écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion




Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !



[Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23963

MessageSujet: [Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable Dim 23 Déc 2012 - 11:57

http://www.courrierinternational.com/article/2012/12/21/le-cadeau-cette-aberration-incontournable a écrit:
NOËL • Le cadeau, cette aberration incontournable
L'échange de cadeaux de Noël est une épreuve psychologique délicate. C'est encore pire sous un angle économique, écrit un professeur d'économie dans un billet humoristique. Si nous voulons donner une valeur maximale à notre cadeau, il nous faut souffrir...


Der Spiegel | Laura Gitschier | 21 Décembre 2012

Sur le plan strictement économique, les cadeaux de Noël n'ont pas une grande "rentabilité" /b]

D'un point de vue purement économique, [b]l'achat de cadeaux peut être complètement absurde.
Certains présents font même plus de mal que de bien. Si j'offre un livre de cuisine à 20 euros à un ami qui n'aime pas cuisiner, par exemple, il ne saura qu'en faire. Et pourtant ce livre aura coûté cher à produire, des gens auront travaillé dessus et la valeur qu'ils auront créée disparaîtra purement et simplement.

On aurait aussi bien pu jeter le livre par la fenêtre, ça n'aurait pas fait de différence. Pour décrire ce phénomène, les économistes parlent de perte de bien-être. Une perte particulièrement fréquente à l'époque de Noël, car beaucoup de gens ne connaissent pas les goûts des autres.
Imaginez un instant que vos cadeaux de l'année dernière ne vous aient pas été offerts mais que vous les ayez achetés. Combien auriez-vous dépensé pour les acquérir? Des étudiants interrogés sur le sujet pour une étude américaine ont été clairs: la plupart d'entre eux auraient
nettement moins dépensé que ce que leurs cadeaux [fait par d'autres] ont réellement coûté.

Vraiment cher pour si peu

On observe une chute considérable de la rentabilité des cadeaux offerts par des gens qui nous aiment certes, mais qui finalement nous connaissent assez mal au quotidien. Nos parents par exemple. Ils ont les meilleures intentions du monde mais ne connaissent pas toujours nos goûts personnels. A cela s'ajoute le temps passé à trouver des cadeaux, et qu'il faudrait ajouter -toujours en termes économiques- à leur valeur globale.

Lorsque vous passez une heure dans une librairie à la recherche du beau livre idéal, vous perdez une heure durant laquelle vous auriez théoriquement pu travailler. Si vous êtes payé dix euros de l'heure pour travailler dans un bistrot, il faut donc aussi comptabiliser cette perte de revenu dans le prix du cadeau. La facture finit par être salée !

Par conséquent, si vous voulez à l'avenir faire des cadeaux économiquement efficaces, il vous suffit de glisser une enveloppe remplie de billets de banque au pied du sapin. Ce n'est peut-être pas très romantique mais ce cadeau-là ne perdra pas de valeur. A Taïwan, cette pratique est déjà répandue. Pour ceux qui n'aiment pas faire des cadeaux d'argent, il existe les bons d'achat. Eux non plus ne perdent pas leur valeur.

Faire plaisir ne suffit pas, il faut souffrir

Mais on peut encore aller plus loin. Une de nos premières erreurs est que nous essayons souvent de deviner ce que les autres aiment au lieu de nous appuyer sur nos propres compétences. C'est ainsi qu'étant professeur d'économie politique, je devrais essayer de trouver un bon livre d'économie pour mes amis. Le passionné de botanique devrait offrir une plante rare et l'amateur de vin une bonne bouteille.

Voilà des cadeaux que le destinataire non-initié passerait beaucoup plus de temps à dénicher que des spécialistes. La valeur absolue de ces cadeaux inclut aussi le gain de temps associé. Mieux encore, ce mécanisme écarte vos doutes sur le fait que le cadeau puisse en réalité valoir moins que ce qu'il a réellement coûté. Une autre solution consiste à choisir expressément des cadeaux que vous regretterez.

Oui, vous avez bien lu. Il faut souffrir pour faire plaisir! Et cela vaut d'autant plus pour les proches. Eh oui, si vous offrez un abonnement commun aux matchs du FC Köln alors que vous détestez le football, ou si vous offrez une journée de shopping- une activité qui vous fait horreur- à votre copine en votre compagnie, vous montrez aux gens combien vous les aimez. Regarde ! Je suis prêt à souffrir pour toi...
Les économistes appellent cela envoyer un signal. Cette opération (somme toute psychologique) peut même bénéficier à terme à l'acheteur du cadeau. Un résultat optimal, ne manquerait pas de souligner l'homo oeconomicus, cette engeance qui ne réfléchit que rationnellement.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2163

MessageSujet: Re: [Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable Dim 23 Déc 2012 - 12:46

Ben ouais c'est une des raisons qui font que j'ai horreur de Noël, mais je fais semblant pour pas faire de peine à ceux pour qui cette période est pleine de magie (et leur plaisir fait plaisir à voir)

Il faut de tout pour faire un monde non ?
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23963

MessageSujet: Re: [Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable Dim 23 Déc 2012 - 13:35

Et je viens de comprendre un truc : je suis une bille en cadeau
Pourquoi je n'arrive pas à faire de cadeau à Noël ? S'il n'y en avait qu'un... je pense que je pourrais... mais la multitude fait que ça m'embrouille.
On tente bien le coup du cadeau "commandé" ou du cadeau "unique" mais ça manque de spontanéité à mon goût. Et puis tant qu'à faire, on a qu'à se faire soi-même un cadeau à Noël, ce serait plus juste à mon avis.

Bref

(Je n'aime pas non plus faire la fête parce que c'est la bonne date...)
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Fédjiin
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 29
Féminin
Localisation : Antony (92)
Nombre de messages : 1073

MessageSujet: Re: [Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable Dim 23 Déc 2012 - 13:56

Je suis tout à fait en accord avec cet article.
Chez nous chacun fait une petite liste avec quelque choix de cadeaux utiles (ou non) et les gens choississent. Cela permet d'avoir des cadeaux qui font vraiment plaisir et servent vraiment. Et parfois et bien juste un tout petit cadeau ça suffit (un pot de confiture maison...). Noël c'est surtout une fête de famille pour se retrouver et passer un moment d'amour et de partage.

L'année dernière mes soeurs ont voulu me faire une surprise et ont acheté mon cadeau avant que je ne communique ma "petite liste". Au final j'ai eu une vingtaine de livres sur l'art qui me servent de table de chevet car étant du métier (histoire de l'art) ces livres beaucoup trop généralistes avec des informations erronées ne me sont d'aucune utilité ...
Dommage pour elles car cela a coûté cher et pour les livres qui sont inutiles .

Arrêtons les cadeaux"surprises", mieux vaut pas de cadeau qu'un cadeau inutile.

_________________
*~* Un peu de mansuétude ... Je suis dans la lune *~*
Je n'ai pas réalisé mon avatar, juste emprunté, il provient de ce blog http://kallisto.over-blog.com/archive-12-2007.html
Revenir en haut Aller en bas
tempérance
cuisinier-ère
cuisinier-ère
avatar

Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 50
Féminin
Localisation : Tortosa Espagne
Nombre de messages : 4428

MessageSujet: Re: [Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable Mer 26 Déc 2012 - 8:52

Je decerne la médaille d'or à ma mère
Elle a achetée au puce une boîte avec 2 boules trèèèès jolies à mon fils aîné de 24 ans
Dialogue:
_ Regarde tu les met dans ta main elles font un jolie bruit quand tu es énervé
_Heu mamé ce sont des boules de geisha
_oui d'occasion mais ancienne
Là on a tous craqué
Après une explication coupée de fou rire, ma mère un peu véxée lui a dit tu les prêteras à ta copine
_________________
Profitez du moment présent!  tempérance
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23963

MessageSujet: Re: [Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable Mer 26 Déc 2012 - 10:05

Tu pourras la féliciter de ma part Raffa
Elle est formidable !
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable

Revenir en haut Aller en bas

[Article]NOËL • Le cadeau , cette aberration incontournable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la société, la politique, le quotidien -