écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Andromaque
neutre
neutre


Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 28
Féminin
Localisation : Paris
Nombre de messages : 159

MessageSujet: Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer Lun 23 Déc 2013 - 15:00

Dans une prison privatisée, une femme obligée de « nettoyer son propre sang »
par Olivier Petitjean 16 décembre 2013

Pendant son incarcération, une Anglaise a été victime d’une fausse couche fin novembre. Selon son avocat, l’administration de la prison l’aurait ensuite laissée trois jours sans suivi médical. « Il y avait du sang partout et elle a été contrainte de le nettoyer », a raconté son avocat, Philip Gibbs. « Le foetus n’a pas été enlevé de la cellule. C’était très traumatisant. » La prison de Peterborough, entre Leicester et Cambridge dans le Centre-Ouest de l’Angleterre, a été ouverte en 2005. Elle est gérée par un opérateur privé : le groupe français de « services de qualité de vie » Sodexo, à travers sa filiale Sodexo Justice Services.

La prisonnière était toxicomane et souffre de problèmes mentaux. Elle venait de perdre sa mère. Selon son avocat, les services de probation, en charge de son suivi pendant onze mois, n’ont rien fait pour l’aider à obtenir les aides sociales dont elle aurait pu bénéficier. Elle a été condamnée à 11 mois de prison après avoir volé de la nourriture dans un supermarché pour une valeur de 14 livres (16,50 euros) – sentence qui fait suite à plusieurs autres condamnations pour vol à la tire.

Interrogé par la presse britannique, le porte-parole du groupe Sodexo déclare que l’entreprise « ne reconnaît pas la version des événements telle qu’elle a été rapportée », tout en précisant que l’entreprise n’a pas le droit de « faire de commentaires publics sur les cas individuels ». Et ajoute que tous les prisonniers ont « accès au même niveau de service de santé que les autres membres de la communauté ». Sodexo vient d’obtenir le contrat pour la gestion d’une autre prison au Royaume-Uni, dans le Northumberland. Sa première mesure a été de réduire les effectifs du personnel pénitentiaire de 580 à 380 personnes. L’entreprise française compte, en plus de la prison Peterborough, trois autres prisons dans son « portefeuille » britannique.

Le gouvernement conservateur est engagé dans une entreprise de privatisation tous azimuts de son système de justice. Le Royaume-Uni abrite déjà la plus grande proportion de prisons privées du monde. Les autorités veulent maintenant privatiser les services de probation (Sodexo est d’ailleurs sur les rangs) et la collecte des amendes. L’objectif poursuivi par le gouvernement conservateur est la réduction des dépenses publiques, quelles qu’en soient les conséquences pratiques dans les services privatisés.

Les principales entreprises bénéficiaires de ces contrats, outre Sodexo, sont les géants de la sécurité et de la sous-traitance des services publics G4S et Serco. Au moment même où Sodexo se voyait octroyer son dernier contrat de gestion dans le Northumberland, ses deux concurrents étaient accusés d’avoir escroqué les citoyens britanniques de dizaines de millions de livres sterling en facturant au gouvernement des bracelets électroniques pour des ex-prisonniers inexistants. Un rapport du ministère de la Justice sur les prisons du Royaume-Uni a même vivement critiqué deux prisons gérées respectivement par Serco et G4S.

Un modèle que Michel Landel, le PDG de Sodexo, souhaiterait malgré tout voir importer en France. Il regrettait il y a quelques semaines dans les colonnes du Figaro [1] qu’« il reste (...) du chemin à faire », l’entreprise privée restant « malheureusement mal vue en France ». On se demande bien pourquoi.


http://www.bastamag.net/Dans-une-prison-privatisee-une
-----------------------------------------------------------------------------

Cet article m'a horrifiée je dois dire...
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23974

MessageSujet: Re: Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer Lun 23 Déc 2013 - 15:24

J'avais lu ça... et je pense que ce n'est qu'un bout qui a dépassé.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8223

MessageSujet: Re: Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer Lun 23 Déc 2013 - 17:25

oui, il y a probablement pire
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Ëarwen
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 28
Féminin
Localisation : Sud Ouest France... parfois le Loiret...parfois Paris...
Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer Lun 23 Déc 2013 - 19:56


La prison des beaumettes de Marseille par exemple. M'enfin là ce serait tenter de faire une hiérarchie dans le pire et bon... bon courage...

Personnellement je n'aime pas trop la casuistique, on prend un fait choquant (vrai ou pas ? Parce-qu'un avocat défend une partie, à ce titre, il n'est pas impartial...), histoire de retourner/choquer/voir faire un buzz, puis plus rien... Je vois conseille plutôt d'aller sur le site du contrôleur général des lieux de privation de liberté : http://www.cglpl.fr/
personne indépendante qui va sur le terrain.

Si je peux, je vous transmettrai ici les documents "internes" que nous avons eu cette année (pour le passage du Grand O).
Sinon, en France, les prisons sont déjà plus ou moins privatisées (ne serait ce que via leur construction).
_________________
"Moi je vais venir te voir à ta nouvelle maison avec ma moto (comprendre : mon tricycle jaune) et je prendrais le gros chemin (comprendre : l'autoroute) pour venir à ta maison" Je t'attends ptit frère... mais à 3 ans je doute que tu réussisses à attraper le ticket d'autoroute sans escabeau !
Who says witches aren't pretty ?
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23974

MessageSujet: Re: Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer Mar 24 Déc 2013 - 15:03

Ëarwen a écrit:
(...)Personnellement je n'aime pas trop la casuistique(...).
Moi non plus... depuis que je suis allée lire la définition j'aime bien quand j'en apprends tous les jours sur LPM.


_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Andromaque
neutre
neutre


Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 28
Féminin
Localisation : Paris
Nombre de messages : 159

MessageSujet: Re: Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer Mar 24 Déc 2013 - 18:09

Merci pour le lien.
C'est clair qu'on entend aussi beaucoup de choses horribles sur les prisons françaises (je me souviens des articles sur la prison des beaumettes et aussi d'autres sur les prisons de certains dom-tom où les taux de VIH sont hallucinants à cause des viols...).
En tous cas, la femme de l'article aurait pu faire une septicémie et mourir si les faits rapportés sont véridiques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer

Revenir en haut Aller en bas

Prison privatisée: une femme victime de fausse couche obligée de nettoyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la société, la politique, le quotidien -