écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion
6ème numéro de la Gazette LPM
juillet 2017 !
Cliquez et lisez !



Des photos, des photos....
et encore des photos...
de nos potagers !
Alors ? ça pousse ?

Vacances ou pas vacances ?
le sondage de l'été 2017 sur LPM



Un savon, des savons...
Nos réalisations !

[Article] Le bébé serait-il un objet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23907

MessageSujet: [Article] Le bébé serait-il un objet ? Sam 24 Nov 2012 - 12:12

http://www.lesoir.be/123009/article/debats/cartes-blanches/2012-11-19/b%C3%A9b%C3%A9-serait-il-un-objet? a écrit:
Le bébé serait-il un objet ?

Isabelle Chavepeyer, psychologue au FRAJE
Lundi 19 novembre 2012, 17h37

Objectivé, aimé, mesuré, rêvé, marchandé, contrôlé, adapté, casé, désiré, programmé, étalonné, prescrit, commandé, dompté, façonné, cajolé, rentabilisé,… L’enfant, objet de toutes nos projections, de tous nos fantasmes, de tous nos investissements, bouscule, souvent à notre insu, nos représentations.
Depuis environ 30 ans, « le bébé est une personne » : oublié le bébé « qui ne voyait pas à la naissance » ; oublié le bébé « qui ne ressentait rien »… La folie des mères qui communiquent avec leur bébé dès la grossesse s’est élargie auprès des pères. Ce qui semblerait fou aujourd’hui, serait de ne pas dialoguer avec son bébé. En quelques décennies, on a appris à reconnaitre le tout-petit, à le comprendre, à entrer en dialogue « tonico-émotionnel » avec lui. On a appris à respecter la parole de l’enfant et en 1989, l’O.N.U. ratifiait la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et instaurait la journée universelle de l’enfance chaque 20 novembre dans 190 pays.
Partout l’enfant est « notre bien » le plus précieux et partout pourtant, il est la première victime de ce qu’une société produit de violence. Qu’en est-il aujourd’hui, dans notre société néolibérale ? Suffit-il de clamer que l’enfant est un sujet ayant droit au respect, pour qu’il soit réellement rencontré comme tel ? Comment les valeurs sociétales donnent-elles corps à notre manière d’être en relation avec l’enfant ? Cela en tant que parent ? En tant que professionnel de l’enfance ?
C’est que l’enfant est investi, ciblé, commandé, rentabilisé,… Il est la cible favorite du marketing, les commerçants jouant allègrement sur les angoisses des parents pour vendre à qui mieux mieux : « réussissez votre bébé, achetez, achetez… ». Les slogans promettent d’optimaliser au maximum les performances de l’enfant, de stimuler et développer ses compétences, de le rendre autonome : activités, livres, vêtements, matériel, médecine, décoration, mobilier, nourriture… L’efficacité du produit, au service de l’enfant parfait. Et pour les parents de l’enfant parfait ? Du « coaching » par des professionnels qui leur apprendront… à coacher leur enfant ! Les parents sont invités à devenir des managers d’entreprise familiale. Pourtant, quelles que soient les compétences du bébé et de l’enfant, celui-ci reste indéniablement dépendant de l’adulte. Et dans une société qui prône l’indépendance et la liberté individuelle, cela fait peur. Sans cesse, il nous faut être attentif à lutter contre le désir d’emprise et d’instrumentalisation de l’enfant comme moyen de modérer nos peurs et nos angoisses.
Car le champ de la parentalité s’apparente à la poésie du « terrain vague parsemé de pousses sauvages, de bosses et de fosses » plutôt que les mesures du « jardin à la française ». Le lien intersubjectif entre le bébé et son parent éclot et se construit dans le tâtonnement de la rencontre et non dans une quête effrénée d’efficacité, de contrôle ou de performance. Il prend corps et consistance dans le jeu d’essais et d’erreurs propre à la recherche permanente d’adéquation dans le lien, et non de perfection. Il grandit et prospère dans le déploiement du temps qui laisse place à la rêverie partagée, aux doutes et aux victoires sur ses propres peurs.
Du côté des professionnels de l’enfance aussi, l’attention est de mise. La séduction d’une protocolarisation du lien avec l’enfant et/ou ses parents donne l’illusion d’un professionnalisme maîtrisé en proposant un circuit « clé sur porte » aux émotions qui circulent dans toute relation humaine, même professionnelle. Ici aussi, il y a nécessité de prendre en compte la durée, la synchronisation des rythmes de chacun, le tâtonnement dans l’adéquation du lien. Dès lors que l’on plaque un mode d’emploi sur la relation avec l’enfant, avec son parent, ces derniers ont peu de chance d’être rencontrés dans leur subjectivité; il n’est pas utile de s’émouvoir, non plus.
Dans notre société, société omnipotente infantile, qui ne fait plus l’éloge de l’attente, de la durée, du tâtonnement, du questionnement…. Qu’en est-il ? L’enfant et en particulier le bébé, n’a jamais été tant adulé… Et si nous redonnions un peu de place à l’enfance ?

1. Centre de Formation et de Recherche dans les milieux d’Accueil du Jeune Enfant www.fraje.be
2. Bernard Martino, « Le bébé est une personne »
3. Symposium « Le bébé est un objet – Quelle place pour l’enfant dans notre société aujourd’hui ? » 22, 23 et 24 novembre 2012
nat
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8217

MessageSujet: Re: [Article] Le bébé serait-il un objet ? Dim 25 Nov 2012 - 10:25

quelques bonnes pistes de réflexions..
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5838

MessageSujet: Re: [Article] Le bébé serait-il un objet ? Dim 25 Nov 2012 - 20:28


Le bébé est devenu un objet et un potentiel de rendement pour toute société... raison pour laquelle elle a toujours encouragé les naissances... pas de bébés, pas d'adultes, pas de croissance ni de consommation possible... pour faire très très court...
Ce pourquoi elle n'a jamais beaucoup investit non plus dans la prise en charge des enfants / futurs adules "différents" voir handicapés et où le parcours devient alors un vrai "chemin du combattant" pour tout parent qui s'y trouve confronté... à quel que niveau que ce soit !

Quand à la place du psy... effectivement, c'est de plus en plus difficile je pense dans le secteur de l'enfance... dès qu'un enfant rencontre des difficultés, des "tests", des grilles sont proposés trop souvent, trop directement pour cibler l'enfant dans des "normes" établies (d'ailleurs, elles devraient être revues à la baisse depuis l'explosion des téléviseurs et jeux vidéos dans "nos" chaumières ! ), quand il ne sont pas directement sollicités avec ferveur de la part des parents.... pour se "rassurer" voir de se "flatter" par le biais de leur enfant..... ha ha ha.... tout reste tellement relatif en fonction de l'environnement d'un enfant... aimant ou pas...

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 49
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3050

MessageSujet: Re: [Article] Le bébé serait-il un objet ? Dim 25 Nov 2012 - 21:40

J'aime , je cite que l'enfant se construit " dans le tatonnement de la rencontre et non dans une quete effrénée d'efficacité , de controle ou de performance "


....nous en sommes là , à une compétitivité entre parents à celui qui aura l'enfant qui aura fait , ceci , cela ...marché à tel age , parlé à tel age ....le mien sait lire depuis tel age et le tien ???.... enlevé sa couche tout seul , ah et le tien a toujours une couche et il suce encore son pouce ....et tu sais , le mien joue du violon déjà à 3 ans ..et le tien ....etc.... les parents sont en mal de vivre et ils "maltraitent" leurs enfants soit en leur laissant une liberté démesurée ( j'ai vu des petiots seuls à 6-7h du matin avec un biberon devant la télé !!) soit en les sur-protégeant ( casque sur la tete pour prévenir du mal des chutes , laisse comme les animaux , placards vidés ou fermés à clefs , gadgets divers et variés pour soi-disant protégés son rejeton ...)

Il suffirait d'etre là et d' accompagné son enfant en construction , en devenir...lui laisser l'insouciance de son age ...l'aider à grandir en franchissant les étapes à son rythme pour qu'il devienne un adulte épanoui....

En tant que Bootnie , j'suis confrontée à des enfants en souffrance pour diverses raisons ...je ne parle pas d'enfants battus ou autres mais d'enfants que l'on oublie d'éduquer et que l'on "plonge" dans la société adulte bien avant l'heure parce que les parents sont trop occupés par leur travail mais surtout par leurs loisirs ...et qu'ils souhaitent qu'on leur foute la apix ...y compris leur progéniture

_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8217

MessageSujet: Re: [Article] Le bébé serait-il un objet ? Lun 26 Nov 2012 - 7:45

certains enfants ont des "agendas" pire que celui d'un ministre. Jamais le temps de regarder un papillon qui vole entre les fleurs ou d'imaginer des animaux en regardant la forme des nuages qui passent....
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Fédjiin
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 29
Féminin
Localisation : Antony (92)
Nombre de messages : 1073

MessageSujet: Re: [Article] Le bébé serait-il un objet ? Lun 26 Nov 2012 - 12:47

chouette a écrit:
Jamais le temps de regarder un papillon qui vole entre les fleurs ou d'imaginer des animaux en regardant la forme des nuages qui passent....
Expérimenter l'ennui est primordial. Je suis d'accord avec cet article et les commentaires des fées.
_________________
*~* Un peu de mansuétude ... Je suis dans la lune *~*
Je n'ai pas réalisé mon avatar, juste emprunté, il provient de ce blog http://kallisto.over-blog.com/archive-12-2007.html
Revenir en haut Aller en bas
lili
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 33
Féminin
Localisation : bretagne
Nombre de messages : 345

MessageSujet: Re: [Article] Le bébé serait-il un objet ? Mar 27 Nov 2012 - 12:30

Nous vivons dans un monde de surconsommation.... Et comme bébé ne peut pas consommer, on le fait pour lui!

En cherchant un cadeau de noel pour mon p'tit Tom (14 mois) je suis tombée, dans une grande chaine de jouet pour enfant (la grande R...) sur une TV écran plat avec télécommande pour des enfant de............................. 6 mois seulement!!!! et de même avec le téléphonne portable pour bébé!!!!
En regardant leur catalogue, les Barbies sont maintenant pour les petites filles de 3, 4 et 5 ans.
A 6 ans on jous avec du maquillage pas avec des barbies! les temps changent et les enfants ne sont plus des enfants, ce sont des "mini adultes".... Mais parce que la société le veut bien aussi!

Je me suis donc décidée pour un train en bois avec plein de cubes à empiler et deux livres en carton (son grand "dada" du moment)!

Et je pense qu'avant d'envoyer les enfants voir un psy, les parents feraient mieux de les mettre dehors, qu'ils fassent leur dose de bétises comme autrefois et que l'heure de se mettre à table c'est: "les enfants on rentre!" et non pas: "les enfants on éteint la télé!"

Et puis ZUT, ils rentreront assez tôt dans le monde d'adultes, qu'on leur fiche la paie dans leur monde d'enfant.... Ce qui ne veut pas dire non plus qu'on les laisse tout faire! "enfant" OUI mais "enfant roi" NON!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Article] Le bébé serait-il un objet ?

Revenir en haut Aller en bas

[Article] Le bébé serait-il un objet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la société, la politique, le quotidien -