écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion
6ème numéro de la Gazette LPM
juillet 2017 !
Cliquez et lisez !




Un savon, des savons...
Nos réalisations !

yoga : sarvangâsana ou la chandelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
chris*
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/01/2006
Age : 46
Féminin
Localisation : presque dans le sud de la france..
Nombre de messages : 7180

MessageSujet: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Lun 19 Juin 2006 - 0:46

Cà y est, c’est l’été, il fait chaud... ventsolaire
Cette posture du yoga m'a fait beaucoup de bien pour les problèmes de circulation veineuse... (et bien plus encore !) . Si je ne devais faire qu’une posture, ce serais celle-ci... Petite explication de la chose... (j’vous préviens, c’est long )
(Tiré du livre J’apprends le yoga de A. Van Lysebeth)

CONSIDERATIONS GENERALES :
Cette âsana doit l’essentiel de ses effets à la position inversée du corps, à l’étirement de la nuque et à la stimulation de la glande thyroïde par la pression du menton contre le sternum....

... les orientaux admettent l’existence de courants positifs et négatifs (yin et yang des chinois) et affirment qu’un flux d’énergie cosmique descend du ciel vers la terre. Donc, dans la station debout, l’homme est traversé verticalement, de haut en bas. Dans les positions inversées, ce courant agit dans le sens opposé, ce qui aurait un effet équilibrant chez l’être humain... cela explique aussi l’importance accordée par les yogis au maintien de la colonne vertébrale rigoureusement rectiligne et verticale pendant le pranayama et la méditation....
...disons enfin que sarvangasana procure presque tous les effets de la position sur la tête, tout en étant beaucoup plus aisée...

pour commencer : CONTRE INDICATIONS :
Les affections aigues de la tête et du cou : otite, abcès dentaires, angines, affections de la thyroïde, sinusite, sclérose des vaisseaux cérébraux...

TECHNIQUE :
En elle-même, l’asana est simple. Dans l’attitude finale, le corps repose sur les épaules et sur la nuque
Position de départ : à plat sur le dos
Premier temps : amener les jambes à la verticale. Joindre les pieds sans tendre les muscles, en appliquant les reins au sol, pour éviter tout porte-à-faux néfaste à la 5ème vertèbre lombaire et à son disque.
Quand le dos est bien à plat sur le sol, il n’existe aucun danger.
Les personnes fort cambrées plieront les jambes avant de lever les pieds ; si néanmoins, les reins ne touchent pas le sol, on peut combler le creux avec une serviette éponge pliée.
Par la contraction de l’abdomen, lever très lentement les pieds en gardant les mollets et les cuisses détendus et sans pointer les orteils, ce qui contracterait les mollets.
Le mouvement sera lent, son allure constante.
Visage relaxé, bras relaxés. Respirer avec calme et sans bloquer la respiration.
Ascension des jambes à la verticale – prise de l’asana :
...il s’agit donc de faire monter les pieds le plus haut possible en contractant les abdominaux (et çà contracte ! ), et en prenant appui sur le sol avec les mains et les avants bras.
Les jambes, suivies du tronc, montent toujours plus haut pour amener le corps à la verticale, qui repose alors sur les épaules et la nuque. Pendant l’ascension, les pieds et les genoux restent joints.

PHASE STATIQUE :
Dans l’attitude finales, les mains repoussent et soutiennent les reins, les coudes touchent le tapis, les avant-bras s’arc-boutent pour maintenir le corps vertical.
Le sternum vient se placer contre le menton, la nuque est aplatie au tapis.

Bon, çà à l’air compliqué...mais c’est bêtement la chandelle qu’on faisait en cours de gym...il faut juste aller lentement et consciemment...

PHASE DYNAMIQUE :
Elle consiste à abaisser alternativement et lentement chaque membre vers le tapis (demi-charrue).
La jambe descend de son propre poids, sans raideur, les muscles aussi relâchés que possible. Si les orteils touchent le sol c’est parfait, sinon, patience, ils finiront bien par toucher le tapis derrière la tête, sans effort ! (çà, c’est vrai, et pourtant, je ne suis pas souple !)
Ramener ensuite cette jambe à côté de celle restée dressée et immobile. Faire pareil avec l’autre...puis faire les deux jambes en même temps (posture de la charrue !).
Sans s’immobiliser, ramener lentement les jambes à la verticale.

Erreur à éviter : éviter de faire un mouvement de ciseau avec les jambes.

Retour au sol :
S’effectue en sens inverse de la prise de position, avec ou sans arrêt à 60 et 30°. Pour revenir au sol, dégager les mains en abaissant un peu les jambes.
Descendre avec lenteur ; laisser la tête au sol jusqu’au bout (pas facile au début).
La colonne doit se dérouler progressivement contre le tapis, de la nuque au sacrum.

RESPIRATION : pendant tout l’exercice, il faut continuer à RESPIRER NORMALEMENT.

TRES IMPORATNT : la pose doit une partie importante de ses effets bénéfiques à la position inversée qui y fait affluer le sang à la tête et à la compression de la gorge : il faut donc bien veiller à appliquer le menton sur le sternum.

ERREURS :
- partir avec les reins cambrés et non soutenus, ce qui crée une énormes pression en porte à faux
- travailler par saccades
- se lancer pour arriver à la position verticale : s’il est impossible d’y parvenir sans élan, s’aider d’un mur, placer les mains sous le postérieur ou faire la demie posture ***
- ne pas appliquer le menton contre la poitrine, donc, ne pas aplatir la nuque au tapis dans la position finale (cela prive l’exercice d’une bonne partie de ses effets)
- effectuer des ciseaux avec les jambes
- revenir lourdement au sol sans contrôler le mouvement
- écarter les jambes ; les pieds et genoux doivent rester joints pendant la prise de position
- respirer par la bouche ou bloquer le souffle
- se relever brusquement

*** amener les jambes à la perpendiculaire, puis essayer de soulever le tronc à la verticale à l’aide des mains sous le postérieur, en pliant les genoux...ne jamais forcer

CONTRE POSE : normalement, cette asana est suivie de sa contre pose qui dégage le cou et comprime la nuque au lieu de l’étirer... (Dans un prochain épisode...)


BENEFICES :
Généralités :
- meilleure circulation veineuse (jambes, abdomen)
- décongestion des organes du bas ventre ; soulagement des hémorroïdes
- soulagement des ptoses (rénales, stomacales, intestinales, utérines)
- amélioration de l’irrigation cérébrale

Ses effets particuliers découlent de son action plus marquées sur la glande thyroïde, le thymus et la respiration

CIRCULATION :
Le sang veineux, aidé par la pesanteur, évacue instantanément les veines des jambes, tandis que les states sanguines dans les organes abdominaux sont éliminés. Des masses de sang veineux sont ainsi recyclées et voient leur retour au cœur accéléré. Or, le volume du sang artériel circulant dépend de la circulation veineuse de retour, puisque le cœur est une pompe foulante alimentée en sang purifié et oxygéné par les poumons. En accélérant le retour du sang veineux, les poumons reçoivent plus de sang chargé de toxines à purifier, donc, si on bloque pas la respiration (très important), cette pose décrasse l’organisme, sans fatiguer le cœur qui bat avec calme et puissance.
Le sang artériel afflue en abondance et sous légère pression dans le cerveau tandis que, debout, il doit vaincre la pesanteur pour l’atteindre.
Les personnes souffrant de ces maux peuvent pratiquer cette posture plusieurs fois par jour (2 ou 3). Cette asana est spécialement recommandée aux personnes que leur métier astreint à de longues heures de station debout.

COLONNE VERTEBRALE :
Cette asana efface les courbures physiologiques normales de la colonne qui lui donnent l’apparence d’un S très allongé, tandis que la partie verticale de la colonne est étirée et aplatie contre le sol, ce qui corrige les défauts dans la statique générale de l’épine dorsale.

MUSCLES : fortifie la sangle abdominale, surtout si elle est pratiquée avec un arrêt intermédiaire à 30 et 60°

SYSTEME NERVEUX ET CERVEAU :
Elle agit sur la partie cervicale de la colonne, les filets nerveux, particulièrement importants dans cette région sont donc libérés, tonifiés, régénérés.
L’irrigation du cerveau par une grande quantité de sang sous légère pression, élimine les spasmes vasculaires, origine de bien des maux de tête.

GLANDES ENDOCTRINES :
La position inversée et l’attitude particulière du cou qui accentue la courbure de la carotide, s’ajoutent à la compression de la région de la glande thyroïde pour y provoquer une abondante irrigation. La posture nivelle ainsi les légères altérations fonctionnelles de la thyroïde qui existent fréquemment chez chacun. ...

RESPIRATION :
La pression du sternum contre le menton empêche les mouvements de respiration haute et limite les mouvements thoraciques ; de ce fait la respiration devient forcément diaphragmatique..Cette asana peut donc avoir des effets salutaires sur certaines formes d’asthme ....(je passe l'explication, si vous voulez, faites signe)

LES ORGANES ABDOMINAUX :
Elle combat les ptoses et produit un véritable drainage décongestionnant de l’abdomen, effaçant les stases sanguines des viscères, et éliminant, du moins temporairement, les congestions du bas-ventre

EFFETS ESTHETIQUES : :D
Cette pose entraîne une abondante irrigation du visage, surtout du front où la peau rosit dès les premières secondes. Elle prévient et fait même rétrograder les petites rides naissantes.
Elle irrigue aussi le cuir chevelu et nourrit les racines des cheveux ...

maintenant, je vais essayer de trouver de photos...çà sera sans doute plus clair...
flor
_________________
N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux.
[Epictète]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Lun 19 Juin 2006 - 13:26

Merci Chris pour ton explication, c'est vraiment très clair!
D'ailleurs j'ai compris pourquoi le mouvement qu'on nous montre en classe de sport pouvait faire très mal au dos, mal fait...
Il est préférable d'avoir un tapis de yoga pour faire ça, ou sur le sol c'est bon aussi?
Revenir en haut Aller en bas
chris*
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/01/2006
Age : 46
Féminin
Localisation : presque dans le sud de la france..
Nombre de messages : 7180

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Lun 19 Juin 2006 - 13:38

tant mieux si c'est clair... je n'ai pas encore trouvé de photos à mettre...
tu n'est pas obligée d'avoir un tapis de yoga, une serviette éponge fait l'affaire.... la moquette ou un tapis un minimum moelleux, çà suffit aussi .
mais j'en connais qui font leurs exercices à même le sol, sans rien .... perso, je peux pas.. (pas assez de chair au dessus des os... ;blush: çà me fait des bleus )
l'important, c'est surtout de ne pas se faire mal et être confortable...
_________________
N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux.
[Epictète]
Revenir en haut Aller en bas
chris*
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/01/2006
Age : 46
Féminin
Localisation : presque dans le sud de la france..
Nombre de messages : 7180

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Lun 19 Juin 2006 - 16:54

quelques liens pour voir de jolies photos de postures trèèèès bien faites (mais, bon, çà marche aussi si on fait ce qu'on peut )
http://www.centrejaya.org/article.php3?id_article=158
http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/0001/bin65/bonexerc.htm#epaules
demi posture : http://www.yogabasics.com/asana/postures/shoulderstand.html
http://www.federationyoga.qc.ca/page-postures.html
http://www.yoga.asso.fr/galerie.htm
_________________
N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux.
[Epictète]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Mar 20 Juin 2006 - 19:11

Merci pour les liens, ça donne un apperçu des autres postures et du coup, ça me donne encore plus envie de pratiquer! Seul hic, le prix...
Je m'étais renseignée, et c'était de l'ordre de 90€ par trimestre...
Enfin, ça à l'air de dépendre des coins alors comme je dois déménager, je verrai bien.
Revenir en haut Aller en bas
chris*
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/01/2006
Age : 46
Féminin
Localisation : presque dans le sud de la france..
Nombre de messages : 7180

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Mar 20 Juin 2006 - 19:15

chez moi, c'est 90€ pour l'année...
_________________
N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux.
[Epictète]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Mer 21 Juin 2006 - 23:09

merci chris pour tes liens trés interessants.
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23946

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Jeu 26 Oct 2006 - 18:40

Juste une précision féminine : ne pas faire quand on a ses règles.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
chris*
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/01/2006
Age : 46
Féminin
Localisation : presque dans le sud de la france..
Nombre de messages : 7180

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Jeu 26 Oct 2006 - 19:09

ah oui, c'est vrai...et d'une manière générale, éviter toutes les positions inversées.
_________________
N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux.
[Epictète]
Revenir en haut Aller en bas
orchidea
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 14/08/2007
Age : 33
Féminin
Localisation : Le Mans
Nombre de messages : 13

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Mar 14 Aoû 2007 - 13:05

Merci Chris Pour ces liens!bonne pioche!!
Revenir en haut Aller en bas
meosine
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 10/11/2005
Féminin
Localisation : Bugarach (Aude)
Nombre de messages : 1481

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Mer 11 Juin 2008 - 17:57

Citation :
(Dans un prochain épisode...)

Oubli du prochain épisode, ou il est juste posté ailleurs ?
_________________
meosine
http://meosine.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
venezia
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 15/09/2005
Age : 67
Féminin
Localisation : paris, France
Nombre de messages : 321

MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle Mer 11 Juin 2008 - 20:04

Personnellement, je trouve que cet asana -que tu expliques parfaitement bien- n'est pas à pratiquer tout de go… Il me semble plus prudent, surtout pour quelqu'un qui ne pratique pas, de commencer par des positions intermédiaires (style "charrue" pour n'en citer qu'une, ou tout simplement… les pieds au mur) qui préparent un peu le terrain.

En cours de yoga (je pratique depuis douze ans), on la fait la plupart du temps en fin de séance, au bout d'une heure et demi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: yoga : sarvangâsana ou la chandelle

Revenir en haut Aller en bas

yoga : sarvangâsana ou la chandelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Pour être bien dans son corps et dans sa tête :: Activité physique, yoga, relaxation, méditation -