écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




Le don d' organes ... bien y réfléchir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24042

MessageSujet: Le don d' organes ... bien y réfléchir Jeu 31 Jan 2013 - 23:29

Avez-vous ce film avec Will Smith "7 vies" qui fait tout pour donner aux personnes qu'il estime méritantes ses organes, allant jusqu'au bout pour... Le film n'est pas bouleversant mais il interroge.
Et puis, dernièrement, j'ai compris que pour qu'un don fonctionne, la personne ne devait pas être totalement morte (et pour les gens qui me disaient ça c'était une évidence et ça ne posait pas de problème) et ça aussi ça fait réfléchir...
Enfin, je tombe aujourd'hui sur cet article :
Alternative_Santé_n°_32_:_On_nous_a_menti..._et_on_nous_ment_encore a écrit:
RÉFLÉCHISSEZ BIEN AVANT D'AUTORISER LE DON D'ORGANES !

Savez-vous qu’en France comme en Allemagne, et probablement d’autres pays d’Europe, il est fortement conseillé d’avoir toujours sur soi un papier interdisant le don de vos organes - si l’on ne veut pas servir de magasin de pièces détachées, suite à une mort accidentelle - car son absence serait considérée comme une autorisation implicite de prélèvement de vos organes. Bien sûr, ceci concerne principalement un accident sur la voie publique, qui, en outre, entraîne légalement une autopsie systématique……

Or, si vous lisez bien le formulaire d’autorisation, il est marqué : j’autorise le prélèvement de mes organes après ma mort. Et le piège se trouve là ! APRÈS MA MORT.

Le docteur Paul Byrne, spécialiste de la mort cérébrale depuis plus de 30 ans déclare : « Tout le monde (médical) sait qu’aucun organe prélevé sur un cadavre, même récent, n’est apte à la transplantation ». Le « après ma mort » est donc un mensonge et une tromperie. Afin de pouvoir tricher avec cette réalité, en 1968, la médecine a inventé le concept de «mort cérébrale» qui est devenu la nouvelle définition de la mort.

Traditionnellement et logiquement, la mort c’est l’arrêt du cœur et l’arrêt du souffle. Cinq minutes après, plus aucun organe n’est utilisable.
Le docteur Byrne nous dit : "J’avais confiance en mes confrères médecins, persuadé que les transplanteurs étaient des gens honorables. Au fil des ans j’ai commencé à regarder de plus près ce qu’ils faisaient, et il est devenu clair pour moi que la raison pour laquelle on nous parlait de mort cérébrale était en vue de justifier la transplantation d’organes. On avait essayé de faire des transplantations de cœurs prélevés sur des personnes mortes, mais cela ne marchait pas. Il fallait pouvoir disposer d’un cœur battant prélevé sur une personne vivante.
Les personnes dont la vie est en danger sont celles qui ont les organes les plus sains : celles qui ont entre 16 et 30 ans. Si une telle personne est blessée à la tête, on va immédiatement chercher à garder ses organes en forme, alors que les soins devraient viser à la maintenir, elle, en bonne forme. Ce n’est plus la personne qui est soignée, mais les organes !"


A la question : Les organes comme le cœur, les poumons, le foie peuvent-ils fonctionner en l’absence de tout fonctionnement cérébral ? La réponse est OUI. Donc, une personne dont le cœur fonctionne, le sang circule, et la respiration est régulière peut donc aujourd'hui être déclarée en état de « mort cérébrale ».

On sait pourtant que, dans ce cas, la plupart des fonctions vitales continuent, dont la digestion, l'excrétion (évacuation des déchets), et l'équilibre des fluides. Si « le mort » a des blessures, on constatera qu’il cicatrise, et si c'est un enfant, qu'il continue à grandir. Une femme enceinte en état de « mort cérébrale » peut continuer à porter son enfant. En revanche, une fois que ses organes vitaux sont retirés pour être transplantés, le « donneur » d'organe devient un vrai mort.

Très souvent, les personnes en état de « mort cérébrale » sont sensibles aux opérations chirurgicales. C'est ce que les médecins appellent « l'effet Lazare », du nom celui qui ressortit de son tombeau. Pour pouvoir prélever les organes, les médecins doivent donc pratiquer l'anesthésie, ou injecter des substances paralysantes (où la douleur subsiste ?) pour éviter les spasmes musculaires, ou les changements brutaux de pression sanguine, de rythme cardiaque, et d'autres réflexes protecteurs. Ces informations sont très peu connues du grand public, et les familles à qui l'on demande d'autoriser un prélèvement d'organe ne sont malheureusement pas informées.

Je pourrais citer de nombreux exemples où les familles ont subi des pressions pour autoriser les prélèvements d'organes sur des personnes comateuses ou inconscientes déclarées en état de « mort cérébrale » ou « sans espoir de guérison ».

Je donnerai seulement celui d’un Américain de 21 ans, en état de « mort cérébrale », qui était sur le point de se faire retirer ses organes vitaux lorsque ses deux sœurs, toutes les deux infirmières, décidèrent de vérifier qu'il était en effet bien mort (cérébralement). Discrètement, elles enfoncèrent une pointe sous un ongle de pied, ce qui provoqua une forte réaction, prouvant qu'il était conscient. Il se remit ensuite complètement et déclara plus tard qu'il avait toujours été conscient et entendait les médecins autour de lui discuter des organes qu'ils allaient lui prélever !

Reste une question carton rouge d’ordre métaphysique : Tous les praticiens en réflexologie connaissent le postulat basique du vivant du «Tout est dans tout »….. (et inversement, n’est-ce pas ?) - c’est en outre le principe holographique de la mémoire universelle (tapez holographie dans Google). Un seul exemple : tout votre patrimoine génétique depuis des générations est inscrit dans chaque ovule mesdames , dans chaque «supermatozoïde » messieurs (Waouhhh !). Personne ne conteste maintenant le fait que les milliards de cellules qui composent notre organisme sont toutes interconnectées de la tête aux orteils et que la conscience est un phénomène global du corps dont le cerveau est seulement le transcripteur. Aussi, de nombreux témoignages de transplantés relatent qu’ils ont connu des altérations de leur caractère ne pouvant s’expliquer que par l’interférence du programme psychique du donneur – que hélas on ne connait pas…

Par ailleurs, une question angoissante se pose : quand un mort a laissé une partie (holographique) vivante sur terre, donc de sa conscience, est il libéré de l’attraction terrestre ou reste t-il accroché entre deux mondes en attendant que l’emprunteur meure à son tour ??? Bon, peut-être que je réfléchis trop ! J’ai le temps, je suis en retraite……et puis les vieilles peaux comme moi, çà n’intéresse plus les transplanteurs (trop de kilométrage...).

Maintenant, personne n’est obligé de se ranger à ma vision pour ses choix personnels, mais quand il s’agit d’un membre de votre famille, soyez fair play de ne pas l’embarquer à la légère dans une dramatique salade - l’affaire est loin d’être claire !


Michel Dogna
Je trouve que tout ça donne un autre sens au don d'organes... Oui, la science est capable de faire de merveilleuses prouesses...
Je ne pense pas avoir de problème lié à la mort, plutôt avec la vie en fait...

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
petiteflow
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 37
Féminin
Localisation : Basse Normandie
Nombre de messages : 2547

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 6:07

Tout a fait d'accord sur la prudence, par contre j'ai dû mal sur le principe de la conscience .
Bon je manque peut être de connaissances ou je veux peut être refuser d'y croire
_________________
"Puisses tu trouver ton chemin dans la sérénité" les Anges Gardiens

Je sais d'où je viens, je ne sais pas où j'irais, mais je sais ce que je veux ! J'ai trouvé mon chemin les Anges Gardiens .

Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 50
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11144

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 6:48

bah ... j'ai une carte ou deux de don d'organes ... ça fait reflechir ...mais .. je suis pas sur que ça me fasse changer d'avis
_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8256

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 7:09

moi non plus ça ne me fera pas changer d'avis. Le problème de conscience ne me gêne en rien car il faut déjà croire qu'elle reste après la mort. Et si un jour, mon cerveau s'arrête, je préfère qu'on utilise mes organes plutot que d'avoir une vie végétative.
Mais tout ça fait partie de convictions et de choix très personnels
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible


Dernière édition par chouette le Ven 1 Fév 2013 - 16:24, édité 1 fois (Raison : j'avais pas les yeux en en face des trous qd j'ai écrit ce message. Purée !!)
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2186

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 9:47

Je pense tout pareil que chouette (ça fait bizarre d'ailleurs de voir écrit exactement ce que l'on écrirait ) j'ai donc rien à rajouter si ce n'est que, pour citer l'article "les vieilles peaux comme moi, çà n’intéresse plus les transplanteurs (trop de kilométrage...)"
Revenir en haut Aller en bas
pasmonnom
neutre
neutre


Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 61
Féminin
Localisation : Var, près du circuit Paul Ricard
Nombre de messages : 1068

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 10:26

sandalette a écrit:
Je pense tout pareil que chouette (ça fait bizarre d'ailleurs de voir écrit exactement ce que l'on écrirait ) j'ai donc rien à rajouter si ce n'est que, pour citer l'article "les vieilles peaux comme moi, çà n’intéresse plus les transplanteurs (trop de kilométrage...)"

pareil pour moi, kms élevé, mais je reste pour
Revenir en haut Aller en bas
tempérance
cuisinier-ère
cuisinier-ère
avatar

Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 51
Féminin
Localisation : Tortosa Espagne
Nombre de messages : 4448

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 19:12

je suis pour, si mon cerveau est en marmelade autant que je profite à quelqu’un, même mes enfants je leur ai toujours dit (pardon si je choque ) si vous êtes en mort cérébrale, je préfère savoir qu'un "bout" de vous vie plutôt que rien.
Mais c'est très intime comme question
_________________
Profitez du moment présent!  tempérance
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24042

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 19:52

Tout ça c'est clair, à condition d'être sûr que le cerveau est vraiment en vrac.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
pasmonnom
neutre
neutre


Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 61
Féminin
Localisation : Var, près du circuit Paul Ricard
Nombre de messages : 1068

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 19:55

même si mon cerveau n'est pas en vrac, plutôt partager que moisir
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24042

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 20:20

On parle bien de la limite, très fine, entre le "totalement out" et le "possiblement totalement out"... ?

Je comprends bien vos réactions, j'avais relu avant le sujet sur le don d'organes... ce qui est intrigant dans cet article il me semble c'est qu'un cas déclaré cliniquement mort ait pu revenir à la vie et témoigner de ce moment, et que ce cas n'est pas isolé.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
petiteflow
bricoleur-se
bricoleur-se
avatar

Date d'inscription : 25/04/2011
Age : 37
Féminin
Localisation : Basse Normandie
Nombre de messages : 2547

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 20:56

oui c'est pour ça que moi ça me donne à réflexion sur la limite, et sur les abus sans réflexions ....En effet pour moi c'est sûr ça que ça donne à réfléchir quand peut on dire que le patient ne peut vraiment pas revenir.
_________________
"Puisses tu trouver ton chemin dans la sérénité" les Anges Gardiens

Je sais d'où je viens, je ne sais pas où j'irais, mais je sais ce que je veux ! J'ai trouvé mon chemin les Anges Gardiens .

Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 50
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3075

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Ven 1 Fév 2013 - 22:31

Des années que je me pose la question ...pas pour moi mais pour ceux que j'aime ...vous n'allez rien y comprendre ...parce que j'ai 2 avis ...je ne sais si cela va être clair ...

je ne pourrai pas accepter que l'on touche à l'intégrité du corps des êtres qui me sont chères : le corps physique est relié aux autres corps , le corps émotionnel , le corps mental et le corps spirituel ....quand peut-on parler de mort cérébrale ??????????????????????????? ...des comateux m'ont raconté leur expérience ...cela fait réfléchir ....j'imagine mon enfant comateux se voir amputer d'un organe ...je m'imagine la souffrance ....et cette âme comment pourra-t-elle "partir" en paix ????????????????????????? une âme errante en perdition ...qui serai-je pour permettre cela ...que la médecine fabrique des organes artificiels plutôt que de nous tuer avec des traitements médicamenteux .....voilà un 1er avis disons PRIVE


Le 2ème est professionnel ...ayant soigné des personnes en attente de greffe et ayant aussi prodigués des soins à des tout juste greffés ....comment ne pas reconnaître le prodigieux ...j'ai été en compassion avec certains...je me souviens d'un jeune homme de 18 ans qui venait de recevoir un rein , ses yeux pétillants , sa résurrection ...et là , que penser du don outre que c'est magique ...voilà ....

Je n'ai donc pas d'avis catégorique ...choix lourd de conséquence ....
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8256

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Sam 2 Fév 2013 - 0:55

et c'est pour ça qu'on ne peut choisir, que pour soi même (et encore, ce n'est pas toujours facile). Quand on fait le choix pour quelqu'un d'autre, on peut le regretter (ou pas). Un adulte peut prendre sa décision au préalable et la faire connaitre Mes parents, mes frères et ma soeur sont au courant de mon accord pour le don d'organe ou le fait de me "débrancher" si je suis dans un coma profond. Je ne leur demande "que" de respecter ce choix et je sais que ça peut être lourd pour eux mais ils n'auront déjà pas à prendre la décision.

Si pendant des jours l'électroencéphologramme est totalement plat... y a t'il un doute ? Je ne sais pas mais je suppose. L'imagerie médicale du cerveau a fait d'énormes bonds depuis quelques années.

Mes conceptions philosophiques sont surement à la base de cet avis.


_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
jahylissa
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 44
Féminin
Localisation : hautes pyrénées
Nombre de messages : 3034

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Sam 2 Fév 2013 - 23:03

Et bien moi je me dis que si les soeurs de ce jeune n'avaient pas été infirmières et si elles n'avaient pas voulu vérifier...Ce jeune ne serait plus de ce monde..Je me dis aussi quelle souffrance a t il pu ressentir en entendant les toubibs parler de lui comme un "marché" d'organes!!!!!!J'étais totalement POUR mais là je pense que ça peut donner à réfléchir quand même...Bien sûr que je préfèrerai que mes proches ne vivent pas dans l'incertitude trop longtemps à mon sujet..Et je suis consciente de l'attente de malades pour un corps sain c'est bien pour ça que je suis pour....Mais je me dis aussi qu'avec cet exemple,pour mon tit lou par ex j'aurai du mal à accepter sans être sûr à 200%....
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 50
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11144

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Dim 3 Fév 2013 - 10:50

bah oui ça fait reflechir .. j'aimerais okazou tomber sur un corps medical "honnete" qui est sur que je suis condamné ou un de mes proches ...parce que je pense à l'inverse et je sias pas ce qui est le pire ... de refuser par peur de pas etre assez foutu et de refuser .. et de priver les autres de vie .. et leurs proches de les priver de l'etre qu'il aime ...parce que j'aurais eu peur de tomber sur quelqu'un sans scrupule ... alors que j'étais vraimment condamnée..

donc oui ça fait sacrement gamberger !!!
_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
bidou52
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 05/12/2007
Age : 58
Féminin
Localisation : châlons-en-champagne
Nombre de messages : 855

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Dim 3 Fév 2013 - 16:31

Zhom, Fiston2 et moi sommes pour le don d'organes. Je n'avais jamais pensé à remettre en cause la décision irréversible du corps médical, jusqu'à la lecture de cet article. Et il fait sacrément réfléchir...
Je pense qu'il faut plus craindre l'incompétence des médecins que leur malhonnêteté. Enfin le mot "incompétence" est mal approprié, ce serait plutôt le fait qu'ils ne connaissent pas tout le potentiel du corps humain, mais n'acceptent pas ce qui échappe à leur entendement. Ils sont pétris de certitude et ne se remettent pas en question. C'est bien ce que je leur reproche. Est-ce si difficile de reconnaître que l'on peut avoir tort, que l'on peut commettre des erreurs par méconnaissance?
Le cas de ce jeune américain fait vraiment flipper. J'avais déjà entendu il y a quelques mois le cas d'une alsacienne, déclarée en état de mort cérébrale et qui elle aussi, était consciente de tout ce qui se passait autour d'elle. Elle était comme "emmurée" à l'intérieur de son corps et c'est une personne de son entourage qui a vu une larme couler sur sa joue. Elle a témoigné par la suite et fait état des propos irrespectueux du personnel hospitalier à son sujet.
Bref, je suis bien perplexe maintenant. Si je devais être confrontée à cette situation, je réfléchirais un moment avant d'accepter le prélèvement d'organes.
Et pour finir, je me dis que j'ai bien raison d'éviter au maximum de fréquenter le milieu médical...
Revenir en haut Aller en bas
sanmas
jardinier-ère
jardinier-ère
avatar

Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 47
Féminin
Localisation : béarn
Nombre de messages : 506

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Mar 5 Fév 2013 - 15:07

ouais!!!t'as vu ça!!! c'est dingue!!!

quand je l'ai reçu j'ai fait un courrier a mes proches en leur disant que si je retrouvait en " mort cérébrale " de ne pas me débrancher pour me laisser le temps de me réveiller!!!
le truc sous l'ongle aussi a faire!!!

quelle honte cette histoire!!

bien sur on m'a demandé combien de temps............j'ai donc dit : indéfiniment...tu m’encadre,tu m'accroche dans un coin et tu attends!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ëarwen
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 28
Féminin
Localisation : Sud Ouest France... parfois le Loiret...parfois Paris...
Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Mar 5 Fév 2013 - 16:54

Il n'y a que moi qui suis sceptique à la lecture de cet article ?
Je sais pas mais jle trouve très... bizarre.
Pas de sources. Avec un fait divers en exemple... ce qui réveille ma méfiance en fait notamment... (car c'est pareil quand un journaliste parle de justice, il va aller chercher le fait divers d'il y a 5 ans de Madame Michu au Groëland pour "toucher la sensibilité" des lecteurs et en faisant 56 fausses interprétations et non sens dans son explication).
Disons que je sais pas mais j'ai plus l'impression que c'est quelqu'un qui donne son opinion, plus que des recherches journalistiques poussées.


Non ?

Ya que moi qui suis septique ?!!


EDIT : quant à la partie sur la "conscience" ou autre, cela ne fait que renforcer mon impression. La journaliste a son opinion et elle le fait comprendre.
_________________
"Moi je vais venir te voir à ta nouvelle maison avec ma moto (comprendre : mon tricycle jaune) et je prendrais le gros chemin (comprendre : l'autoroute) pour venir à ta maison" Je t'attends ptit frère... mais à 3 ans je doute que tu réussisses à attraper le ticket d'autoroute sans escabeau !
Who says witches aren't pretty ?
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2186

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Mar 5 Fév 2013 - 17:05

Me suis fait la même réflexion Earwen = sources ?

J'ai trouvé ce lien http://www.alternativesante.fr/coupdegueule/avant-de-donner-vos-organes-reflechissez-bien/

Donc si je comprends bien, il s'agit d'un "coup de gueule", donc la position perso de quelqu'un, pas de l'info argumentée
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2186

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Mar 5 Fév 2013 - 17:28

Il y a aussi cet article http://lesmoutonsenrages.fr/2012/05/12/avant-de-donner-vos-organes-lisez-ceci/
(j'me disais bien que j'avais déjà lu quelque chose comme ça quelque part)

Les noms de "ressuscité" sont cités, il y a des liens vers les articles qui en parlent
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24042

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Mar 5 Fév 2013 - 21:06

Il s'agit bien évidemment d'une espèce de coup de gueule... C'est l'auteur de l'article qui est cité... Faites connaissances avec lui, allez sur le site AlternativeSanté et vous comprendrez mieux le personnage.
Ce n'est absolument pas un article scientifique, le sujet est dans la catégorie "actu, débat"
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
jahylissa
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 44
Féminin
Localisation : hautes pyrénées
Nombre de messages : 3034

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Mar 5 Fév 2013 - 21:22

Et bien on dirait qu'il y'a quand même des sources tangibles visiblement...Enfin en tout cas,je viens de lire l'article du daily et le témoignage de steven est bien réel....Donc je pense qu'il ne faut basculer ni d'un extrême à l'autre...Je continue de penser que le don d'organes sauvent des vies et fait des "miracles" mais après avoir lu ça,je me dis juste qu'il ne faut pas sauver des vies au détriment d'autres qui auraient encore une chance.....Voilà...Donc pour moi être sûr à 200% de la fameuse "mort cérébrale" serait plus que vital...Et je suis moi même convaincue que l'on peut ressentir intuitivement si notre proche est toujours là ou pas..Donc écouter les docs mais avec preuves à l'appui et s'écouter soi aussi....Vlà ce que j'en pense...
Revenir en haut Aller en bas
sanmas
jardinier-ère
jardinier-ère
avatar

Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 47
Féminin
Localisation : béarn
Nombre de messages : 506

MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir Mer 6 Fév 2013 - 13:01

tout a fait....
dans notre monde le fric et "cobaye attitude" prennent un peu trop le dessus...............
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le don d' organes ... bien y réfléchir

Revenir en haut Aller en bas

Le don d' organes ... bien y réfléchir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la santé, le bien-être et l'alimentation -