écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion




Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !



Abeilles : ça va mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
loreleie
neutre
neutre


Date d'inscription : 12/06/2007
Age : 41
Nombre de messages : 73

MessageSujet: Abeilles : ça va mal Ven 7 Sep 2007 - 16:51

Citation :
Les abeilles malades de l'homme
LE MONDE | 29.08.07 | 14h27 • Mis à jour le 29.08.07 | 14h42








rancesco Panella se remémore très bien le jour où il a découvert cinquante de ses plus belles ruches désertées par leurs occupantes. "C'était le 28 avril, raconte-t-il dans un excellent français ourlé d'accent italien. Cela faisait plusieurs jours que j'étais complètement débordé, je recevais sans cesse des appels de mes collègues." M. Panella est président du Syndicat des apiculteurs professionnels italiens. Ses interlocuteurs lui décrivent le même étrange phénomène. Les ruches, qui débordaient d'abeilles au sortir de l'hiver, se sont brutalement vidées. Personne n'y comprend rien.



M. Panella fonce jusqu'à l'un de ses ruchers, près du fleuve Ticino, dans la région de Milan. Là aussi, les butineuses se sont volatilisées. "Elles étaient les plus populeuses de toutes ! s'exclame-t-il, encore secoué d'émotion. En trente ans de métier, je n'avais jamais vu ça." Pendant deux heures, il tourne en rond, passe en revue toutes les explications rationnelles, mais rien ne colle. "Je me suis assis, j'ai fumé une cigarette, et je me suis dit : "Quel con !" C'est la même chose que chez les autres ! Je ne pouvais pas croire que ça m'arriverait à moi."

Ce sentiment d'incrédulité, beaucoup d'apiculteurs l'ont ressenti depuis quelques années. Partout ou presque, les abeilles meurent dans des proportions trop importantes. Certes, l'ampleur des pertes varie d'une région du monde à l'autre et d'une année sur l'autre. La saison et les circonstances ne sont pas toujours identiques. Mais c'est bien le même phénomène qui se produit, "sur une large échelle", précise Peter Neumann, du Centre agroscope Liebefeld-Posieux. Installé à Berne, la capitale de la confédération helvétique, cet institut assure la coordination du groupe de travail européen sur la prévention des mortalités. " Quelque chose est en train de dérailler" estime notre spécialiste. "Cela a lieu de plus en plus souvent et dans des proportions plus importantes."

Aux Etats-Unis, où l'on parle de "syndrome d'effondrement des colonies", quelque 25 % du cheptel auraient disparu au cours de l'hiver 2006-2007. En Europe, la France, la Belgique, l'Italie, l'Allemagne, la Suisse, l'Espagne, la Grèce, la Pologne, les Pays-Bas ont été touchés depuis le début des années 2000. Les pertes peuvent atteindre, localement, jusqu'à 90 % des colonies. "Il est possible que cela se produise dans d'autres régions du monde, mais nous manquons de données", ajoute M. Neumann.

Tout allait pourtant pour le mieux depuis des millions d'années. Rien n'était venu déranger le tête-à-tête évolutif entre les plantes à fleurs, rivalisant d'éclat auprès des insectes pollinisateurs, et les abeilles, qui puisaient le nectar entre leurs pétales. Leurs vies se passaient immuablement, dans une troublante soumission aux lois de la ruche, où il n'est d'autre destin possible que travailler à la perpétuation de l'espèce. L'homme est-il en train de tuer à petit feu l'industrieux insecte qu'il a tant bien que mal domestiqué depuis l'Antiquité ? "Nous n'avons pas la clé du mystère, il y a un élément que nous ne comprenons pas, prévient Jean-Daniel Charrière, chercheur au Centre de Berne. Nous n'aimons pas être dans l'inconnu. Pourtant, avec les abeilles, nous le sommes souvent." Dans l'incertitude, les spécialistes en sont réduits à énumérer toutes les causes de mortalité possibles.

Un temps envisagée, la piste des ondes électromagnétiques est écartée. Les OGM, en revanche, figurent toujours sur la liste des suspects. Selon une étude publiée dans la revue Science du 8 juin, les cultures transgéniques ont cependant un effet moins important sur les abeilles que les champs traités aux pesticides. Et l'hypothèse OGM ne peut expliquer les mortalités en Europe, où les surfaces plantées sont très faibles.

Restent deux pistes privilégiées : les maladies, virus, parasites et autres champignons, d'un côté. La dégradation générale de l'environnement - changements climatiques, raréfaction des fleurs et surtout surdose de produit chimiques -, de l'autre. Peut-être tout cela à la fois. "On peut supporter séparément une maladie, une mauvaise alimentation, un empoisonnement aux pesticides, mais quand tous les facteurs se conjuguent, il arrive un moment où la limite de résistance est atteinte", explique M. Neumann. Pour les apiculteurs, l'abeille est une "sentinelle", une "sonnette d'alarme", le témoin de dérèglements invisibles à nos yeux. Une chose est certaine, au bout de toutes les pistes, c'est toujours l'homme que l'on retrouve.

Jean Brun pose sur sa table de cuisine un lourd traité apicole, daté de 1931, soigneusement protégé d'un tissu à fleurs. Son grand-père Antoine y pose fièrement. C'est lui qui a offert à Jean, pour ses 12 ans, son premier enfumoir. Cinquante ans plus tard, l'homme a le visage brûlé par le soleil et les traits tirés. Il n'a pas dormi de la nuit. Il a fallu emporter des ruches près de champs de lavande situés à des dizaines de kilomètres de Saint-Rémy-de-Provence, où la famille est installée.

Chaque année au printemps, les apiculteurs sillonnent les routes. C'est la "transhumance", la grande quête des fleurs. Les plus communes (colza, tournesol) donneront les "miels de France". Les plus nobles, les plus rares, prodigueront leur arôme à ces miels d'acacia, de romarin, de ronce, ou d'arbousier que les apiculteurs vous font déguster, l'oeil étincelant, comme des viticulteurs leur dernier cru.

Le métier a bien changé depuis que l'aïeul Etienne Brun s'est lancé, vers 1870. A l'époque, les colonies d'abeilles, élevées dans des troncs d'arbres, sont asphyxiées en fin de saison et la délicate cité de cire écrasée pour en extraire le miel. L'adoption de la ruche à cadres mobiles, qui permet de récolter sans anéantir la colonie, marque la naissance de l'apiculture moderne, dans la première moitié du XXe siècle.

Jusqu'aux années 1960, tout était très simple. "On ne bougeait pas les ruches, il y avait des fleurs à Saint-Rémy, raconte Jean Brun. On posait les hausses où les abeilles stockent le miel au printemps, et on récoltait 40 kg."

Sans efforts. Puis les cultures de légumes ont recouvert la région. Ailleurs en France ce furent le blé, le maïs, le tournesol. La transhumance commença, le grand jeu de cache-cache avec les pesticides aussi. "Ils sont arrivés dans les années 1970, on s'est pris de sacrées raclées", se souvient Jean Brun. Cela continue. L'an dernier, il a perdu quatre-vingt six colonies. "Le voisin avait traité ses pommiers, il n'y avait pas de fleurs sur les arbres, mais au sol, oui, et les abeilles ont dérouillé." L'année précédente, c'était "à cause d'un mariage". "Quelqu'un ne voulait pas de moustiques à la noce de sa fille. Après le traitement, il n'y a plus eu ni moustiques ni abeilles."



Revenir en haut Aller en bas
Azanel
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 06/08/2007
Age : 36
Féminin
Localisation : Ille-et-Vilaine
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Ven 7 Sep 2007 - 17:25

Oui, j'avais lu ça aussi, c'est déprimant ...

A rapprocher d'un article de Raffa sur le sujet : le pollen de la discorde, avec cette citation d'Einstein qui fait froid dans le dos « Si l'abeille disparaissait du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre. »

Et un nouveau suspect possible pour ces disparitions en masse : la thèse du virus
_________________
Des plantes de bonne volonté, mon petit traité de cosmétologie naturelle.

Et une souris qui vagabonde sur la Toile, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Léty l'abeille
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 15/07/2006
Age : 40
Féminin
Localisation : Lot, Sud ouest
Nombre de messages : 348

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Ven 7 Sep 2007 - 18:06

c'est trés impressionnant !
je ne sais pas où on va...
Revenir en haut Aller en bas
BLANCHE-NEIGE
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 26/11/2006
Age : 60
Féminin
Localisation : orly
Nombre de messages : 34

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Lun 28 Sep 2009 - 18:24

J'habite en ville et j'ai la chance d'avoir un jardin de 500 m2 refuge LPO ou j'ai installé des plantes qui attirent les insectes, les papillons et aussi les oiseaux.
Pour lutter contre la disparition des abeilles j'ai décidé d'installer 1 ruche dans mon jardin et me suis rapprochée d'une association d'apiculteurs qui possèdent 1 quinzaines de ruches près de l'aéroport d'orly.
Curieusement les abeilles semblent mieux résister en ville et ceci malgré la pollution due à l'aéroport (mais pas d'utilisation de produits chimiques, engrais, desherbants...).
Pour l'instant on rentre dans la morte saison pour ce qui concerne l'apiculture mais je vous tiendrais au courant de l'avancée de mon projet.
Dans une ville limitrophe de la mienne une famille a installé 5 ruches sur la terrasse de sa maison.
Si ça se généralisait cela permettrait peut-être de "sauver" les abeilles.
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 66
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Mar 29 Sep 2009 - 10:08

oh c'est une super bonne idée,Blanche-Neige,
Tiens nous au courant surtout.
J'habite la campagne,et je dois dire que malgré toutes les fleurs que nos abeilles côtoient régulièrement,il y en a de moins en moins,et ce sont pleins de petits bourdons à la place.
le peu d'abeilles que nous voyons,nous les retrouvons sur le dos très souvent,où elles se trainent,et semblent n'avoir plus de force avant de mourir .
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Mar 29 Sep 2009 - 22:26

C'est très préoccupant, tout ça.
Moi aussi je mets le plus possible de plantes et d'arbustes mellifères, mais le fait est qu'on voit de moins en moins d'abeilles

Faudra que je vois avec le code rural... ai-je le droit d'installer une ruche dans le fond de mon jardin ? Est-ce que mes voisins pourraient me l'interdire ?
Hum...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Mer 30 Sep 2009 - 10:40

Je pense qu'il y a un certain métrage à respecter mais je ne le connais pas. Dans mon jardin aussi je mets des fleurs mellifères.
C'est certain ça serai bien si tout le monde mettait une ruche chez soi mais pour ceux qui veulent récupérer le miel c'est pas top à cause des stupides loi d'hygiène et le prix de la copérative. J'ai des amis apiculteur qui aimeraient bien en faire une prtite pour que les privés puissent venir récupérer leur miel sans payer trop cher
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2163

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Jeu 8 Mar 2012 - 13:39

Nos voisines les abeilles sont en plein travail, je ne peux pas résister au plaisir elles viennent en masse chez nous butiner les fleurs des amandiers, en voilà une (un peu floue, la fleur la plus en bas à gauche, pas encore la parfaite maîtrise de l'APN moi, pas assez d'entraînement !)
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8222

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Jeu 8 Mar 2012 - 13:49

Quelle beeelllleee photo (que j'ai un peu réduite au passage )
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 49
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3053

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Jeu 8 Mar 2012 - 14:03


Je ferme les yeux et l'odeur des fleurs de l'amandier me chatouille les narines merci sandalette
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2163

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Jeu 8 Mar 2012 - 17:18

Merci chouette pour la dimension, j'arrivais plus à rien et je l'ai édité au moins 3 fois !!! :(
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 35
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Jeu 8 Mar 2012 - 19:16

elle est quand meme beeeeeeellllleee ! ta photo Sandalette
_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8222

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Jeu 8 Mar 2012 - 23:47

sandalette a écrit:
Merci chouette pour la dimension, j'arrivais plus à rien et je l'ai édité au moins 3 fois !!! :(

y a toujours une modo ou une autre prêtre à modérer
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2163

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Sam 21 Avr 2012 - 22:56

Si elles n'étaient pas venues butiner les fleurs d'amandier, nos amies les abeilles, est-ce qu'il y aurait aujourd'hui ces jolis bébés amandes ?
Revenir en haut Aller en bas
la licorne
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 24/02/2007
Age : 52
Féminin
Localisation : Liège (B)
Nombre de messages : 5784

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Dim 22 Avr 2012 - 3:19

pasmonnom merci pour cette jolie photo.
Ce serait tellement dommage qu'à l'avenir, on ne puisse plus voir ça !
_________________
Un an déjà, ma p'tite Aile...
Un an seulement... tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8222

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Dim 22 Avr 2012 - 8:17

c'est idiot mais je n'avais jamais vu d'amandes autrement que déjà cueillies
Merce sandalette
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible


Dernière édition par chouette le Dim 22 Avr 2012 - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sandalette
neutre
neutre


Date d'inscription : 18/08/2009
Féminin
Localisation :
Nombre de messages : 2163

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Dim 22 Avr 2012 - 13:44

C'est pas idiot, chouette !

L'amandier ne pousse qu'au Sud, alors à part lors de voyages (et encore faudrait-il voyager à la bonne saison), difficile pour toi de contempler des amandes encore dans leur écale

C'est très joli, tout velouté, ça ressemble à une toute petite pêche verte (amandes et pêches sont d'ailleurs parentes) mais plus allongée

Quand elles sont mures, elles tombent au sol mais l'écale n'est en général qu'entr'ouverte, il faut quand même sortir l'amande en coque de son enveloppe (les mettre dans un sac en jute qu'on secoue bien fort et qu'on cogne par terre suffit à "libérer" les 3/4 des fruits)

Ceci explique le prix des amandes sur le marché

Et puis après, quand on veut les manger, il faut encore briser la coque, mais quelle belle surprise quand elles sont 2 ou 3 à l'intérieur :blabla
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8222

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Dim 22 Avr 2012 - 17:38

merci pour les précisions sandalettes
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
abeilles82
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 35
Masculin
Localisation : monteynard
Nombre de messages : 421

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Dim 22 Avr 2012 - 19:09

j'ai entendu parler d'hormone de fécondation utilisé en Belgique il me semble !?, pour remplacer les pollinisateurs, belle photo ! le travail de Fevrier à payé.
_________________
On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles.
Prince of Persia - Les sables du temps.
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23963

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Lun 23 Avr 2012 - 9:06

Le vert de l'amande et de l'amandier sont vraiment différents des autres dans un jardin et c'est très beau. Quand j'étais petite, il y en avait 2 dans le jardin
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 66
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Lun 23 Avr 2012 - 10:34

Très belle photo;nos amies abeilles travaillent bien;mais jusqu'à quand??

Citation :
L'amandier ne pousse qu'au Sud
Non Sandalette,tu te trompes;par chez nous il y en a.

l' amandier
Famille, origine, description, rusticité et utilisation de l' amandier






Une plante de la famille des rosacées.

Elle est originaire d' Afghanistan, d' Iran.

Nom botanique: Prunus dulcis ou Amygdalus communis.

Il en existe plusieurs variétés à floraison et fructification tardive (Ferragnes, Lauranne...).

Cet arbre possède un feuillage caduc avec des feuilles en forme de lance.

Il peut mesurer entre 6 et 8 mètres de haut en forme de grosse boule et peut vivre plus de 50 ans.

Contrairement aux idées reçues, il est très rustique au gel et supporte des températures de l'ordre de -25°C.

Il sera planté en sujet isolé, au verger ou dans un jardin fruitier.
source
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 49
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3053

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Lun 23 Avr 2012 - 13:41


@ Mapyton : mince alors ...s'il y en a par chez toi Mapy , je peux alors en planter dans mon verger ....nous sommes des gourmands d'amande dans la famille ...elles coutent chères ....alors une production locale serait la bienvenue .... .....merci pour les infos
_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
Gatinette
neutre
neutre


Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 38
Féminin
Localisation : loiret
Nombre de messages : 90

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Lun 23 Avr 2012 - 17:41

mapytom a écrit:
Contrairement aux idées reçues, il est très rustique au gel et supporte des températures de l'ordre de -25°C.
t'as bien de la chance car chez moi l'amandier ne pousse pas .... il n'a pas resisté à l'hiver dernier. snif....
Peut-être par ce que mon sol est trop lourd (terre argileuse pleine de silex !!! )?
ou bien je n'ai pas pris la bonne variété ?
Mais j'avoue ta photo me redonne espoir et j'ai bien envie de retenter le coup!
c'est tellement bon les amandes....
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 66
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Lun 23 Avr 2012 - 22:04

De rien Bootnie;prends en un déjà grand et en conteneur;sinon tu n'es pas prête d'avoir beaucoup d'amandes.

Gatinette..peut-être qu'il était dans les courants d'air?tout jeune peut-être?et l'hiver dernier il a fait spécialement très froid;chez nous jusqu'à -25°j'ai perdu 5 arbustes soit disant non gélifs,et très résistants.
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Gatinette
neutre
neutre


Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 38
Féminin
Localisation : loiret
Nombre de messages : 90

MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal Mer 25 Avr 2012 - 9:37

mapytom a écrit:

Gatinette..peut-être qu'il était dans les courants d'air?tout jeune peut-être?

Tout à fait, mais à moins de le faire pousser à l’intérieur, ou bien de lui mettre une écharpe, je ne peux pas le protéger du vent. mon jardin dans l'ensemble est trop jeune, et la plupart de mes arbres ne dépassent pas le mètre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abeilles : ça va mal

Revenir en haut Aller en bas

Abeilles : ça va mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Pour le jardin et les animaux -