écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




condition humaine : vivre seul ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24112

MessageSujet: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 18:11

Est-ce que l'être humain est fait pour vivre seul, à deux, à plusieurs, en famille, en communauté, ... ???
Hein ? z'en pensez quoi ?

Il y a peut-être plusieurs étapes à vivre pour le savoir...
La question se pose surtout pour les adultes...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)


Dernière édition par matali le Jeu 23 Fév 2012 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 18:39

Voilà un sujet qui me parle
A la base, je pense que l'humain n'est pas fait pour vivre seul.
Mais ça dépend de son âge, son état d'esprit, son environnement et, last but not least, son vécu. Vécu soit par rapport à sa solitude, soit par rapport à des fiascos à deux (ou à plus)

Ca dépend de tellement de choses !!!

Et, ça dépend surtout du caractère : dans une situation similaire, deux individus ne vont pas réagir pareil.
Après une rupture, par exemple, certains vont apprécier d'être un peu seuls alors que d'autres vont chercher par tous les moyens de retrouver un compagnon ou une compagne.


_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8296

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 18:45

question que je me pose depuis que je vis seule, c'est à dire bientôt 20 ans (oui, je sais c'est long mais vivre seule ne veut pas dire sans histoire d'amour )
A 20 ans, je ne m'imaginais pas du tout vivre seule, maintenant, je me demande comment et si je pourrais encore vivre à 2. Evidemment, mon expérience de vie à 2 est bien loin déjà. Par contre, quand j'ai une histoire avec un homme et que je passe quelques jours avec lui, j'ai vraiment besoin de me retrouver seule. Ces expériences sont un peu biaisées, car c'est forcément être chez lui ou chez moi, donc il n'y a pas de "chez nous", l'un est toujours un peu (ou tout à fait) l'invité de l'autre.

Comme le dit Licorne, le caractère fait aussi beaucoup, non le fait d'avoir bon ou mauvais caractère mais le côté indépendant
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 19:46

Tout pareil pour moi.
Présentement, je serais tentée par une amitié amoureuse.
Rien de stable ; juste une relation qui apporte de l'affection.
Mais je ne suis pas du tout certaine de pouvoir encore vivre avec quelqu'un 24h sur 24.
A moins de trouver vraiment mon alter ego.
Quelqu'un qui comprendrait mes besoins de solitude, parce qu'il en aurait besoin lui-même.

Je pensais que c'est le fait d'avoir vécu des relations très conflictuelles qui font ce que je suis aujourd'hui.
Mais en discutant... je me rends compte que des personnes qui ont vécu des expériences très heureuses et très enrichissantes peuvent être dans le même cas. Mais pas pour les mêmes raisons.
Moi, je crains de revivre ce que j'ai vécu avant ; d'autres craignent surtout de ne jamais retrouver la qualité passée et d'être déçus
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 67
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 19:58

Je pense qu'arrivé à un certain âge,l'être humain n'est pas fait pour vivre seul.
Même s'il y a eu des problèmes dans un couple,l'homme ou la femme recherche une certaine chaleur humaine.
La preuve en est...pourquoi tant de femmes et d'hommes s'inscrivent sur des sites de rencontre???
Tout simplement pour retrouver l'âme sœur.

Bon ce n'est que mon avis;pour moi en tout cas je n'aimerai pas finir ma vie seule...Bien que de temps en temps la joie de se retrouver sans son conjoint me ravis(je fais ce que je veux;je mange quand je veux,je dors quand je veux. ).Mais ça va un petit temps.
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
petiteflow
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 37
Féminin
Localisation : Basse Normandie
Nombre de messages : 2589

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 20:16

Ma mère s'est inscrite sur un site de rencontre un peu avant sa retraite.
Elle a rencontré un homme qui était veuf depuis à peine un an .
Ils vivent chacun chez eux à 100 km de distance mais ils se voient systématiquement les week end voir des fois pendant la semaine suivant leurs emplois du temps.
Depuis 5 ans c'est comme ça et ça sera comme ça jusqu'au bout.
Il aimait énormément sa femme mais il ne supportait la solitude après sa mort, et ma mère une fois que j'ai fait ma vie avec zhom, ne supportait pas l'idée d'être seule les week end .

Pour ma part, je pense que je pourrais vivre seule, bon j'aurai la trouille mais ça pourrai se faire!
_________________
"Puisses tu trouver ton chemin dans la sérénité" les Anges Gardiens

Je sais d'où je viens, je ne sais pas où j'irais, mais je sais ce que je veux ! J'ai trouvé mon chemin les Anges Gardiens .

Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8296

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 20:18

historiquement, être en couple, famille, clan était une question de survie. Actuellement, on peut parfaitement, dans beaucoup de cas, survivre seul (trouver de la nourriture, un toit, etc etc, bref, tout ce qui est matériel). Le problème est essentiellement l'affectif, le soutien, le côté "on est plus fort à 2".
Il m'arrive de penser que si j'ai un malaise le samedi après-midi, personne ne s'en rendra compte avant le lundi après-midi si je n'ai rien de prévu ce week-end là. Et ce sera ma directrice qui, ne me voyant pas arriver, se demandera ce qu'il se passe... C'est sur que vieillir seule me fait un peu peur... parfois
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 51
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11144

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 20:33

j'ai jamais vecu seule !!! j'ai d'abord été elevé avec mes neuf freres et soeurs.. et mes parents et apres j'ai vecu avec zhom...donc je ne sais pas !! mais je pense que oui c'est possible ... ça depend de tellement de chose .. parfois une personne à vecu en couple et apres une separation reste seule tres longtemps et de revivre avec quelqu'un devient tres compliqué et tres contraignant....
Citation :
Il m'arrive de penser que si j'ai un malaise le samedi après-midi, personne ne s'en rendra compte avant le lundi après-midi si je n'ai rien de prévu ce week-end là. Et ce sera ma directrice qui, ne me voyant pas arriver, se demandera ce qu'il se passe... C'est sur que vieillir seule me fait un peu peur... parfois


c'est un peu ce qui est arrvivé pour mon frere ...
_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 20:45

vaut mieux etre seul que mal accompagné !, mais deux avis valent mieux qu'un alors !
je pense que la solitude mene à l'égoisme, tandis que le partage avec ses senblables mene à la plénitude de l'ame, on à tous à un moment de la journée le besoin de se retrouver seul avec soi meme pour faire le point, se reposer etc etc...
cela dépend aussi des périodes de sa vie :ado, adultes, sénior mais en régle général l'Homme à besoin de compagnies....
_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8296

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 20:55

abeilles82 a écrit:
je pense que la solitude mene à l'égoisme
et bien...après 20 ans, je dois donc être bien égoïste ...
Il y a une forme d'égoïsme, sans doute, mais on ne vit pas en ermite non plus, on a une famille (certains des enfants mais ce n'est même pas mon cas) des amis, des collègues, des connaissances. On peut faire le choix de n'être là pour personne et on peut aussi faire tout le contraire et être très présent pour aider, écouter les autres (ou avoir un bon compromis entre ces deux extrêmes)
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
jahylissa
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 44
Féminin
Localisation : hautes pyrénées
Nombre de messages : 3034

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 21:17

Personnellement,j'ai vécu les deux...J'ai vécu la solitude(la vie solitaire) et je vis depuis maintenant environ 9 ans la vie à deux et à trois depuis 4 ans...Et je dois dire que ça n'a pas profondément changé ma personnalité..Je n'ai jamais été "égoiste" et je dirais même que j'apprends un peu à le devenir (à force de se prendre des claques!!)...Ce qui ne m'empêche pas d'être à l'écoute des autres.....
Je pense plus à l'indépendance qu'à l'égoisme...C'est cela qui se crée lorsque l'on vit seul...Par forcément par choix mais aussi par nécessité...On doit se débrouiller seul(e) pour tout..Même si effectivement comme tu le dis chouette,on a une famille des amis et autres qui peuvent aider...
A l'époque où je vivais seule....Je dois dire que je ne le vivais pas forcément positivement parce que j'étais à la recherche du zhom qui me rendrait heureuse!!!Mais ne le voyant pas venir je m'étais faite à ma tite vie..Avec des hauts et des bas...
Comme quand on vit accompagné..Avec des hauts et des bas......L'être humain a besoin des deux je pense...Pour un bon équilibre,nous devons vivre au contact de personnes pour ne pas être isolé et en décalage avec la réalité..Mais je pense qu'il faut aussi des temps en solitude,tête à tête avec soi même pour être sûr de ne pas s'oublier..être sûr d'être toujours sur le chemin que l'on s'est fixé!!!!!
Une bonne bouffée d'air de temps en temps est vital....
J'adoooooooooooooooooooooooooore mes deux zhoms mais des fois j'apprécie les soirs comme celui ci ou le ptit lou est au lit et mon zhom au boulot
Mais comme toi mapy,je n'aime pas que ça dure trop longtemps...
Voilà pour mon avis et mon vécu perso...
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 21:20

on est tous différents..., quand je parle de solitude c'est l'extreme solitude, l'ermite en quelque sorte, après tout dépend de son caractère aussi, pour ma part resté trop longtemps seul va me mené à l'égoisme et ne penser qu'à moi, depuis le temps que l'on me dis "pense un peu à toi", devrais je tenter l'experience, mais je connais déja le résultat: égris...

et puis chaqu'un voit midi à sa porte...


_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
jahylissa
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 44
Féminin
Localisation : hautes pyrénées
Nombre de messages : 3034

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 21:26

Chacun est différent..Aucun doute là dessus abeille C'est d'ailleurs pour cela que c'est enrichissant de partager chacun(e) son point de vue et vécu...
Après je pense que l'égoiste (le vrai, c'est à dire le narcissique qui ne pense qu'à lui même) qu'il soit en couple ou en célibataire le restera.......
Je ne suis pas sûre que l'on devienne aigri en s'occupant un peu de soi même...
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 21:30

Vivre seul ou pas ...pas de doute pour moi .. pas seule ...mais pas en communauté non plus ...à deux ...j'ai besoin de partager ma vie avec quelqu'un du sexe opposé ...les échanges , les clins d'oeil , la tendresse , les engueulades ..etc...cela fait partie de la vie d'un couple....

J'ai vécu les deux ...première expérience de vie à 2 : 7 ans ... pas parfaite mais ily avait de l'échange et du partage ...un moment seule : je parlais aux murs et à moi-meme ; il me manquait l'échange .........

Puis depuis onze ans en couple ......... le passé .l'avenir ...la maison est vide quelques heures puis quelques heures de tete à tete puis brouhaha ...c'est la vie pour moi ... partager le quotidien ...cela peut etre aussi sexy et plein de tendresse ...accepter l'évolution de l'autre puis évoluer soi-meme .....

Chacun ses besoins fondamentaux
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8296

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 21:34

je crois qu'on s'aigrit quand on ne s'épanouit pas dans la vie qu'on a, seul ou pas.

Pendant des années (5 ou 6 ans, le temps de ma dépression), j'ai pleuré, je ne supportais pas (plus) la solitude. Mais vivre avec un homme juste pour ne pas être seule ne m'a jamais tenté. Et puis, pour m'en sortir, je me suis obligée à voir le beau côté, à ne pas attendre un homme comme un sauveur qui ferait que ma vie serait belle. La vie peut être belle, même en solo, même sans enfant.
C'est différent, c'est tout.
Les "tu dois être égoïste", "tu as une maladie ?", "tu es lesbienne ?" (je n'ai rien contre mais ce n'est pas le cas), "tu dois avoir un sale caractère". pffff, qu'est ce que j'entends ça, mais non, je ne suis pas différente de quelqu'un d'autre. Juste une histoire de vie qui n'a, pour le moment, pas convergé vers un homme prêt à faire du chemin avec moi, ensemble, c'est tout. Et puis aussi, quelques soucis de santé, comme je m'en suis ouverte dans un autre sujet (je ne sais plus lequel) et qui m'ont décidé de continuer toute seule. Mais je crois que si j'avais rencontré ou si je rencontre l'âme soeur, ces soucis auraient été, seraient, peut-être, vite oubliés...
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 22:15

chouette a écrit:
je crois qu'on s'aigrit quand on ne s'épanouit pas la vie qu'on a, seul ou pas.

Mais vivre avec un homme juste pour ne pas être seule ne m'a jamais tenté. Et puis, pour m'en sortir, je me suis obligée à voir le beau côté, à ne pas attendre un homme comme un sauveur qui ferait que ma vie serait belle. La vie peut être belle, même en solo, même sans enfant.
C'est différent, c'est tout.
Les "tu dois être égoïste", "tu as une maladie ?", "tu es lesbienne ?" "tu dois avoir un sale caractère". pffff, qu'est ce que j'entend ça, mais non, je ne suis pas différente de quelqu'un d'autre. Juste une histoire de vie qui n'a, pour le moment, pas convergé vers un homme pret à faire du chemin avec moi, ensemble, c'est tout

parfaitement ! Chouette

faut mieux etre seul que mal accompagnée..., bien souvent c'est l'idéologie des femmes d'etre à tout prix en couple...
la vie est belle Chouette je te le confirme, meme sans enfants d'ailleurs à ce propos hier je pensais que vivre sans avoir d'enfants était égoiste, aujourd'hui je pense le contraire quand je vois le monde que je vais leurs laisser...
les "tu es doit etre..." j'ai déjà entendu ca quelque part, les personnes qui disent cela feraient mieux de regarder dans leurs gamelles avant de parler sur les autres
on est pas mauvais au font, on fait juste de mauvaises rencontres
le principal est de trouver chaussure à son pied, peu importe le temps que cela prendra

Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 35
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5922

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 12:21

Citation :
vivre seul ou pas ?

Y'a pas mal de débat...

Et en effet... je pense que, dans l'idéal, on doit d'abord apprendre à vivre pour soi et pas aux crochets d'un autre dont notre "bonheur" dépendrait entièrement.

Après...... personnellement... je dirais, et j'en suis convaincue pour ma part, que NON. L'homme n'est pas fait pour vivre seul.

Pour moi, vivre seul, n'est pas le fait de vivre le célibat sans enfant car, comme tu le dis très bien Chouette, on peut par ailleurs avoir une vie sociale riche et épanouissante.

Mais vivre seul, en ayant peu voir quasiment aucun contact social, sans particulièrement de famille ou d'amis sur qui compter rend tout simplement..... fou je crois.
Ça fane le cœur.

Qu'est-ce qui fait la richesse de la vie si ce n'est l'échange avec les autres ?

Sans cela.... tout paraît bien trop fade à mon sens....

Et pour beaucoup d'animaux qui ont pas mal de contact sociaux naturellement, comme les singes, en isoler un à long terme sans substitut (humain entre autre) = dépression et il finit par se laisser mourir.

Après... comme un ermite qui vit seul pendant plusieurs années, il le fait mais en ayant un but, méditer, ce centrer sur ses besoins, il est en quête spirituelle, il recherche le "divin"... et cherche le contact avec cette forme de sérénité... mais ceux qui l'ont fait (on n'y crois après ou pas, là n'est pas le débat), même le bouddha, après, qu'en a-t-il fait de son expérience d'illumination ?
Ben il en a parlé tout autour de lui pour faire partager sa joie et son expérience... comme quoi...

Un bonheur, même tout petit, est énorme une fois qu'il est partagé sincèrement.

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8296

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 12:33

c'est bien que tu fasses clairement la différence entre vivre en solo mais entouré et vivre isolé de tous (ou presque) contacts sociaux. Je pense aussi que dans ce dernier cas, on devient fou. L'homme est un animal grégaire. C'est sans doute un peu moins flagrant aujourd'hui mais il le reste.
D'ailleurs Matali, tu voulais parler de quoi exactement dans ta question ? Je l'ai prise comme la vie en solo et non en couple mais je me suis peut-être trompée
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24112

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 13:05

Ma question se voulait vaste et imprécise... mais plus précisément c'est une réflexion sur une des conditions de vie de l'humain : qu'est-ce qui nous pousse à désirer vivre avec quelqu'un ou seul (sans sa maison) ? Je n'attends pas de réponse précise


Il y a bien entendu de nombreuses pistes à prendre... Prenons celles que nous connaissons En tant qu'adulte, élevé au sein d'une société, vers quelles conditions de vie tend-on ?

Les progrès techniques permettent à un adulte de vivre seul, il n'a pas besoin d'acquérir toutes les compétences pour se nourrir, se loger, s'abriter, se divertir même, comme tu l'as dit chouette (ce qui ne signifie pas qu'il est indépendant, autonome et peut se débrouiller tout seul...)

La notion de famille a évolué, peut-elle rester un repère ? Le couple est plus un état qu'une fonction. Que penser de la vie en communauté ?

L'humain a un formidable degré d'adaptabilité... Je me demande simplement les paramètres de ceux qui ont fait un choix : vivre seul (= sans son conjoint, sans toute sa tribu et pas dans un groupe) ou pas (= en couple, en famille, en cohabitation, en communauté)

Bref bref, vous êtes tous en train de répondre...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 35
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5922

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 13:55


....après.... ce qui serait intéressant.... c'est de se demander aussi dans quelle condition la société induits aux couples, et plus particulièrement aux femmes, d'avoir des enfants...

Il est "normal' aujourd'hui de voir un homme ou une femme vivant seul avec un ou plusieurs enfants, mais voir un couple "stable" vivant sous le même toit sans avoir ni vouloir d'enfants là... les gens se demandent ce qui "ne va pas"..ça "intrigue"...

Et puis, on peut creuser un peu plus....et se demander pourquoi un couple veut absolument enfanter ou avoir des enfants si toutes les tentatives pour en avoir (et elles sont de plus en plus nombreuses) se sont soldées par un échec ?? Et dans ce cas, beaucoup de couples d'ailleurs en viennent à se séparer....

Le fait de faire des enfants est-il une manière (plus ou moins consciente) de s'entourer pour être "sûr" de ne pas "finir" sa vie vraiment seul !?

De "prouver" son amour pour l'autre ?? De "s'engager' ??

Est-ce une manière de se dire que c'est LE "but" de la vie et donc faire des enfants serait une étape incontournable à l'existence ??

Est-ce une manière de se rendre "immortel" en se disant qu'on laisse une partie de soi après sa mort ??

Bon, c'est certes une manière un peu "brutale" d'ouvrir le débat et je ne dis pas qu'enfanter est ridicule ou qu'on a nécessairement un problème existentiel hein ! Mais la question m'intéresse.

Certes, il y a "l'instinct", mais cela ne fait pas tout !!
Surtout qu'aujourd'hui, dans nos sociétés, on peut (dans la plupart des cas) vraiment "choisir" de vouloir avoir un enfant, ou plusieurs, ou pas !

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------


Dernière édition par Melhia le Jeu 23 Fév 2012 - 14:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24112

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 14:00

Cela fait partie du débat... Le choix de vivre avec quelqu'un peut se fixer sur un compagnon, un enfant, des amis...
Et la question qui était sous-entendue : quelle est la proportion de peur liée à nos choix ?
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 14:13


Réflexion philosophique ........

L'etre humain vivait largement en groupe il y a des décennies...il y a eu une évolution au fil du temps ...des familles vivant ensemble ont laissé place à une famille inter-générationnelle sous le meme toit ...puis les ménages se sont contentés de deux adultes avec ou sans enfants , puis à un adulte avec ou sans enfant ...puis de plus en plus un ménage est devenu une personne ..

Pourquoi ? Des choix , des rencontres malheureuses , l'indépendance prise par chacun ...à chacun son histoire ...

@ matali : en effet , la notion de famille a évolué...

Savons-nous vivre ensemble à présent ???????????? Savons-nous accepter que ceux sous notre toit soient différents ???? Savons-nous partager avec l'autre plutot que reprocher à l'autre ce qu'il n'est pas ce que nous voudrions qu'il soit ?

C'est difficile de vivre à plusieurs quand personne ne se respecte , quand il n'y a pas de reconnaissance mutuelle , d'entraide ...il vaut peut-etre mieux etre seul joyeux que vivre la solitude dans un groupe .??????????????????




_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8296

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 15:30

faut pas oublier que depuis 2000 ans, on baigne, ici en europe, dans une culture chrétienne. La famille a toujours été ce qui devait être le centre de la vie de chacun (après dieu). Seul ceux qui se consacraient entièrement à la religion avaient le devoir de vivre seul (enfin, ça c'est un peu plus récent que 2000 ans). Il n'y a qu'à écouter le discours actuel du pape pour s'en rendre compte. S'il fustige les homosexuels, c'est non seulement "que ce n'est pas naturel" mais qu'en plus ils ne peuvent pas procréer dans les liens du mariage (ou de couple mais là, c'est moi qui extrapole).

Pour faire des enfants, on parle d'instinct de survie, mais est-ce que le fait de chercher un partenaire et d'être en couple ne fait pas partie de ce même instinct ?

Je pense que cet instinct y est pour beaucoup plus qu'on ne veut bien l'admettre.

Bootnie a écrit:
Savons-nous vivre ensemble à présent ???????????? Savons-nous accepter que ceux sous notre toit soient différents ???? Savons-nous partager avec l'autre plutot que reprocher à l'autre ce qu'il n'est pas ce que nous voudrions qu'il soit ?

Ce sont des raisons très négatives que tu donnes, je vais finir par me poser de sérieuses questions

De nos jours, la pression sociale est quand même beaucoup moins grande qu'il y a même 50 ans. Combien de couples à l'époque et avant, restaient ensemble juste parce que ça ne se faisait pas de se séparer. Combien de femmes, d'hommes, ont vécu malheureux pour cette raison ? De nos jours encore, en entend souvent des gens qui disent rester ensemble pour les enfants. Est-ce un bien ? Un mal ? Les enfants seront ils moins malheureux de comprendre que leurs parents ne s'aiment plus mais restent ensemble pour eux ? N'est pas un poids trop lourd à porter pour un enfant ? Mais là, on part en hs

Comme de nos jours, la vie à deux (ou plus) n'est plus une question de survie, l'adaptation ne passe t'elle pas, en partie, par une vie en solo (enfin, je veux dire pas en couple même s'il y a des enfants) ? Ce n'est qu'une question qui me vient à l'esprit, pas une opinion
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3102

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 16:08



@Chouette...oui , c'est vrai ce n'est guère positif !!!!!!!!!

Tiens à y réfléchir : est-ce que j'ai cherché un partenaire de vie???????? Est-ce que j'ai voulu des enfants par instinct de survie ????????????? .......bonnes questions Chouette

Je n'ai jamais cherché ...ce fut des rencontres (il n'y en a pas une des milliers ) et je me suis allée à la vie sans me poser de questions ...pour les enfants , ce fut une évidence quand je me suis installée avec mon mari ...nous avons laissé la vie nous donné ce qu'elle souhaitait ........sans plan sur la comète .......

Certains souffrent seul , d'autres en couple ...

@Matali : peut-etre est-on tétanisé par la peur et du coup , nous nous imposons de mauvais choix ........si notre coeur prenait le aps sur la raison , y verrions-nous plus clair ???????

Suis-je claire d'ailleurs là ????????????


_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8296

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 16:30

Bootnie a écrit:


Tiens à y réfléchir : est-ce que j'ai cherché un partenaire de vie???????? Est-ce que j'ai voulu des enfants par instinct de survie ????????????? .......bonnes questions Chouette

Je n'ai jamais cherché ...ce fut des rencontres (il n'y en a pas une des milliers ) et je me suis allée à la vie sans me poser de questions ...pour les enfants , ce fut une évidence quand je me suis installée avec mon mari ...nous avons laissé la vie nous donné ce qu'elle souhaitait ........sans plan sur la comète .......


l'instinct étant quelque chose de très inconscient, je pense qu'il va être difficile de trouver ne fut-ce qu'une certaine réponse à défaut d'une réponse certaine
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ?

Revenir en haut Aller en bas

condition humaine : vivre seul ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la santé, le bien-être et l'alimentation -