écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion




Et la série de savons continue !
A voir et à revoir, c'est par ici !
Et la 7ème Gazette..

... est à lire par là !



Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
marandco
neutre
neutre


Date d'inscription : 26/05/2008
Age : 39
Féminin
Localisation : Ile de la Reunion
Nombre de messages : 334

MessageSujet: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Jeu 27 Nov 2008 - 11:39

Rappel du premier message :

Cela fait le tour des forums... avez vous lu ca?

http://www.hiboox.fr/go/images/bebe/mrianne-605-p76-77,b94e0eb59932d3112707ebbc84f9cfaa.jpg.html

http://www.hiboox.fr/go/images/bebe/marianne-605-p78-79,2c54c2f37660396dd0c29d8958504396.jpg.html

http://www.hiboox.fr/go/images/bebe/marianne-605-p80-81,bdf3a29020c826b69f0c931498ab012f.jpg.html
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo


Date d'inscription : 10/02/2009
Nombre de messages : 11105

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Ven 17 Avr 2009 - 21:08

je sais pas si je vais etre hors sujet ou pas mets dans la lessive et dans les produits menagers on incorpore des he lavande, tea tee ou autre et ce sont des desinfectants non ? alors ?
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Ven 17 Avr 2009 - 21:21

Douce Jacinthe a écrit:
Merci pour vos réponses, vous êtes des modos vraiment sympathiques et chouettes, pas comme dans d'autres forums où ils n'animent rien du tout...!

Moi je pense qu'une solution pourrait être d'utiliser ces produits fait maison, et une fois par an utiliser des produits classiques? Je ne sais pas

Bises!
A quelles fins utiliser des produits classiques ?

(merci pour les compliments flor, je te le retroune, avec tout l'investissement dont tu fais preuve !)

violette a écrit:
(...) dans la lessive et dans les produits menagers on incorpore des he lavande, tea tee ou autre et ce sont des desinfectants non ? alors ?(...)
Oui, l'HE de lavande est antiseptique et l'HE de tea-trea est antibactérienne. Quel est le problème ?

(je n'ai pas du tout bien lire, je ne comprends pas vos interrogations mesdames...)
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Ven 17 Avr 2009 - 21:41

Douce Jacinthe a écrit:
(...) Mais, tout en étant convaincue par l'écologie, je me pose aussi la question des bactéries et de l'hygiène, n'y aura-il jamais de problème de ce côté avec des produits biodégradables? Oui, j'ai une tendance à réfléchir aux sons de cloche différents... et à aimer mettre parfois des sons de cloche différents même si je suis convaincue par l'écologie.

Il ne faut pas oublier non plus que l'hygiène est extrêmement importante pour la santé et que c'est grâce à l'apparition de la propreté que la mortalité a chuté en occident. Je ne diaboliserais pas non plus les produits chimiques,ils ont sauvé tant de vies... Mais il se trouve qu'on est arrivés à une époque où la nature en est saturée...

(...)
Tu as raison de faire l'historique, aujourd'hui, dans nos société et pour un certain nombre de gens, le problème est inversé : on a plus un manque d'hygiène mais un excès d'hygiène.

Notre corps lui-même et notre environnement sont envahis de bactéries (et là quand j'écris je les "vois" grouillantes sur mes doigts et le clavier ) et on vit en parfaite harmonie !
On dit même que plus on est soumis à ces organismes et plus notre immunité se renforce... (comme la varicelle...) A force de tout détruire (les produits ménagers détruisants les bonnes autant que les mauvaises bactéries) on détruit aussi les fonctions de défense de notre corps, on finira par vivre en combinaisons hermétiques dans des milieux totalement aseptisés... Nettoyer un carrelage, un frigo ou la vaisselle c'est avant tout supprimer les tâches, les dépôts de salissures et éliminer les bactéries pathogènes... mais c'est aussi garder un certain équilibre avec les autres.

Les produits ménagers maison sont, je le répète, moins agressifs et tout aussi efficaces et surtout je pense que quand on se met à les fabriquer c'est qu'on réfléchit plus gobalement à la propreté et donc à l'utilisation de ces produits... En particulier, deux questions se posent : l'origine des produits (industrie polluante, matériaux de base, efficacité ou publicité) et le rejet dans la nature (biodégradabilité).

La question des bactéries dans les produits cosmétique maison est abordée dans les sujets sur la conservation (et on se fait peur dans ces suejts, histoire de bien respecter des règles simples ).
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Ven 17 Avr 2009 - 21:45

Melhia a écrit:
(...) Et de rappeler doucement aux lecteurs les dangers d'une telle pratique : bactéries et co ? et leur conséquences sur la santé?
En terminant sur le fait que les ménagères ont donc tout intérêt à continuer d'acheter des car mêmes si les conservateurs ne sont pas naturels, au moins il n'y a pas/moins de danger que pour les produits maisons qui eux peuvent devenir réellement dangereux en "tournant" suite à des conditions d'hygiène non optimales lors de leur fabrication ?......
(...)
C'est que font déjà les "fabricants de conservateurs" pour la fabrication maison à mon humble avis... Même si le but n'est pas le même, ils nous persuadent petit à petit qu'il faut absoluement rajouter du "super plus conservateur machin" ou du "conserv2000" dans nos recettes...


Melhia a écrit:
=> Il ne faut pas se préoccuper de tout ce que les gens disent... quand une pratique est plus saine elle se transmet tout naturellement sans faire trop d'effort... de grain de sel en grain de sel.... les tambouilleuses vont envahir la planète! :dance
On devrait mettre ça en sous-titre du forum
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Patte
ancien-ne
ancien-ne
avatar

Date d'inscription : 09/12/2006
Age : 46
Féminin
Localisation : Yvelines
Nombre de messages : 6732

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Ven 17 Avr 2009 - 22:46

Patte a écrit:

Citation :
Mais, tout en étant convaincue par l'écologie, je me pose aussi la question des bactéries et de l'hygiène, n'y aura-il jamais de problème de ce côté avec des produits biodégradables? Oui, j'ai une tendance à réfléchir aux sons de cloche différents..
Et oui, nos préparations maisons ne sont pas exemptes de germes (pas de conservateurs à large spectre) et vu qu'on travaille dans nos cuisines, en milieu non stérilisé..
J'ai illico pensé tambouilles et non produits d'entretien..
Va savoir pourquoi ! Lutin
Merci du compliment Douce qui fait tjs chaud au coeur !
_________________
Bienvenue à tous. Merci de nous rejoindre Notre Forum est ds la fleur de l'âge. Son contenu est donc dense. Adoptez ces 2 réflexes pr améliorer la vie de tous: Récap+moteur recherche.
Je pense fort à toi Aile.
Revenir en haut Aller en bas
Douce Jacinthe
jardinier-ère
jardinier-ère


Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : A la campagne :-)
Nombre de messages : 2567

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Sam 18 Avr 2009 - 12:40

Ah merci pour ces réponses! Ben... Quand je me demandais s'il fallait utiliser de temps en temps des produits d'hygiène classique, c'est par exemple si on n'arrive pas à bout de certains germes et bactéries avec des produits de super-tambouilleuse!

Comme par exemple des tâches sur le linge qui ne partent pas... Moi j'ai essayé la poudre à linge ECOVER il y a un an ou deux, et bofff... les odeurs de transpiration sur mes vêtements ne partaient pas... Pas génial...

Vous voyez ce que je veux dire?

Bisous!
Revenir en haut Aller en bas
Douce Jacinthe
jardinier-ère
jardinier-ère


Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : A la campagne :-)
Nombre de messages : 2567

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Sam 18 Avr 2009 - 12:42

(PS: j'ai bien lu l'article de Raffa que vous m'avez mis).

Au fait est ce que vous avez fat l'action pour Raffa, contre les copiages qui ont été faits de la part d'un auteur sans citer ses sources? C'est vraiment scandaleux ce genre de truc... Se faire du blé sur le dos des autres sans même les mentionner...

ça s'est arrangé?
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Sam 18 Avr 2009 - 12:48

Douce Jacinthe a écrit:
Ah merci pour ces réponses! Ben... Quand je me demandais s'il fallait utiliser de temps en temps des produits d'hygiène classique, c'est par exemple si on n'arrive pas à bout de certains germes et bactéries avec des produits de super-tambouilleuse!

Comme par exemple des tâches sur le linge qui ne partent pas... Moi j'ai essayé la poudre à linge ECOVER il y a un an ou deux, et bofff... les odeurs de transpiration sur mes vêtements ne partaient pas... Pas génial...

Vous voyez ce que je veux dire?

Bisous!
Je vois... Pour ce type de tache, je me demande si une lessive classique fonctionne et si oui comment. Moi je te conseille de t'en occuper avant de mettre en machine, comme toutes les taches difficiles, les traiter avant de laver le linge (il y a un sujet sur le linge et la transpiration dans la rubrique textiles)
Raffa, encore et toujours elle, précise bien que les lessives classiques sont armées pour toutes sortes de tâches contrairement aux produits naturels et faits maison.... chacun a son rôle.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Sam 18 Avr 2009 - 12:48

Douce Jacinthe a écrit:
(PS: j'ai bien lu l'article de Raffa que vous m'avez mis).

Au fait est ce que vous avez fat l'action pour Raffa, contre les copiages qui ont été faits de la part d'un auteur sans citer ses sources? C'est vraiment scandaleux ce genre de truc... Se faire du blé sur le dos des autres sans même les mentionner...

ça s'est arrangé?
C'est vrai que c'est une sale histoire... Je ne me souviens plus des dernières conclusions.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Douce Jacinthe
jardinier-ère
jardinier-ère


Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : A la campagne :-)
Nombre de messages : 2567

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Sam 18 Avr 2009 - 13:04

Ah merci pour l'info! Mais pour la transpiration, je peux te dire que les produits de linge classiques du supermarché sont fort efficaces...

Malheureusement pour nous... J'ai déjà lu par exemple sur le forum doctissimo que des femmes convaincues par les noix de lavages ont eu la mauvaise surprise de voir que le linge blanc devenait gris au bout de quelques petits lavages...

Il faudra que les produits fait maison atteignent un degré plus élevé de puissance nettoyante, mais ce n'est pas facile, si comme tu dis, chaque produit a son rôle et qu'on doit beaucoup tambouiller pour chaque tâche...
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Sam 18 Avr 2009 - 13:41

Il suffit de ne plus acheter de vêtements blancs

Je pense que c'est une question d'organisation, à partir du moment où l'on sait ce qu'on veut...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Douce Jacinthe
jardinier-ère
jardinier-ère


Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : A la campagne :-)
Nombre de messages : 2567

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Sam 18 Avr 2009 - 21:27

Waou me passer de linge blanc lol

Mais ya pas que ça, dans un blog d'une tambouilleuse, elle dit que des tâches ne partent pas avec les noix, alors niveau hygiène je m'interroge, voilà tout ...

Sinon, comme dit violette, pour les produits d'entretien il ne devrait pas y avoir de problème avec le pouvoir désinfectant du green thea ou je sais plus trop quoi (lol comme je suis nouvelle je n'ai pas encore tout retenu... hihi).
Revenir en haut Aller en bas
carline
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2007
Age : 109
Féminin
Localisation : Sous mon cerisier
Nombre de messages : 588

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 19 Avr 2009 - 11:09

Euh... coucou tout le monde...
Franchement pour le linge, je crois sincèrement qu'il en va des lessives vertes comme des lessives industrielles.
Mon premier axe de réflexion concernant l'entretien du linge a été de me dire qu'il n'est paut-être pas nécessaire d'utiliser un "lance-flammes" pour laver du linge "propre" : à savoir des chemisiers très peu portés, des pulls sans taches, que sais-je encore ? Et là, franchement les lessives au savon de marseille, elles sont plus que top.( Pour la transpiration, faire un tit tour chez Raffa.)
Ensuite sur le linge, suivant sa nature, il faut soi-même réajuster la lessive en fonction de la "cible",

OK, je peux apparaitre comme (et je suis peut-être un peu) partisane.
Mais véritablement, s'il y a une chose dont je suis bien certaine c'est que les fabricants de lessive ont beau ajouter et sur-ajouter des trucs malsains dans leurs lessives, ils ne font toujours pas de miracles.

_________________
« Mieux vaut allumer sa petite bougie que de maudire les ténèbres. » LAO-TSEU

Revenir en haut Aller en bas
coccynelle
neutre
neutre


Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 35
Féminin
Localisation : grenoble
Nombre de messages : 75

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 19 Avr 2009 - 11:12

Douce Jacinthe a écrit:
Ah merci pour l'info! Mais pour la transpiration, je peux te dire que les produits de linge classiques du supermarché sont fort efficaces...

Malheureusement pour nous... J'ai déjà lu par exemple sur le forum doctissimo que des femmes convaincues par les noix de lavages ont eu la mauvaise surprise de voir que le linge blanc devenait gris au bout de quelques petits lavages...

Il faudra que les produits fait maison atteignent un degré plus élevé de puissance nettoyante, mais ce n'est pas facile, si comme tu dis, chaque produit a son rôle et qu'on doit beaucoup tambouiller pour chaque tâche...
ben normal pour le linge puisqu'il n'y a pas de produit azurant la dedans. pour les taches, tu détaches avant, ça ne prend pas 1h, et on ne tambouille pas pour chaque tache, il suffit de s'organiser.
Revenir en haut Aller en bas
Douce Jacinthe
jardinier-ère
jardinier-ère


Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : A la campagne :-)
Nombre de messages : 2567

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 19 Avr 2009 - 11:47

Ok merci pour ces infos de plus, mais je vous admire face à votre sens de l'organisation...!

Pour le moment au niveau tambouilles je ne fais que me renseigner tel un hibou en veille... Je me suis mise au bio récemment pour mes légumes, fruits et ma viande, et ça fait déjà deux ou trois ans que je n'utilise que des cosméto bio, je fais les choses petit à petit selon mes moyens et mes convictions... On verra bien la suite, je croise les doigts il y a tant à apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
mapytom
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 01/01/2009
Age : 66
Féminin
Localisation : haute normandie
Nombre de messages : 2408

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 19 Avr 2009 - 11:56

Citation :
Pour le moment au niveau tambouilles je ne fais que me renseigner tel un hibou en veille... Je me suis mise au bio récemment pour mes légumes, fruits et ma viande, et ça fait déjà deux ou trois ans que je n'utilise que des cosméto bio, je fais les choses petit à petit selon mes moyens et mes convictions... On verra bien la suite, je croise les doigts il y a tant à apprendre...

et c'est déjà pas mal à ton age...
j'ai des collègues qui ont ton age,et n'en ont rien à faire du bio,de l'écolo etc...
je t'admire douce chouette

mais peut-etre as tu baigné dans l'écolo,et la bio de bonne heure dans ta famille???

mes enfants deviennent bio de plus en plus,car ils ont été élevés dans le respect de la nature,et la bio,(aussi dans la mesure de mes moyens aussi)
_________________
le bonheur est au bout du chemin,même si le chemin est semé d'embûches

Petite Aile,devenue étoile,nous ne t'oublierons pas;tu demeureras dans nos cœurs.
Nous nous reverrons bien un jour dans un autre monde de paix et d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Douce Jacinthe
jardinier-ère
jardinier-ère


Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : A la campagne :-)
Nombre de messages : 2567

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 19 Avr 2009 - 12:02

C'est gentil Mapy...

Dans ma famille, on aime la nature, ça c'est sûr. Mon père et ses balades dans la forêt, le père de ma mère qui est agronome et ancien apiculteur (on allait visiter les ruches avec lui quand j'étais petite)...

Mais j'ai été abonnée toute petite à un magazine sur les animaux, l'environnement et l'histoire. (je devais avoir 8-9 ans). Et du coup, c'est moi la plus écolo de la famille et qui les ai bassinés pour faire plus attention, et mon frère a dit un jour que c'était grâce à moi qu'il était sensibilisé...

Oui mon milieu a favorisé tout ça quand même...

:-) :-D
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 19 Avr 2009 - 13:04

coccynelle a écrit:
Douce Jacinthe a écrit:
Ah merci pour l'info! Mais pour la transpiration, je peux te dire que les produits de linge classiques du supermarché sont fort efficaces...

Malheureusement pour nous... J'ai déjà lu par exemple sur le forum doctissimo que des femmes convaincues par les noix de lavages ont eu la mauvaise surprise de voir que le linge blanc devenait gris au bout de quelques petits lavages...

Il faudra que les produits fait maison atteignent un degré plus élevé de puissance nettoyante, mais ce n'est pas facile, si comme tu dis, chaque produit a son rôle et qu'on doit beaucoup tambouiller pour chaque tâche...
ben normal pour le linge puisqu'il n'y a pas de produit azurant la dedans. pour les taches, tu détaches avant, ça ne prend pas 1h, et on ne tambouille pas pour chaque tache, il suffit de s'organiser.
Ah, voilà le met qui me manquait : azurant.... Il me semble qu'il y a un sujet sur le linge blanc d'ailleurs. Merci !
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Gondül
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 41
Féminin
Localisation : France
Nombre de messages : 884

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 24 Mai 2009 - 11:57

Ben je plains c'te pov' Marianne, passée maître en jugement de ce qu'elle ne connaît manifestement pas. En un mot comme en cent, sa hargne ne montre qu'une chose : sa frustration de femme mal dans sa peau.
Comme le dit la maxime "avant de pointer la paille dans l'oeil de ton voisin, regarde la poutre dans le tien". Cela signifie de même qu'elle lorgne ce qui lui fait envie, d'une manière ou d'une autre, ce quoi elle pense innaccessible parce qu'elle n'est pas fichue de faire les efforts qu'il faut pour les obtenir. Et quand on n'obtiens pas, en toute bonne capricieuse, on casse, ça évite de trop souffrir, n'est ce pas?
Ben non ma bonne dame, on obtient pas tout ce qu'on veut en claquant des doigts et en tapant du pied, tout se mérite! Et si on est pas content avec ça, qu'on est trop flemmard pour se bouger le popotin, à comprendre assumer ses choix et prendre ses responsabilités, préférer la facilité clinquante à la profondeur aux milles sacrifices (précurseur de l'équilibre aux cent milles bonheurs!), ben oui, on se gave de cochonneries en tout genre...
J'vous les laisse, les cochonneries, chère Marianne, je n'en veux pas, je préfère de loin labourer mon champ (et c'est à peine une métaphore) que me soumettre au système devant lequel vous vous agenouillez alors que vous tentez vainement de nous faire croire le contraire, à l'instar des 99% d'êtres humains vivant sur notre belle planète, aveugles devant la richesse de dame nature que vous foulez au pied. Faites donc, le jour où vous vous casserez majistralement la figure, ce qui arrivera, je vous le prédis sans le moindre doute, et bien, voyez-vous, les "folles de nature" seront la pour vous tendre une main secourable. Surprenant non? Et oui, vous avez encore beaucoup à apprendre...

Je pourrais lui envoyer ceci, à cette journaliste dont je ne ressens qu'un profond mal-être... mais non...

J'entends ou lis tellement souvent ce genre de discours quand on cause nature (physiquement mais aussi spirituellement, si je puis dire), que je ne discute même plus avec ce type de "spécimen", de toute façon, ils on raison et les autres ont tord (tiens, ça me fait penser à une autre genre de personnages... nettement moins glop... quoique...). Grand bien leur fasse, pour ma part, je n'ai pas de temps à perdre avec eux, j'en ai perdu assez à l'époque en tentant vainement de créer un partage sain et équilibré.

J'ai déplacé mon message (ce qui précède et ce qui suis) dans ce topic, plus adéquat, et ceci est donc un rappel au topic d'origine, celui concernant le site cosmeto de Caly Beauty :

Soit dit en passant, je n'ai rien contre l'argent (et bosser pour en gagner, j'en suis là aussi), il fait partie de ce monde et faut faire avec. Comme je l'écris plus haut, quand on peut joindre l'utile à l'agréable (cf. site de Caly), surtout si c'est fait avec correction, vigilance, discipline, discernement et honnêteté, faut pas se gêner! Perso, quand j'en ai l'occasion (je parle pas forcément de cosmeto), j'me gêne pas!

A chacun son truc, "nature" n'est pas contradictoire avec "modernité", bien au contraire. La nature ne reste pas dans le passé, elle va continuellement de l'avant. Si on ne fait pas de même, on se casse la figure, ni plus ni moins. On dit qu'un âne ne bute pas deux fois sur la même pierre, l'humain, si, et à de très nombreuses reprises... pourtant on fait passer l'âne comme une "bête" bête (ah ah, le language humain et sa petite mentalité me feront toujours rire!), "âne" est même une insulte synonyme de "bêt-ise", trouvez là où ça coince...

Si Marianne veut rester dans un mentalité encrassée par son ignorance, ce sera sans moi, ouvrière dépoussièrage, c'est pas mon truc
_________________
"Peu importe le flacon... pourvu qu'on ait l'ivresse!" Alfred de Musset

Mon coeur est en deuil, tu vas me manquer Aile...
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Lun 22 Fév 2010 - 22:00

http://www.eco-echos.com/dotclear/index.php?2010/02/16/470-vertes-de-rage-lettre-ouverte-a-mme-badinter-femmes-et-ecolos-le-nouveau-feminin a écrit:
Vertes de rage, lettre ouverte à Mme Badinter, Femmes et écolos : le nouveau féminin

« Ecolos, nouveaux machos » lance Madame Badinter qui croit voir dans une prétendue « sanctification de la mère et l'écologie radicale un danger pour les droits des femmes ». Voici une lettre ouverte que nous avons rédigée avec quelques femmes engagées dans l'écologie.
Si vous voulez apporte votre soutien ou votre signature, ils sont centralisés sur le site Femininbio.com

Considérer que l’écologie, au nom d’un certain naturalisme, renvoie les femmes à la maison et les conduit à déserter la sphère sociale et professionnelle relève de la grossière caricature, voire d'une malhonnêteté intellectuelle reposant sur une méconnaissance manifeste des valeurs philosophiques de l'écologie et de ses acteurs dans le monde contemporain.

Le développement durable, l’agronomie et les sciences de la vie sont les domaines où les femmes ingénieures sont les mieux représentées. Les directeurs du développement durable des grosses entreprises les plus reconnues aujourd'hui sont des femmes. Les premiers cabinets de consulting en développement durable ont été fondés par des femmes, comme le comité 21 qui régit les agendas 21 sur le territoire et est toujours dirigé par une femme. Les personnalités politiques de l'écologie sont des femmes, de Gro Harlem Brundtland qui la première a imposé le concept de développement durable en 1987 à aujourd'hui Dominique Voynet, Cécile Duflot, Corinne Lepage, Nathalie Kosciuzco-Morizet ou même Ségolène Royal, l’une des seules personnalités politiques à parler de l’écologie au PS. Qui enfin a su le mieux faire résonner l’alerte écologique sinon la canadienne Rachel Carson et son « Printemps silencieux » dès les années 1960 ? Bref l'écologie est l’un des seuls secteurs d'activité où les femmes sont déjà en place du bas jusqu'en haut de la pyramide, et où elles peuvent faire valoir leur vision.

Non Mme Badinter, l'écologie ne va pas à l'encontre du féminisme. L’expérience montre qu’au contraire, elle est une opportunité pour le féminisme ! Nous ne renions rien des droits chèrement acquis par nos aînées, mais les visages du féminisme ont changé. Nous ne pouvons plus nous contenter d'analyser notre engagement à l’aune de structures mentales héritées des années 1970.

Nous affrontons désormais une nouvelle donne : la destruction accélérée des ressources naturelles de la planète, la survie même de l'humanité et le principe de responsabilité à l'égard de nos familles et au-delà, de nos sociétés toutes entières.

Femmes, écolos, mères, nous connaissons les risques du bisphénol A dans les biberons et savons que notre lait maternel est contaminé par des polluants chimiques. Mais nous savons, aussi, que le liquide amniotique est composé des mêmes éléments que le milieu marin et que dans notre corps circule de la « poussière d’étoile », comme le dit joliment Hubert Reeves. Alors pas question de se replier dans nos foyers pollués au formaldéhyde !

Considérer la couche lavable comme rétrograde, c'est regarder le doigt du sage qui montre la lune. Car il s'agit aussi de lutter contre une imbrication de systèmes qui, s’ils nous ont libérées du lavoir et de la nurserie, nous aliènent maintenant tant par leurs coûts environnementaux, financiers, humains que par les pollutions qu'ils entraînent.

Notre écologisme au féminin ne se résume pas à protéger nos enfants, il est un combat affirmant notre place d'êtres humaines - au-delà de tout anthropocentrisme - en lien avec la terre et toutes ses espèces vivantes, les racines, le ciel et les étoiles.

Il nous semble par ailleurs douteux de focaliser sur un clivage masculin-féminin : la femme serait garante de la fertilité, de la terre, emprisonnée dans ce rôle trop grand pour elle de gardienne de la vie ? Or, le combat écologique est truffé d'amazones, de guerrières, de chasseresses, telles l'Indienne Vandana Shiva, qui lutte contre l'introduction des OGM dans son pays ou encore la Kenyane nobélisée Wangari Maathai, qui se bat pour la préservation d'un écosystème viable. La femme écologiste ne s'affirme pas seulement comme mère potentielle mais aussi comme une combattante farouche, indépendante et entrepreneuse ...

Nous refusons autant de nous déguiser en costume-cravate dans des structures de gestion économique et politique obsolètes, contre-productives et insoutenables, que de retourner au foyer revêtir le tablier, fut-il en chanvre !

En tant que femmes écologistes, nous nous battons au quotidien pour concilier activité professionnelle, mandats électifs et responsabilités politiques pour certaines (encore trop peu nombreuses) et rôle de mère, en cohérence avec le devenir de la planète que nous savons en danger.
Tel est l'enjeu de notre modernité, tel est notre défi.

Oui, les femmes portent toujours le lourd fardeau de devoir concilier leur désir d'être actives, socialement épanouies et maternantes. Mais renvoyons la responsabilité de ce fardeau à ce qui a créé cette distorsion : un système historiquement décidé par et pour les hommes.

Comment changer la donne si les femmes restent toujours les parias des structures de décision ? Le vrai défi d'aujourd'hui n'est pas de savoir comment faire entrer les femmes dans un système inchangé et destructeur pour la cellule familiale comme pour la planète, mais de changer le système pour que les femmes y pénètrent, faisant valoir leur point de vue, leur sensibilité et de faire émerger les valeurs écologistes et post-féministes d'aujourd'hui. C'est la condition indispensable à la métamorphose de nos sociétés vers un monde égalitaire et durable.

Nelly Bonnefous, Rédactrice en chef « Passage au vert » (Ushuaïa TV)
Odile Chabrillac, Fondatrice The different magazine
Isabelle Delannoy, Journaliste et co-auteure « Home »
Pascale d’Erm, Journaliste et présidente EcoMamans
Anne Ghesquière, Fondatrice FemininBio.com
Laurence Mermet, Conseillère information écoresponsable
Laure Noualhat, Journaliste Libération

Si vous voulez apporte votre soutien ou votre signature, ils sont centralisés sur le site Femininbio.com

Porte-paroles pour « Vertes de rage » :
Nelly Bonnefous : nellybonnefous(at)yahoo.fr
Odile Chabrillac : thod(at)club-internet.fr
Isabelle Delannoy : vivavita(at)gmail.com
Pascale d'Erm-Gasselin : dermgass(at)club-internet.fr
Anne Ghesquière : anneghesquiere(at)yahoo.es
Laurence Mermet : laurence.mermet0027(at)orange.fr
Laure Nouhalat : l.noualhat(at)gmail.com

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23961

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Lun 22 Fév 2010 - 22:02

et aussi
http://www.femininbio.com/maman/actualites/la-leche-league-france-repond-aux-interpretations-d-elisabeth-bad.html a écrit:
La Leche League France répond aux interprétations d’Elisabeth Badinter
Article du : 17/02/2010
Réalisé par : La Leche League


La Leche League France répond aux interprétations d’Elisabeth Badinter

À la suite de la publication du livre intitulé Le conflit, la femme et la mère, d'Élisabeth Badinter, et des nombreuses interventions médiatiques qui ont entouré sa publication, La Leche League, qui fait l'objet d'un chapitre entier du livre et a été abondamment citée dans les médias par l'auteur, souhaite réagir.


La Leche League est une association de soutien à l’allaitement maternel, apolitique et non confessionnelle, fournissant aux femmes qui le désirent une information objective, étayée par l'expérience de nombreuses mères et les données scientifiques les plus récentes, afin de les accompagner dans leur projet d'allaitement.

Nous ne voyons donc que les mères qui s'adressent à nous, et leur apportons les informations dont
elles ont besoin, y compris pour le sevrage de leur bébé.
Nous organisons également des réunions spécifiques pour les aider à concilier travail et allaitement, car de plus en plus de femmes en font le choix.
Ce soutien prend la forme d’une aide de mère à mère, par le biais de réunions d’information et de soutien, d’un répondeur national (7 j / 7 de 8 h à 22 h : le 01 39 584 584), de publications parmi lesquelles L’Art de l'allaitement maternel (éditions First, 2009) et d’un site Internet (www.lllfrance.org). Notre action, relayée par 350 animatrices dans 187 groupes en France, est entièrement bénévole. Nous nous devons de rétablir certains faits.

D'abord des amalgames regrettables : en pages 111-113 de son ouvrage, Mme Badinter évoque 10 "commandements". Ceux-ci ne viennent pas du site de LLL, mais d’un site américain alternatif, "Alternamoms", qui présente une série d'injonctions sur le modèle du décalogue biblique, et qui cite LLL. LLL offre des informations, non des diktats.
En pages 105-106, Mme Badinter explique que "retrouvant les accents moraux de Plutarque s'adressant aux mères romaines qui ne voulaient plus allaiter, on rappelle aux mères que leurs seins appartiennent en priorité à leur bébé [...] ». Là encore, puisqu'il est besoin de le rappeler, le corps de la femme n'appartient qu'à elle, et allaiter demeure un choix. LLL n'a d'autre objectif que d'accompagner les projets d'allaitement de chacune.

En page 142, Mme Badinter se penche sur les mères qui commencent à allaiter et parle "de leur épuisement, de l'insuffisance de leur lait, de la douleur des mamelons crevassés, des heures passées à attendre que le bébé soit enfin rassasié, etc. Les militants de l'allaitement répondent en choeur qu'aucun de ces motifs n'est recevable et que toutes les femmes peuvent le réussir". Elle attribue ainsi à LLL une injonction absolue d'allaiter, quelle que soit la douleur engendrée par l'allaitement. Ceci est totalement contraire aux principes de LLL. À l'inverse, une douleur pendant l'allaitement est pour nous le symptôme d'un problème. Lorsqu'une mère nous sollicite à ce sujet, nous mettons tout en oeuvre pour l'aider si elle désire continuer à allaiter, car, oui, il y a des solutions.

Par ailleurs, la place du père dans le maternage est, selon LLL, essentielle. Il ne saurait disparaître au seul profit de la mère. Un chapitre entier de L'Art de l'allaitement maternel est consacré au père.

Enfin, et pour conclure, oui, nous pensons que les besoins du bébé, immature et vulnérable, sont
prioritaires, et que sa mère est la personne la mieux à même d'y répondre.

Pour plus d’informations, contactez :
Bénédicte Opitz
Présidente de l'association
Tél. : 01 44 78 91 64
Claude Didierjean-Jouveau
Responsable des relations avec la presse
Tél. : 01 48 94 70 97 / 06 07 99 22 07

A propos de La Leche League
La Leche League France (Leche se prononce létché et signifie le lait en espagnol, et League se prononce ligue, littéralement la ligue du lait) est une association loi 1901 reconnue d'intérêt général.
Depuis sa création en 1979, LLL France, antenne française de LLLI fondée en 1956 par sept mères,
n’a cessé d’oeuvrer pour remettre les bébés dans les bras de leurs mères. En France, ce sont aujourd’hui plus de 350 mères bénévoles qui offrent de leur temps pour aider les mères à vivre un allaitement heureux. La Leche League, c’est aussi tout un ensemble de services à destination des professionnels de santé, dont un département de formation, AM-F.
Pour plus d’informations : www.lllfrance.org

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
meosine
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 10/11/2005
Féminin
Localisation : Bugarach (Aude)
Nombre de messages : 1481

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 28 Fév 2010 - 18:51

Verte de rage aussi... J'avais pourtant appris en cours de philo que la philo c'était "thèse, antithèse, synthèse". Elisabeth Badinter n'aurait gardé que l'antithèse : "suivre les rythmes naturels aliène la femme" ?

Une autre réponse, dans laquelle certaines fées se reconnaîtront peut-être

Citation :
Maman, écolo et féministe ? Oui, c’est possible !

Avec son livre Le conflit, Elisabeth Badinter a jeté un pavé dans la mare. Elle y affirme que le «naturalisme» actuel fait du tort au féminisme, qu’il menace les acquis des femmes obtenus de haute lutte ces dernières décennies. Des femmes éco-activistes ont immédiatement riposté avec «Vertes de rage», une lettre ouverte à la philosophe. Chez Global mag nous avons sollicité une blogueuse maman et écolo, pour lui demander ce qu’elle en pensait.


Frédérique et son fils
Avant la naissance de mon fils Émile, mon objectif n’était absolument pas d’être une maman écolo. D’ailleurs, il y a quatre ans, on entendait beaucoup moins parler de ce « modèle » de maman dans les médias. Durant ma grossesse, j’ai beaucoup réfléchi à comment je voulais vivre cette maternité, non pas en me basant sur une image parfaite de celle-ci mais plutôt sur mes désirs profonds.

Ce qu’on appelle le maternage – l’accouchement sans péridurale, l’allaitement longue durée, le co-dodo (dormir avec lui), le portage, l’alimentation bio, … – s’est imposé comme une évidence. Comme s’il était impossible pour moi de faire autrement.

Bon là, j’arrête tout de suite l’image que votre cerveau se fait de moi. Vous m’imaginez ultra naturelle, vêtue d’une robe fleurie en chanvre équitable buvant mon thé ayurvédique devant mes chèvres dans le Larzac ? C’est raté!

Je suis cheffe d’entreprise, j’adore sortir en ville, je vais acheter mon pain avec du mascara et du blush, je m’habille chez Zara et TopShop (la mode éthique est superbe mais trop chère pour moi) et je ne jure que par le café et le vin rouge.

Et, bien que je sois écolo, je mets un point d’honneur à ce que mon fils et moi-même, restions complètement adaptables à toutes les situations. S’il est invité au McDo par un de ses copains, qu’il y aille ! Les fast-food m’insupportent mais ils font partie de la vie, alors il faut qu’il connaisse.

Déçus ? Je casse votre belle image de la maman écolo. Sérieusement, si vous me voyez dans la rue, jamais vous ne penserez que je suis une adepte du maternage. Cerise sur le gâteau – n’en déplaise à Mme Badinter si je ne rentre pas dans son schéma – je suis féministe et pour rien au monde je ne renoncerais à mon travail. Je suis la preuve vivante que maternage, féminisme et vie professionnelle sont tout à fait compatibles.


Source : Michèle Delaunay (Flickr)
Sauf que, soyons honnêtes. Tout ceci est possible parce que j’ai un mari extrêmement présent (presque plus féministe que moi !) et une famille adorable qui me soutient dans mes choix.

J’ai toujours pu allaiter sans gêne lors des repas de famille (mais non je ne montre pas mes seins à tout le monde, je fais ça discrètement). Pendant les tétées nocturnes, mon mari m’apportait gentiment une tisane pour me soutenir et il se levait le matin pour me laisser dormir un peu. Dans ces conditions, j’aurais pu allaiter des triplés pendant 10 ans !

Pour faire une petite parenthèse, un mari qui milite pour l’équité entre hommes et femmes ce n’est pas forcément la panacée : «Chérie peux-tu aller au garage changer le pneu crevé, je dois emmener le petit à l’éveil musical». Sympa la parité ! Vivement le retour du bon vieux partage traditionnel des tâches. Mais non Élisabeth du calme, je blague. Merci pour tout ce que tu as fait pour nous.

Mon secret n’est pas sorcier. Je prends plaisir à être une maman écolo. Je ne supporterais pas de le vivre comme une contrainte. C’est peut-être ça la clé, avoir du plaisir…

Mais je conçois que le maternage puisse ne pas convenir à toutes les femmes. Soit parce que cela ne correspond pas à leur personnalité, soit parce que leur entourage n’y est pas propice. Je suis mal placée pour les juger. Je serais surement une autre maman avec un mari macho et une famille qui critique mes choix.

Bref, tout cela démontre une chose très simple. Une famille, ça se gère à deux. Je constate que toutes les mamans écolos épanouies le sont notamment grâce à un compagnon aussi impliqué qu’elles. Le maternage est un projet commun, difficile à réaliser seule, mais ô combien riche lorsque bien vécu.

Frédérique Chartrand
http://global.arte.tv/fr/2010/02/26/maman-ecolo-et-feministe-oui-cest-possible/
_________________
meosine
http://meosine.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Bergamote
neutre
neutre


Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 31
Féminin
Localisation : Bourgogne
Nombre de messages : 18

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Dim 28 Fév 2010 - 19:17

Merci Méosine pour ce lien !



J'étais tellement remontée que j'en ai pondu un article sur mon blog le jour même, peut être un brin trop virulent...


Celui-ci est optimiste, souriant, rassurant, il adopte le bon temps et fait du bien à lire !
Je complète tout de suite en mettant le lien chez moi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Ven 3 Sep 2010 - 10:46

J'ai lu l'article et il m'a bien fait sourire. Personnellement, je pense que je serais heureuse de pouvoir m'occuper de mon enfant, à la maison. J'aime m'occuper de ma maison et de mon linge, d'être présente chez moi pour améliorer le quotidien de ceux que j'aime, de ma famille.
Je vais bientôt faire la demande pour garder des enfants chez moi.
J'ai travailler dans divers sociétés qui exploitaient ses travailleurs, alors personnellement, je me sens bien plus épanouie chez moi, à faire des tâches qui me plaisent, plutôt que de faire un travail ingrat, de me tuer au travail et de rentrer chez moi si épuisée que je ne peux pas profiter de ma famille.
Revenir en haut Aller en bas
Bootnie
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 21/08/2010
Age : 49
Féminin
Localisation : ou l'amour et la joie sont de la partie
Nombre de messages : 3053

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Ven 3 Sep 2010 - 16:31

Bonjour à toutes,

Je n'ai pas lu les articles...juste les gros titres.
Une chose certaine...les femmes qui s'interessent à leur bien-etre ,à leurs enfants et aux autres en mangeant sainement,allaitant .....etc.... dérangent.
Normal...nous ne nous laissons pas "lobotomiser" par la société de consommation.

En fait, je m'en fiche que des articles de ce genre naissent.De tout temps,tout est dit et n'importe quoi.
Si tu ne fais pas comme la moyenne , tu es catalogué comme une marginale...Personnellement,je ne réponds plus aux questions car la personne en face de moi n'est pas intéressée par la réponse...sauf celle qui vit comme moi.

J'ai été qualifiée de "BIO", néo "BOBO" , de farfelue ...
Peu importe....je travaille,j'élève mes enfants avec mon mari,je cuisine (pas de surgelés ou peu,pas de boite de conserves,pas de produits modifiés),nous avons un potager,j'entretiens ma maison (cf raffa-ménage) , j' ai allaité exclusivement nos 2 filles 7 mois pour l'une et 11 mois pour la 2 ème sans congés maternité (je suis prof libérale)...je fais du troc ,je donne ,j'échange , je re-prise ,je customise....etc....c'est ma façon de vivre.

JE ME SENS EN ACCORD AVEC LA VIE QUI M'EST OFFERTE....je vis avec mes sens (ouie,odorat...) ....je ne survis pas et surtout ne suis pas dépendante de cette société de consommation et d'infos....quand mes clients me racontent les nouvelles et comment ils ont percu ...cela me fait peur!!!!!!!! cf le "bordel" avec la grippe H1N1....

TOUS ces produits miraculeux que les pubs vendent....ils enrichissent les industriels....c'est tout.
Le produit miracle tuant 99 % de bactéries....du coup, nous ne nous lavons plus les mains!!!!!!! et dans les hopitaux , malgré le panel de produits bactéricides,fongicides,virucides...il y a de plus en plus d'infections nosocomiales.

Laissons-nous penser et du coup agir avec réflexion et discernement.!!!!!!!!
Je ne suis ni une féministe,ni une carriériste, ni une écolo.......; ou je ne sais qui encore...je suis une femme,une maman,une épouse qui souhaite vivre avec sa conscience...je me complais dans cette vie...c'est mon devoir d'etre humain de respecter mon corps,mon environnement,les miens avec ce que la nature nous donne de meilleur.
Je croise dans ma vie professionnelle et privée beaucoup de monde...je ne juge pas leur facon de vivre, je ne donne des conseils que si l'on me demande...par contre,je suis souvent jugée....c'est bizarre tout de meme!!!

Je pourrais écrire des heures!!!! mais je vais chercher mes filles à l'école.
A bientot vous lire
Bootnie



_________________
"LA VIE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU , RESPECTONS-LA EN COMMENÇANT PAR NOUS RESPECTER CORPS ET ÂME...ELLE NOUS LE REND AU CENTUPLE"
violette violette    


Revenir en haut Aller en bas
carline
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 12/10/2007
Age : 109
Féminin
Localisation : Sous mon cerisier
Nombre de messages : 588

MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne Lun 13 Sep 2010 - 11:44

BOOTNIE a écrit:

Je croise dans ma vie professionnelle et privée beaucoup de monde...je ne juge pas leur façon de vivre, je ne donne des conseils que si l'on me demande...par contre,je suis souvent jugée....c'est bizarre tout de même!!!


Mon expérience est tout à fait identique, et j'apprends à me taire le plus souvent. Je "délivre" juste un petit mot par-ci par-là, et je laisse le temps faire son oeuvre. Je suis très souvent surprise des retombées. J'ai appris qu'il ne faut aller ni trop loin, ni trop vite. Lorsque je réponds à une question, à quasiment chaque mot que je prononce je regarde la réaction de mon interlocuteur, et j'arrête dès que je vois son attention baisser, ou le petit air de doute que je lis sur son visage, (ce qui arrive très très vite).

J'en suis à me dire que nous avons tous besoin de temps pour comprendre ce monde qui nous entoure et pour faire nos choix de vie. Une fois qu'on a commencé à comprendre... on ne cesse plus de chercher des solutions respectueuses de "mère nature".

Je suis parfois très optimiste, parfois très pessimiste et le plus souvent fataliste, mais je continue à mener ma vie selon mes principes, quoiqu'on en dise, quoiqu'on en pense.
_________________
« Mieux vaut allumer sa petite bougie que de maudire les ténèbres. » LAO-TSEU

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne

Revenir en haut Aller en bas

Article : "l'écologie renvoie les femmes à la maison" Marianne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Actualités, informations, réflexions, actions, luttes :: Actualités sur la société, la politique, le quotidien -