écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion

Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !




produits cosmétiques naturels et labels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24041

MessageSujet: produits cosmétiques naturels et labels Mar 26 Juil 2005 - 21:49

Un excellent article que je vous recommande en entier...
http://www.econovateur.com/rubriques/communiquer/critcom150502.shtml a écrit:

Vérités et mensonges des efficacités présumées :
Contrairement à ce que vantent la plupart des publicités, la qualité d’un produit de beauté se trouve d’abord dans les matières de bases – excipient, base lavante – et non dans les principes actifs mis en valeur sur les étiquettes, et qui représentent généralement un pourcentage infime (parfois 1 pour mille : acide hyaluronique pour l’hydratation de la peau, vitamine H…).

En effet, les matières grasses végétales brutes et les cires naturelles utilisées comme excipient sont elles-mêmes une mine de principes actifs : elles aident la peau à reconstituer sa protection hydrolipidique en fixant l'humidité et facilitent l'absorption d'autres agents actifs. L'huile de paraffine est par contre l’exemple type d’un déchet de l’industrie du pétrole très couramment utilisé en cosmétique, purifié mais sans aucune action positive.

En outre, les principes actifs mis en avant sont rarement assimilés directement par la peau et n’ont d’efficacité très souvent que marketing : les molécules de collagène, par exemple, sont trop grosses pour pénétrer à l’intérieur du tissu conjonctif qu’elles sont sensées rajeunir, et n’ont qu’un effet hydratant (et encore…) ; la kératine des cheveux, elle, est une protéine morte qui ne peut absorber ni vitamines ni protéines ni acides de fruits, ni rien : les substances coiffantes ne font que colmater les brèches des cheveux abîmés sans les réparer en aucune manière.
[...]

En revanche, certains ingrédients très courants, tels que les PEG (polyéthylène glycols), pourraient être responsables de certains points noirs et acnés. Quantité d’autres ingrédients sont allergènes, et on ne sait quasiment rien de leur action lorsqu’ils sont combinés.

Qu’entend-on au juste par produit naturel ?

Avant d’aller plus loin, je voudrais préciser rapidement ce que nous entendons par « naturel » lorsqu’il s’agit de cosmétique. La cosmétique fait appel à la technologie et à la chimie à tous les niveaux, et ceci est quasi incontournable pour des raisons d’hygiène. Mais il y a technologie et technologie, chimie et chimie. On m’a déjà rétorqué que tout ce qui existe en cosmétique est naturel, puisque, si on remonte suffisamment loin dans la chaîne de production, tout, absolument tout vient de la nature. C’est vrai… mais seulement en apparence.

[...]

Le point sur les réglementations officielles, et leurs lacunes
Les réglementations officielles :
Une décision de la Commission européenne de 1998 oblige les laboratoires à mentionner sur les emballages tous les ingrédients (ou presque) selon des règles précises de nomenclature, les ingrédients étant classés par ordre décroissant de concentration, comme dans l’étiquetage alimentaire, mais pour les premiers ingrédients seulement. Rien n’empêche ainsi de placer un extrait de fruit à 0,001 %, bien avant un conservateur toxique à 0,1 %…

Soulignons d’autres lacunes de ces formules INCI : elles ne donnent pas la concentration et ne précisent pas non plus les procédés de fabrication ni la partie de la plante utilisée. (1)

Les réglementations « bio » :
L’appellation bio n’est réglementée que pour les produits alimentaires. On peut encore l’utiliser en cosmétique sans que cela fasse référence à l’agriculture biologique. Mais des cahiers des charges existent (BDIH en Allemagne, Nature et Progrès, Cosmébio, Qualité France en France) qui interdisent ce genre d’appellations sans utilisation de produits biologiques.
[...]

Suite de l'article : comment choisir et bien utiliser les produits cosmétiques naturels. Quelles sont les marques de confiance ?

[...]

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)


Dernière édition par matali le Lun 2 Mar 2009 - 20:11, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24041

MessageSujet: Définitions des cosmétiques naturels Sam 6 Jan 2007 - 22:23

Selon le Conseil de l'Europe, pour commencer : par ici
Morceaux choisis :
Citation :
La question des «cosmétiques naturels» est une question complexe qui met en jeu l'affectivité. La critique de la consommation, les attitudes mentales telles que les interactions du corps et de l'âme (ésotérisme), les propriétés de guérison naturelles, ainsi que les stratégies de commercialisation: tous ces facteurs jouent un rôle important. (blabla qui me parle fortement)

(...)

2. (...) les «substances naturelles» incluent toute substance d'origine végétale, animale ou minérale, ainsi que les mélanges de ces substances.(blabla alors le pétrole ? )

3. Dans le choix des composants de base d'origine végétale, minérale ou animale des produits cosmétiques (...), on veille tout particulièrement à n'inclure aucun contaminant qui puisse être dommageable pour la santé humaine. Les fabricants de produits cosmétiques naturels doivent prendre spécialement en considération, dans l'évaluation de l'innocuité pour la santé humaine, les effets allergènes possibles des substances naturelles.

4. Les ingrédients naturels doivent être obtenus et traités exclusivement au moyen de méthodes physiques (par exemple extrusion, centrifugation, filtration, distillation, extraction, percolation, adsorption, congélation, dessication), de méthodes microbiologiques ou de méthodes enzymatiques.(...) (blabla et le tout est fait avec de produits "propres" bien sûr)

5. Ne peuvent être utilisés dans les produits cosmétiques naturels que les parfums naturels (...) (blabla on parle des HE entre autres)

6. Les conservateurs ci-après (...)
– acide benzoïque et ses sels;
– acide proprionique et ses sels;
– acide salicylique et ses sels;
– acide 4 hydroxybenzoïque, ses sels et ses esters;
– acide formique;
– 2 phénoxyéthanol;
– alcool benzylique;
– acide sorbique.

Les produits cosmétiques naturels contenant l'un ou l'autre de ces conservateurs doivent porter visiblement l'inscription «agent de conservation: (nom du conservateur)» à proximité de l'indication «produit cosmétique naturel».

7. Les émulsifiants obtenus à partir des substances naturelles suivantes par hydrolyse, estérification ou réestérification peuvent être utilisés pour la production de produits cosmétiques naturels:

– graisses et huiles;
– cires;
– lécithines;
– lanoline;
– mono–, oligo– et polysaccharides;
– protéines;
– lipoprotéines.

(...) Les produits cosmétiques qui remplissent les conditions énoncées dans les présentes lignes directrices peuvent afficher l'information complémentaire «produits cosmétiques naturels» en caractères bien visibles et lisibles.

(...)

"[Les cosmétiques naturels] ne doivent pas nuire à la santé humaine lorsqu'ils sont appliqués dans les conditions normales ou raisonnablement prévisibles d'utilisation".

(...)

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Sam 6 Jan 2007 - 22:42

"Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites" Molière
C'est vrai que toutes ces affirmations pourraient être résumées comme suit : mesdames, on vous prend pour des nouilles, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, grâce à vous le grand Lauréhalles et les autres peuvent, eux, entendre cliqueter les sousous qui tombent dans leur caisse, version moderne de "sois belle et tais-toi", "tartine-toi de saletés et surtout ne te pose pas de questions."
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24041

MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Sam 6 Jan 2007 - 22:56



La version Raffa (je vous laisse le plaisir de lire)

Et les logos qui vont avec (on peut cliquer dessus) :

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)


Dernière édition par matali le Sam 7 Juin 2008 - 21:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24041

MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Sam 6 Jan 2007 - 23:12

Et un petit mot sur la progression des cosmétiques naturels avec une définition dedans (les smilies sont de moi )
source
Citation :
Les cosmétiques 'naturels' risquent de dépasser le milliard d'euro cette année (...)

Le marché des cosmétiques "naturels" est en croissance constante: environ +20% par an d'après les études "Organic Monitor", alors que dans les autres catégories de produits, le marché est en stagnation depuis quelques années.

(...)

L'offre s'est multipliée par 2 biais principaux: tout d'abord les grands marques ont lancé de nouvelles gammes ou élargi leur offre. De leur côté, les distributeurs (arf) ont misé sur des nouvelles marques choisies pour leurs produits basés sur des composants naturels.

A l'origine, ces produits de niche (riche ?) étaient réclamés par les consommateurs présentant des allergies étaient demandeurs de produits naturels. Mais la demande s'est accrue ces dernières années. Aujourd'hui, la plupart des consommateurs sont à la racherche de prosuits naturels, contenant des quantités minimums d'ingrédients synthétiques, associés par les consommateurs aux risques d'allergie et à la toxicité. Ensuite, les marques de produits "naturels" sont associées, dans l'esprit des consommateurs, à l'éthique et comblent leur volonté d'être un "bio-consommateur" "citoyen du monde".
Les croissances les plus importantes sont en France et en Allemagne. Mais les plus gros marchés sont l'Allemagne et l'Italie dont les ventes représentent 70% du marché européen annuel.

(...)

Même si le marché reste plus "regional" qu'international, sur les 400 acteurs recensés sur ce marché, on trouve Weleda (marque Suisse) comme leader européen. Cependant, à mesure que les grandes marques lancent leur propre gamme, à coups de grosse campagne médiatique, Weleda voit sa part de marché s'effriter.

Le problème de ce marché: le manque de règles et la démultiplication de "mentions" de confiance qui finissent par perdre le consomateur.

Rédigé par Sandra AKKAOUI le 01/11/2006 à 20:18 (...)

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Dim 7 Jan 2007 - 8:01

Source

Citation :
Niche

Petit segment de marché, ciblé en terme de clientèle ou de produit, généralement nouveau, et/ou peu exploité.

Dans notre cas, les produits bio étaient principalement vendus à des personnes "averties", qui cherchaient le mieux (pour eux et la planète), tant au niveau alimentaire que cosmétique, habillement, ...
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24041

MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Dim 7 Jan 2007 - 11:23

Merci Raffa

(comme y avait une autre faute de frappe plus loin... m'étais dit que... 'fin bref, merci)
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Zya
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 36
Féminin
Localisation : ARLES
Nombre de messages : 13

MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Mer 18 Juin 2008 - 12:56

Ca fait peur !
Je me rends compte que j'étais ( je le suis encore !) naïve.
Ne comprenant rien à l'étiquette arrière, je me contente de celle de devant.
Je ne prends que des produits aux huiles essentielles ou aux extraits de fruits, je croyais bien faire ! Je me trompais bien!
Merci pour cette prise de conscience .
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8256

MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Jeu 26 Avr 2012 - 9:47

pour étayer encore ce sujet et parler du greenwashing dans les cosmétiques :

http://www.ecoconso.be/Les-cosmetiques-naturels a écrit:



Fiche-conseil n°163

Les cosmétiques naturels
(1er avril 2012)


La cosmétique naturelle et bio est en plein boom. Après les pionniers, les grandes marques sont rapidement apparues sur ce secteur. En quelques années, l’offre s’est diversifiée et les produits sont devenus plus accessibles. Néanmoins, il est toujours difficile de distinguer la cosmétique naturelle de la semi ou pseudo naturelle et du greenwashing.

Des formules

Ces cosmétiques n’ont souvent que peu d’ingrédients réellement naturels ou bio. En effet, de nombreux composants de synthèse utilisés en cosmétologie n’ont pas d’équivalent en naturel, ou alors à des prix trop élevés. Par exemple seuls 10 % des tensioactifs (détergents présents dans les gels douches et shampoings par exemple) présents sur le marché sont sur base naturelle. Les huiles et beurres végétaux sont de bons hydratants, protecteurs et émollients, mais leur prix est beaucoup plus élevé que les huiles minérales issues de la pétrochimie et leur production massive peut poser problème (pensons à l’huile de palme dont l’exploitation provoque une déforestation importante). De même, il est très difficile de trouver une alternative aux silicones et ammonium quaternaires rendant les cheveux souples et soyeux dans les après-shampoings. La question du remplacement des conservateurs de synthèse est également très délicate.

Il est donc difficile pour l’industrie cosmétique de présenter à un prix abordable des produits de qualité, respectant les critères de la cosmétique classique (notamment en termes de présentation, de texture, de conservation, d’odeur...) et composés uniquement d’ingrédients naturels. La tendance est de se focaliser sur quelques actifs et ingrédients d’origine naturelle tout en modifiant peu le reste de la formulation.

Sans danger ?

Pour vaincre la méfiance des consommateurs et attirer une clientèle plus exigeante, la mention « sans... » fleurit désormais sur tous les produits : « sans parfums », « sans conservateur », « sans parabens », « sans phénoxyéthanol », « sans PEG », « sans silicone », « sans SLS », « sans sels d’aluminium », « sans propylène glycol », « sans huile minérale », « sans EDTA », « sans OGM »… En bref, prétendument « sans danger » ! Mais si nous nous intéressons à ce que les produits contiennent et non à ce qu’ils ne contiennent pas, il en va parfois tout autrement.

Les femmes enceintes et les enfants, par exemple, devraient éviter les parfums de synthèse dont certains sont des perturbateurs endocriniens ou des reprotoxiques. Mais ils sont souvent remplacés dans les produits « sans parfums » par des huiles essentielles potentiellement allergisantes, dermocaustiques ou abortives.

Méfiance aussi sur la mention « sans conservateur ». Les conservateurs bien connus comme les parabens ou le phénoxyéthanol n’ont que peu d’alternatives efficaces. Les fabricants utilisent donc des conservateurs de synthèse moins médiatiques, mais sur lesquels nous avons moins de recul (par exemple les methylisothiazolinone et methylchloroisothiazolinone, très sensibilisants, ou les libérateurs de formaldéhyde potentiellement cancérigène : DMDM hydantoin, Imidazolidinyl urea, 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol...). Une autre solution employée pour conserver les cosmétiques est d’ajouter au produit plus de 25 % d’alcool ou d’utiliser des huiles essentielles. Attention là aussi, l’alcool peut être asséchant et irritant pour les peaux sensibles et les huiles essentielles ne sont pas sans risques.

La jungle des labels

Actuellement, rien n’encadre les termes « naturel » ou la mention « sans... » dans la réglementation des cosmétiques. Employés à tort et à travers, ces indications ne nous apportent donc pas grand-chose, voire peuvent clairement nous induire en erreur ou être mensongères.

Se fier à l’un ou l’autre label est un bon réflexe, mais hélas, là aussi il est difficile de s’y retrouver. Aux côtés des Nature & Progrès (le précurseur et l’un des plus exigeants), Biogarantie, CosméBio et CosméEco et autre écolabel européen est apparu le label Cosmos harmonisant les différents labels européens, le label NaTrue créé à l’initiative des pionniers de la cosmétique naturelle et le label Demeter de l’agriculture biodynamique. Or, aucun de ces labels n’a les mêmes exigences (le taux de produits de synthèse peut dans certains cas être important, le pourcentage minimum d’ingrédients naturels ou bio varie, etc.), ni la même manière de présenter les choses. Par exemple l’eau, qui représente souvent la majeure partie du produit, peut entrer dans le calcul des ingrédients naturels pour certains labels mais pas pour d’autres ce qui rend difficile la compréhension des pourcentages d’ingrédients naturels et bio indiqués sur l’étiquette et la comparaison entre produits certifiés.

Pour en savoir plus sur chaque label, consulter leur site ou le site www.infolabel.be

Le bon sens

Au-delà de choisir un produit « naturel » et labellisé et d’apprendre à décrypter les étiquettes, il peut être intéressant de nous interroger sur nos besoins. Nos armoires de salle de bain sont souvent remplies de produits peu utilisés, inutiles voire agressifs pour l’intégrité et la beauté de la peau et beaucoup d’entre eux sont polluants.

Commençons donc par faire un tri parmi tous ces produits pour n’en retenir que quelques-uns, soigneusement choisis pour leur qualité et leur non-toxicité.

Privilégions les produits de composition simple et dont la liste des ingrédients est relativement compréhensible.

Privilégions les ingrédients de base naturels. Les huiles végétales pour nourrir et préserver l’hydratation de la peau, le vinaigre de cidre dilué pour démêler les cheveux, l’œuf pour désincruster le visage, les infusions de plantes pour leurs effets apaisants ou toniques sont quelques-unes des alternatives simples, économiques, écologiques et efficaces qui suffisent pour la plupart des besoins.

Surtout, respectons notre peau en évitant de l’agresser trop souvent avec des produits trop décapants.

Enfin n’oublions pas que pour avoir une belle peau le plus important reste de manger varié et équilibré, bien dormir, limiter le stress et l’exposition au soleil et s’aérer !

En savoir plus
La vérité sur les cosmétiques : www.laveritesurlescosmetiques.com
L’observatoire des cosmétiques : www.observatoiredescosmetiques.com
Les cosmétiques biologiques à la loupe « Entrez dans l’univers des controverses actuelles, des labels et de la réglementation » :
www.agrobiosciences.org (PDF)

Des recettes de cosmétiques maison :
Potion et chaudron, blog collectif de cosmétiques maison :
http://potionchaudron.canalblog.com
Raffa le grand ménage, section hygiène corporelle :
http://raffa.grandmenage.info

_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 13
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8256

MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Jeu 26 Avr 2012 - 9:56

et voici un lien intéressant (donné dans le message précédant) qui synthétise bien ce qu'est un cosmétique et tout ce qui en découle. PDF d'une cinquantaine de pages.

Les cosmétiques biologiques à la loupe
_________________
" Il n'y a point de chemin vers le bonheur : le bonheur c'est le chemin." Lao Tseu

"Gardons nous d'envier les situations les plus hautes, car une cime peut n'être que le bord d'un gouffre. (...)

(...) Existe-t-il une toute-puissance qui ne soit pas menacée d'effondrement et des violences d'un maître ou d'un bourreau ? (...) En une heure de temps, on peut passer du trône aux pieds d'un vainqueur (...) Garde en tête que toute condition est exposée à des revirements et que tout ce qui affecte autrui est susceptible de t'atteindre."

Extraits de De la tranquillité de l'âme de Sénèque



impossible
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 24041

MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels Jeu 26 Avr 2012 - 9:58

Combien de fois je me fais surprendre en lisant "sans machin" sur un produit... dans lequel je n'aurais jamais imaginé que machin aurait pu y être !
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: produits cosmétiques naturels et labels

Revenir en haut Aller en bas

produits cosmétiques naturels et labels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la santé, le bien-être et l'alimentation -