écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




La ruche qui dit oui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24062

MessageSujet: La ruche qui dit oui Jeu 18 Oct 2012 - 12:31

Rappel du premier message :

Vous connaissez ?
(j'suis pas sûre que ce soit une asso en fait, c'est une Société par Action Simplifiée... ça veut dire quoi ?)

J'suis perplexe... je vous le dis tout de suite.

http://www.laruchequiditoui.fr/

Citation :
(...)La Ruche qui dit Oui ! permet de vous réunir pour acheter directement aux producteurs de votre région.(...)
C'est en combinant circuits courts et achats groupés que La Ruche qui Dit Oui ! permet aux producteurs et aux consommateurs de bénéficier de meilleurs prix.
Que fait l'équipe de la Ruche qui dit Oui ! ?
– Offre un site efficace pour organiser le commerce avec les producteurs.
– Vérifie les certifications relative à l'hygiène et les labels des fournisseurs.
– Sécurise les paiements et gère la comptabilité des Ruches.
Que fait la ou le responsable d'une Ruche ?
– Met à disposition un lieu pour la réception et la distribution des produits.
– Veille à ce que les produits soient livrés et que chacun récupère sa commande.
– Assure le bon fonctionnement de la Ruche avec le soutien de sa communauté.
Que font les membres d'une Ruche ?
– Peuvent commander directement aux producteurs.
– Peuvent trouver de nouveaux membres et de nouveaux fournisseur.
– Peuvent aider à la distribution hebdomadaire des produits.
Et les producteurs et artisans fournisseurs de la Ruche ?
– Commercent en direct avec les membres des Ruches en vous faisant des offres intéressantes.
– Livrent directement la Ruche.
– Sont transparents sur l'origine de leurs produits et leurs méthodes de production.
(...)
C'est un fonctionnement sans engagement... Je ne sais pas comment le producteur gère ça.
Chaque ruche fait ce qu'elle veut comme elle veut... Le site internet sert à payer par carte bleue et donner quelques maigres infos.
Il me semble que la com mise tout sur le fric...

Citation :
1/ Comment garantir chaque semaine la livraison de centaines de produits frais, fermiers et locaux aux consommateurs butineurs sans alourdir le travail des producteurs ?

En appliquant la règle des 15,8%. Cette part dont s’acquittent les producteurs leur permet de déléguer le démarchage commercial, la mise à disposition d’un local ou encore la corvée de compta et de facturation. Dans les boutiques bio et spécialisées, le pourcentage frise souvent avec les 40% et sur les marchés, le chiffre d’affaires n’est jamais garanti. « La Ruche est un vrai service, confie Philippe, éleveur laitier. Quand on arrive sur le lieu de distribution, tout est prêt, même les clients.»

2/ Qui touche ces 15,8% ?

7,9% du prix de vente revient aux responsables de Ruche qui sillonnent la région à la découverte des spécialités locales, qui assistent les producteurs dans la définition, le renouvellement et la mise en ligne de leurs produits, qui cherchent un local, qui recrutent des membres, qui organisent et gèrent les distributions, qui envoient recettes, astuces et mots doux à tout ce petit monde.

7,9% du prix de vente (l’autre) est reversé à l’équipe de la Ruche qui dit oui ! Dix personnes disponibles quasiment jour et nuit attestent du sérieux des fournisseurs (pièces juridiques et comptables à l’appui), gèrent la facturation et le paiement en ligne, donnent un coup de main aux producteurs, aident les responsables à développer leur ruches, améliorent sans cesse la plateforme internet, font connaitre le réseau dans toute la France et mettent du miel dans les rouages de la machine.

3/ Quelle part revient aux producteurs ?

79%, voilà la part de la récolte qui arrive directement dans l’escarcelle du producteur (quand la TVA est de 5,5%). Ce pourcentage est fixe quelque soit le cours du blé ou de l’andouille. Qu’on se le dise, c’est beaucoup plus que n’importe où ailleurs (dans la grande distribution, ils ne touchent parfois même pas 10% du prix de vente). Cela permet aux petites exploitations d’envisager plus sereinement l’avenir et de ne pas avoir à rogner sur la qualité. Enfin, tomate cerise sur le gâteau, les producteurs sont rémunérés par virement seulement 10 jours après la distribution quand les cantines ou les hypermarchés mettent parfois plus de 4 mois à payer.

4/ 15,8 + 79, le compte est bon ?

Pas encore, pour arriver jusqu’à 100, il faut ajouter 5,2, ce qui correspond ici à la TVA reversée à l’Etat (5,5% sur prix HT = 5,2% sur prix TTC). A quoi sert-elle ? A convertir des terres agricoles en bio, à inviter les produits locaux dans les cantines et les restos U, à encourager l’innovation verte. Demain, elle pourrait aussi contribuer à faire pousser des potagers sur les toits, à semer coquelicots et fleurs sauvages au milieu des ronds-points, à confier l’entretien des parcs et jardins aux moutons, à cultiver du blé en plein Paris. Et pourquoi pas ?

5/ Pour résumer, quand on achète un produit alimentaire à 10 euros (avec une TVA à 5,5%), quelle somme revient à qui ?*
- 7,9 € au producteur
- 0,79 € au responsable de Ruche
- 0,79 € à la Ruche qui dit oui !
- 0,52 € à l’Etat
Et cette répartition ne risque pas de changer. A la Ruche qui dit oui ! on s’y est engagés !

* A la Ruche qui dit oui ! les prix sont calculés à partir du prix hors taxes du producteur.
Par exemple :
Prix HT = 7,90 €
Part versée au responsable de Ruche = 0,79€ (10% de 7,90 €)
Part versée à la Ruche qui dit oui ! = 0,79€ (10% de 7,90 €)
Prix HT = 7,9 + 0,79 + 0,79 = 9,48 €
TVA (5,5%) = 0,52 €
Prix TTC = 9,48 + 0,52 = 10 €

Petit détail réservé aux spécialistes et aux experts comptables : la répartition du prix final dépend également du taux TVA. Il est de 5,5 % sur tous les produits d’alimentation mais peut passer à 19,6% pour les confiseries, les boissons alcoolisés et les produits pour la maison. Il arrive aussi que certains producteurs ne facturent pas du tout de TVA. Dans ce cas : 83,3% du prix final revient au producteur, 8,33% au Responsable de Ruche et 8,33% à la Ruche qui dit oui ! Tout est dit.

(y a peut-être plus d'infos sur les célèbres réseaux sociaux mais j'suis même pas tentée)



_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)


Dernière édition par matali le Jeu 18 Oct 2012 - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo


Date d'inscription : 10/02/2009
Nombre de messages : 11144

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Mar 18 Nov 2014 - 22:03

Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24062

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Sam 10 Jan 2015 - 19:19

un article de synthèse
http://www.natura-sciences.com/agriculture/ruche-qui-dit-oui-amap776.html a écrit:
(...)

Ruche ou Amap ? Une polémique qui n’a pas lieu d’être

La polémique a enflé suite à la parution de l’article le 23 juin 2014 de l’article Attention…pourquoi les amap disent NON à la Ruche qui dit oui. Globalement, les Amap reprochent à la Ruche qui dit Oui d’être une entreprise qui a fait un chiffre d’affaires de 745 000 euros en 2013. Ils dénoncent aussi la présence de Xavier Niel (Président de Free), Marc Simoncini (co-fondateur du site de rencontres meetic.fr) et Christophe Duhamel (co-fondateur du site marmitton.org) dans le capital de la société. Elles comparent aussi les pratiques de la RQDO à celles des grandes surfaces. A l’opposé, elles rappellent que les Amap préfèrent une approche uniquement associative qui repose sur le bénévolat pour rémunérer au plus juste les producteurs.

La Ruche qui dit Oui a répondu à ces critiques sur son blog dans son article La Ruche qui dit non à la calomnie des Amap. « La RQDO n’est pas un supermarché mais un service pour aider les producteurs à se développer et à changer d’échelle, pour que les circuits courts deviennent pérennes », rappelle-t-elle. En apportant initialement 120 000 € à trois, les entrepreneurs « mal aimés » du web ne détiennent que 15,6 % du capital de l’entreprise. Les deux fondateurs en détiennent 60,7 % et le Fonds Commun pour l’Innovation XAnge Private Equity (fonds d’investissement de la Banque Postale) en détient 23,7 %. « Aujourd’hui, ces trois hommes n’ont pas d’influence sur la gestion quotidienne de l’entreprise, ni sur ses décisions stratégiques », précise LRQDO dans un appel à la coopération avec les autres circuits courts lancé en Octobre. Pour les futures sources financement, la start-up promet d’innover.

Tout en répondant à l’attente d’une partie des consommateurs, la Ruche qui dit Oui crée de l’emploi. Cela au coeur de la société mère Equanum (aussi appelée « Ruche Mama ») qui embauche plus de 50 salariés en CDI. Elle assure aussi un revenu complémentaire à l’ensemble des responsables de Ruche et des débouchés supplémentaires aux producteurs. Les producteurs ont ainsi embauché une centaine de personnes pour répondre à la hausse de leur activité, selon la Ruche mère.

Si l’on veut vraiment opposer ces deux systèmes, on dira que ces deux circuits répondent à des attentes différentes de la part des consommateurs. Les urbains pressés, intéressés par une alimentation plus saine, à base de produits artisanaux, s’orienteront plus volontiers vers une Ruche. Les consommateurs cherchant un réel engagement associatif s’orienteront plutôt vers les Amap. Quoi qu’il en soit, ils concourent tous deux au développement des circuits courts. N’est-ce pas là le plus important ?

Auteur : Matthieu Combe, fondateur du webzine Natura-sciences.com et auteur de « Consommez écologique : Faits et gestes »

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24062

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Jeu 16 Juin 2016 - 13:19

https://www.reporterre.net/La-Ruche-qui-dit-oui-uberise-t-elle-le-systeme-Amap a écrit:
La Ruche qui dit oui ubérise-t-elle le système Amap ?
14 juin 2016 / Tiffany Blandin (Reporterre)

La Ruche qui dit oui, qui permet la vente directe de produits alimentaires, connaît un fort engouement en France, avec plus de 5.000 agriculteurs et artisans membres du réseau. Pourtant ce système, organisé par une entreprise privée, essuie des critiques, en particulier de la part des Amap et de certains producteurs. Reporterre a voulu y voir plus clair.


Dans le 13e arrondissement parisien, le centre d’animation de la Poterne des peupliers est coincé entre la ligne 3 du tramway et le boulevard périphérique. Difficile de faire plus citadin. Pourtant, un jeudi sur deux, le lieu se transforme en ferme géante grâce aux distributions de La Ruche qui dit oui. Des agriculteurs, armés de sacs de légumes ou de cagettes, vendent directement leurs produits aux consommateurs. Les Parisiens pressés, qui ont passé commande sur internet sur le site dédié, récupèrent leurs provisions sous le regard d’Aurélie Guignebert, la responsable du lieu.

Cette vente sans intermédiaire, en circuit court, n’a pas été organisée par une Association pour le maintien de l’agriculture paysanne (Amap), mais par une entreprise privée. Et Aurélie n’est pas bénévole, mais autoentrepreneure. Mais peu importe, le concept fait fureur. En permettant au consommateur de choisir ses produits à chaque vente, sans engagement ni obligation d’achat, et de tout régler par internet, La Ruche qui dit oui a popularisé la vente directe de produits alimentaires. En tout, 640 « Ruches » comme celle du centre d’animation de La Poterne des peupliers fonctionnent en France, mais aussi en Grande-Bretagne, en Belgique, en Allemagne, en Espagne et en Italie. Créée en 2011, la société qui organise ces ventes, appelée Equanum, fait travailler 5.000 agriculteurs et artisans. L’an dernier, 135.000 particuliers ont acheté leurs produits.

Les circuits courts, qui permettent au consommateur de savoir ce qu’il mange et au producteur de mieux gagner sa vie, tout en créant du lien social entre les villes et les campagnes, on aime ça à Reporterre. Mais on s’est demandé si les promesses de cette société privée étaient bien tenues. En effet, La Ruche qui dit oui est critiquée. Les bénévoles des Amap, notamment, ont formulé de nombreuses remarques négatives à leur égard, comme ceux de l’association de Courbevoie. Alors les reproches sont-ils justifiés ? Les produits sont-ils de qualité ? Les producteurs sont-ils bien traités ? Les prix sont-ils justes ?

(...)

Lire aussi : A Saint Denis, l’AMAP est anarchiste et ça marche très bien

faut lire en entier, sur le site c'est plus agréable...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8262

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Mar 21 Juin 2016 - 8:01

merci !
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24062

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Mer 22 Juin 2016 - 8:05

dès qu'on parle de ruche...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 35
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5917

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Mer 22 Juin 2016 - 22:00


Décentraliser, humaniser, créer du lien et accorder une autre valeur aux produits que l'on achète... c'est de plus en plus essentiel.

Quand on voit l'extension des distributeurs automatiques même dans des petites superettes... t'achètes, tu paies et t'es même plus obligé de croiser le regard d'un être humain pour ressortir du magasin..
Que les boutiques ouvrent de plus en plus les dimanches et le reste...

Haa c'est sûr qu'il faut des alternatives et tant mieux si celles qui se crééent se diversifient !

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8262

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Lun 27 Juin 2016 - 10:51

l'autre jour, j'ai fait des courses dans un supermarché pour le boulot (pour un drink après un concert), j'ai payé en liquide et même là, la caissière ne prend plus l'argent, c'est à un robot qu'on le donne
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24062

MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui Mar 28 Juin 2016 - 8:09

On a ça aussi dans certains petits commerces... pendant que tu cherches où est écrit le montant, où mettre les pièces et si tu as bien payé, et la caissière (?) est déjà passée aux clients suivants...
Et après dans le projet de Loi Travail aujourd'hui décrié en France, "on" ne veut plus payer le temps où elle attend le client... CQFD

Je propose que le système de porte qui s'ouvre toute seule dise aussi "Bonjour au revoir et merci"
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ruche qui dit oui

Revenir en haut Aller en bas

La ruche qui dit oui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Les bonnes adresses :: Les associations -