écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




condition humaine : vivre seul ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24043

MessageSujet: condition humaine : vivre seul ou pas ? Mer 22 Fév 2012 - 18:11

Rappel du premier message :

Est-ce que l'être humain est fait pour vivre seul, à deux, à plusieurs, en famille, en communauté, ... ???
Hein ? z'en pensez quoi ?

Il y a peut-être plusieurs étapes à vivre pour le savoir...
La question se pose surtout pour les adultes...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)


Dernière édition par matali le Jeu 23 Fév 2012 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo


Date d'inscription : 26/07/2009
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 16:30

Bootnie a écrit:


Tiens à y réfléchir : est-ce que j'ai cherché un partenaire de vie???????? Est-ce que j'ai voulu des enfants par instinct de survie ????????????? .......bonnes questions Chouette

Je n'ai jamais cherché ...ce fut des rencontres (il n'y en a pas une des milliers ) et je me suis allée à la vie sans me poser de questions ...pour les enfants , ce fut une évidence quand je me suis installée avec mon mari ...nous avons laissé la vie nous donné ce qu'elle souhaitait ........sans plan sur la comète .......


l'instinct étant quelque chose de très inconscient, je pense qu'il va être difficile de trouver ne fut-ce qu'une certaine réponse à défaut d'une réponse certaine
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5917

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 17:25


L'instinct aujourd'hui est très redirigé dans notre société.

Pensons comme ça :

X et Y sont amis avec 3 couples. 2 d'entre eux ont un fils autour de 2 ans et pour le dernier couple, la femme est enceinte.

Beaucoup de discussions vont tourner autour des enfants voir même de la maternité... quand la question de la fertilité ne se pose pas....comment le couple X et Y vont-ils s'y retrouver, dans ce type de discussions, s'ils ne veulent pas avoir d'enfants à la base ?

Ne vont-ils pas non plus en venir à y repenser plus sérieusement, voir vouloir avoir des enfants ??

Les enfants contribue à tisser un lien social avec les autres parents aussi.

C'est en ce sens que le côté social a peut-être plus d'importance que l'on pourrait penser aux premiers abords, dans le fait de vouloir avoir des enfants.

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 17:52

et tu crois que c'était différent avant ? La seule différence, c'est que de nos jours on a les moyens d'éviter à coup sur ou presque une grossesse. Mais ça fait aussi longtemps que les femmes tentent de 36 façons de les éviter.

edit : ceci dit, c'est sur que ça doit avoir une influence
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5917

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 18:10


Avant, après....

Avant, la femme n'avait pas vraiment le choix.
Elle voulait quitter le giron familial ???

Ben il fallait qu'elle se marie (ou qu'elle "tombe" enceinte : dans ce cas là, le mariage était précipité par les familles....dans le meilleur des cas). Et si elle voulait être une bonne femme, une bonne épouse, il fallait qu'elle ait des enfants de toute manière ! chris*

Là, je n'entame ce débat que pour réfléchir justement, avec toi et d'autres, sur la part "instinctive" qui nous "habite" dans le fait de vouloir avoir des enfants et dans quelle mesure le milieu social dans lequel on évolue tous peut avoir une influence sur ce choix maintenant que la femme est plus libre.

La femme peut maintenant, dans bien des cas, prendre le "temps" d'avoir un enfant, et donc se poser plus de questions à ce propos, sur ses envies réelles à elle, de femme (d'où le fait que la natalité est bien moins importante qu'avant, entre autre).

Et me viens l'idée que la femme, si elle désirait être indépendante à l'époque, et ne pas voir sa vie régit par le scénario habituel mari-foyer-enfants, et bien elle n'avait d'autre choix que de devenir religieuse...nonne... c'était LE moyen d'échapper justement pour elles à cette "dictature" sociale.

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 19:09

j'ai simplement posé cette question car tu dis
Citation :
L'instinct aujourd'hui est très redirigé dans notre société.
Le "aujourd'hui" sous-entend que ce n'était pas le cas avant.
hors, je pense le type de phénomène dont tu parles a toujours existé. C'est simplement le fait de rentrer dans la norme du groupe qu'on fréquente, de la société dans laquelle on vit. Il y a 100 ans, rien n'empêchait une femme (ou un homme) de ne pas se marier (sans rentrer dans les ordres) sauf la société (et tout ce qui en découlait comme le salaire bas pour les femmes) mais certaines l'ont fait contre vents et marées, idem pour les études.
C'est vrai que pour les enfants, c'était nettement plus délicat avant la pilule. Mais comme tu le dis bien, selon qu'on fréquente un groupe avec enfant ou un sans, on se sentira dans la norme (au niveau de son groupe) ou pas, même si ce n'est pas forcément conscient. Et je ne suis pas certaine que ce n'était pas pareil avant. Des couples stériles étaient probablement plus à l'aise ensemble qu'avec des couples avec enfants.
La mode, par exemple, fait aussi partie de ce phénomène de groupe.
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 19:34

maintenant, pour en revenir au sujet initial, si la société d'aujourd'hui ne regarde plus les personnes seules comme des marginaux, elle n'est pas faite pour eux non plus. Outre les réflexions qu'on peut recevoir (cf plus haut) financièrement, c'est, pour beaucoup de petits salaires, pas facile. Quand on additionne deux petits salaires sous un même toit (pour autant qu'il n'y ait pas d'enfant) c'est moins difficile (c'est encore plus difficile pour les couples où il n'y a qu'un salaire, la norme aujourd'hui, c'est d'avoir 2 travailleurs sous un même toit même si c'est loin d'être toujours le cas)
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24043

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 20:10

Pour vivre dans une société, ne faut-il pas en suivre les codes, et adapter ceux qui ne nous conviennent pas ?

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 20:38

Quels codes ???
Ils sont tellement nombreux qu'on a du mal à s'y retrouver.
Perso, je ne suis aucun code.
Je veille juste à ne pas causer de tort mais je fais en sorte de me protéger des dérives de la société, aussi.
Pour vivre comme ça, il faut être prêt à entendre certaines "critiques" parfois virulentes ; il faut apprendre surtout à faire le gros dos, à laisser couler... juste pour ne pas souffrir sans pour autant paraître arrogant.
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre.

Je peux peut-être donner un exemple, pour illustrer.

Dans mon entourage, personne ne comprend que je ne sorte pas plus, que je ne sois pas inscrite sur un site de rencontres... bref, que je ne cherche pas spécialement à "briser ma solitude". Comme si apprécier être seule était forcément une anomalie.
Ca m'agace de devoir entendre régulièrement : "alors, encore seule ? Toujours pas trouvé ta moitié ?", surtout quand ça vient d'une nénette qui multiplie les rencontres mais qui n'a pourtant toujours pas trouvé l'âme soeur qu'elle cherche désespérément depuis... 3 ou 4 ans qu'elle est divorcée

Je trouve que la pression qu'on met aux célibataires reste énorme.
A l'heure actuelle, si on ne fait pas tout pour sortir de cet état, on est forcément anormal.

Le problème n'est pas tellement le comment on vit (seul ou accompagné), mais bien le comment on le vit (heureux ou malheureux).


_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 21:04

bein oui, le code actuel est justement de ne pas être seul, si tu ne suis pas tout à fait la norme (moi non plus ) on en suit bien d'autres. On doit en effet, suivre un minimum de ces codes pour ne pas être mis hors de la société. Et quand on dévie un peu, et bien, les réflexions viennent vite nous le rappeler. Et soit on tient bon pour x raisons (bonnes ou mauvaises), soit on finit par faire en sorte de rentrer dans la norme (version trèèès simplifiée car je pense que c'est un peu plus compliqué que ça)
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 21:42

la socièté regarde toujours les personnes seules commes des marginaux, je prefere prononcer le terme d'etre atypiques..., car ils ne rentrent pas le moule fondé par la socièté et les grands de ce monde, faire comme les autres, avoir des enfants commes les autres, pensée commes les autres, d'ailleurs on concoit des enfants pour payer nos retraites hein !, pas encore nait et déja une épée de damoclese sur la tete, on compte sur eux étant donné que l'on peut pas pu compté sur nous meme, etres de consciences ou de moutons de paturges !!!, je pocéde, je suis donc j'exciste.
individus individualistes formatés ! voilà le pale reflet de notre propre nous ! on nous dicte notre vie et on dit amen !
au diable les codes ! et les marionetistes ! et vive les idées neuves




_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 21:53

ben oui, changer mais ce ne sera jamais que pour d'autres codes. Même chez les animaux, il y a des codes dans un groupe et c'est ce qui permet de vivre ensemble, en bonne entente (relative). Il y en a qui sont plus importants que d'autres, certains qui sont idiots d'autres très utiles mais il y en a toujours. Sans code de la route, bonjour les dégâts et ce n'est qu'un exemple parmi pfff des milliers.

_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Jeu 23 Fév 2012 - 22:40

nul Hommes ne peut en élevé un autre, tous égaux, oui à la naissance parfois mais aprés...

il exciste une espece d'araignée vivant sans reines ni boufons, et ce petit monde vit trés bien

la socièté nous a dé-responsabilisé, c'est pas notre faute, c'est celle de nos parents, faire des gosses pour payer ma retraite, non merci j'assume mes conneries
ai-je envie de leur laissé ce monde là, les regarder en face et leur dire j'y suis pas arriver, jai pas éssayer car les autres ne l'ont pas fait, non ! et aprés je me regarde dans un miroir et sourit, non !

et pourtant j'espere qu'ils seront meilleur que moi ! là ou jai perdu pieds ! là ou jai lamentablement était égoiste, lachement profité d'un pseudo vivre ensemble mais que chaqu'un reste à sa place




_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3075

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 10:51

abeilles82 a écrit:
nul Hommes ne peut en élevé un autre, tous égaux, oui à la naissance parfois mais aprés...

il exciste une espece d'araignée vivant sans reines ni boufons, et ce petit monde vit trés bien

la socièté nous a dé-responsabilisé, c'est pas notre faute, c'est celle de nos parents, faire des gosses pour payer ma retraite, non merci j'assume mes conneries
ai-je envie de leur laissé ce monde là, les regarder en face et leur dire j'y suis pas arriver, jai pas éssayer car les autres ne l'ont pas fait, non ! et aprés je me regarde dans un miroir et sourit, non !

et pourtant j'espere qu'ils seront meilleur que moi ! là ou jai perdu pieds ! là ou jai lamentablement était égoiste, lachement profité d'un pseudo vivre ensemble mais que chaqu'un reste à sa place



Quel pessimisme ...défaitisme... tu n'a pas du avoir de belles rencontres ou etre bien entouré pour avoir ces pensées.
je trouve tes propos bien tristes

"Faire des enfants pour payer sa retraite ???!!!!!!!!!" cela doit etre le cas pour certains mais n'en fait pas une généralité !!!

Mes enfants vont faire comme moi ...ils vont se débrouiller ...je leur donne des bases pour avancer , se construire , accepter les différences , je leur souhaite de vivre avec les autres en harmonie ...et ce n'est ni utopique ,ni idéaliste ...je crois qu'ils le pourront comme je réussis à le faire ........
le moteur c'est L'AMOUR ...abeille tu en parles toi-meme dans un autre post .........de tout temps , la vie n'a pas été facile , les codes ont changé , chacun est décrié s'il est différent .........j'aurais envie de dire et alors ...........l'enfer , c'est l'autre mais sans l'autre pourrions-nous vivre ??????????

Et seul que partagerions-nous ????????
Un de mes clients originaire d'Afrique noire m'a dit "Je me suis fait traité de black "...c'est vrai , je n'ai pas la meme couleur de peau et alors "j'avais le choix , de pleurer sur mon sort ou de faire le sourd " ..."j'ai fait le sourd ..qu'en pensez-vous ??" .......c'est un etre plein de bon sens , extremement sympathique , vrai et très enrichissant...

Vous parlez de la société qui regarde les personnes seules comme des marginaux ...eh bien dites vous ...que les couples avec enfants vivant en harmonie sont aussi décriés par d'autres ...ceux qui estiment que rester fidèle est ringard , utopique ...ceux qui estiment qu'il faut avoir plusieurs vies ...etc...ceux qui estiment que c'est un code formaté ...ceux qui croient que avoir envie d'etre en couple et etre heureux de vouloir procréer dans ce monde actuel est irresponsable ............

_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24043

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 11:01

Quels codes ?
Tous ceux qui nous permettent de nous intégrer... que nous soyons seuls ou à plusieurs, avec ou sans enfant, avec ou sans travail...
Bootnie je pense que tu touches quelque chose d'intéressant : nous pouvons tous revendiquer une certaine marginalité. Ce qui revient à dire que nous suivons tous des codes différents mais qui sont quand même intrinsèques à notre société...

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3075

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 11:19

matali a écrit:
Quels codes ?
Tous ceux qui nous permettent de nous intégrer... que nous soyons seuls ou à plusieurs, avec ou sans enfant, avec ou sans travail...
Bootnie je pense que tu touches quelque chose d'intéressant : nous pouvons tous revendiquer une certaine marginalité. Ce qui revient à dire que nous suivons tous des codes différents mais qui sont quand même intrinsèques à notre société...

En effet ...quels codes ???
En effet ...nous avons tous une marginalité à revendiquer....

Je dirai que le seul code à suivre ( je ne pense pas il faut ) serait celui-ci : de suivre son choix de vie en fonction de ses propres convictions , de sa culture , de son éducation tant que ce code ne nuit pas à autrui de l'assumer ...après tout de quel droit "le voisin " peut-il juger de ce qui est bon pour moi ??????????????????????,,
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 11:32

je dirais qu'il y a des codes communs à une société petite ou grande, par exemple, la politesse est commune entre la France et la Belgique. Et il y a des codes pour des groupes beaucoup plus restreints comme dans une même famille. Un exemple, si dans une famille (parents et enfants), tous le membres ont l'habitude de ne pas avoir de pudeur, de se balader nus devant les autres personne de la famille, ça choquera une autre famille qui a des codes tout à fait inverses à ce sujet.
Et c'est en ça qu'on peut tous se retrouver comme des "marginaux" face à un autre groupe. C'est toujours par rapport à un groupe de référence, que ce soit la famille, l'entreprise, l'école, la région, le pays etc etc. Bref, on est toujours le "marginal" de quelqu'un d'autre
Ici, sur lpm, on n'est en rien marginal quand on fait sa lessive soi même, mais dans la société en général, on l'est..
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8258

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 11:58

Bootnie a écrit:

après tout de quel droit "le voisin " peut-il juger de ce qui est bon pour moi ??????????????????????,,

une autre réflexion qui me vient à ce propos. Je vais aller dans des extrèmes mais ça montre bien que c'est une question très difficile.

Dans nos pays, quand on parle d'excision, on est tous très choqués, dans d'autres pays, c'est normal et même vu comme une bonne chose. Personnellement, je ferais ce que je peux pour supprimer cette pratique que j'estime complètement barbare. Mais de quel droit ai-je d'imposer mon avis, ce que j'estime (ou notre société occidentale) estime être bon (je suis une parfaite avocate du diable là )

Ou se situe exactement la limite ou l'on peut intervenir et imposer un changement dans le choix des autres ? Dans le cas que je site, je pense que c'est le bien-être, le droit et la sécurité des femmes qui subissent ce truc immonde et je suis intimement persuadée d'avoir raison d'intervenir ou de faire un maximum pour que ça s'arrête mais d'autres situations ne sont pas aussi claires que ça .....

_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 53
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 18:07

chouette a écrit:
...Sans code de la route, bonjour les dégâts et ce n'est qu'un exemple parmi pfff des milliers.

Déjà avec, c'est pas le top
Sans, ce n'est tout simplement pas imaginable.
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 20:51

éffectivement le code de la route , du travail... mais c'est pas ca la question ! il faut des regles et lois....je sais pas comme tu ne tueras pas ton prochain, tu ne violeras pas, tu n'empoisonnera point les autres, cela me parait tellement évident, de bon sens, le code du respect de la vie en faite, plutot que les célibataire d'un coté, les en couple de l'autre, non !

Non je suis pas triste c'est seulement des réflexions, suprimont les allocs quand je vois un couple en difficulter et qui attaque le 3 èmè enfants, mais comment vont-il faire ! ils n'arrivent meme pas à s'assumer eux meme: ce n'est pas mon problème? et on parle de groupe d'entraide, d'amitié d'amour, mais chute ! il faut rien leur dire, les autres vont les aider, mais bien sur !, c'est à croire que l'on aime ceux qui nous font du mal et on déteste ceux qui nous tendent la mains. Arretons de compter sur les autres pour nos retraites... et assumons, on se dit responsadable mais qu'attendons nous !

on est pas encore pret de changer de monde ! et de mode de vie

arretons de catalogué les gens, de les formater à une mode..., qui peut nous dicter notre vie? personne, nos parents nous éduquent, nous montre le chemin, nous supportent, nous aime comme personne d'autres le fera ! quoi de plus courageuse qu'une mère protectrice ! quand on est dans la merde, qui vient vous aider? c'est encore eux les premiers

toi tu es un idiot tu arriveras jamais à rien, et toi intélligent tu iras loin, je méprise encore et toujours cette facon de penser de notre belle et merveilleuse société, catalogué, ranger encore est toujours.
j'aime les idiot(e)s, les naifs, les trop gentill(e)s, les baiser pour compte de la vie car ils parlent avec le coeur ! et vous dise encore de rester diner meme quand leur frigot est vide,
tout le monde peut y arriver, on à tous notre place sur cette belle bleu !
j'aime ma terre, je supporte pas qu'on la viole, c'est tout,

aucun Homme ne peut en élever un autre au dessus lui !




Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 36
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 24 Fév 2012 - 22:31

Bee bee péssimiste ?!!!!! j'aime le vert et cultive l'éspoir!, triste oui à en pleurer meme quand je vois nos senblables creuver sous les ponts, en colére souvent quand un intélligent veut me faire mettre un genou à terre et me faire baisser le yeux ! les grenouilles de bénitié prient le diable je crois quand je vois le monde gouverné par ceux qui cherche à le détruire mais il sont intélligent comprenait bien !!!!!! abeille et on les laissera faire!
_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2186

MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ? Ven 19 Avr 2013 - 17:20

Un point de vue qui donne une réponse partielle à la question du début du sujet ici
J'y ai trouvé des choses qui m'ont intéressée (j'ai pas tout lu). J'avais vu par ailleurs qu'il y avait une fête annuelle le jour de la fête des mères , la dernière devait avoir lieu en 2011 je sais plus si c'était en Belgique ou à Paris, mais mes infos datent, je ne sais pas si ça continue

Présentation sur le site : "Childfree, ça veut dire quoi au juste ?
Le terme "childfree" signifie "sans enfant par choix" ou "sans désir d'enfant", à distinguer de "childless" qui signifie "qui ne peut pas avoir d'enfant". La langue anglaise permet de faire la distinction entre ces deux notions, ce que ne fait pas la langue française, c'est pourquoi je me permets cet anglicisme.
Ce terme a été employé pour la première fois aux Etats-Unis en 1972 dans le magazine Time, à l'occasion de la création, de la National Organization for Non-Parents N.O.N.) dont l'objectif était de soutenir les personnes qui ont décidé de ne pas avoir d'enfant et de lutter contre le pro-natalisme (affirmation de la nécessité d'une fécondité élevée). Repabtisé National Alliance for Optional Parenthood (N.A.O.P.) en 1978, le mouvement s'est dissout en 1982 pour cause de difficultés financières.
Le terme "childfree" a ensuite été remis au goût du jour, 20 ans plus tard, par l'écrivain Leslie Lafayette. En 1992, la campagne pour les élections présidentielles aux Etats-Unis opposait Gorges Bush père à Bill Clinton, qui l'un comme l'autre, mettaient en avant les valeurs familiales. C'est dans ce contexte qu'elle a créé le premier réseau pour les sans-enfant Childfree Network, regroupement de non-parents, plaidoyer pour le mode de vie sans enfant qui, à son apogée, en 1996, comptait près de 5000 membres. Le réseau s'est éteint en 1996.
Aujourdh'ui, le mouvement "childfree" commence seulement à être médiatisé en France. On peut le retrouver sous l'appellation "No Kid".
"

Et les choses à lire sont dans la partie "documentation" http://childfree.moonfruit.fr/#/documentation/2675989
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: condition humaine : vivre seul ou pas ?

Revenir en haut Aller en bas

condition humaine : vivre seul ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la santé, le bien-être et l'alimentation -