherchons à bâtir ne saurait y voir le jour. Tout d'abord, nous n'avons pas encore élucidé l'enchaînement des faits qui a provoqué l'accident de Fukushima. Personne n'en a encore assumé la responsabilité. Et personne n'a vraiment présenté d'excuses. C'est dans cette confusion que le redémarrage va se faire.

La décision du redémarrage des réacteurs n° 3 et n° 4 de la centrale d'Ohi a fini par être prise lors d'une réunion à laquelle ont assisté le Premier ministre et le ministre de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, Yukio Edano. Il n'y a rien à redire au fait que la remise en service des réacteurs relève en définitive d'une décision politique. Mais encore faut-il que celle-ci soit scientifiquement fondée, de façon à être assez convaincante aux yeux des riverains. Or, les normes de sûreté sur lesquelles repose la décision du redémarrage ont été improvisées en seulement deux jours par l'Agence japonaise de sûreté nucléaire (AJSN), qui relève du ministère de l'Economie. Comment le peuple japonais pourrait-il avoir confiance dans des normes de sûreté établies par l'Agence même qui est au cœur de l'accident de Fukushima ? D'autant plus qu'il est prévu que celle-ci soit prochainement remplacée par un nouvel organisme indépendant. La loi régissant ce nouvel organisme de contrôle tarde à être adoptée.

Une décision politique prise au mépris de la sécurité

En attendant, il n'existe pas dans notre pays de règles applicables à la sûreté nucléaire. Pourtant, sur la base d'une simple prévision de la compagnie Kansai Electric Power [Kepco, compagnie d'électricité gestionnaire de la région du Sud-Ouest et propriétaire de la centrale Ohi], qui a déclaré unilatéralement que cet été la production d'électricité serait inférieure de 14,9 % à la demande, la décision du redémarrage s'est inexorablement imposée. Les abris antisismiques devant faire office de centres de commande en cas d'urgence et le système de ventilation filtrée ne seront pas en place avant 2015, et les digues ne seront achevées que l'an prochain. Par ailleurs, il n'est pas prévu de procéder à de nouvelles études sur les failles situées aux environs de cette centrale, alors même que des experts ont récemment signalé la possibilité que des glissements de terrain endommagent les réacteurs. En dépit de cette politique déplorable, le peuple continue à espérer que les choses changent. Le gouvernement a élaboré un plan détaillé d'économies d'électricité qu'il a longuement présenté pour solliciter la collaboration de chaque citoyen - cette demande a été acceptée de bon cœur.

Le nombre de foyers qui utilisent les panneaux solaires et les piles à combustible augmente. Les Japonais ont pris l'habitude de s'habiller plus léger pour utiliser modérément le climatiseur. Arroser le sol de l'entrée, accrocher un fuurin [clochettes] à nos fenêtres pour entendre le vent qui passe sont autant de savoir-faire séculaires permettant de survivre à la chaleur estivale. L'important est de nous délivrer de notre dépendance excessive à l'électricité. De plus en plus de personnes commencent à prendre plaisir à réduire leur consommation d'électricité : chaque jour, en surveillant son compteur, on constate le fruit de son effort. Quant aux entreprises, il est peu probable qu'elles renoncent à leur politique d'économies d'énergie dans la mesure où celle-ci contribue à réduire leurs dépenses.

Le Japon doit devenir une économie verte

La prospérité économique ne repose pas sur la production nucléaire, mais sur la durabilité. Une puissance technologique comme le Japon doit prendre la tête du secteur de l'économie verte. Pour ce faire, nous devons fixer à quarante ans la durée maximale de vie d'un réacteur et profiter de ce délai pour perfectionner les techniques d'exploitation des énergies renouvelables. Pendant cette période de transition, on pourra recourir à l'énergie hydraulique et thermique, construire dans tout le pays de petites centrales électriques faisant appel à des technologies comme le charbon propre [la clean coal technology , qui produit très peu de polluants et de gaz à effet de serre]. Le Japon doit également utiliser la chaleur de récupération, développer ses techniques de stockage de l'électricité et exploiter davantage des ressources comme la biomasse et la géothermie, dont il dispose en abondance. L'avenir de l'économie japonaise repose sur les technologies d'économie d'énergie, qu'il n'a cessé de développer. Les Japonais commencent à avoir une bonne compréhension des problèmes qui se posent dans les régions où sont implantées les centrales nucléaires. Nous devons soutenir ceux qui vivent près du danger, car une vie qui repose sur l'argent du nucléaire ne peut pas tenir. Il est important, pour les uns comme pour les autres, de revoir notre schéma de dépendance vis-à-vis de l'électricité et de procéder à une refonte radicale du système.

Les réacteurs n° 3 et n° 4 de la centrale d'Ohi vont être remis en service, et nous craignons qu'à cela ne succède le redémarrage d'une série de centrales comme celle d'Ikata, à Shikoku, ou de Tomari, à Hokkaido. Car c'est l'ensemble du Japon, pas seulement les régions où se trouvent les centrales, qui revendique plus de sécurité et de tranquillité.
Il nous faut comprendre Fukushima, et aller au-delà des leçons que nous pouvons en tirer. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons enfin panser les blessures de Fukushima. Au-delà du pour ou contre le nucléaire, nous allons bâtir un Japon nouveau et durable.

(...)

JAPON Les “anti”, éclipsés par les médias

Depuis l'accident de Fukushima, la mobilisation antinucléaire ne faiblit pas. Une pétition exigeant un référendum national sur l'énergie nucléaire s'est ajoutée aux manifestations. Elle a rassemblé quelque 320 000 signatures, mais la demande a été rejetée par l'Assemblée de Tokyo le 18 juin.

Trois jours plus tôt, environ 11 000 manifestants se sont rassemblés devant le domicile du Premier ministre pour contester le redémarrage de la centrale d'Ohi. Mais les grands titres nippons ont très peu parlé de ce rassemblement. Seul le Tokyo Shimbun, journal de centre gauche qui s'est prononcé pour une sortie progressive du nucléaire, l'a mentionné dans sa réponse aux courriers des lecteurs. "Plus d'une centaine de lettres demandant des explications sur le fait que nous n'avions pas traité cet événement nous ont été adressées. Nous vous indiquons qu'il ne s'agissait aucunement d'une quelconque censure ; faute de coordination, nous n'y avions pas envoyé de journaliste, et nous regrettons de ne pas avoir été présents sur ce sujet", indique-t-il.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 26 Juin 2012 - 21:02

Les autorités japonaises ont la mémoire bien courte... y en a à qui une bonne gifle ne suffit pas, faut qu'ils y retournent pour s'en prendre une seconde pour bien comprendre.

Tout cela est insensé !
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 26 Juin 2012 - 21:10


_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mer 4 Juil 2012 - 13:20

"la catastrophe à Fukushima a été créée de toute pièce"
http://presselibreinternationale.com/dossiers/environnement/fukushima-deception.pdf

Je vous laisse lire... théorie du complot ? Comment ? Pourquoi ?

morceaux choisis (y a plusieurs articles)
Citation :
Et si le méga tremblement de terre présumé de 9,0 + qui aurait frappé au large des côtes du Japon le 11 mars n’avait jamais réellement eu lieu ? Et si le tsunami qui en a résulté et qui
a/aurait détruit l’usine nucléaire de Fukushima Daiichi avait été en fait une attaque sous fausse bannière délibérée, à l’aide d’armes nucléaires ?

(...)

Sendai, à 70 km de l'épicentre aurait du disparaître, alors que même sa périphérie est intacte. En vérité, un 9 aurait tout dévasté à plus de 1000 km à la ronde, le Japon aurait été rayé de la carte ! (...)

A Sendai, comme sur la côte, aucun dommage sérieux n'est à signaler en dehors du tsunami, très localisé. Après des heures et des heures de vaine recherche sans exception. Rien ! Immeubles,
ponts, maison de bois ou gratte-ciel, tout est intact. Allez-y, cherchez ! Ni arbre déraciné, ni poteau tombé, ni voiture renversée, ni train déraillé. Même les dégâts sur les routes correspondent à un 5, rien en dehors des charivaris habituels des supermarchés et des cuisines. Comment une telle désinformation est-elle possible ?

(...)

Sur les vidéos, le tsunami ravage les villes où les activités habituelles suivent visiblement leur cours normal, jusqu'à l'arrivée du flot, sans qu'aucun dommage sismique n'ait eu lieu. (...) Pourquoi personne n'essaye de courir ? Pourquoi les voitures restent tranquillement garées alors que le tsunami menace ? Pourquoi les sirènes ne se sont déclenchées qu'après son passage ? Ne serait-ce pas simplement parce que les autorités n'ont pas jugé bon de le faire pour un séisme mineure à l'aune du Japon habitué à bien pire ? Cette alerte là était en réalité insignifiante, ce qui
explique que cette population ultra disciplinée n'ait pu comprendre la contradiction de l'évènement.

(...)

Pourquoi les routes ne sont t-elles pas saturées par des gens essayant de fuir l'imminence du tsunami? N'est-ce pas précisément parce que les gens et le gouvernement ne l'attendaient pas ?
Normalement les sirènes de tsunami retentissent plus de 40 minutes en avance quand un danger réel est détecté suite à un séisme.

(...)

"L’accident" de Fukushima n’était pas possible. Et la saturation des générateurs par le tsunami n'était pas concevable, parce que les systèmes de base de sécurité dépendent de la vapeur des réacteurs eux-mêmes. Aucune électricité n’est nécessaire pour faire fonctionner les trois systèmes d'urgence propres à chaque réacteur, chaque système pouvant sauvegarder un réacteur, dans le cas où il resterait seul en fonction. Il est primordial de remarquer que les 9 systèmes, tous indépendants des circuits électriques, ont fait défection (sic !). Ce qui est techniquement impossible en dehors d'une intention délibérée, et ressemblait au résultat d'une attaque de type virus Stuxnet.

(...)




_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Leria
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 29
Féminin
Localisation : La ville rose
Nombre de messages : 30

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mer 4 Juil 2012 - 18:35

Mouais...

Se méfier des théories du complot qui fleurissent à chaque drame qui nous touche pauvres humains.

Les twin towers s'écroulent suite à un crash d'avion ? La CIA a fait exploser des bombes dans le sous-sol pour pouvoir aller faire la guerre en Irak.

Les Américains se sont posés sur la Lune ? C'est du chiqué, moi je sais que tout ça a été tourné dans un studio de cinéma.

Paul Mc Cartney a refait un concert ? Mensonge! Tout le monde sait qu'il est mort en 1966 et qu'un sosie le remplace pour récupérer le blé.

etc...

Je suis la première à dire qu'il faut voir plus loin que le bout de son nez et se méfier de ce que nos gouvernements s'attachent à nous faire avaler comme bobards mais il y a des limites.
Personnellement je trouve ça absolument pas crédible et assez peu respectueux des japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5902

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mer 4 Juil 2012 - 20:19

Citation :
Pourquoi les routes ne sont t-elles pas saturées par des gens essayant de fuir l'imminence du tsunami? [...]
Normalement les sirènes de tsunami retentissent plus de 40 minutes en avance quand un danger réel est détecté suite à un séisme.

Sauf si je me trompe, ce fameux tsunami était attendu depuis plus de 24H, mais personne n'en avait "prédit" une telle ampleur, d'où la raison que les rues n'étaient pas saturées de personnes cherchant à fuir cette catastrophe : celles qui ont souhaitées suivre les indications du gouvernement étaient déjà parties....les autres sont restées, pensant qu'ils étaient en sécurité là où ils se trouvaient, proportionnellement à ce qui avait été prévu officiellement : des vagues de 30 à 40 cm de hauteur (je crois), et non pas de 10 mètres !!!!!!!!!!!!! ( & celles qui ont touchées le nord-est des côtes japonaises mesuraient au moins 23 mètres de haut !!!!!)

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mer 4 Juil 2012 - 23:16

A l'heure où la sortie du nucléaire se négocie âprement et où certains voudraient prolonger au-delà du raisonnable la DLU de certaines centrales, je ne suis pas vraiment surprise de l'apparition de ce genre de théorie...
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Douce Jacinthe
jardinier-ère
jardinier-ère


Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : A la campagne :-)
Nombre de messages : 2571

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mer 11 Juil 2012 - 15:12

Déjà que quelques semaines après l'accident de Fukuschima, le premier ministre japonais a osé déclarer qu'il ne céderait pas aux "pressions" populaires contre le nucléaire.

Il aurait fallu que ce premier ministre aille lui-même réparer en tant qu'ouvrier les dégâts dans la centrale de Fukushima, et qu'il aille se faire lui-même irradier à la place des ouvriers !!! Nous n'avons aucun écho de ce que sont devenus ces ouvriers qui ont été travailler aux réparations dans la centrale ! Il y avait probablement des pères de famille parmi eux, et nous savons que ce qu'ils ont fait n'était pas sans danger !
_________________
Ta musique est Noire
Ta voiture est japonaise
Ta pizza est italienne
Ton café est brésilien
Tes lettres sont latines
Tes chiffres sont arabes...

Comment peux tu dire que ton voisin est un étranger!!!??
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mer 18 Juil 2012 - 12:20

http://energie-climat.greenpeace.fr/fukushima-une-catastrophe-dorigine-humaine-pas-naturelle a écrit:
Energie / Climat | le 6 July 2012
Fukushima : une catastrophe d’origine humaine, pas naturelle

La Commission indépendante d’experts nucléaires a rendue hier son rapport d’enquête sur Fukushima.

Cette commission, chargée par le parlement japonais de déterminer les circonstances de la catastrophe nucléaire qui a commencée le 11 mars 2011, a publié un rapport accablant de 641 pages. Elle est composée de dix experts, sismologue, avocats, médecins, journaliste scientifique, professeurs désignés par les parlementaires.

(...)

Une enquête menée sans compromis

La commission a mené un travail de recherche approfondie, avec des entretiens auprès de 1 176 personnes, pendant plus de 900 heures lors des 6 derniers mois…

Des responsables sont clairement désignés : TEPCO, mais aussi le manque de réactivité des agences gouvernementales japonaises. Le rapport souligne et étudie également les aspects culturels, pointant l’extrême respect et la soumission à l’autorité inhérent à la culture japonaise.

La Commission d’experts était dirigée par Kiyoshi Kurokawa, ancien président du Conseil Scientifique Japonais, qui a écrit, dans le rapport que la fusion “ne peut être considérée comme une catastrophe naturelle. Ce désastre est humain, car il aurait pu et aurait du être prévu et évité.” Le rapport ajoute que “les causes directes de la crise étaient toutes prévisibles, bien avant le 11 mars 2011.”.

Les membres de la commission écrivent, dans leur rapport, que “[la catastrophe] a été le résultat de la collusion entre le Gouvernement japonais, les régulateurs et TECPO, ainsi que du manque de gouvernance de ces instances. Nous en concluons que l’accident est d’origine humaine. Les causes profondes étaient organisationnelles“. Le rapport blâme tout particulièrement l’opérateur TEPCO pour avoir failli dans sa mission à renforcer, améliorer les capacités de résistances de la centrales face à une catastrophe naturelle, et critique également la NISA (Agence du sûreté nucléaire japonaise) et le METI (ministère de l’économie et de l’industrie japonais) pour avoir échoué dans leur mission de contrôle.

“Une arrogance impardonnable”

La Commission pointe qu’en 2006 la NISA avait ordonné des travaux d’amélioration dans le système anti-sismique de la Centrale de Fukushima Daiichi. TEPCO a volontairement ignoré cette directive et l’autorité de contrôle n’a pas fait de suivi, auprès de l’opérateur, ne contrôlant pas la mise en oeuvre de sa demande.
“La commission a relevé une ignorance et une arrogance impardonnable pour toute personne ou toute organisation travaillant dans le domaine du nucléaire. Nous avons découvert un mépris pour la sécurité du public.” peut on ainsi lire dans le rapport.

Rappelons que la catastrophe a contraint 150 000 personnes à quitter leur maison, en plus de libérer des quantités importantes de substances radioactives à des kilomètres autour de la centrale.

De manière significative, le rapport de la Commission remet en question les assertions de TEPCO selon lequel l’accident et la situation de criticité des réacteurs de Fukushima sont dûs au Tsunami qui avait suivi le séisme de magnitude 9…

Un positionnement jugé faux par les experts : selon eux, Tepco a mal évalué la probabilité d’un tsunami de cette envergure et n’a pas pris les dispositions nécessaires, alors que cette éventualité avait été testée ! En 2008, Tepco avait simulé un tsunami de plus de 15 m de haut, dont les vagues atteignaient la centrale Fukushima. Aucune initiative n’a toutefois été prise par la suite, car ils ont jugé peu probable qu’une telle catastrophe survienne, précisent les experts. “il est impossible de limiter la cause directe de l’accident au tsunami, sans preuve de fond. La commission estime qu’il s’agit d’une tentative d’éviter la responsabilité en mettant tout le blâme sur le [tsunami] inattendu. ” écrit la Commission.

Un Gouvernement qui a failli à sa mission de protéger les citoyens !

Le rapport a également critiqué l’incapacité du gouvernement à gérer efficacement la crise après l’accident : pour les experts “les gouvernements passés et en place à ce moment-là, ont failli à leur devoir de protéger la vie des gens et la société“.
Par exemple, dans les jours qui ont suivi la catastrophe, un porte-parole du gouvernement a déclaré que les évacuations ont été engagées “juste au cas où”, plutôt que d’informer les résidents des dangers réels à la suite de grands panaches radioactifs.
La Commission déplore également une mauvaise communication, tant entre les techniciens qu’entre les autorités. Ces dernières ont d’ailleurs rapidement été blâmées pour avoir tardé à révéler la gravité de la situation et à évacuer les zones touchées.

Ce rapport soulève ainsi des questions de fond, que tout pays nucléarisé doit se poser en toute transparence. Il montre à quel point des changements radicaux sont nécessaires et doivent être engagés, sur la responsabilité, l’encadrement, et la nécessité de contrôle de l’industrie nucléaire par des autorités … INDÉPENDANTES !

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 24 Juil 2012 - 21:51

Dans le chapitre "mépris de la sécurité", voici ce que je viens de lire...

Citation :
D'après des médias nippons, un responsable de la société de construction Build-Up a demandé en décembre à une dizaine d'ouvriers de recouvrir de plomb les dosimètres qu'ils portaient pour évaluer le cumul de radiations auxquelles ils étaient exposés lorsqu'ils intervenaient dans les zones les plus radioactives de la centrale nucléaire.

Cette demande visait apparemment à sous-déclarer leur exposition afin que la société puisse continuer à travailler sur le site, ont précisé ces médias.

Tout l'article ici
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Jeu 26 Juil 2012 - 8:54

Je l'ai lu aussi.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 14 Aoû 2012 - 17:46

Des papillons mutants à Fukushima
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5902

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 14 Aoû 2012 - 18:22


Ha c'est sûr que le papillon mutant est mal barré....

Enfin........ on a encore rien vu...ne nous voilons pas la face : le "meilleur" reste à venir hélas.... ^^

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 14 Aoû 2012 - 18:23

Comme c'est triste... et effrayant
Aucune anomalie n'a été constatée sur d'autres animaux, ni sur les humains.
J'ai envie de dire PAS ENCORE !


_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Ven 2 Nov 2012 - 18:41

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20121101-japon-une-partie-argent-consacre-reconstruction-utilisee-autre-chose-fukushima-seisme-tsunami-nucleaire a écrit:
Japon: une partie de l'argent consacré à la reconstruction utilisée pour autre chose
Reuters
Par RFI

Un audit réalisé à la demande du gouvernement japonais et publié ce jeudi 1er novembre révèle qu'une partie de l'argent destiné à la reconstruction du nord-est du pays, ravagé par le séisme et le tsunami de mars 2011, a été utilisée pour des projets qui n'avaient rien à voir. Alors que plus de 300 000 personnes vivent encore dans des logements provisoires, des élus locaux se disent choqués.

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Katsunobu Sakurai, le maire de Minamisoma, l’une des villes les plus martyrisées par le tsunami géant et l’accident nucléaire de Fukushima, est choqué d’apprendre qu’une partie du budget de reconstruction du nord-est du Japon a été dépensée, par exemple, pour lutter contre Sea Shepherd, l’organisation écologique qui se livre à des batailles navales contre les baleiniers japonais dans l’Antarctique.

Une partie du budget a aussi servi à apporter du financement à une entreprise fabriquant des verres de contact, loin, très loin des zones sinistrées par la vague géante. Cet argent a été détourné par les politiciens du parti de centre gauche au pouvoir pour satisfaire leur clientèle électorale : des PME livrant des uniformes aux prisons, des agriculteurs.

Plus de la moitié du budget de reconstruction de quelque 240 milliards de dollars n’a toujours pas été dépensée à cause de l’inertie de la toute-puissante bureaucratie qui centralise tous les projets de reconstruction à Tokyo. A cause aussi de la confusion qui règne toujours dans les zones sinistrées.

Environ 40% du budget déjà dépensé a servi à financer des projets qui n’ont rien à voir avec la reconstruction du nord-est du Japon.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 49
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11115

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Ven 2 Nov 2012 - 19:41

.....
_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 26 Mar 2013 - 20:53

Quelques nouvelles...
Comment redonner vie à une zonne sinistrée... le dévouement, le patriotisme, le manque d'information voire le mensonge...
Ou peut-être une espèce de folle espérance.

http://www.lemanger.fr/index.php/miam-miam-fukushima/ a écrit:
(...) Le gouvernement est en train d’amorcer un retournement de situation, après avoir interdit les produits de la région contaminée : le but est à présent de la soutenir coûte que coûte, même si cela demande aux pouvoirs publics et aux industriels de ranger leur éthique au placard. Venez, on va manger plein de trucs de Fukushima.

Aujourd’hui, le Japon doit faire face à un double problème : la région de Fukushima, qui tire habituellement une grande partie de ses revenus de l’agriculture, est en crise car ses produits ont été bannis du commerce durant des mois. Il faut donc la soutenir financièrement ou plutôt trouver des solutions à moyen terme car le problème ne sera pas résolu de sitôt. En même temps, tout ce que cette région a à offrir, ce sont précisément des produits dont les effets sur la santé sont extrêmement incertains.

Il faut donc tenter de relever économiquement une région sinistrée en écoulant ses produits à travers le reste du pays alors qu’on a passé des mois à dire qu’ils étaient dangereux. Il y a des pays où ce serait plus difficile à faire que d’autres. (...)


http://www.vivre-apres-fukushima.fr/le-gouvernement-japonais-fait-pression-sur-les-populations-pour-quelles-retournent-vivre-dans-les-zones-contaminees/ a écrit:
Le gouvernement japonais fait pression sur les populations pour qu’elles retournent vivre dans les zones contaminées
Publié le 25 mars 2013
Il déclare habitables à partir du 1er Avril les zones jusqu’à 20 milli Sieverts /an

Il y envoie tout le monde : adultes, enfants, femmes enceintes, nourrissons …. (...)


En zone polluée, la culture du riz reprend, le contrôle des aliments diminue.


Le gouvernement japonais diminue le contrôle des aliments

Le 19/03/2013 le ministère japonais de la Santé, du travail et de l’aide sociale a annoncé qu’ils vont diminuer les sortes d’aliments qui subiront les tests de contamination par les radionucléides.
Le nombre de types d’aliments testés va baisser de 132 à 98.
La raison en est: « Le taux de radiations de ces aliments est en baisse »
Les aliments qui ne seront plus testés:
épinards, salades, chou, radis, pommes de terre, pèches, pommes, poires, épinards
jeune « lancefish », Sardines
etc…

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 49
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11115

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 26 Mar 2013 - 20:58

.... c'est effrayant .....
_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
nala
briqueur-se
briqueur-se
avatar

Date d'inscription : 28/07/2009
Age : 57
Féminin
Localisation : Belgique
Nombre de messages : 994

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mar 26 Mar 2013 - 22:16

Ben voilà, bon appétit!
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5902

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Mer 27 Mar 2013 - 0:02


Épinards, salades, choux je suppose aussi...des aliments naturellement très touchés par la radioactivité... pas mal....

En même temps.... "perdu pour perdu" (en tout cas, pour une bonne partie des Japonais...c'est bien comme ça.. les chercheurs auront un bon terrain d'étude sur le corps humain face à la radioactivité... ils vont être gâtés...)...

Ce qui serait plus "drôle", au fond, serait qu'avec leur ânerie, ils parviennent de nouveau à exporter leur production... ^ ^ en Inde avec le riz par exemple, vu que la production de riz risque de diminuer... et qui sait, débouler ensuite chez nous car il sera moins cher... miam!! on verra quel goût il aura... faut pas se leurrer... ce n'est qu'une "question de temps".....

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Dim 14 Avr 2013 - 10:09

http://www.bastamag.net/article3033.html a écrit:
Industrie nucléaire
Areva, le Mox et le plutonium : le « business model » d’une catastrophe nucléaire ?

Par Ivan du Roy (11 avril 2013)

Du plutonium est en partance pour le Japon. Alors que, deux ans après Fukushima, populations et autorités locales se débattent toujours face aux contaminations radioactives, un convoi nucléaire, affrété par Areva, doit appareiller mi-avril de Cherbourg vers l’archipel japonais. Pourquoi l’entreprise continue-t-elle à exporter du combustible nucléaire vers un pays traumatisé ? Quels sont les enjeux commerciaux et industriels qui se cachent derrière le Mox ? Et les menaces potentielles que fait planer ce business nucléaire ? Enquête.


Les exportations de combustibles nucléaires reprennent vers le Japon. Après deux ans d’interruption, liée à la catastrophe nucléaire de Fukushima, Areva s’apprête à y expédier une nouvelle cargaison de « Mox », alors même que les contaminations radioactives se poursuivent. Le Mox, c’est cet assemblage d’uranium appauvri et de plutonium, fabriqué par l’usine Melox, située sur le site de Marcoule, dans le Gard. C’est aussi un combustible vivement critiqué par les écologistes ainsi que par des experts indépendants, pour sa haute toxicité et les nombreux problèmes de sûreté nucléaire qu’il pose. Pourquoi Areva s’entête-t-elle à fabriquer et à commercialiser du Mox ? Pourquoi en expédier au Japon, alors même que du Mox a probablement fondu au sein de l’un des réacteurs de la centrale de Fukushima, contribuant à disperser du plutonium alentour ? Quels sont les enjeux qui se cachent derrière ce combustible hautement dangereux ?(...)

Malgré un rendement discutable, l’avantage commercial principal du Mox, comparé aux assemblages classiques d’uranium enrichi, c’est qu’il permet à Areva de retraiter et de « valoriser » une partie du plutonium produit lors de la fission de l’uranium dans les réacteurs nucléaires, et considéré comme des déchets hautement dangereux. Plus Areva écoule du Mox, plus elle économise d’uranium naturel importé du Niger ou du Kazakhstan.

(...)

Le Mox œuvrerait également pour la paix dans le monde : le programme « Mox for peace » (« Mox pour la paix ») concocté par Areva « vise à éliminer des stocks de plutonium américain excédentaires issus de la Guerre froide, en les utilisant comme combustibles civils dans des centrales nucléaires ». Sans oublier les emplois générés par la production de Mox à l’usine de Cadarache : 1 300 emplois directs et indirects. Bref, le Mox crée des emplois, favoriserait un développement durable et contribuerait à la non-prolifération nucléaire. Voilà pour le côté marketing. Qui n’est que la vitrine d’une stratégie à long terme.

(...)

« Les habitants se battent au quotidien contre la radioactivité pour tenter désespérément de décontaminer des villages et écoles. Dans la centrale de Fukushima des centaines d’ouvriers et ingénieurs tentent en vain de stabiliser la situation. (…) En expédiant malgré tout leur dangereuse et inutile marchandise, Areva et les autorités françaises veulent pousser les autorités japonaises à redémarrer plus de réacteurs », critique Greenpeace qui demande l’annulation du transport. « Le cynisme n’a pas de limites pour Areva. Après avoir contribué à la contamination massive, puis s’être fait pompier-pyromane en décrochant le marché de la dépollution des eaux radioactives de Fukushima, elle se prépare maintenant à envoyer de nouveau du Mox au Japon ! », dénonce de son côté le Réseau sortir du nucléaire.

(...)

vive la france
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5902

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Dim 14 Avr 2013 - 11:30


chouette

.... la bêtise n'a vraiment aucune limite... l'Humain est suicidaire, c'est pas possible autrement....

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5902

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Ven 24 Mai 2013 - 21:32


Suite : ICI

Article en question, sur les suites de la catastrophe.
Le titre : "Fukushima : « Notre vie, désormais, c’est de creuser notre tombe »"

Quelques extraits :

"Les autorités vont rouvrir discrètement la zone interdite entourant la centrale nucléaire. Les réfugiés pourront retrouver leur domicile, à leurs risques et périls."

"Aujourd’hui, après leur avoir versé une indemnité forfaitaire, les autorités départementales exigent des réfugiés qu’ils remboursent les sommes versées, afin de les redistribuer sous forme d’allocations mensuelles pour une période non définie."

"A priori, peu de différence entre l’ancien et le nouveau découpage du territoire. A ceci près que dans le nouveau, la zone interdite et dangereuse est beaucoup plus petite que dans l’ancien."

"« Même les corbeaux sont partis »"

...

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Méra
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 23/10/2012
Age : 24
Féminin
Localisation : Somewhere on earth. Or else, in the sky...
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire Ven 24 Mai 2013 - 21:52

Oh purée... Et dire que je vais passer 5 mois au Japon. Je vous dirai si j'ai croisé des mutants !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fukushima - nucléaire

Revenir en haut Aller en bas

Fukushima - nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur l'environnement et le vivant -