écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion




Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !



Régime alimentaire des chiens et des chats / nourriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23963

MessageSujet: Régime alimentaire des chiens et des chats / nourriture Dim 6 Nov 2011 - 17:04

Les informations sont tirées de ce site : http://www.cosmovisions.com/ et des pages sur les canidés et les chiens...

Citation :
Les Chiens sont des Canidés formant une sous-espèce de l'espèce Canis Lupus à laquelle appartiennent aussi les Loups gris, les Chacals, les Coyotes et les Dingos. (...) nous ne connaissons plus le Chien dans son état primitif, et dans les contrées où il est devenu sauvage, il descend d'individus qui ont recouvré leur indépendance, après l'avoir perdue pendant bien des générations, (...)

Les Canidés (Canidae) forment une famille de Mammifères de l'ordre des Carnivores renfermant des animaux domestiques et sauvages. Les Chiens domestiques, les Loups, les Chacals et les Renards appartiennent à ce groupe que l'on peut caractériser ainsi : (...) les mâchoires surtout sont longues. L'allongement des mâchoires donne moins de force à la morsure des Chiens.

Les dents, au nombre de quarante-deux (sauf quelques exceptions) présentent la formule :

i.3/3, c.1/1, pm.3/4, carn.1/1, m.2.2 X 2 = 42 dents,

que l'on écrit aussi de la manière suivante, la carnassière étant, dans la précédente formule, la quatrième prémolaire à la mâchoire supérieure, et la première arrière-molaire à la mâchoire inférieure :

i.3/3, c.1/1, pm.4/4, m.2.3 X 2 = 42 dents.

Les incisives caduques ou de première dentition, bien plus petites et surtout bien plus pointues que celles de remplacement, présentent cependant comme elles des lobes latéraux. Elles laissent entre elles un assez grand écartement au moment de leur éruption. Les incisives de seconde dentition, surtout celles de la mâchoire supérieure, sont relativement grandes; les extérieures égalent presque les molaires en largeur, et ont en général un tubercule de chaque côté de la partie principale de leur couronne. La canine est pointue, grande et forte, les incisives augmentent en dimension jusqu'à la carnassière; la première tuberculeuse (vraie molaire) supérieure est transversale et l'inférieure allongée dans le sens de la mâchoire; la deuxième tuberculeuse est plus petite et rudimentaire, surtout à la mâchoire inférieure. L'ensemble de cette denture indique des animaux moins franchement carnivores que les Félidés, moins omnivores que les Ours.

(...)

L'estomac est arrondi; l'intestin mesure de quatre à sept fois la longueur du corps.

La nourriture des Canidés est principalement une nourriture animale. Ils mangent la chair fraîche, aussi bien que les charognes, que certains paraissent même préférer. Il en est qui dévorent des os; d'autres trouvent à se nourrir avec les détritus laissés par les humains, mais ce sont principalement les mammifères et les oiseaux qui forment la base de leur alimentation. Quelques-uns mêlent encore à ce régime des poissons, des coquillages, des crustacés, du miel, des fruits, des bourgeons, de jeunes pousses d'arbres, des racines, de l'herbe, de la mousse même. Beaucoup d'entre eux sont très voraces, et tuent plus qu'ils ne peuvent manger.(...)

et la même chose pour les chats
Citation :
Le chat domestique

De nos jours, le chat Chat domestique (Felis silvestris catus, Felis catus ou Felis domestica, comme on voudra) se trouve dans presque toutes les contrées où les humains se sont fixés. Il existe partout en Europe et il s'est considérablement répandu en Amérique, depuis la découverte de ce continent. On le rencontre assez fréquemment en Asie et en Australie; il est plus rare dans l'Afrique centrale, où il manque même complètement dans nombre de régions.

(...)

Les Félins ou Félidés (Felidae) constituent une famille de l'ordre des carnivores, dans la classe des mammifères. Parmi leurs traits caractéristiques figurent leur tête ronde, leur mâchoire dotée de 30 dents, et leurs griffes généralement rétractiles. La taille des Félidés varie beaucoup, depuis celle du Lion et du Tigre jusqu'à celle du Chat domestique ou un peu moins.

(...)

Les félidés sont parfaitement armés; leurs dents sont formidables. Les canines à peine recourbées, grandes et fortes, dépassent toutes les autres et constituent des armes terribles. A côté d'elles, les petites incisives disparaissent presque, et les molaires, surmontées de tubercules pointus et tranchants qui engrènent les uns avec les autres, ont complètement cessé d'être des mâchelières.

Toute la force des mâchoires se trouve appliquée en avant par suite de la brièveté du crâne et du raccourcissement des mandibules, raccourcissement qui porte surtout sur la région postérieure munie ordinairement de dents molaires ou tuberculeuses : mais ici, en arrière de la carnassière qui est très forte, ces tuberculeuses sont atrophiées ou font défaut chez l'adulte : les Félidés, en effet, ne font que déchirer et avaler, sans mâcher, la chair dont ils se nourrissent. Par suite du raccourcissement de la mâchoire inférieure, le muscle masséter s'insère relativement très en avant, ce qui explique la grande force de cette partie antérieure armée des incisives et des canines.

Chez la grande majorité des espèces, les dents de l'adulte sont au nombre de trente, ainsi réparties : six incisives et deux canines à chaque mâchoire, quatre molaires (molaires et prémolaires) de chaque côté à la mâchoire supérieure, et trois à la mâchoire inférieure. La formule dentaire de l'adulte est dès lors la suivante :

I. 3/3 , C. 1/1 , Pm. 3/2, M. 1/1 X 2 = 30 dents.


(...) Le canal intestinal est très court, en rapport avec cette denture et le régime de l'animal. L'intestin mesure ainsi de trois à cinq fois la longueur du corps.

La langue des félidés est en harmonie avec cette denture. Sa face supérieure est couverte de papilles inclinées en arrière et vêtues d'une sorte d'étui corné, qui la rendent rude comme une râpe. De cette manière, la bouche est doublement armée comme celle de certains serpents et des poissons les plus carnassiers, qui ont, outre les mâchoires, le palais garni de dents. Quoique les aspérités de la langue des chats ne soient pas des dents, elles sont toujours assez fortes pour déchirer une peau tendre en la léchant pendant quelque temps; elles viennent, d'ailleurs, en aide aux dents pour faciliter la mastication, celles-ci ne pouvant que déchirer les aliments sans les broyer. (...)

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
chat sauvage
neutre
neutre


Date d'inscription : 25/07/2014
Age : 96
Féminin
Localisation : villeneuve sur lot
Nombre de messages : 6

MessageSujet: Re: Régime alimentaire des chiens et des chats / nourriture Mar 29 Juil 2014 - 10:32

bon jour
je n'arrive pas à venir à bout pour ma chienne qui fait que se gratter le dos
le poils en est parti
j'ai essaye aloès puis argile mais je pense que c'est un traumatisme de son enfance alors comment faire?
  
Revenir en haut Aller en bas

Régime alimentaire des chiens et des chats / nourriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Pour le jardin et les animaux -