écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




trop d'hygiène nuirait à la santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8285

MessageSujet: trop d'hygiène nuirait à la santé Mar 14 Fév 2012 - 21:41

J'en ai toujours été convaincue que l'hygiénisme n'était pas une bonne chose. Pas besoin de tout désinfecter dans la maison (je ne parle pas du matériel de tambouille, qu'on soit claire )

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68859.htm a écrit:
Santé
La poussière empêcherait le développement d'allergies

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68859.htm

Les nouveau-nés exposés à un large éventail de bactéries ont moins de risques de développer des maladies allergiques plus tard dans leur vie. C'est la conclusion d'une étude réalisée à l'Université de Copenhague qui suggère des causes totalement nouvelles à la plupart maladies dûes aux mode de vie moderne.

Malgré les idées reçues, aucune bactérie n'est à l'origine d'allergies
Crédits : adonofrio

Les allergies et autres maladies d'hypersensibilité, affectent maintenant 25% de la population danoise. Ces chiffres ont été en forte augmentation durant les dernières décennies et les chercheurs du COPSAC (Copenhagen Prospective Studies on Asthma in Childhood) de l'Université de Copenhague sont enfin capable d'expliquer en partie les raisons de ce fléau.

Dans cette étude, menée sur plus de 400 enfants, les chercheurs ont observé un lien direct entre le nombre de bactéries différentes présentes dans le rectum et le risque de développement d'une maladie allergique plus tard dans la vie. "Une microflore intestinale peu diversifiée chez l'enfant a pu être associée avec un risque augmenté de maladie allergique plus tard dans la vie. Mais lorsque l'on observe une grande diversité, le risque est réduit et l'est d'autant plus que la diversité est importante." explique le professeur Hans Bisgaard, directeur du COPSAC et professeur en maladies infantiles à la Faculty of Health Sciences de l'Université de Copenhague. "Ainsi, on observe de grandes différences entre un bébé né par voie basse, qui rencontrera une multitude de bactéries provenant du rectum de sa mère et un bébé né par césarienne qui sera exposé à une variété réduite et complètement différente de bactéries. C'est peut-être la raison pour laquelle beaucoup plus d'enfants nés par césarienne développent des allergies. "

Dans l'utérus et pendant les six premiers mois de la vie, les défenses immunitaires de la mère protègent l'enfant. La flore bactérienne des nouveau-nés est ainsi très affectée par tout antibiotique que la mère a pris ainsi que par toute autre substance à laquelle elle aurait pu être exposée. "J'insiste sur le fait que les bactéries les plus courantes ne sont pas responsables d'allergies." indique le professeur Bisgaard. "Nous avons étudié les staphylocoques et les bactérie E. Coli de façon très complète et aucune relation n'a en effet pu être démontrée. Ce qui importe, c'est de rencontrer un grand nombre de bactéries différentes et ce très tôt dans la vie quand le système immunitaire est en développement et en "apprentissage". La période durant laquelle le bébé est immunologiquement immature et peut être influencé par les bactéries est très brève et se termine seulement quelques mois après la naissance."

"Nos résultats sont cohérents avec les découvertes que nous avons aussi faites dans les domaines de l'asthme et de la rhinite allergique." explique le professeur Bisgaard. Comme les allergies, ces maladies surviennent très tôt dans la vie.

Les chercheurs ont réuni leurs données à partir d'un échantillon unique de 411 enfant dont la mère souffre d'asthme. Cette cohorte a été suivie, interviewée et analysée continuellement dès leur naissance et jusqu'à l'age de 12 ans. Le COPSAC a publié des articles à intervalles réguliers avec les nouvelles connaissances acquises concernant l'asthme et les allergies. Ces découvertes pourraient aussi être pertinente dans le cas d'autre maladies modernes.

Le professeur Bisgaard reconnaît l'ironie de la découverte. Les bactéries, qui étaient autrefois perçues comme une menace pour la santé publique s'avéreraient maintenant être l'une des bases fondamentales d'une vie en bonne santé. Il indique également qu'il pourrait y avoir d'autres relations entre la flore intestinale et, par exemple, le diabète, l'obésité ou d'autres maladies liées au mode de vie occidental.

un autre texte :
http://www.ecoconso.be/Desinfecter-peut-nuire-a-la-sante a écrit:


Fiche-conseil n°106

Désinfecter peut nuire à la santé !
(1er janvier 2012)


Qui ne connaît pas le « plus blanc que blanc » qui faisait bien rire Coluche... Il est fort probable qu’aujourd’hui, il n’aurait pas manqué d’égratigner les pratiques qui visent à considérer qu’une maison propre doit être désinfectée dans tous ses recoins, à l’instar des salles d’opération. La moindre apparition de bactérie ou de virus, largement médiatisée, transformée en épidémie mondiale par la rumeur, provoque l’apparition à la une des écrans publicitaires de nouveaux produits désinfectants « absolument indispensables pour protéger toute la famille ». Ils sont généralement assortis d’un packaging ultra-séduisant, et de gadgets extra-sensoriels comme la cellule de détection qui réagit au passage de la main sous le doseur pour dispenser une quantité de produit « sans qu’on doive toucher quoi que ce soit ». A la clé, surproduction de déchets, non recyclables de surcroît, et résistances des bactéries au nom de l’hygiène.

Au commencement, il y avait... La publicité !

Bon nombre de gels W.C., habillés dans leur emballage en forme de canard, contiennent également de la javel ou d’autres désinfectants chargés de détruire ces satanés microbes qui nous guettent et nous « menacent » sous le rebord de la cuvette. Qui se charge de nous convaincre de la nécessité de ce produit ? La publicité, qui nous alarme, nous culpabilise : une maison n’est pas propre si on n’y élimine pas tous les microbes ; et du même coup, elle vante des solutions miracle à base d’eau de Javel et autres composants chlorés (super décapant pour la cuisine, spray javel pour la salle de bains,...).

Nombre de personnes, ainsi influencées par les slogans publicitaires, considèrent leur foyer comme un hôpital confronté à une épidémie, alors qu’à la maison, la désinfection n’est nécessaire qu’en cas de maladie contagieuse soumise à déclaration, sur ordre du médecin ou des services de la santé publique (certaines hépatites, salmonellose,...). Globalement, selon les médecins, la propreté individuelle diminue dans la même mesure que les ventes de produits dits « hygiéniques » augmentent.

QUESTION D’ÉQUILIBRE !

Nous vivons dans un environnement où nous baignons continuellement dans une « soupe » de microorganismes, et c’est normal. Il existe un équilibre entre les diverses espèces. Dans notre corps, par exemple, la flore bactérienne du système gastro-intestinal participe à la digestion et sa présence empêche la colonisation par des organismes pathogènes (qui peuvent provoquer des maladies). La disparition de cette flore bactérienne est généralement la cause de gros problèmes de santé.

Protection immunitaire

Lorsqu’il est en contact avec des microorganismes et autres corps organiques étrangers, notre système immunitaire réagit en produisant des anticorps qui lui permettent de se débarrasser de ces indésirables envahisseurs, parfois responsables de maladies graves.


Ces nombreuses espèces de micro-organismes se retrouvent partout dans notre maison, sur le parquet, sur les rideaux, sur la table de la cuisine, dans le lit,... au point d’y constituer une véritable flore bactérienne familiale dont dépend notre protection immunitaire. Les microorganismes sont partout ! En utilisant un désinfectant, le délicat équilibre bactérien s’effondre. Un grand nombre de microorganismes meurent, laissant la place à d’autres très prompts à se développer (souvent pathogènes).

Ce n’est pas sans conséquences pour l’être humain. Ses défenses naturelles s’affaiblissent et il devient sujet aux maladies infectieuses ainsi qu’aux allergies...

NETTOYER PLUTÔT QUE DÉSINFECTER !

Tous les désinfectants du monde ne remplaceront jamais l’hygiène qui résulte de l’utilisation régulière de produits de nettoyage multiusages et de composition simple. De plus, une étude de Test-Achats montre que les nettoyants « désinfectants » sont moins efficaces que les nettoyants classiques, ce qui encourage leurs utilisateurs à en verser plus pour obtenir un résultat satisfaisant. On retiendra que la désinfection préventive ne sert à rien. Elle n’est utile que curativement, dans des circonstances définies par les autorités de santé. Elle doit être mise en œuvre selon un mode opératoire bien précis qui implique généralement que les surfaces soient nettoyées, dégraissées avant l’usage du désinfectant, sous peine d’inefficacité.

DES COCKTAILS ASPHIXIANTS...

Un réel danger réside dans le fait que certains désinfectants réagissent chimiquement avec d’autres substances pour émettre des produits encore plus dangereux. Le cas de l’eau de Javel, le plus courant des désinfectants, est particulièrement frappant à cet égard. En effet, un violent dégagement de chlore gazeux peut se produire lors du mélange de l’eau de Javel et d’un produit détartrant, dont le principe actif est un acide.

Ce dégagement de chlore gazeux :
est irritant pour les voies respiratoires et les yeux ;
peut provoquer des maux de tête, des nausées et lorsque l’exposition est importante (dans l’espace confiné d’un W.C., par exemple) ;
peut causer un œdème pulmonaire entraînant des complications graves.

Mais qui passerait son temps à mélanger des produits ? Et bien, cela arrive plus facilement qu’on ne pense lorsque l’on verse de l’eau de Javel dans une cuvette préalablement nettoyée avec un détartrant, même du simple vinaigre. L’eau de javel réagit aussi avec l’ammoniac ou même simplement l’urine en produisant des chloramines gazeuses qui, une fois inhalées, se décomposent en ammoniac et en acide hypochlorique dans les poumons et endommagent les alvéoles pulmonaires.

Avec les produits en blocs (disposés dans la chasse d’eau), il convient également d’être prudent car si un bloc contient de la Javel, par exemple, l’utilisation d’un détartrant provoquera une réaction chimique..., avec émission de chlore gazeux ! Du reste, la Javel n’est pas un nettoyant. Elle blanchit la couche supérieure du calcaire, donnant ainsi une illusion d’optique associée à l’idée de propreté. En outre, c’est un produit instable dont l’efficacité désinfectante est diminuée si le flacon est ouvert depuis quelques semaines, non protégé de la lumière et soumis aux variations de température.

A noter que le chlore s’échappe d’un flacon non ouvert jour après jour ; de l’eau de javel vieille de plusieurs années n’a quasi plus aucune efficacité en tant que désinfectant. Inutile de remplacer la Javel par d’autres désinfectants comme le Dettol, très médiatisé. Loin d’être nécessaire, il est la plupart du temps mal utilisé, affecte l’environnement et est suspecté d’être cancérigène…

MAIS QUE FAUT-IL FAIRE POUR ÉVITER CETTE DÉRIVE ?

Pour se développer, les bactéries ont besoin de nourriture et d’un abri où se loger, ce que leur offrent les débris de nourriture, les résidus graisseux et le calcaire. Il suffit donc de maintenir une propreté de fond en entretenant son espace de vie régulièrement avec des produits simples et polyvalents plutôt qu’acheter une batterie de produits nettoyants agressifs. Un détergent liquide à base végétale ou un savon noir dégraissera les sols, surfaces, vitres, etc. de toute la maison tandis que le vinaigre enlèvera toute trace de calcaire dans la cuisine comme dans la salle de bains. Ces solutions peuvent avantageusement remplacer une bonne partie des produits d’entretien du commerce. Ceux-ci sont en général chers, leur biodégradabilité n’est pas totale et ils posent souvent de graves problèmes à l’environnement ou à la santé.

Idéalement, un kit d’entretien de la maison sera composé de quelques incontournables simples comme le détergent liquide neutre à base d’huile végétale, le savon de Marseille, le savon noir ou savon mou, le vinaigre, le bicarbonate de soude (abrasif, désodorisant, assainissant, adoucissant de l’eau), les cristaux de soude ou carbonate de soude (dégraissant puissant, à dissoudre dans l’eau chaude), etc. Une description détaillée de ces produits et de leur utilisation est proposées dans la fiche 107 intitulée : « Une autre façon de nettoyer... ».

POUR EN SAVOIR PLUS :
WINGERT, H., « L’asepsie de la tête aux fesses », La maison polluée - Terre vivante, Paris 1986 ; pages 39-61
Voir les fiches n°17 : « Faut-il utiliser tant d’eau de javel ? », n°25 :»Nettoyants pour sanitaires et déboucheurs » et n°107 : « Une autre façon de nettoyer... ».
1,2,3 Je passe à l’entretien écologique

_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
lydia
neutre
neutre


Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 52
Féminin
Localisation : MONTROUGE
Nombre de messages : 2101

MessageSujet: Re: trop d'hygiène nuirait à la santé Mar 14 Fév 2012 - 22:32

Voilà un sujet bienvenu ! Je trouve que ces recommandations sont très bonnes. Et pour l'eau de javel et autres produits désinfectants, j'ai vu des salariés chargés du nettoyage dans les entreprises avoir des malaises après avoir manipulé deux produits ménagers incompatibles. D'autres conséquences sont décrites dans ce sujet qui sont tout à fait réelles genre oedème pulmonaire, le caractère irritant...
Encore un fois, merci Chouette !
Revenir en haut Aller en bas
Bernard
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 79
Masculin
Localisation : Belgique
Nombre de messages : 877

MessageSujet: Re: trop d'hygiène nuirait à la santé Mar 14 Fév 2012 - 22:44

Bonsoir Chouette
c'est tout à fait exact. trop d'hygiène tue l'hygiène, c'est bien connu
il ne faut pas tomber dans le sens inverse. pour ma part je réserverai
les désinfectants en cas de maladie grave survenue dans une maison
Méningite--Tuberculose etc etc
pour le reste notre système immunitaire est fait pour nous défendre contre
beaucoup de maladies
D'autre part si vous versez de l'eau de javel dans vos toilettes ,
n'oubliez pas que ça neutraliserait la flore bactérienne qui grouille dans
votre fosse septique et qui est bénéfique
Cordialement
Bernard


_________________
Mes eaux de parfum artisanales et sans paraben, élaborées à GRASSE avec des huiles essentielles de qualité : http://www-e-sens.wifeo.com./
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24089

MessageSujet: Re: trop d'hygiène nuirait à la santé Mer 15 Fév 2012 - 12:27

Je le savais !!
Merci pour l'article, à faire passer

"Les bactéries, qui étaient autrefois perçues comme une menace pour la santé publique s'avéreraient maintenant être l'une des bases fondamentales d'une vie en bonne santé."
Cette phrase me fait penser à l'article de Raffa sur la javel...
L'article d'éco-conso renforce l'idée, celle que nous défendons en utilisant des produits qui ne tuent pas toutes les bactéries.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Fédjiin
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 30
Féminin
Localisation : Antony (92)
Nombre de messages : 1073

MessageSujet: Re: trop d'hygiène nuirait à la santé Mer 15 Fév 2012 - 14:38

Cela vient confirmer ce que je pensais.
Bien contente d'être débarassée de la javel depuis des années. Un article à faire lire à ceux qui conservent encore leur sacro-sainte "javel desinfectante qui tue tout et qui nous protège".

_________________
*~* Un peu de mansuétude ... Je suis dans la lune *~*
Je n'ai pas réalisé mon avatar, juste emprunté, il provient de ce blog http://kallisto.over-blog.com/archive-12-2007.html
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: trop d'hygiène nuirait à la santé Mer 15 Fév 2012 - 15:09

Merci Chouette !
Ca fait longtemps que j'en suis convaincue, mais ce que je lis là me conforte encore dans cette idée, si besoin était.

Petite anecdote : enfant, ma mère était de santé très fragile.
Elle ramassait tout ce qui passait et il ne se passait pas un mois sans que le médecin soit appelé...
Un jour, le médecin est arrivé alors que ma grand-mère venait tout juste de terminer son nettoyage et il a détecté une forte odeur de javel.
En questionnant un peu, il a réalisé que ma grand-mère avait pour habitude non seulement de laver, mais de tout désinfecter.
Il s'est fâché tout rouge et il a attiré l'attention sur le fait que, à force de vivre dans une maison aseptisée de la cave au grenier, ma mère, dès qu'elle mettait un pied dehors, était forcément plus réceptive à tous les microbes qu'elle pouvait rencontrer. En clair, elle n'avait pas eu l'occasion, depuis sa naissance de se faire les anticorps nécessaires. Déjà à cette époque, certains médecins de campagne avaient du bon sens
Et ma mère a 65 ans...
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: trop d'hygiène nuirait à la santé

Revenir en haut Aller en bas

trop d'hygiène nuirait à la santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la santé, le bien-être et l'alimentation -