écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Cliquer pour lire le Grimoire LPM n°5 de mars 2017
Le questionnaire
de bonne humeur ! C'est par ici

IKEA bien pire qu'un marchand de meubles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23818

MessageSujet: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Mer 4 Juil 2012 - 12:01

https://www.sauvonslaforet.org/petitions/877?ref=nl&mt=1398 a écrit:
Pour 99 euros, IKEA propose la table JOKKMOKK et ses quatre chaises en « pin massif, un matériau naturel qui embellit avec l'âge ». Pour assumer une vente annuelle mondiale de 100 millions de meubles, l'entreprise suédoise a des besoins gigantesques en bois : 12 millions de mètres cubes par an ! La nature en paie le prix.

Prix bas pour les meubles, coûts élevés pour la nature

Une grande partie des bois utilisés dans les meubles d'IKEA proviennent de l'extrême nord de la Russie, comme le révèlent leurs très fines cernes. Dans le froid climat subarctique, les arbres poussent très lentement. La filiale d'IKEA Swedwood possède un bail en République de Carélie (Russie) sur 300.000 hectares de forêts naturelles, dont certaines zones encore vierges.

Des arbres plusieurs fois centenaires abattus en quelques secondes : à la cadence de 800 arbres par jour, les abatteuses coupent, ébranchent et empilent les troncs d'arbres avant leurs transport vers l'usine de meubles. Du haut de leurs pneus gigantesques, les machines sillonnent les marais. Ils leurs faudra des décennies pour s'en remettre. Jour après jour, IKEA détruit de nouvelles forêts primaires et leurs riches écosystèmes. Les coupes rases ne cessent de s'étendre.

Coupes à blanc certifiées par le FSC

IKEA considère la destruction de la taïga (ou forêt boréale) comme manifestement responsable, puisque cette zone de Carélie a reçu le label FSC (Forest Stewardship Council). Les organisations écologistes condamnent depuis longtemps la supercherie de la certification par le FSC.

Soutenons les revendications des associations Protect the Forest et Spok. IKEA doit cesser immédiatement la destruction des forêts naturelles.

Début de l'action: 2 juil. 2012

(...)

IKEA considère la destruction de la taïga (ou forêt boréale) comme manifestement responsable. L'entreprise se base sur le label que lui a délivré le Forest Stewardship Council (FSC) pour cette concession forestière en Carélie. « Nous préservons 16 à 17% des forêts à haute valeur de conservation, ce qui est bien supérieur aux critères du FSC » explique Mme Josefin Thorell, porte parole d'IKEA, aux organisations de protection de l'environnement. Ces dernières critiquent depuis longtemps le label FSC. Ses normes, déjà très laxistes, ne sont pas respectées dans la pratique. Le site FSC-Watch informe depuis plusieurs années sur les centaines de cas de certifications douteuses du FSC. Les forêts vierges de Scandinavie et des tropiques sont détruites avec la caution du label FSC.

Le bois n'est pas le seul sujet problématique avec IKEA : l'entreprise consomme 40.000 tonnes d'huile de palme par an, principalement pour ses bougies mais aussi pour d'autres articles tels ses pâtisseries. L'industrie détruit les forêts tropicales pour les convertir en plantations de palmiers à huile. Mais là aussi, au lieu d'agir à la base du problème en proscrivant ou en cherchant des alternatives à l'huile de palme, IKEA préfère attendre son label d'éco-blanchiment décerné par la RSPO (Roundtable Sustainable Palm Oil / Table ronde pour une huile de palme durable).



Informations supplémentaires

• Protect the Forest : Russian forest ecologist confirms criticism
• Mongabay : IKEA logging old-growth forest for low-price furniture in Russia
• FSC-Watch : IKEA supplier Swedwood in Karelia: TV documentary exposes impacts of FSC certified clear-cuts in HCV forests
• Reportage TV (7min57) de la ARD : Ikea-Möbel: Holz aus Urwäldern (sous-titres en anglais)

Texte de la pétition :
Citation :
IKEA France
M. Stefan Vanoverbeke, Directeur Général
425 rue Henri Barbusse
78375 Plaisir cedex
-----------------------------------------

Monsieur Vanoverbeke,

IKEA communique souvent sur la « durabilité » et sa «gestion forestière responsable ». Mais les faits montrent une réalité bien différente en Russie : pour couvrir ses besoins en bois, IKEA effectue, par l'intermédiaire de sa filiale Swedwood, des coupes rases dans les forêts de Carélie sur une concession de 300.000 hectares.

Les abatteuses détruisent les forêts naturelles, dont des zones encore vierges, laissant derrière elles d'immenses territoires aux écosystèmes et sols anéantis. Il ne reste plus à ce jour que 10% des forêts vierges boréales. Par ailleurs, Swedwood achète de grandes quantités de bois supplémentaires auprès d'autres entreprises dans cette région.

Les coupes rases d'arbres plusieurs fois centenaires ne méritent en aucun cas un « écolabel ». La certification des concessions forestières de Swedwood par le label du Forest Stewardship Council (FSC) est manifestement de la publicité mensongère. Depuis des années, le FSC est pointé du doigt par les organisations de protection de l'environnement pour ses normes laxistes et les centaines de cas concernant ses certifications douteuses et fraudes (voir www.fsc-watch.org). Pour toutes ces raisons, nous ne reconnaissons pas le label FSC.

Malgré les plaintes déposées par les organisations écologistes Protect the Forests (Suède) et SPOK (Russie), Swedwood poursuit ses activités destructrices à la même cadence. La chaine de télévision publique allemande ARD a diffusé en novembre 2011 un reportage sur le sujet.

Veuillez mettre fin sans délais aux coupes rases dans les forêts naturelles. Les forêts vierges restantes de Russie devraient être conservées au lieu d'être utilisées comme matière première pour les meubles à bas prix de votre entreprise.

Je vous prie d'agréer, Monsieur Vanoverbeke, l'expression de mes respectueuses salutations.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
petiteflow
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 36
Féminin
Localisation : Basse Normandie
Nombre de messages : 2488

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Mer 4 Juil 2012 - 13:27

Oh les saloupiaux !
_________________
"Puisses tu trouver ton chemin dans la sérénité" les Anges Gardiens

Je sais d'où je viens, je ne sais pas où j'irais, mais je sais ce que je veux ! J'ai trouvé mon chemin les Anges Gardiens .

Revenir en haut Aller en bas
Fédjiin
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 28
Féminin
Localisation : Antony (92)
Nombre de messages : 1073

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Mer 4 Juil 2012 - 16:42

Mode schtroumpf grognon on: "J'aime pô Ikea."
laïpha
_________________
*~* Un peu de mansuétude ... Je suis dans la lune *~*
Je n'ai pas réalisé mon avatar, juste emprunté, il provient de ce blog http://kallisto.over-blog.com/archive-12-2007.html
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5790

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Mer 4 Juil 2012 - 17:03

.......Copine de schtroumpf grognon !
Lamentable....

.............les bougies, ce sont les seules choses que j'achète de temps en temps chez eux ou chez carr*ouf .....

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
abella
protecteur-trice
protecteur-trice
avatar

Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 43
Féminin
Localisation : quelque part en europe
Nombre de messages : 1736

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Jeu 5 Juil 2012 - 15:03


_________________
"merci d'etre mes amies"

"le bonheur,ce n'est pas d'avoir tout ce que l'on désire mais d'apprécier ce que l'on a "

"la gravité des choses n'est relative quà l'importance qu'on lui accorde"

"etre digne de confiance ,ce n'est pas de rattraper une personne lorsqu'elle tombe.c'est de la supporter lorsqu'elle commence à perdre l'équilibre"

Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Jeu 5 Juil 2012 - 16:51

Moi, par contre, j'aime le concept.
Des meubles pas trop chers, emballés/prêts à emporter, faciles à monter.
Modulables à volonté.

Je pensais très naïvement que c'est justement parce que le client transporte et monte lui-même que leurs prix sont abordables...

A la lumière de cet article... j'y réfléchirai à deux fois avant d'acheter chez eux.

Il y a quelques mois , j'avais déjà été dégoûtée par cette histoire de flicage de leur personnel et de leurs clients...
http://www.liberation.fr/societe/01012400869-accuse-de-flicage-ikea-bat-sa-coulpe
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23818

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Jeu 4 Oct 2012 - 13:06

et ce n'est pas tout...
http://www.courrierinternational.com/article/2012/10/03/affaire-ikea-arretons-l-hypocrisie-vis-a-vis-du-regime-saoudien a écrit:
(...)Lundi 1er octobre, le journal Metro a déclaré que l’enseigne d’ameublement suédoise Ikea, ayant fait obligeamment disparaître les femmes de son catalogue saoudien cette année, était à la botte du régime. Certes, sur une petite image, on peut voir le dos d’une femme en jean et, ici et là, d’autres photos faisant apparaître des petites filles, mais dans l’ensemble Metro a dépeint la réalité. Ainsi, dans le catalogue original, une femme se brosse les dents dans une salle de bains tandis qu’un homme enroule un enfant dans une serviette de bain. Dans la version saoudienne, la femme a disparu de la photo.

Dans un pays où les femmes n’ont pas accès aux emplois dans lesquels elles seraient susceptibles d’entrer en contact avec des hommes, où elles n’ont pas le droit de conduire et où elles doivent systématiquement s’envelopper dans de grandes pièces de tissu avant de sortir, il est peut-être logique qu’elles ne soient pas autorisées à figurer dans le catalogue d’un vendeur de meubles. De crainte d’être repérée par les limiers de la brigade des mœurs, la société Ikea a préféré aller au-devant de l’extrémisme religieux.

Un choix qui reflète parfaitement la situation sur place. Les femmes s’évaporent des pages du catalogue Ikea saoudien tout comme la misogynie et le sexisme ambiants refusent à celles-ci l’accès à l’espace public en Arabie Saoudite.

“Nous refuserons toujours toute forme de discrimination”, a déclaré lundi à Ekot Sara Carlsson, attachée de presse d’Ikea Suède. Ce n’est manifestement pas tout à fait vrai. La version saoudienne du catalogue démontre que, dans la pratique, Ikea tolère qu’une moitié de la population soit éclipsée, et y contribue.

Plus tard dans la journée de lundi, Ikea a reconnu que ces retouches étaient contraires aux valeurs de l’entreprise tout en défendant son choix en invoquant notamment le “respect de la culture locale”. C’est un peu maigre.

Faire du négoce avec des dictatures implique de trouver le bon équilibre. Ikea n’est pas une organisation de défense des droits de l’homme, certes. C’est une entreprise qui a des visées lucratives. Mais cela ne prive pas ses dirigeants de la possibilité et de la responsabilité de dire non, de tracer une ligne jaune morale et de refuser de légitimer la discrimination systématique, comme celle à laquelle le régime saoudien expose les femmes du pays.

La question des droits de l’homme n’est pas de celles dont les multinationales peuvent choisir de tenir compte uniquement quand cela les arrange.

Dagens Nyheter 3 octobre 2012

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8181

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Jeu 4 Oct 2012 - 23:01

bon, je ne vais pas faire de commentaire, ça m'énerve et je veux rester Mere
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Svava
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 41
Féminin
Localisation : Haute-Savoie
Nombre de messages : 307

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Jeu 4 Oct 2012 - 23:25

Pratique, pas trop cher, facile à monter... ouais, enfin ça dépend, entre les pièces pas ajustées et les autres qui cassent juste en les regardant... puis surtout, faut pas les démonter pour déménager (ma spécialité)...

Bref, j'en suis revenue, et déjà que je n'aimais pas leur côté "fast-food", leur "fast-destruction" me donne envie de vomir... mais malheureusement ne me surprend pas... laïpha

De l'Ikéa chez moi, il ne reste qu'un futon et des moulins à épices (en verre, pas en bois, c'est déjà ça)... si seulement j'avais les moyens financiers pour me détourner de ce genre d'enseignes... viva le fric, le reste peut crever... l'Homme ira loin, c'est sûr...
_________________
Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 66
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Jeu 4 Oct 2012 - 23:59

Auto-allumage:pas bon à mon âge.
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23818

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Mer 26 Fév 2014 - 13:37

Et les "mauvaises" nouvelles continuent...

http://www.bastamag.net/Comment-Ikea-entretient-l-opcaite a écrit:
Multinationale
Comment l’argent vogue de paradis fiscaux en fondations opaques, grâce à Ikea

par Rachel Knaebel - 26 février 2014

Des holdings, des fondations et des filiales dans le monde entier, enchevêtrées dans une structure complexe. Les dirigeants de la multinationale suédoise Ikea cultivent soigneusement l’opacité et la dissimulation. Et ont un faible pour les paradis fiscaux et les montages financiers qui permettent « l’optimisation » fiscale : éviter le plus possible de s’acquitter de l’impôt. Petite plongée dans les ramifications de ce labyrinthe, bien loin des idées philanthropiques affichées par ses fondateurs.

Une petite balade chez Ikea pour moderniser votre cuisine, ou meubler votre nouvel appartement ? Votre déambulation dans l’un des 29 magasins géants que compte l’Hexagone se soldera par un chèque qui grèvera peut-être votre budget vacances. Mais consolez-vous, votre argent, lui, va voyager : un aller simple pour les Pays-Bas, une halte au Luxembourg, un passage au Liechtenstein, peut-être même un séjour ensoleillé aux Antilles néerlandaises. Pour atterrir en Suisse, dans la poche de son fondateur Ingvar Kamprad, dont le groupe, aux multiples ramifications, se sera acquitté d’une fiscalité minime. Tel est le complexe circuit que décrypte un rapport publié par Attac Allemagne sur la multinationale d’origine suédoise.

En juillet dernier, Ikea a carrément refusé d’être auditionné par la mission d’information de l’Assemblée nationale sur l’optimisation fiscale des entreprises, tout comme Apple et Espèce de bouc. Car le géant suédois du meuble cultive l’opacité. Son concept ? Tiroirs à double-fond, placards secrets et labyrinthe fiscal. Derrière la marque, se cachent en effets plusieurs holdings, des fondations, et une foule de filiales. Un organigramme très complexe, composée de branches implantées à travers toute l’Europe, au Liechtenstein ou au Luxembourg. Ce qui permet au groupe de pratiquer l’optimisation fiscale à grande échelle, estime Attac Allemagne. Un labyrinthe bien plus compliqué que la promenade fléchée imposée aux clients de ses magasins.

Une fortune installée en Suisse

Le fondateur d’Ikea, Ingvar Kamprad, utilise d’abord une astuce évidente pour payer moins d’impôts : vivre en Suisse. L’entrepreneur aujourd’hui âgé de 88 ans s’y est installé il y a plusieurs décennies. Pratique, pour l’une des plus grandes fortunes du monde (selon le classement établi par Forbes). Certes, officiellement, Ingvar Kamprad n’est plus propriétaire d’Ikea. L’octogénaire n’est plus à la tête du groupe depuis 1988 et a quitté la présidence de son conseil de surveillance en 2006. Mais, il reste « conseiller principal » du conseil de surveillance de l’un des holdings du groupe, Ingka, où il a aussi placé ses fils. « Dans les faits, il contrôle le groupe par le biais de l’une des sociétés d’Ikea, Inter Ikea, de manière indirecte mais toujours effective et autocratique », souligne le rapport d’Attac.

Inter Ikea est l’un des trois holdings qui composent le groupe. Mais celui qui se trouve en haut de la pyramide, c’est Ingka, société mère de tout le reste, qui a son siège aux Pays-Bas. Or, ce holding est détenu à 100% par une fondation, la Stichting Ingka, elle aussi de droit néerlandais. Une fondation à la tête d’un groupe qui réalise 28,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires ? [1] Le modèle semble pour le moins original ! Il permet au fondateur d’Ikea de se prémunir contre une reprise de la société par des acheteurs extérieur. Mais il semble bien qu’il protège aussi du fisc.

Une première fondation basée aux Pays-Bas

En tant que fondation, la Stichting Ingka est considérée comme une structure à but non lucratif. « Comment la direction d’un fabricant de meubles peut-être une activité d’intérêt général, cela reste le secret de l’autorité fiscale néerlandaise », s’interroge Attac. Proposer des meubles pas chers et inciter des millions de personnes à s’initier au bricolage relèvent peut-être de l’intérêt général... La fondation Ingka affiche en tout cas un patrimoine de 36 milliards d’euros, ce qui en fait l’une des plus riches du monde.

« Aux Pays-Bas, les revenus d’une fondation de bienfaisance qui proviennent d’une activité d’entreprise sont soumis à l’impôt sur les sociétés, explique Karl-Martin Hentschel, auteur du rapport. Mais cela ne vaut pas pour les autres revenus de placements et du patrimoine de la fondation, soit vraisemblablement 17,9 milliards d’euros de liquidité et de titres pour la fondation Ingka. » Autre conséquence du modèle de la fondation, qui renforce encore un peu plus l’opacité sur les finances d’Ikea : « La fondation Ingka n’est pas obligée de publier un bilan annuel. A ce niveau là aussi, il y a dissimulation. »

Une seconde fondation au Liechtenstein

Dans les faits, c’est une autre fondation, détenue et financée par la première, la fondation Ikea, qui met en œuvre les activités philanthropique du groupe. Les fonds de la fondation mère Ingka ne sont ainsi « utilisables que de deux manières : soit ils sont réinvestis dans le groupe Ikea, soit ils sont donnés à des fins philanthropiques via la fondation Ikea », précise le site français du fabricant de meuble. Une troisième fondation, Imas, a, elle, pour fonction de gérer le patrimoine financier d’Ingka. Viennent ensuite les filiales de la holding Ingka : Ikea Industrie, Swedwood, Swedspan, Ikea Food Services pour les restaurants, Ikea Trading services…

Vous êtes déjà perdus ? Entre l’espace cuisine et le coin chambre, il reste encore à explorer la deuxième grande branche du fabricant de meubles : le groupe Inter Ikea. Il est légalement indépendant du groupe Ingka. Mais les deux opèrent sous la même marque : Ikea. Et sur le même modèle qu’Inkga, Inter Ikea est également détenu par une fondation, du nom d’Interogo. Celle ci-est basée au Liechtenstein, paradis fiscal au cœur de l’Europe. L’objectif principal de cette fondation n’est pas d’œuvrer pour l’intérêt général, mais, comme l’explique Ikea, « d’être propriétaire et de gouverner le groupe Inter Ikea, d’investir dans le groupe, et, par là, dans l’expansion du concept Ikea, dans le but de sécuriser l’indépendance et la longévité du groupe et du concept Ikea. » Manifestement, cette longévité passe par l’optimisation fiscale. Selon des recherches d’une télévision suédoise (STV) en 2011, la fondation Interego aurait permis au fondateur Ingvar Kamprad d’économiser en 20 ans entre 2,3 et 3,2 milliards d’euros d’impôts [2].

Une troisième société au Luxembourg, avec une filiale aux Antilles

Troisième branche de la pieuvre jaune et bleue : le groupe Ikano, fondé en 1988, est la propriété des trois fils d’Ingvar Kamprad. Cette société-ci, basée au Luxembourg, se compose d’un demi-douzaine de branches et de plus d’une dizaine de filiales dans le monde entier. Elle s’occupe de gestion financière, d’activités bancaires, d’assurance, de gestion immobilière… Parmi ses filiales, Ikano capital, une société de gestion du patrimoine basée en Suisse. Et une branche de la compagnie d’assurance Dutch Nordic Insurance, implantée dans le paradis fiscal de Curaçao, aux Antilles néerlandaises.

Combien d’impôt paient donc en fin de compte toutes ces branches du géant suédois du meuble ? Attac Allemagne a tenté le calcul. En 2012, le groupe Ingka, la société mère, a payé 695 millions d’euros d’impôts sur les bénéfices [3]. Ce qui correspond à un taux d’imposition de 17,8% [4]. Pour le groupe Inter Ikea, les impôts payés s’élevaient la même année à 58 millions d’euros. Ce qui correspond à un taux d’imposition de 11,6% au maximum. « Aucun chiffre n’est disponible sur les impôts payés par le groupe Ikano », précise Attac.

Selon le député socialiste Pierre-Alain Muet, rapporteur de la Mission d’information de l’Assemblée nationale sur l’optimisation fiscale des entreprises, Ikea a excusé cet été son refus d’être auditionné au prétexte « qu’elle ne disposait malheureusement pas de compétence dans ce domaine très technique. » Un argument « soit improbable soit inquiétant pour une entreprise de cette taille », réagit le député. À voir la complexité de l’organisation du groupe, le manque de visibilité semble faire partie intégrante de la stratégie d’Ikea. Au risque que les dirigeants eux-mêmes s’y perdent. Et surtout l’administration fiscale. « Pour nous, les enfants sont les personnes qui comptent le plus au monde », proclame la fondation Ikea. De là à s’acquitter pleinement de l’impôt pour financer l’éducation ou la santé publiques, il ne faut pas exagérer.

Rachel Knaebel

Photo : Source
Notes

[1] Chiffres en 2013. Source.

[2] Voir ici et ici.

[3] Rapport annuel 2012, p 38.

[4] En France, le taux d’impôt sur les sociétés est de 33 %.

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don sur bastamag.net.

Basta ! (http://www.bastamag.net) est un site d’information indépendant sur l’actualité sociale et environnementale. Constitué d’une équipe de journalistes et de militants associatifs, Basta ! contribue à donner une visibilité aux enjeux écologiques, aux actions citoyennes, aux revendications sociales, aux mouvements de solidarité et aux alternatives mises en œuvre.
Ils font comme les autres en somme.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23818

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Jeu 14 Aoû 2014 - 10:04

http://www.sauvonslaforet.org/succes/5721/ikea-ne-detruira-plus-les-forets-en-carelie a écrit:
20 févr. 2014
IKEA n’exploitera plus les dernières forêts vierges de Carélie en Russie. C’est ce qu’annonce sa filiale industrielle spécialisée dans la production de bois. Depuis de nombreuses années, les abatteuses de Swedwood / IKEA Industry pratiquent la coupe rase dans les forêts boréales, abattant des arbres plusieurs fois centenaires.

IKEA Industry va concentrer sa production de bois en Russie sur le seul site de Tikhvine et mettre un terme à son exploitation forestière en Carélie. C’est ce qu’affirme dans un communiqué de presse cette filiale industrielle d’IKEA - autrefois appelée Swedwood - spécialisée dans la production de meubles et de composants bois.

« La mise à l’arrêt des tronçonneuses et des tracteurs forestiers est une bonne chose » estime Klaus Schenck, expert en foresterie et en énergie de Sauvons la forêt. « Maintenant, les forêts vierges ne doivent en aucun cas être cédées à d’autres exploitants forestiers, mais être enfin protégées et ce dans leur intégralité. Par ailleurs, IKEA se doit aussi, sur ses autres sites, de pratiquer une exploitation forestière responsable vis-à-vis de l'environnement et socialement acceptable. » (...)

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Andromaque
neutre
neutre


Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 27
Féminin
Localisation : Paris
Nombre de messages : 159

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Dim 17 Aoû 2014 - 22:41

Je me demande si on peut se fier à leur parole et s'ils ne déforestent pas ailleurs.
Je vais devoir acheter des meubles dans qqs temps. Je pense les prendre uniquement d'occasion, chez Emmaüs ou des particuliers. ça coûtera bien moins cher et ça sera plus écolo. Il y a plein de gens qui se débarrassent de supers meubles quand ils déménagent ou lors d'une succession. Le seul problème est de réussir à les trimbaler...
Revenir en haut Aller en bas
Nebula
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 16
Féminin
Localisation : du côté des étoiles
Nombre de messages : 293

MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles Dim 16 Nov 2014 - 13:53

Je crois que le problème est davantage un problème de débit et d'habitude de consommation.
Ikea utilise beaucoup de bois parce que .... il vend aussi beaucoup de meubles. Vous connaissez  d'autres magasins de meubles qui vendent à une échelle internationale ? Je ne crois pas qu'en achetant des meubles ailleurs, on coupera moins de bois. Le souci est plutôt : pourquoi acheter un meuble neuf ? En a-t-on vraiment besoin ? Est -ce qu'on ne pourrait pas plutôt récupérer et retaper un meuble ayant déjà servi ?
Et aussi, il faudrait que les labels soient + sérieux. Je vois dans les catalogues de la plupart des enseignes qui vendent des meubles ou des objets en bois, une mention genre "certifié FSC" : c'est un argument de vente. Ca déculpabilise un peu l'acheteur de sa fièvre acheteuse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IKEA bien pire qu'un marchand de meubles

Revenir en haut Aller en bas

IKEA bien pire qu'un marchand de meubles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la société, la politique, le quotidien -