écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




Corrida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Rhiannon
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 18/06/2005
Age : 45
Féminin
Localisation : France
Nombre de messages : 311

MessageSujet: Corrida Mar 21 Aoû 2007 - 19:59

Rappel du premier message :

AVEC GENEVIÈVE DE FONTENAY, RENAUD ET HENRY-JEAN SERVAT, MAINTENONS LA PRESSION...

La semaine dernière, des reportages ont été réalisés par France 3, M6 et 7LTV sur la passage de nos avions anticorrida. La Dépêche du Midi, Midi Libre, L'Express, Le Figaro, Var-Matin, La Provence, France Bleu, France-Inter, France-Info, Radio France international, Europe 1, Sud Radio, Raje, RMC, AFP France, AFP Allemagne, ont également couvert le sujet.

(Rappel concernant la vidéo (l'info date du 13 aout) :
La Société Protectrice des Animaux (SPA) vient d'appeler PETA et l'ALLIANCE ANTICORRIDA en renfort sur une campagne mondiale concernant la diffusion d’un spot télévisé sur la corrida réalisé avec le concours du chanteur Renaud.
Or, la programmation de ce clip a été refusée, à trois reprises, par le Bureau de vérification de la publicité (BVP) au motif que la vidéo risque de nuire aux intérêts économiques des professionnels de la corrida en pleine saison tauromachique...

80 000 personnes ont déjà visionné le clip interdit, visible sur http://www.dailymotion.com/video/x2qyf1_spot-anticorrida-1_ads
Des élus français comme Julien Dray nous ont assuré de leur soutien et le public a manifesté le souhait de s'associer à notre démarche.

Aujourd'hui, la SPA, PETA, le CRAC, la FLAC et l'ALLIANCE ANTICORRIDA ne baissent pas les bras devant cette atteinte à la liberté d'expression.
C'est pourquoi Renaud et la patineuse franco-américaine Surya Bonaly, ardents tenants du respect de la vie, viennent d'interroger Nicolas Sarkozy,
en vacances près de Boston. Alexandra Paul et Jean-Claude Van Damme ont également accepté de relayer la protestation aux États-Unis.
D'autres artistes sont attendus dans les jours qui viennent...

Dans un courrier argumenté, ils demandent au chef de l'État d'intervenir sur deux volets importants : la diffusion du spot incriminé
et l'interdiction de l'accès des arènes aux mineurs de moins de 15 ans qu'il convient de protéger et de soustraire à la banalisation
de la cruauté. Deux avancées que nos associations sont déterminées à obtenir.)

À propos de la campagne mondiale concernant la diffusion d’un spot télévisé sur la corrida, réalisé avec le concours de Renaud et Surya Bonaly, Nicolas Sarkozy, interrogé sur deux volets importants - la diffusion du spot incriminé et l'interdiction de l'accès des arènes aux mineurs de moins de 15 ans - a renvoyé le traitement du sujet au « Grenelle de l’Environnement ». Nous ne souhaitons pas attendre cette instance « fourre-tout », que d’aucuns commencent à qualifier d’« usine à gaz », pour aborder sérieusement le problème et pensons qu'il faut maintenir la pression tant que les médias nous sont favorables et que la question de la corrida fait débat.

Cette nouvelle action, menée par Geneviève de Fontenay, Renaud et Henry-Jean Servat, est un appel à la désobéissance civique pour demander
à toutes les bonnes volontés de diffuser massivement le spot anticorrida sur tous les supports et par tous les moyens : blogs, e-mails, sites…
afin que la liberté d’expression ne soit pas un vain mot.
Il s'agit également d'interpeller les responsables de chaque groupe politique pour les mettre face à leurs responsabilités et les forcer à se positionner.
L’interdiction des arènes aux mineurs de moins de 15 ans est aujourd'hui un objectif à notre portée qui dépend aussi de vous.
Nous devons rester fermes sur nos positions et montrer qu’il faut désormais compter avec les défenseurs des animaux.

C’est pourquoi il est absolument capital que vous fassiez parvenir ces trois e-mails aux destinataires nommés ci-dessous.


ATTENTION ! POUR UNE BONNE COORDINATION ENTRE LES DIFFÉRENTS PARTICIPANTS,
MERCI D'ENVOYER CES COURRIERS APRÈS 20 HEURES CE SOIR.


Pour les présidents de groupes à l’Assemblée nationale :

Jean-François Copé – UMP : jfcope@assemblee-nationale.fr
Jean-Marc Ayrault – PS : jmayrault@assemblee-nationale.fr
François Sauvadet – Nouveau Centre : fsauvadet@assemblee-nationale.fr
Jean-Claude Sandrier – Gauche Démocrate et Républicaine : jcsandrier@assemblee-nationale.fr



NOM :
Prénom :
Adresse :
Code postal :
Ville :

Monsieur le président,


La SPA, l’ALLIANCE ANTICORRIDA et les associations partenaires ont lancé une campagne destinée à dénoncer la barbarie d’un spectacle mettant en scène la torture et la mort programmée d’un être sensible.

Je vous écris aujourd’hui pour m’associer à la démarche de ces associations : faire au moins en sorte que ces spectacles sanglants soient interdits aux mineurs de moins de 15 ans. Au nom de la protection de l’enfance, nous devons soustraire les plus jeunes à la violence qui s’exerce dans les arènes.

Cette mesure est d’autant plus facile à concevoir qu’elle n’aura pas d’incidence économique sur ces spectacles, les organisateurs n’hésitant pas à y faire entrer les moins de 12 ans à titre gratuit ! Ce qui est scandaleux quand on sait le traumatisme que cette brutale confrontation à la violence peut provoquer chez un enfant.

Aussi, il me semble primordial que votre groupe parlementaire prenne parti dans ce dossier et soutienne cette demande légitime et de bon sens.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le président, l’expression de mes salutations distinguées.



Pour les responsables des partis politiques :

Jean-Claude Gaudin – UMP : jc.gaudin@u-m-p.org
François Hollande – PS : 1er.secretaire@parti-socialiste.fr
Marie-George Buffet – PC : contact@mgbuffet.org
François Bayrou – MODEM : f.bayrou@udf.org
Hervé Morin – NOUVEAU CENTRE : pbuchet@le-nouveaucentre.org


NOM :
Prénom :
Adresse :
Code postal :
Ville :

Monsieur le président,

La SPA, l’ALLIANCE ANTICORRIDA et les associations partenaires ont lancé une campagne destinée à dénoncer la barbarie d’un spectacle mettant en scène la torture et la mort programmée d’un être sensible.

Je vous écris aujourd’hui pour m’associer à la démarche de ces courageux mouvements : faire au moins en sorte que l’accès à ces spectacles sanglants soit interdit aux mineurs de moins de 15 ans.

Au nom de la protection de l’enfance, nous devons absolument soustraire les plus jeunes à la violence qui s’exerce dans les arènes.

Cette mesure est d’autant plus facile à mettre en œuvre qu’elle n’aura pas d’incidence économique sur ces spectacles, les organisateurs n’hésitant pas à y faire entrer les moins de 12 ans à titre gratuit ! Ce qui est scandaleux quand on sait le traumatisme que cette brutale confrontation à la violence peut provoquer chez un enfant.

J’espère donc que vous aurez à cœur de vous déterminer sur ce sujet important pour notre jeunesse et sa protection.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le président, l’expression de mes salutations distinguées.



Pour le président de la République :

E-mail du président de la République : secretariat.president@elysee.fr

NOM :
Prénom :
Adresse :
Code postal :
Ville :

Monsieur le président de la République,

Nous suivons avec intérêt le débat sur la corrida, qui trouve aujourd’hui un écho sans précédent dans l’opinion.
Vous avez répondu à la SPA, à l’ALLIANCE ANTICORRIDA, aux associations partenaires que le gouvernement se pencherait sur la question de l’interdiction de l’accès aux arènes pour les mineurs de moins de 15 ans.

Nous en prenons acte, mais souhaiterions pouvoir rapidement établir un calendrier afin que cette demande, réalisée de longue date par les associations, se concrétise enfin. Dans certaines villes, ce sont des enfants de moins de 12 ans qui peuvent pénétrer gratuitement dans les arènes pour assister aux corridas. Ne trouvez-vous pas anormal de les exposer à cette violence qui n’a, ici, rien de virtuel ?

Nous demandons que soient prises d’urgence les mesures de protection de la jeunesse qui s’imposent. Les associations de protection animale sont prêtes à en débattre.

De mon côté, j’envoie ce jour un e-mail aux présidents de partis politiques afin qu’ils se déterminent.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le président, l’expression de ma haute considération.
_________________
"On n'a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n'en a pas". Lamartine
"Je crois que le progrès spirituel exige de nous que nous cessions de tuer les autres êtres vivants pour nos besoins corporels". Gandhi
http://www.veganimal.info/sommaire.php3
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne


Date d'inscription : 24/02/2007
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Corrida Dim 20 Déc 2009 - 22:04

En effet, pas certain qu'il s'agisse là d'une réelle volonté de lutter contre la cruauté envers les animaux.

Il faut savoir que la Catalogne (nord du pays) est un état indépendant et n'a de cesse de se démarquer du reste du pays. Il pourrait s'agir d'une manoeuvre politique.
Bien sûr, la tauromachie a de moins en moins de succès au nord, mais...

Il me semble qu'il y a bien plus d'aficionados dans le sud du pays.
En Andalousie, je pense que la tauromachie a encore de beaux jours devant elle.
Par là-bas, on va à l'arène le samedi après-midi comme on va au cinéma.

Espérons que la jeune génération finira par se poser les vraies questions et fera bouger les choses.
Revenir en haut Aller en bas
maud
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 37
Féminin
Localisation : pyrennee oriental
Nombre de messages : 160

MessageSujet: Re: Corrida Lun 21 Déc 2009 - 14:24

oui je suis bien d'accord avec vous surtout que les corridas de notre époque sont de vulgaire "jeux" pour amuser un public bète et méchant ,cruel pour les bètes et qui n'ont aucun rapport avec les coutumes d'origines.car au début du siècle dernier(années 20) les corridas avait une tout autre fonction.elles étaient pratiquer en espagne par les riches éleveur,appelé les ganaderos,(qui élevait leur bètes avec respect d'ailleur ) dans le but de former et de trouver les jeunes qui deviendrai mayorales ou vaqueros (maitres-berger et vacher) selon les termes de l'époque.c'était donc une tradition mais aussi un réelle formation(imaginez un gars incapable de soumètre un taureau énervé dans une ganadérias,c'est le non pour la propriété du ganaderos; inclu les grands espaces ou les troupeaux étaient élever!!catastrophe...) ces corridas étaient l'occasion de grandes fétes ou était pratiqué les tientas:épreuves que l'ont fait subir au jeunes taureaux pour juger de leur bravoure et évaluer les vaqueros.on y pratiquer aussi les capeas qui sont des corridas primaires au cours desquelles de tres jeunes taureaux sont toréés par des amateur.voila c'était la petite histoire sur les origines qui prouve bien que y a plus rien avoir car d'abord ils sont ou les vaillan mayorales ou vaqueros a notre belle époque d'élevages intensifs insdustriel! !
Revenir en haut Aller en bas
maud
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 37
Féminin
Localisation : pyrennee oriental
Nombre de messages : 160

MessageSujet: Re: Corrida Lun 21 Déc 2009 - 14:37

j'avait oubliée de préciser que les bètes a cette époque étaient rarement mise a mort dans les corridas...bisous a toute et esperon que ces action auront un impact pour interdire ces monstruosité de barbari
Revenir en haut Aller en bas
chris*
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/01/2006
Age : 46
Féminin
Localisation : presque dans le sud de la france..
Nombre de messages : 7180

MessageSujet: Re: Corrida Lun 7 Mar 2011 - 18:50

http://www.lefigaro.fr/international/2010/07/28/01003-20100728ARTFIG00396-la-corrida-interdite-en-catalogne-a-partir-de-2012.php
c'est fait !

(oui, je remonte les vieux posts aujourd'hui )
_________________
N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux.
[Epictète]
Revenir en haut Aller en bas
vent solaire
neutre
neutre


Date d'inscription : 11/02/2007
Age : 50
Féminin
Localisation : Fontaine
Nombre de messages : 1007

MessageSujet: Re: Corrida Lun 7 Mar 2011 - 19:01

Excellente nouvelle! :dance
Merci de faire remonter ce genre de nouvelles Chris!
Revenir en haut Aller en bas
mareine89
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 18/02/2007
Age : 36
Féminin
Localisation : Yonne
Nombre de messages : 878

MessageSujet: Re: Corrida Mar 8 Mar 2011 - 7:25

:youpi
_________________
J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence. (Anatole France)
Revenir en haut Aller en bas
Ëarwen
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 28
Féminin
Localisation : Sud Ouest France... parfois le Loiret...parfois Paris...
Nombre de messages : 1405

MessageSujet: Re: Corrida Mar 8 Mar 2011 - 11:46

Vous allez halluciner, mais dans mon village natal, tout près de Bordeaux, ils (mairie) projettent de construire une corrida "en dur". (Elle a lieu tous les ans malgré les protestations et manifestations qui ont eu lieu au moment de sa mise en place... je n'étais encore qu'enfant...elle se monte et se démonte).
D'ailleurs les mises à mort d'animaux quand ce n'est pas une tradition locale, ce n'est pas interdit ? Je sais que c'est le cas pour les combats de coqs, exceptionnellement admis dans certains lieux où c'est une tradition ininterrompue...mais corridas je sais pas trop... parce-que là tradition locale ininterrompue ya pas, on n'est pas loin de l'Espagne ok mais on y est pas non plus !

PS : Je ne sais pas s'il y a des "mises à mort", je me renseignerais, mais mise à mort ou torturé sans entrainer la mort pour moi c'est pas mieux.

Revenir en haut Aller en bas
tempérance
cuisinier-ère
cuisinier-ère
avatar

Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 50
Féminin
Localisation : Tortosa Espagne
Nombre de messages : 4429

MessageSujet: Re: Corrida Mar 8 Mar 2011 - 11:52

Et si moi je l'aime la corrida Motus bouche cousue je ne polémiquerais pas
_________________
Profitez du moment présent!  tempérance
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8223

MessageSujet: Re: Corrida Mar 8 Mar 2011 - 11:55

Ëarwen a écrit:
PS : Je ne sais pas s'il y a des "mises à mort", je me renseignerais, mais mise à mort ou torturé sans entrainer la mort pour moi c'est pas mieux.


je trouve aussi ! Et puis, ça à beau être une tradition, ce n'est pas pour ça que c'est bien et dans ce cas, c'est vraiment à bannir.

Dis moi tempérence, tu aimes vraiment ça ou tu blagues ? Si tu ne blagues pas, ça m'intéresserais de savoir pourquoi tu aimes ça mais bon, je comprendrais aussi si tu préfères ne pas t'étaler sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
sanmas
jardinier-ère
jardinier-ère
avatar

Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 47
Féminin
Localisation : béarn
Nombre de messages : 506

MessageSujet: Re: Corrida Mar 8 Mar 2011 - 18:18

et bien ici,c'est un sport!!!!!!!!!!!!!!!!!!le pov'taureau..............................

je salut la catalogne!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
mellonya
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 30/04/2008
Age : 58
Féminin
Localisation : Quebriac 35190 Ille et Vilaine
Nombre de messages : 216

MessageSujet: Re: Corrida Sam 23 Avr 2011 - 19:46

http://www.lepost.fr/article/2011/04/23/2475137_la-tauromachie-inscrite-au-patrimoine-culturel-immateriel-francais.html

c'est une blague?
_________________
Aile,tu resteras à jamais mon Ange Gardien
Meilleurs salutations elfiques à toutes, que cette journée vous sois propice! violette
Revenir en haut Aller en bas
tempérance
cuisinier-ère
cuisinier-ère
avatar

Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 50
Féminin
Localisation : Tortosa Espagne
Nombre de messages : 4429

MessageSujet: Re: Corrida Dim 24 Avr 2011 - 8:16

chouette a écrit:
Ëarwen a écrit:
PS : Je ne sais pas s'il y a des "mises à mort", je me renseignerais, mais mise à mort ou torturé sans entrainer la mort pour moi c'est pas mieux.


je trouve aussi ! Et puis, ça à beau être une tradition, ce n'est pas pour ça que c'est bien et dans ce cas, c'est vraiment à bannir.

Dis moi tempérence, tu aimes vraiment ça ou tu blagues ? Si tu ne blagues pas, ça m'intéresserais de savoir pourquoi tu aimes ça mais bon, je comprendrais aussi si tu préfères ne pas t'étaler sur le sujet.

_________________
Profitez du moment présent!  tempérance
Revenir en haut Aller en bas
tempérance
cuisinier-ère
cuisinier-ère
avatar

Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 50
Féminin
Localisation : Tortosa Espagne
Nombre de messages : 4429

MessageSujet: Re: Corrida Dim 24 Avr 2011 - 8:32

tempérance a écrit:
chouette a écrit:
Ëarwen a écrit:
PS : Je ne sais pas s'il y a des "mises à mort", je me renseignerais, mais mise à mort ou torturé sans entrainer la mort pour moi c'est pas mieux.


je trouve aussi ! Et puis, ça à beau être une tradition, ce n'est pas pour ça que c'est bien et dans ce cas, c'est vraiment à bannir.

Dis moi tempérence, tu aimes vraiment ça ou tu blagues ? Si tu ne blagues pas, ça m'intéresserais de savoir pourquoi tu aimes ça mais bon, je comprendrais aussi si tu préfères ne pas t'étaler sur le sujet.

Je vais aux corrida depuis mon enfance, mon grand père était de Séville. Je connais, les éleveurs, les toreros, les toros. Cette tradition à ses règles, elle est barbare pour beaucoup de monde je le sais, je respecte l'opinion de tous.
Avant une corrida les ganaderos (gardiens) dorment à coté de l'enclos, ils les ont élevés, aimés et ils les accompagnent à la mort, et quand le toro c'est bien défendu, ils sont fier, triste mais fier. On ne peux pas expliquer c'est une façon de vivre, il n'y a pas de demi mesure, la corrida on est pour ou contre.
En espérant n'avoir blessé personne, j'ai répondu à Chouette
_________________
Profitez du moment présent!  tempérance
Revenir en haut Aller en bas
Amande
jardinier-ère
jardinier-ère
avatar

Date d'inscription : 07/09/2006
Age : 41
Féminin
Localisation : Cévennes gardoises
Nombre de messages : 2867

MessageSujet: Re: Corrida Dim 24 Avr 2011 - 8:55

mellonya a écrit:
http://www.lepost.fr/article/2011/04/23/2475137_la-tauromachie-inscrite-au-patrimoine-culturel-immateriel-francais.html

c'est une blague?

j'ai entendu ça ce matin aux infos,
_________________
Maman, sont ou mes tiennes de tanploufes??
(maman, ou sont mes pantoufles?)
Choupinet, 2 an 1/2...

"Les Choups, aujourd'hui nous allons à Montpellier"
"Maman, hier papa a dit qu'on allait à Son Pellier, alors pourquoi on va à Ton Pellier?"
Choups, 4 an 1/2...
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8223

MessageSujet: Re: Corrida Dim 24 Avr 2011 - 9:07

tempérance a écrit:
]

Je vais aux corrida depuis mon enfance, mon grand père était de Séville. Je connais, les éleveurs, les toreros, les toros. Cette tradition à ses règles, elle est barbare pour beaucoup de monde je le sais, je respecte l'opinion de tous.
Avant une corrida les ganaderos (gardiens) dorment à coté de l'enclos, ils les ont élevés, aimés et ils les accompagnent à la mort, et quand le toro c'est bien défendu, ils sont fier, triste mais fier. On ne peux pas expliquer c'est une façon de vivre, il n'y a pas de demi mesure, la corrida on est pour ou contre.
En espérant n'avoir blessé personne, j'ai répondu à Chouette

merci pour les explications tempérence, il est toujours intéressant de tenter de comprendre ceux qui n'ont pas la même opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Corrida Dim 24 Avr 2011 - 9:31

Il n'empêche que les traditions qui impliquent la destruction ou les blessures volontairement causées à des êtres vivants est inacceptable et ne grandit pas l'être sensé que nous devrions être et à ce titre-là acceptons donc toutes les barbaries au nom de la tradition : l'humanité a renoncé aux jeux antiques du cirque, dans de nombreux pays les combats d'animaux sont interdits et on pourrait évoquer les traditions barbares infligées aux femmes dans certaines cultures, toutes sont des traditions séculaires : si l'humanité souhaite s'améliorer elle devra renoncer à infliger la mise à mort ou les souffrances aux plus faibles dans le simple but d'exposer et d'affirmer sa toute-puissance ! Merci Mr Frédéric Mitterrand !!!
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Corrida Dim 6 Nov 2011 - 10:46

mellonya a écrit:
http://www.lepost.fr/article/2011/04/23/2475137_la-tauromachie-inscrite-au-patrimoine-culturel-immateriel-francais.html

c'est une blague?
ça se confirme
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4890 a écrit:
04-11-2011

La corrida demeure au patrimoine culturel français
En réaction à l’inscription de la corrida au patrimoine culturel immatériel français, en avril 2011, l’Alliance Anticorrida avait déposé un recours pour faire annuler cette décision devant le tribunal administratif de Paris. Mais ce dernier a finalement rejeté la demande d’annulation de la décision ministérielle. En revanche, la demande de dommages et intérêts de l’Observatoire national des cultures taurines n’a pas été retenue. A l’annonce de ce verdict, l’Alliance Anticorrida a fait savoir qu’elle utiliserait « toutes les voies de recours, jusqu’à la Cour européenne des droits de l’Homme ».
Cécile Cassier

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 49
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11115

MessageSujet: Re: Corrida Dim 6 Nov 2011 - 11:03

comment ce fait il que la cruauté sur animaux ne soit pas retenue ???

_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8223

MessageSujet: Re: Corrida Dim 6 Nov 2011 - 11:42

à ce rythme, on va mettre les techniques de réductions de têtes des indiens Jivaro au patrimoine de l'humanité et les autoriser à continuer. Ou bien autoriser les peuples qui culturellement sont anthropophages à continuer. Mais là, on touche à l'humain, c'est alors bien différent. pfff
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Corrida Dim 6 Nov 2011 - 14:07

Je n'ai jamais compris quel plaisir on peut prendre à ce spectacle...
J'en ai vue une, une fois. Plus jamais
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Corrida Dim 13 Mai 2012 - 19:06

La saison est repartie...

http://www.anticorrida.com/Ales-la-honte a écrit:
mise en ligne : 11 mai 2012
La provocation de trop !

Le CRAC Europe réagit : 5 jours de distribution de tracts du 16 au 20 mai, une campagne d’affichage, deux manifestations le dimanche 20 mai.

Rejoignez-nous !

Les 19 et 20 mai, en clôture de la feria d’Alès, deux nouveautés : un éventreur de chevaux et un concours de picadors. Trop c’est trop ! Dès l’ouverture de la feria le 16 mai, le CRAC Europe et ses partenaires s’affichent en 4 par 3 (20 panneaux pendant une semaine) pour dénoncer la torture tauromachique. Plus de 40 000 tracts seront distribués et deux manifestations organisées. Par une lettre ouverte nous demandons au maire d’Alès que cesse la dictature tauromachique dans la capitale des Cévennes. Que la démocratie s’exprime enfin via un référendum et que les corridas 2012 soient annulées par souci d’apaisement.

Alors que de plus en plus de citoyens éprouvent d’énormes difficultés à vivre, faute de moyens, comment peut-on continuer à utiliser des fonds publics, de l’argent des contribuables, pour financer un spectacle presque toujours déficitaire ? Cela aussi, c’est une insupportable provocation…

Si ces corridas sont maintenues, nos manifestations prévues le dimanche 20 mai au matin et après-midi nous permettront de faire entendre fortement la voix des 75% de citoyens abolitionnistes.

Pour le CRAC Europe et le CRAC
Jean-Pierre Garrigues
Vice-président du CRAC Europe pour la protection de l’enfance
Président du CRAC

Appel à protestation contre la mairie d’Alès !

Voici donc les coordonnées de la ville d’Alès afin de demander l’annulation des corridas de samedi 19 et dimanche 20 mai. Je rappelle que le dimanche matin, il s’agit d’une corrida équestre dite « de rejon ». Un rejoneador à cheval plante des harpons dans le dos d’un taureau, le cheval n’est pas protégé. A Séville le 29 avril dernier, le tortionnaire à cheval Rui Fernandez a « consommé » un cheval (animal éventré courant sur la piste ses intestins traînant sur le sable) comme avait pu le dire si élégamment l’épouvantable Marie Sara dont c’était également le métier barbare. Cet ignoble individu vient à Alès ce dimanche 20 mai au matin. Accueillons-le comme il le mérite ! Rendez-vous dès 9h30 devant les arènes d’Alès !

Pour demander à M. Max Roustan, maire d’Alès, l’annulation de ces deux jours de torture, vous pouvez téléphoner, faxer, envoyer des courriels et des courriers postaux. Merci d’utiliser les différents moyens de communication et de renouveler très régulièrement votre demande. Soyons fermes, mais restons courtois ! Un grand merci à vous !

Téléphones :

Accueil : 04 66 56 11 00
Secrétariat du maire : 04 66 56 42 88
Direction Pôle temps libre : 04 66 56 42 52

Fax : 04 66 56 10 31
Mail : communication@ville-ales.net

Adresse postale :

Monsieur Max Roustan
Place de l’hôtel de ville
30115 ALÈS Cedex BP 345
Et là aussi : http://www.associationstephanelamart.com/index.php?n=722
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Corrida Mar 21 Aoû 2012 - 13:10

http://www.lessentiel.lu/fr/news/faits_divers/story/Un-matador-encorne-par-un-taureau-23581506 a écrit:
Un matador encorné par un taureauUn matador encorné par un taureau
Le matador espagnol Fernando Cruz a été grièvement blessé mercredi lors d’une corrida à Madrid.


Dans les arènes madrilènes de Las Ventas, et alors qu’il s’apprêtait à donner le coup final à l’aide de son épée, Fernando Cruz s’est fait encorner de façon spectaculaire. Le matador a été touché au ventre, avant de se faire projeter dans les airs.

Après l’accident, Fernando Cruz a été rapidement évacué de l’arène et conduit à l’infirmerie de Las Ventas. Le premier rapport médical indiquait qu’il a subi deux lésions. Une des cornes de l’animal a pénétré de 20 centimètres dans son ventre, à la hauteur du colon, alors que l’autre corne a atteint sa cuisse gauche au moment où il retombait. Il a été conduit à l’hôpital, où sont état est jugé critique, selon le site de Las Ventas.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8223

MessageSujet: Re: Corrida Mar 21 Aoû 2012 - 14:44

sans commentaire...
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Corrida Mar 4 Sep 2012 - 9:48

http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/09/02/madame-filippetti-changez-maintenant-la-loi-sur-la-corrida-234931 a écrit:
Tribune 02/09/2012 à 15h30
Madame Filippetti, changez maintenant la loi sur la corrida

Quentin Rioual, Normalien en Arts de la scène à l’ENS de Lyon

En avril 2011, la France, sur instruction du ministère de la Culture et de la Communication, a inscrit la corrida au titre des biens immatériels de son patrimoine. Peu avant, le 13 juillet 2010, une soixantaine de députés de tous horizons déposaient une proposition de loi revoyant l’article « visant à punir les sévices graves envers les animaux domestiques, apprivoisés, ou tenus en captivité, sans exception ».

La corrida, les artistes et l’opinion publique

Lettre ouverte

En tant que citoyen et normalien en arts de la scène à l’Ecole normale supérieure de Lyon, Quentin Rioual a adressé, fin juillet, une lettre ouverte [PDF] à :

la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti ;
la ministre de l’Ecologie Delphine Batho ;
la garde des Sceaux et ministre de la Justice, Christiane Taubira ;
la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem ;
la ministre de l’Egalité des territoires Cécile Duflot ;
les porte-parole du groupe EELV à l’Assemblée nationale, Barbara Pompili et François de Rugy ;
les porte-parole du groupe socialiste, Bruno Le Roux ;
les député(e)s socialistes du Rhône.

La corrida a captivé des artistes comme Picasso, Braque, Picabia, Leiris ou Cocteau, dans la première moitié du XXe siècle. Dans la seconde, elle s’est confrontée à des mouvements de défense de l’animal, considérant celui-ci comme un être vivant doué de sensibilité et d’intelligence.

Peu à peu, et parfois spécifiquement contre la corrida, se sont constituées des associations telles que Peta (1981), la Fondation Brigitte Bardot (1986), le Crac Europe (1991), l’Alliance anticorrida (1994) ou 30 Millions d’amis (1995).

Dans « Le Temps, ce grand sculpteur », Marguerite Yourcenar écrivait déjà contre la corrida. Tout comme Jacques Derrida dans « De quoi demain ». Un nombre grandissant d’artistes dits populaires ont pris leur suite.

Aujourd’hui, 66% des Français sont favorables à l’interdiction de la corrida en France. Cette contestation populaire et lettrée se mue en décisions politiques, notamment en Espagne où l’interdiction de la corrida en Catalogne a été votée le 27 juillet 2010. Ces positions n’avouent-elles pas, en effet, que « torturer un taureau pour le plaisir, pour l’amusement, c’est beaucoup plus que de torturer un animal, c’est torturer une conscience » – c’est-à-dire, aussi, l’homme –, selon le mot prêté à Victor Hugo ?

Après Voltaire et Lamartine, les prix Nobel George Bernard Shaw, Albert Einstein et Albert Schweitzer, ou encore Claude Lévi-Strauss, ont défendu l’animal.

La corrida comme danse : la question du consentement

Selon ses adeptes, la corrida relève d’une « danse » entre un homme et un animal. Mais la danse réunit des danseurs sous un engagement qui prend la forme explicite d’un consentement mutuel. Consentir. Danser, c’est donner son accord, s’accorder à.

Le consentement mutuel exclut, en principe comme en droit, le harcèlement. Il délimite l’obligation comme la contrainte. Et ce consentement, l’animal privé de parole ne peut en aucun cas l’exprimer.

Peut-être, alors, n’y a-t-il danse que pour l’homme. L’homme danserait seul. La danse se transforme en un combat, rituel réglé qui n’a que deux issues : la mise à mort de l’animal ou la blessure. Rarement la mort du matador.

A l’étape du leurre (passes de capote permettant d’évaluer le comportement du taureau), suit l’affaiblissement par les piques (lances de 2,60 m de long terminées par une pointe d’acier, la « puya ») enfoncées par les picadores, puis par les trois paires de banderilles (bâtons de 80 cm de long terminés par un harpon de 4 cm de long). Vient enfin la préparation du taureau à la mort par la « faena de muleta », et l’estocade par épée.

La loi réprime la zoophilie en raison de l’impossibilité de prouver le consentement de l’animal. Et la corrida ?

Des critères de tolérance moralement et juridiquement faibles


L’alinéa 7 de l’article 521-1 du code pénal exempte de la peine de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende les « courses de taureaux lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée », tout comme « les combats de coqs ».

Dans cet article, la « tradition locale ininterrompue » est constituée en élément juridique pour trois principes :

un principe culturel : la valeur transmissive de pratiques qui seraient, sinon, perdues ;
un principe territorial : la caractère local de la pratique, donc son inscription ciblée dans une région ;
un principe temporel : le caractère ininterrompu.

Une tradition locale ininterrompue, exercée sur des êtres considérés comme inférieurs (ou mineurs) sur le plan de la sensibilité et de l’intelligence (car c’est bien de cela qu’il s’agit), permet donc, juridiquement, de tuer ceux-ci. Il s’agit là d’un bel imbroglio juridique et moral et d’importantes contradictions.

Les engagements des écologistes et socialistes dans des associations de défense de la dignité humaine paraissent justifier le changement, maintenant, de cet alinéa, et une nouvelle présentation de la proposition de loi n°2735.

La force et le droit

Les sociétés évoluent, notamment, par la disparition de traditions structurées autour du principe de loi du plus fort qui ne correspondent ainsi plus, comme droit naturel, à l’ensemble législatif d’une société civilisée. :

« Aujourd’hui, on considère comme exagéré de prétendre qu’un des devoirs imposés par l’éthique rationnelle est de respecter ce qui vit, même dans ses formes inférieures. Mais un jour, on s’étonnera qu’il ait fallu autant de temps à l’humanité pour admettre que des déprédations insouciantes causées à ce qui vit sont incompatibles avec l’éthique. »

Soucieuse des implications globales du traitement infligé aux animaux par les humains, Marguerite Yourcenar refusait de circonscrire la violence par force – et non, encore une fois, par droit – ainsi permise :

« Révoltons-nous contre l’ignorance, l’indifférence, la cruauté, qui d’ailleurs ne s’exercent si souvent contre l’homme que parce qu’elles se sont fait la main sur les bêtes.

Rappelons-nous, puisqu’il faut toujours tout ramener à nous-mêmes, qu’il y aurait moins d’enfants martyrs s’il y avait moins d’animaux torturés, moins de wagons plombés amenant à la mort les victimes de quelconques dictatures, si nous n’avions pas pris l’habitude de fourgons où des bêtes agonisent sans nourriture et sans eau en route vers l’abattoir, moins de gibier humain descendu d’un coup de feu si le goût et l’habitude de tuer n’étaient l’apanage des chasseurs. Et dans l’humble mesure du possible, changeons (c’est-à-dire améliorons s’il se peut) la vie. »

La question de la corrida recouvre la question du rapport de l’homme à l’animal, lui dont j’ai décidé, en tant que végétalien, de ne plus me servir ni comme nourriture, ni comme matière ou objet de test de mes dentifrices, shampooings, savons… Les avancées de la biologie, de l’alimentation et de la cosmétique permettent aujourd’hui de refuser définitivement de les réifier, de les meurtrir, de les tuer.

L’abolition de la corrida serait un geste important – et minimal – adressé contre une pratique mineure qui n’en reste pas moins symbolique de l’oppression d’un être vivant et sensible que l’homme ne devrait pas être, en droit, de mettre à mort. Que ce soit au titre du spectacle – dont je me permets, en tant que jeune chercheur en la matière, de contester le caractère artistico-culturel –, de la continuation de traditions ou de pratiques, ni même au titre d’une histoire qui sera, contre les hommes, écologiquement et intellectuellement redoutable.
Cette lettre me plaît parce que je pense qu'elle peut être lue par pas mal de monde sans provoquer de colère... étant elle-même, il me semble, non-violente et respectueuse de ces lecteurs. On ne peut pas en dire autant de certains articles "anti-corrida" qui, à mon avis, renforce la violence (des aficionados) par la violence (des antis).
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23967

MessageSujet: Re: Corrida Dim 23 Sep 2012 - 12:01


http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/09/21/le-conseil-constitutionnel-decide-vendredi-d-interdire-ou-non-la-corrida_1763499_3224.html a écrit:
La corrida jugée conforme à la Constitution

Le Monde.fr avec AFP | 21.09.2012 à 06h38 • Mis à jour le 21.09.2012 à 12h33

Organiser des corridas dans certaines régions françaises est conforme à la Constitution, a jugé vendredi 21 septembre le Conseil constitutionnel, rejetant le recours d'associations qui militent contre la tauromachie.

Les juges du Palais-Royal ont notamment établi qu'il n'est pas anticonstitutionnel de prévoir des "différences de traitement" entre les régions à tradition tauromachique et les autres. Les anticorrida voulaient que les sanctions infligées pour cruauté envers les animaux s'appliquent partout, sans dérogations.

"DICTATURE TAUROMACHIQUE"


Le critère de "tradition locale ininterrompue", inscrit dans le code pénal pour les exceptions à ces sanctions, est "précis, objectif et rationnel", a-t-on commenté au Conseil constitutionnel, en relevant que ces exceptions s'appliquent aux régions de traditions taurine, mais aussi, par exemple, aux combats de coq aux Antilles. "Ces pratiques traditionnelles ainsi autorisées ne portent pas atteinte à des droits constitutionnels protégés", a estimé la haute juridiction présidée par Jean-Louis Debré. Au législateur de changer la loi s'il le souhaite.

Le Comité radicalement anticorrida (CRAC) a estimé vendredi que "nous sommes dans une dictature tauromachique" après la décision du Conseil constitutionnel. Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC, a par ailleurs qualifié cette décision de "politique et non pas juridique". "Quand M. Valls déclare qu'il fera tout pour défendre la corrida" le 11 septembre, "on comprend bien que c'est une décision politique", a-t-il ajouté. "Ce n'est qu'une bataille. Notre procédure auprès du tribunal administratif de Paris reprend dès aujourd'hui", a-t-il affirmé.

"Le Conseil constitutionnel n'est pas constitué de sages mais de lâches", a, pour sa part, déclaré Brigitte Bardot. "Je suis désespérée. On vit dans un pays rétrograde qui n'évoluera jamais. C'est inacceptable de développer les plus bas instincts de l'homme. Je ne comprends pas que ça fasse plaisir aux gens de vivre dans le sang, la torture", a-t-elle ajouté. "On vit dans un pays qui est un grand abattoir !", mais "peut-être que l'on arrivera à faire interdire la corrida un jour", espère l'ancienne actrice.

Lire : Pro et anticorrida dans l'arène constitutionnelle

"PLURALISME CULTUREL"

Les sages du Conseil constitutionnel devaient décider si la corrida était compatible ou non avec la loi, à la suite d'une procédure lancée par des défenseurs des animaux. L'association Droits des animaux (DDA) et le CRAC Europe avaient porté plainte devant le tribunal administratif pour demander le retrait de la corrida du patrimoine immatériel de la France, ce qui a conduit à l'examen par les sages d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur la tauromachie.

Leur objectif était que les sages proclament l'anticonstitutionnalité de certaines des dispositions de l'article 521-1 du Code pénal, qui réprime les actes de cruauté commis envers les animaux. Les anticorrida réclament plus précisément la suppression de l'alinéa 7 de cet article, qui prévoit des dérogations à cette règle, autorisant la tauromachie sous couvert du "principe de tradition locale ininterrompue". Ils veulent démontrer "le principe d'égalité devant la loi et l'objectif de clarté que doit revêtir cette loi". "En cas de rupture d'égalité et de manque de clarté, la loi devrait, selon eux, être déclarée anticonstitutionnelle."

Lire : Il faut interdire la corrida partout en France !

De leur côté, les défenseurs des villes taurines arguent que la corrida, qui se solde par la mort de l'animal, "revêt un intérêt général, un pluralisme culturel, social et régional" et qu'il s'agit d'"une tradition locale ininterrompue". Ils estiment en outre que "l'animal ne bénéficie pas d'un droit absolu" et "peut être chassé ou élevé pour la consommation".

Le directeur des arènes de Nîmes, Simon Casas, s'est réjoui de la décision du Conseil constitutionnel. "La corrida, c'est un art", a-t-il déclaré, faisant référence à l'écrivain américain Ernest Hemingway ou au Prix Nobel de littérature 2010 Mario Vargas Llosa, habitué des arènes de Nîmes. "Tous ces gens-là ne sont pas des imbéciles", a ajouté M. Casas. Pour lui, "les anticorrida mènent un combat stérile, ils ne savent pas de quoi ils parlent".

Lire : La corrida en France : une exception très culturelle

LES FRANÇAIS PARTAGÉS

Selon un sondage IFOP paru jeudi, les Français sont partagés sur le sujet, 48 % étant favorables à l'interdiction de la corrida, contre 42 % qui souhaitent qu'elle continue d'être autorisée. Brigitte Bardot, épaulée par Jean-Paul Belmondo et Alain Delon, ont apporté leur soutien aux anticorrida en cosignant avec les deux acteurs un appel aux sages du Conseil leur demandant d'"abolir" la tauromachie sur tout le territoire.

Une pétition du CRAC Europe a, par ailleurs, recueilli 1 600 signatures dont celles de Robert Hossein, Johnny Hallyday, Albert Jacquard et Luc Montagnier, selon Jean-Pierre Garrigues. Sans augurer de la décision, le CRAC Europe estimait qu'"une étape devant le Conseil constitutionnel est déjà une victoire".

Il entend épuiser tous les recours internes et saisir maintenant la Cour européenne des droits de l'homme. Il compte aussi sur les réseaux sociaux et la pression de l'opinion publique pour porter le combat au sein de l'Assemblée nationale par le dépôt d'une nouvelle proposition de loi pour l'abolition de la corrida.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8223

MessageSujet: Re: Corrida Dim 23 Sep 2012 - 13:45

si la tradition locale ininterrompue est un argument, l'excision et l'infibulation et autres tortures infligées aux êtres humains sous prétexte de tradition devraient également être autorisées dans nos pays pour ceux dont c'est la "tradition" Ou au moins que nos pays occidentaux ne se battent plus contre ces pratiques d'un autre temps

C'est un argument qui ne tient pas la route, pourquoi accepter la torture sous prétexte que l'on parle d'animaux, l'être humain n'est qu'une espèce animale parmis d'autres
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corrida

Revenir en haut Aller en bas

Corrida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur l'environnement et le vivant -