écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !



Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 14:06

"SOINS PALLIATIFS : Ce sont des "soins actifs dans une approche globale de la personne en phase évoluée ou terminale d'une maladie potentiellement mortelle.(1)" Il s'agit de l'art d'alléger les souffrances du mourant en l'accompagnant et en prenant - au besoin et dans certaines conditions - la décision d'arrêter des traitements devenus inutiles et dérisoires (arrêt thérapeutique).

Se mettre d'accord sur ces définitions, c'est se donner les moyens de comprendre les propos de Marie de Hennezel (3) :

"Arrêter un traitement ou administrer à hautes doses des antalgiques ou des sédatifs dans l'intention de soulager, même au risque d'écourter la vie, ce n'est pas de l'euthanasie."

Les soins palliatifs ont pour objectif d'accompagner la personne jusqu'à la mort dans des conditions qui préservent sa dignité (lutte contre la douleur, soutien psychologique du malade et de sa famille) sans accélérer nécessairement le processus."

http://www.evolute.fr/formations/etablissements-sante/f-accomp-mourants

Je n'ai pas trouvé de post à ce sujet ...sujet qui me tient à coeur ...en attendant de vous en parler ...c'est un débat ouvert...merci d'avance
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 14:18

Sujet difficile à aborder s'il en est.
C'est tellement personnel, voire intime...
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 67
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 14:30

Oui sujet complexe...
Il y aura toujours du pour et du contre;
Citation :

"Arrêter un traitement ou administrer à hautes
doses des antalgiques ou des sédatifs dans l'intention de soulager, même
au risque d'écourter la vie, ce n'est pas de l'euthanasie."

Pour moi perso:arrêter un traitement c'est de l’euthanasie;pour le reste (de la phrase),non ce n'est pas de l'euthanasie,même si le but est d'éviter la souffrance donc ce serait une espèce d'euthanasie quand même (cachée)..je crois que j'ai du mal à m'exprimer..sais pas si tu vas comprendre!!

Mon grand-père a été soulagé par les fortes doses de médicaments;son cœur n'a pas résisté ;on l'a aidé en quelque sorte à partir sans qu'on parle de "faire mourir"
C'est ce qu'on appelle de l'euthanasie cachée non??
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
miss mcgregor
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 10/06/2005
Age : 36
Féminin
Localisation : toulouse
Nombre de messages : 1249

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 14:58

ça me tient a coeur aussi, ayant eu ma grand mère alzheimer en soins palliatifs il y a 4 ans
je ne l'ai pas vécu comme une sorte d'euthanasie, les infirmières lui donnaient des médicaments pour ses douleurs, elles s'en occupaient bien, le docteur passait la voir...

juste que pour nous la famille, je trouve qu'on a pas été assez bien accompagné, a savoir, enfin je pense que ça nous aurait été utile, un suivi psychologique, car ça fait un choc de se dire et d'entendre que votre grand mère qui ne vous reconnait plus depuis longtemps ou si peu, est en train de s'éteindre et que les médecins ne peuvent rien faire
et bon assumer tout ça ce n 'est pas simple

après quand a savoir si ça accélère la fin, je sais pas, car bon tout médicament n'est pas anodin de base
la personne suivant sa pathologie et sa faiblesse physique resistera plus ou moins longtemps, pour moi ce n'est pas vraiment de l'euthanasie
après c'est mon avis et je ne détiens pas la vérité, mais je ne l'ai pas vécu comme ça, peut être parce que j'avais déjà commencé a faire le deuil de ma grand mère... je sais pas...

mais bon le sujet est intime et chacun l'a vécu différemment...
_________________
http://princesserose.canalblog.com/ MAJ faite !
http://magicfairy.canalblog.com/ envie de créations personnalisées?
[url]
pour un scrap ecolo et economique!http://scrapeco.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 15:26

C'est ce que l'on appelle de l'euthanasie passive, je pense, Mapy.
Le tout est de savoir si ton grand-père était bien informé de son état et avait marqué son accord.
Parfois, ce n'est pas aussi simple parce que le patient est déjà inconscient, ou incapable de s'exprimer...

Mais je me souviens bien que mon ex belle-mère a été, selon mes critères, euthanasiée avec l'accord de sa famille.
Et je n'ai pas vu dans quelle mesure on respectait sa dignité, moi.
J'ai trouvé ça tellement choquant !

Bref, elle a été emportée par un cancer du pancréas fulgurant. Elle est partie en 3 semaines.
Mais comme elle était dans un état psy très délabré (dépression profonde), il a été décidé de ne pas lui révéler qu'elle était incurable.
Quand la décision a été prise (entre les médecins et la famille) de ne pas s'acharner - soit de débrancher tous les systèmes qui l'aidaient à respirer, uriner et autres - elle était consciente. Mais personne ne lui a expliqué qu'elle allait mourir, de toute façon.
On l'a gavée de morphine jusqu'à ce que son coeur lâche...
C'est un peu comme si on lui avait volé sa fin de vie
Ca, c'est de l'euthanasie.
Pas de l'accompagnement dans la dignité.
Parce que la dignité, ce n'est pas uniquement faire en sorte que le patient ne souffre pas.
C'est aussi ne rien décider à sa place !
Et, dans le cas où il n'est plus en mesure de s'exprimer, ne rien faire qui va à l'encontre de ce que le mourant avait pu éventuellement laisser entendre quand il était encore capable de le faire.

_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 67
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 15:41

Citation :
C'est ce que l'on appelle de l'euthanasie passive, je pense, Mapy.
Le tout est de savoir si ton grand-père était bien informé de son état et avait marqué son accord.

Non mon grand-père n'a pas été informé,car atteint de sénilité;(à l'époque ça s'appelait comme ça);de plus il était devenu infernal et presque violent.
Je pense que cette violence venait de ses souffrances (cancer) .
J'ai un souvenir amer de mon grand-père attaché sur le lit,avec des escarres aux fesses et talons;(malgré tous les soins apportés)
lui aurait décidé de toute façon de mourir dignement (c'est qu'il était fier mon petit papi)Les médecins ont demandé l'avis de la famille de mettre des doses massives avec pour conséquence,que le cœur malgré sa solidité lâche.
On est totalement désarmé devant cette souffrance;et je pense qu'on a qu'une hâte,c'est de voir la personne que tu aimes mourir le plus vite possible pour abréger cette souffrance physique et peut-être aussi morale (on ne sait pas si ils ont des moments de lucidité).
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2209

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 20:00

Pour moi aussi ce sujet, si sensible, est important

Mon grand-père, lui, n'a pas eu le choix. Il a beaucoup souffert les derniers mois de sa vie. Ses enfants ne voulaient pas l'hospitaliser et il a pu rester chez lui jusqu'à la fin, c'est déjà ça

Par contre, à l'époque, les soins palliatifs, c'était presque rien, c'est pourquoi il a tant souffert

Et il nous demandait de l'aider à partir, mon si digne grand-père que j'aimais tant, et nous on a rien pu faire

J'en pleure encore aujourd'hui, si longtemps après
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8297

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 20:05

on doit se sentir tellement impuissants dans ces cas là ...

_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 20:15

Sur TF1, ce soir, dans l'émission 7 à 8, il y avait un sujet concernant la fin de vie en milieu hospitalier.
J'ai trouvé très intéressant et j'espère qu'ils le mettront en streaming, pour qu'on puisse le revoir.
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 22:10


Sujet difficile...qui nous transporte dans la tristesse...parce que la mort est douloureuse pour chacun ...notre mort , celle des etres aimés ...la souffrance en fin de vie ...et pourtant , je voudrai vous faire partager une aventure humaine ou la lumière , la sérénité sont...

L'histoire est réelle et actuelle ...je vais vous la relater parce que je viens de la vivre et que je souhaite vous donner une belle image de la fin de notre vie .

Notre culture occidentale est démunie face à la mort , nos croyances nous enferment ...

Lors de mon exercice professionnel , malgré ma peur , je n'ai jamais accepté de laisser seul un mourant ; je me suis fait violence meme parfois pour rester près d'un lit , parler à la fin...puis je me suis interrogée , documentée ..j'ai lu des livres de Marie de Hennezel dont "La mort intime" , des livres du Dr Kubler-Ross "La mort est un nouveau soleil "..

J'ai étudié les coutumes des autres cultures ...j'ai assisté à des cérémonies diverses de part mes voyages ,de part ma profession...et j'ai découvert que chez nous , nous souffrions .....ma profession me confrontant que trop souvent à la mort , il était urgent pour moi de la regarder en face ...une mort en entrainant une autre ( veuillez m'excuser de la phrase) , j'ai su que j'accompagnerai comme je pourrai...en me promettant humanité et respect ......

Voici le vécu d'il y a quelques heures ...
Depuis 7 jours , j'allais 2f/jour prodiguer des soins à un monsieur en fin de vie , sa femme avait souhaité ne pas l'hospitaliser sachant qu'il était atteint d'un cancer généralisé ...elle a fait une demande il y a 3 mois auprès de nous pour savoir si nous acceptions de le prendre en charge : nous avons dit oui , aide-soignante et médecin aussi ...ce monsieur avit de la morphine en patch , de la morphine en comprimé , des perfusions en sous-cutané pour l'hydrater , de l'oxygène et des soins d'escarre qui se déclaraient à une rapidité fulgurante , sans oublier des soins d'hygiène , de confort ...etc...
petit à petit dans la semaine , il "diminuait" , sa femme doutait , culpabilisait puis redevenait confiante en son choix , me questionnait , j'ai parlé avec mon coeur ...
et hier soir , une inflammation ganglionnaire au cou est apparue ..je suis revenue dans la soirée , le fils avait téléphoné au Samu qui ont attendu mon diagnostic (pas de médecin le w.e , pas de protocole à suivre transmis par le médecin)..là , grand moment de solitude...comment dire les mots justes , comment expliquer la situation ...qu'allais-je bien pouvoir dire pour que j'amène cette famille à se poser les bonnes questions ...était-elle vraiment prete à affronter la mort de leur mari et père à la maison ...il m'a fallu un self controle : ils me regardaient si intensément !!
les mots sont venus ...j'ai exposé la situation ...si le Samu venait , il partait avec le monsieur et celui-ci ne mourrait pas à la maison , peut-etre qu'il serait soigner (des tuyaux partout) mais pour quelques heures , avec des souffrances lors du transfert , lors de gestes invasifs ... puis j'ai exposé la situation à venir à la maison : de plus en plus de désagréments physiques , un passage de la vie à la mort de quelques heures , pouvaient-ils ??
nous avons parlé de leur intimité avec leur père ...ils ont pris leur décision d'accompagner , je leur ai dit que j'étais là , j'ai téléphoné au Samu qui m'a proposé de re-téléphoner pour une écoute téléphonique voire un transfert de dernier recours la nuit ou la journée de ce Dimanche.
j'ai parlé de présence et d'amour à la famille , d'authenticité ...que les heures défilaient et que c'était le moment venu de dire au-revoir...oh!là!là ...un autre moment de solitude..

je suis rentrée me coucher à 21h30 ; à 6h sa femme me téléphonait pour que je vienne ; ses enfants ne savaient plus comment l'aider à cracher ...en arrivant , j'ai découvert un monsieur plus mal en point : probable oedeme aigu du poumon ...que faisons-nous m'ont-ils demandé ...meme conversation que la veille ...et ils ont à nouveau décidé de rester tous ensemble ...ils avaient peur de la souffrance ..j'ai moi-meme donne le comprimé de morphine et ai demandé au fils s'il se sentait capable de mettre au propre son papa , ce qu'il a accepté ..la mobilisation étant très douloureuse , nous avons pris notre temps ...
les gestes se font faits dans l'instant , je n'ai réfléchi , nous l'avons changé , je l'ai amssé tout doucement dans le dos , au talon , je lui ai nettoyé le visage , parfumé , sa femme me passait le nécessaire , nous parlions du jour qui pointait , nous parlions avec le monsieur , j'ai fini en lui raffraichissant le visage , son fils m'a aidé à l'installer en position 1/2 assise, nous lui demandions s'il souffrait mais déjà il ne parlait plus ..
une fois couvert je l'ai regardé et j'ai su ..j'ai attrapé la main de sa femme qui s'était installé de l'autre coté du lit en lui disant expressément de rester , j'ai dit la meme chose à ses enfants et me suis éclipsée...j'ai entendu des mots d'amour , des pleurs ...il y avait à ce moment précis une multitude d'émotions vraies , le soulagement malgré l'immense tristesse était palpable , le bien-etre malgré la douleur se ressentait ...ce qui était souhaitait se réalisait et mon coeur était plein de reconnaissance en madame nature qui permettait à cette famille de se dire au-revoir ensemble...

je suis partie 3/4 d'heure m'occuper d'autres patients ...à la fois triste et joyeuse...et je suis revenue dire au-revoir au monsieur , voir si la famille avait besoin de soutien ...nous avons oté l'oxygène , fermé les yeux et la bouche ...
et nous nous sommes tous assis autour d'un café : le fils me disant "comment avez-vous su?? nous avons été là pour l'aider , nous l'avons fait propre ... il n'est pas parti tout seul " ..je lui ai répondu "euh ..je ne sais pas ...je ne savais que dire ...j'ai agi en fonction de mes émotions , des énergies du moment présent .."
avec le recul , c'est vrai que c'est tout de meme fou que ce monsieur soit parti à ce moment là ...mais non , c'est lui qui l'a choisi ..il savait qu'il mourrait , sa maladie l'avait déjà fait longtemps souffrir et il était conscient de son état..il a attendu que sa famille soit réunie , qu'elle ait accepté de le laisser partir (cette nuit son fils et sa fille l'ont veillé et lui ont parlé , je leur avais dit d'etre vrais ) , il a attendu le lever du jour , il a attendu d'etre propre et il a entendu notre conversation sereine lors des derniers soins ( il y avait tellement de paix !!) qu'il s'est éteint tranquillement , les traits apaisés.

Ce soir , je pleure ...mais pas de tristesse ...de l'émotion que je ressens intense pour cette famille qui a " lutté avec courage ...qui a dépassé ses peurs .. qui a accepté que je les accompagne...qui a découvert des moments vrais ... qui a surpassé des tabous ...

Il est vrai que chaque situation est différente ...soins palliatifs , euthanasie active , euthanasie passive , faire des lois ...ce sont des mots ...la réalité n'est pas dictée par des protocoles , des lois ... mais par la dignité , l'humanité , la souffrance , le soulagement ...avant tout , nous devons ensemble patient-famille-soignant s'entraider ...
De week-end , le médecin était absent : la famille lui avait téléphoné avant mon passage hier soir ...il a rappelé en rentrant chez lui à minuit ...je lui ai envoyé un texto pour lui annoncer le décès ...il a fait le trajet pour venir constater le décès et m'a envoyé un texto pour me rassurer sur ma démarche accompagnante .

Aux yeux de d'autres croyances , ce n'était peut-etre par la démarche à suivre ...ce n'était pas parfait ..mais c'était "vrai"

_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8297

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 22:20

je pleure aussi en lisant ton récit tant on y sent de l'émotion. Faut avoir du cran. Mais il y a tant de respect aussi. J'espère avoir ce respect et ce courage le jour ou je serai dans une situation équivalente
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
phoenix
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 54
Féminin
Localisation : marne
Nombre de messages : 298

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 23:15

Je te lis, Bootnie avec beaucoup d'émotion et de joie, oui, cela peut sembler incongru ce mot dans un tel sujet, mais pour moi, quand un tel accompagnement se vit, il y a a un moment donné la joie, celui d'un amour apaisé qui peut se vivre sans culpabilité. La fin de vie, L'Euthanasie sont des sujets qui ne peuvent se traduire en textes de loi. Je pense que l'on peut encadrer dans des protocoles, certains gestes, mais la vie, comme la mort a ses propres lois. J'ai vécues quelques fins de vies, mais malheureusement pas celles de mes proches. Mais peut être n'aurais je pas su quoi faire, peut être aurais je été débordée par mon affectif, je ne le saurais jamais, je n'étais pas là. Il existe une association, J.A.L.M.A.L.V (jusqu'à la mort accompagner la vie). Cette association met en place des formations d'accompagnement de fin de vie, accueille les personnes endeuillées, et a créés des livrets sur beaucoup de sujets ayant trait a la mort et a l'accompagnement de fin de vie, ainsi qu'au deuil. Il y a aussi, comme tu l'as écrit, Bootnie, les livres de Marie de Henezel, ceux d'Elisabeth kubler-Ross, Les films de Pedro Almodovar, dérangeants, mais qui ont le mérite d'amener une réflexion, ainsi que le film tiré du livre de Marie de Henezel. C'est aussi un sujet qui me tient à coeur. J'espère que ce post s'enrichira encore, il y a tant à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 35
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5923

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 23:33


Citation :
Et il nous demandait de l'aider à partir, mon si digne grand-père que j'aimais tant, et nous on a rien pu faire
Et oui...c'est le problème de ce sujet... et d'où l'absence de Loi entre autre encore actuellement.... Lutin
Accepter de voir un proche partir...est-ce pour faciliter notre propre conscience et d'éviter ainsi de voir un proche dans l'état où il se trouve actuellement ou pour répondre à un "besoin" clairement exprimé par lui ?

Sommes-nous capable de répondre à ses attentes (quand celles-ci sont clairement formulées), et donc de faire face à notre propre conception de la mort (surtout quand ces souhaits vont à l'encontre de notre conception de la vie et de la mort ??) ??

Pas simple du tout... selon les conceptions de chacun...

Tiens, je vais faire peut-être un parallèle maladroit, désolé, mais ce sujet me fait penser également aux familles qui ont le droit de choisir si la personne, un proche, récemment décédé, peut faire ou pas le don de ses organes....et ce malgré le fait que cette personne venant de mourir possède une carte de don d'organes comme quoi....

On reste dans le domaine du corps, d'un autre corps que le sien, face à ses propres opinions et convictions...je pense que la famille a un peu trop de "droits" parfois... et qu'on devrait davantage respecter les désidératas de la personne mourante ou déjà partie.

Et puis, en plus du médical, il y a tout l'aspect psychologique : est-ce que la famille veut et peut accompagner la personne mourante, un proche, à "lâcher prise" et donc à l'aider à mourir.... pas simple.... (et tout dépend aussi de ce que le mourant veut et peut entendre) mais on progresse un peu dans ce domaine (maintenant, on peut prendre le "droit" d'accompagner un proche en ce sens... dans le cas de maladies grave entre autre... l'accompagnant est rétribué financièrement s'il fait partie de la famille, selon une durée et un montant bien spécifique, ce qui est déjà une belle avancée !!).

D'où ce que tu dis La Licorne, dans l'idéal, on devrait prévenir chaque personne mourante de ce qui va être mis en place pour elle (un arrêt de traitement, une forme d'euthanasie par morphine ou autres) en le lui expliquant, que cette personne se trouve dans le coma, soit sénile, en fin de vie suite à une maladie ou autre.... mais... encore une fois... la famille ou l'équipe médicale le fera selon l'importance qu'elle attache à cet acte, selon ses propres "croyances" (religieuses, spirituelles) et de ses propres capacités...

Compliqué...


.......et Bootnie qui viens de réécrire un message...pas encore lu... j'espère que ce que je viens d'écrire ne sera pas déplacé au vu de ce que tu viens de nous "dire" Bootnie... Lutin

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------


Dernière édition par Melhia le Lun 20 Fév 2012 - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 35
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5923

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Dim 19 Fév 2012 - 23:58


Tu fais une belle accompagnante Bootnie.... et les accompagnants sont très précieux.


_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8297

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Lun 20 Fév 2012 - 0:55

en Belgique, la loi sur l'euthanasie est passée il y a déjà quelques années.
une idée du texte de loi
mais c'est sous conditions strictes :
Citation :
Conditions

Une euthanasie ne peut être pratiquée que si les conditions suivantes sont remplies :
• Le patient est majeur (ou mineur anticipé) au moment de sa demande.
• Le patient est capable et conscient au moment de sa demande.
• La demande écrite est formulée de manière volontaire, réfléchie et répétée.
• La demande ne fait l'objet d'aucune pression extérieure.
• Le patient se trouve dans une situation médicale sans issue.
• La souffrance physique et/ou psychique est constante, insupportable et inapaisable.
• L'état du patient est dû à une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable
et j'ai entendu dire que certains médecins ou hôpitaux refusaient cette pratique (souvent par conviction religieuse). Cet acte doit obligatoirement être fait par un médecin.
On peut également faire une demande anticipée par écrit tant qu'on en est capable physiquement et psychiquement, valable par exemple en cas d'accident, via un document officiel (qui se trouve dans le lien que j'ai donné).
Je n'avais jamais fait de recherche à ce propos et n'était pas au courant qu'il y avait un document à remplir. J'ai déjà officiellement (il faut un cachet des autorités communales) complété celui pour le don d'organe, je sens que je vais également remplir celui là.
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 67
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Lun 20 Fév 2012 - 9:09

C'est avec les larmes aux yeux que j'ai lu ton récit Bootnie.Beaucoup de respect,de cran,et de cœur;tu es une infirmière comme tout le monde aimerait.
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Lun 20 Fév 2012 - 9:53

mapytom a écrit:
C'est avec les larmes aux yeux que j'ai lu ton récit Bootnie.Beaucoup de respect,de cran,et de cœur;tu es une infirmière comme tout le monde aimerait.

Il y a Mapyton juste du respect , de l'amour ...je suis quelqu'un d'entier (c'est parfois pas facile à vivre pour les autres ) et j'ai besoin d'etre pleinement vivante ...c'est un partage ...

La nuit fut agitée , je me suis réveillée plusieurs fois et ai pensé à ce monsieur ,à la mort ...ce ne sont pas des moments que l'on souhaite croiser sur son chemin ...il faut etre "au clair" avec sa propre mort ...je ne peux jeter la pierre aux familles , au corps médical , aux mourants meme ...car la peur ,la panique sont tellement intenses au dernier moment.
La fin de vie s'accompagne de l'histoire propre de l'etre humain , de sa personnalité , de ses souhaits , de son attachement à sa famille ...

Je n' accepte pas les" cocktails " administrés en fin de vie mais parfois la morphine peut etre aidante ...

J'ai vécu des accompagnements au mourant à plusieurs reprises à l'hopital , à domicile , chez nous , à l'étranger ...chaque situation était unique .

@Phoenix : tu ne te trompes pas meme si le mot peut paraitre incongru : il y avait bel et bien de la joie et un amour apaisé sans culpabilité ...n'est-ce pas l'idéal ...n'est-ce pas le souhait de chacun pour quitter notre terre?????????????????????????

@ Chouette et Melhia : les lois me font peur ...l'etre humain se cache souvent derrière ces lois et en oublie ses responsabilites et son intégrité ...les protocoles ne s'adaptent pas à tous non plus ...mais les lois et les protocoles en effet peuvent pallier à toutes les dérives : il y a des familles en effet qui décident pour le patient , il y a des médecins , infirmiers , aide-soignants qui se donnent le droit de choisir l'heure de la mort d'un etre ...

Il faut aussi faire avec notre éducation , notre culture , nos convictions religieuses ......quand on étudie la mort dans les différentes cultures ...l'on découvre des rituels aux antipodes !!!!!

@ melhia : pour ce qui est de l'aspect psychologique , il est nécessaire de rapidement "entrer en contact avec le mourant et la famille" , il est nécessaire rapidement de" fouiller " au plus profond de leur ame (tout en délicatesse ) , il est nécessaire d'oublier ses propres convictions meme si parfois c'est à l'opposé de celles-ci....là , elle la difficulté ...parce que parfois ,les heures sont comptées , les émotions vives prennent le dessus ........parce que la souffrance est à son comble.........c'est compliqué comme tu le dis





_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Lun 20 Fév 2012 - 20:40

on ne décide pas de venir au monde, mais peut-on décidé de mourir ?, on ne sera jamais habitué à voir partir les personnes que l'on aime, parceque on le leur à pas tout dit, simplement dit je t'aime, on se cahe derriere des masques d'ou le terme de per-sonne...
puis c'est quand-on si près-de la mort qu'on tient le plus à la vie, le mourrant doit etre accompagné dans la douceur tout comme là était sa naissance, certe elle a aussi son lot de souffrance,

regarder souffrir un proche, tout en sachant qu'il n'y plus rien à faire, est une sensation de grande impuissance, savoir dire stop, est une solution, une délivrance, une forme de respect, mourir dans la dinité, mais avant de fermer les yeux pour toujours ne surtout pas oublier de combatttre !




_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
lydia
neutre
neutre


Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 52
Féminin
Localisation : MONTROUGE
Nombre de messages : 2101

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Lun 20 Fév 2012 - 22:25

Sujet difficile s'il en est ! Mon père, je l'ai appris vers 2 mois environ avant sa mort était déjà en soins palliatifs. Il racontait à tout le monde depuis plusieurs mois qu'il allait se battre contre son cancer du poumon qui n'était pas si méchant que ça selon lui !
Pour en avoir le coeur net car je le voyais quand même dépérir rapidement, j'ai pris rendez-vous avec un de ses oncologues à l'hôpital. Papa était chez lui. J'ai profité d'un séjour chez lui pour prendre rendez-vous.

Le médecin m'a dit que mon père avait un des cancers les plus graves, qu'il le lui avait dit mais papa ne voulait pas nous inquiéter et je pense qu'il ne voulait pas trop y croire non plus. C'était un ancien militaire :à la guerre comme à la guerre. Il voulait se battre.

Lorsque j'ai vu le médecin, il m'a dit que lorsqu'il avait vu mon père mi-juillet 2010 et qu'il lui a annoncé qu'il avait un cancer, il pensait qu'il vivrait à tout casser 4 mois, soit jusqu'en novembre ou décembre maximum. Il est mort le 1er mai.

Le médecin m'a dit que la radiothérapie en cours, soit fin février 2011, pouvait s'assimiler en fait à du soin palliatif. Le cancer avait atteint le foie et était revenu au poumon après une petite rémission d'un mois environ. La tumeur au poumon le gênait beaucoup alors les soins avaient pour but principal de le soulager. Sans ces soins il avait trop de difficultés à respirer. Le foie c'était dur aussi, alors on lui appliquait des traitements pour le soulager. Le principal était que mon père ne souffrait pas trop mais il était condamné.

Papa est resté chez lui longtemps et se faisait transporter en ambulances pour suivre ses traitements à l'hôpital. Quand ça a été trop dur et que plus rien n'a pu atténuer la douleur, il a été hospitalisé. Il savait qu'il allait partir mais il ne souffrait plus. J'ai appelé mes frères et soeurs qui ne venaient pas le voir très souvent pour leur dire que la fin était proche. Quand ils ont vu mon père ça a été un choc. Il était sous morphine mais restait conscient. Il était faible mais continuait de temps en temps à faire une blague ou parler.

J'ai vu des infirmières, aide-soignantes, médecins à l'écoute, toujours là pour faire attention à ce que mon père n'ait pas mal, que la famille soit renseignée. Et on nous disait que papa grace à la bataille qu'il avait menée avait gagné cinq mois et qu'il en était heureux. C'est vrai ! Je dois avouer que dans les derniers jours, autant je ne voulais pas qu'il meurt, autant je souhaitais qu'il parte ! Jusqu'au bout j'ai été présente avec sa compagne fabuleuse. Les sentiments sont contradictoires. Reste papa ou alors, c'est bon tu as assez souffert. On ne pouvait plus le soigner, le guérir mais on l'aidait à ne pas souffrir. Quand il est mort, j'avais du mal à le concevoir mais c'était fini. Et les infirmières, aides-soignantes, médecins...nous ont aidés. Et moi, je suis retournée sur Paris après les obsèques pour revoir ma psy qui m'a aidée.

Je tiens ici à rendre hommage à ces personnes qui dans les hôpitaux travaillent en soins palliatifs. Ce contact quotidien avec la mort, la douleur ne les a pas rendues aigries. Au contraire, j'ai trouvé du soutien pour le mourant et sa famille. Quand j'avais peur que mon père souffre, on me répondait, il souffre moins que vous. Quelle empathie j'ai trouvé !
Surtout, je sais que c'est difficile d'accompagner un mourant en sachant qu'il va mourir. J'aurai du mal à juger ceux qui pratiquent l'euthanasie. Je ne l'ai pas fait ni les médecins mais c'est si dur et parfois si long de voir ceux qu'on aime dans un tel état. Et parfois, les malades eux-mêmes n'en peuvent plus. J'ai vu un malade qui demandait à ce qu'on le laisse partir car il ne supportait plus de se voir dépérir et de savoir que c'était fini !

C'est difficile de voir partir son père

Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Mar 21 Fév 2012 - 9:51

@Lydia
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
lydia
neutre
neutre


Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 52
Féminin
Localisation : MONTROUGE
Nombre de messages : 2101

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Mar 21 Fév 2012 - 21:33

Bootnie, des personnes comme toi dans le corps médical on en a besoin, j'en ai trouvé. Même à l'hôpital, on a accepté que je fasse la toilette de mon père le dimanche matin, quelques heures avant sa mort. Je ne pensais pas qu'on accepterait que je fasse ce simple geste qui me permettait de m'occuper de mon cher papa. Et bien, ils ont compris et m'ont donné un coup de main pour le retourner, j'avais peur qu'il soit mal ! Rien que ça c'est énorme ! Et ton récit me rappelle ce que j'ai vêcu. C'est précieux Bootnie pour les proches. Merci de ce que tu fais, de ce que d'autres font pour soulager le malade et sa famille
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Jeu 23 Fév 2012 - 16:18

@ lydia

Ce matin ,je me suis éclipsée de ma tournée pour accompagner ma collègue à l'église à l'enterrement de notre patient ........

J'ai rendu hommage à cet homme devant le cercueil et sachant que la famille ne souhaitait pas que nous présentions nos condoléances , j'ai juste esquissé un regard de compassion vers eux et ...surprise , sa femme m'a tendu les bras pour m'embrasser ...j'étais à la fois génée , joyeuse et remplie de tristesse ....c'est encore mon coeur qui a parlé ...je me suis laissée enlacer , puis lui ai posé ma main sur sa joue et ai fait de meme sur la joue de sa fille et de son fils : un geste instinctif d'empathie , de compassion .....ma collègue m' a regardé puis m'a rejoint dehors pour me dire : " c'est un moment riche de tendresse et de partage que tu as vécu avec eux et ce sera ancré en toi " ......... .....l'émotion me gagne
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 35
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5923

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Jeu 23 Fév 2012 - 17:50


Lutin

....je pense que la famille a alors réalisée à quel point l'accompagnement que tu as fais avec eux n'était pas que de l'ordre d'un simple rapport régit par une fonction, et donc d'une infirmière vis-à-vis d'un patient quelconque en fin de vie, mais bien d'un rapport où tu t'es engagée pleinement, d'un rapport "vrai", "authentique" que tu as eu avec eux.


.....C'est bien beau tout ça

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Iphigénie
neutre
neutre


Date d'inscription : 20/08/2008
Age : 50
Féminin
Localisation : cher
Nombre de messages : 2427

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Jeu 23 Fév 2012 - 20:37

C'est aussi les larmes aux yeux que je lis ton récit Bootnie. Il m'a fait penser au décès de mon grand-père, à 94 ans. Il s'est éteint tout doucement, entouré de ma grand-mère et de ses 4 enfants. C'est le médecin de famille qui est restée avec eux une grand partie de la journée. C'était le mieux pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 51
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11144

MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ...... Jeu 23 Fév 2012 - 21:14

le sujet m'interesse mais la tout de suite .. j'ai un peu peur de le lire ... je viendrais le lire bientot ..
_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ......

Revenir en haut Aller en bas

Soins palliatifs , dignité du mourant , accompagnement ......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la santé, le bien-être et l'alimentation -