écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion
6ème numéro de la Gazette LPM
juillet 2017 !
Cliquez et lisez !



Des photos, des photos....
et encore des photos...
de nos potagers !
Alors ? ça pousse ?

Vacances ou pas vacances ?
le sondage de l'été 2017 sur LPM



Un savon, des savons...
Nos réalisations !

[Article] La stupidité programmée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23906

MessageSujet: [Article] La stupidité programmée Dim 26 Mai 2013 - 13:14

Pour les enfants de la télé, les fans de foot, les fans de variété, les consommateurs publicitaires... face à tout ce qui brille, qui fait du bruit, qui bouge... L'industrie culturelle aujourd'hui.

http://fr.sott.net/article/15068-La-stupidite-programmee a écrit:
La stupidité programmée
Emrah Kaynak
Le Grand Soir
ven., 24 mai 2013 07:19 CDT

Nous vivons à une époque où les nouvelles idoles, résonances de la vacuité, s'appellent Steve Jobs, Paris Hilton, Cristiano Ronaldo, Lady Gaga. Servie par une machinerie implacable, l'inculture de masse régie par l'interdit de penser hypnotise la jeunesse mondiale. Aucune contre-éducation formelle ne peut faire face à ce torrent d'images et de sons cumulatifs qui domine le quotidien de chacun. Sport, télévision, publicité sont devenus les piliers de la manipulation des consciences.

Le soubassement premier de l'hégémonie capitaliste n'est plus fondé sur la coercition mais bien plutôt sur la séduction et la servitude volontaire. Depuis longtemps, l'industrie du spectacle est « le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit de conditions sociales d'où l'esprit est exclu ». Elle est le nouvel opium du peuple pour reprendre les mots fameux de Marx relatifs à la religion. Par son caractère distrayant, l'industrie culturelle est un redoutable régulateur social, à la fois manifestation de l'ineptie existentielle et consolation sédative.

Le sport-spectacle mobilise plus que jamais des capitaux invraisemblables et enrégimente des foules magnétisés à leur écran, distraites de leur misérable réalité sociale. Rien de plus chronophage que ces messes sportives qui colonisent l'espace public et canalisent les énergies des masses. Avides de pouvoir, des entreprises multinationales voire même des Etats (Dubaï, Qatar) spéculent sans compter sur ce processus rampant d'abrutissement. Le Qatar, organisateur de la coupe du monde 2022 pour un coût astronomique estimé à 50 milliards, a développé une véritable diplomatie sportive en rachetant notamment le club de Paris Saint-Germain et en créant un réseau de diffusion télévisé planétaire. « Contenu idéologique dominant, souvent exclusif même, des grands médias, des commentaires politiques, des ragots journalistiques, des conversations quotidiennes (y compris chez les intellectuels dits de gauche), le spectacle sportif apparaît comme une propagande ininterrompue pour la brutalité, l'abrutissement, la vulgarité, la régression intellectuelle » nous fait remarquer le sociologue français Jean-Marie Brohm.

La « téléréalité », qui e envahi l'espace télévisuel en l'espace de quelques années, n'est qu'un simulacre qui déréalise les foules assoiffées de célébrité. Vitrine de l'avilissement de l'être, ces programmes sont, avec ses antivaleurs, une métaphore de la société capitaliste. Stratégie sournoise, utilitarisme, trahison sont le lot de ces émissions qui gratifient les pratiques individualistes et narcissiques. Dans cette société scopique où chacun doit faire sa propre promotion, le consommateur devient lui-même à travers les réseaux sociaux et autres blogs un produit mis en scène.

Il est encore plus difficile d'échapper à l'étreinte de la publicité qui est omniprésente et redoutablement efficace. Elle nous suit comme notre ombre, dans l'espace public comme dans la vie privée. Sidéré par la projection de l'image, l'être n'existe plus sans sa représentation. Le credo de la pub se résume à « Je dépense donc je suis ». C'est le fin du fin du fétichisme de faire croire que l'acquisition d'une marchandise a le pouvoir démiurgique de fonder la personnalité. Think different (mais surtout achète pareil) disait cyniquement le slogan d'une marque qui a œuvré plus pour l'homogénéisation de la société que pour l'émancipation des esprits. Chacun a l'illusion d'opérer un choix alors qu'il ne fait que se conformer à des stimuli comme des moutons de Panurge.

Il est temps de discerner ce qui relève de nos propres jugements et ce qui procède des influences externes pour reprendre le contrôle effectif de nos vies. Une bonne dose d'intelligence critique est nécessaire pour sortir de l'ornière consumériste. Le véritable individualisme s'exprime dans le refus de ce mouvement collectif de dépersonnalisation et d'apathie politique.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8217

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Dim 26 Mai 2013 - 13:34

du pain et des jeux, ce système est malheureusement loin d'être nouveau.

au sujet de la télé, je conseille vraiment la lecture du livre "Tv lobotomie" de Michel Desmurget.
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 49
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3050

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Dim 26 Mai 2013 - 15:34



J'adore le "....téléréalité : vitrine de l'avilissement de l’être....qui gratifient les pratiques individualistes et narcissiques ..." : pauvre être humain , il est tombé bien bas et ce qui me fait peur , c'est que beaucoup s'en délecte
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8217

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Dim 26 Mai 2013 - 16:56

et beaucoup disent "non, non, moi je ne regarde pas ça !" et puis, quand tu en discutes un peu avec eux, tu comprends très vite qu'ils y connaissent un rayon (prénoms des participants et histoires quotidiennes)
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 35
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Dim 26 Mai 2013 - 20:32

Non mais allo quoi, allo!!
_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 35
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Dim 26 Mai 2013 - 20:33

Ça énerve hein!!!
_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Seza
neutre
neutre


Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 33
Féminin
Localisation : Paris
Nombre de messages : 1211

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Dim 26 Mai 2013 - 22:44

Je dois avouer un truc, je suis tombée sur "les anges de la téléréalité" une fois, en zappant, et bien j'ai regardé, j'ai été happée par ce truc, une chance que la coupure publicitaire m'a réveillée, c'était presque hypnotisant.
En revanche je ne pense pas que je pourrais regarder tout les jours, si j'en crois les émissions tv qui décryptent les émissions tv, ils s'engueulent tout le temps dans ces émissions, ça doit être nerveusement épuisant à regarder.

Je crois qu'ici nous sommes tous et toutes doté d'assez de bon sens pour se permettre de regarder ce genre de programme tv avec la distance qui convient, mais qu'en est-il des plus jeunes? Quand on voit Nabilla (le nom doit vous dire quelque chose car même les média "conventionnels" en parlent) cette jeune fille a grandit avec ces émissions de téléréalité et l’avènement des "it-girl" (ces starlettes qui n'ont de talent d'autre talent que celui d'être connues, la première du genre, Paris Hilton, la matrone de toutes), résultat? Toute sa vie tend à ce but ultime, être connue, sans talent particulier ou projet. Je ne sais même pas si ça lui rapporte vraiment de l'argent. En fait, quand je vois cette jeune femme, je vois un trou noir où un tas de jeunes filles et de jeunes garçons se ruent.

D'un autre côté ce système "d'idole" populaire est en route depuis bien longtemps, pour preuve quelqu'un a déboursé 29000 euro (soit le prix d'une voiture de moyenne gamme avec options) pour une veste à paillettes ayant appartenu à Claude François, et je doute que l'acquéreur ait 22 ans... Je pense qu'on ouvre les yeux malheureusement un peu trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8217

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Lun 27 Mai 2013 - 9:27

voilà ce que je viens de lire, la stupidité en fait partie : Les dix stratégies de manipulation à travers les média

http://francais.enseignement.over-blog.com/m/article-65620187.html a écrit:
Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.

1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser ; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple : laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution !…

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23906

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Lun 27 Mai 2013 - 19:37

Merci chouette !!
Seza, faut pas regarder ça... ça me fait déprimer... Il y a quelques années, j'avais vu un reportage sur un de ces jeunes qui veut être star sans même penser que dans la logique de l'époque il fallait encore faire quelque chose que le public apprécie pour espérer faire quelque chose ou être quelqu'un... On ne signait pas des autographes, on ne publiait pas une biographie sans rien faire, sans être personne à 17 ans... ça lui a sans doute fait mal à la tête le jour où il a compris (si ce jour est arrivé)
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
pasmonnom
neutre
neutre


Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 60
Féminin
Localisation : haut jura
Nombre de messages : 1039

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Lun 27 Mai 2013 - 19:45

j'ai beaucoup de mal à comprendre tout ça, s'il y a quelque chose à comprendre.
nous avons la chance de ne pas être influencés par la pub et les vitrines et c'est tant mieux
Revenir en haut Aller en bas
Seza
neutre
neutre


Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 33
Féminin
Localisation : Paris
Nombre de messages : 1211

MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée Lun 27 Mai 2013 - 21:23

Je sais qu'il ne faut pas regarder ça matali, mais comme je n'aime pas critiquer sans savoir, j'ai voulu profiter de mon "zappage" pour savoir à quoi m'en tenir.

En tout cas j'évite d'y penser parce que j'ai dépassé le stade de la consternation (et Andy Warhol, avec son quart d'heure de célébrité, doit bien se marrer là où il est).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Article] La stupidité programmée

Revenir en haut Aller en bas

[Article] La stupidité programmée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la société, la politique, le quotidien -