écologie, simplicité, fait-maison
 
Port. 3 col.FAQPublicationsAccueilS'enregistrerLe Grimoire LPMConnexion
6ème numéro de la Gazette LPM
juillet 2017 !
Cliquez et lisez !



Des photos, des photos....
et encore des photos...
de nos potagers !
Alors ? ça pousse ?

Vacances ou pas vacances ?
le sondage de l'été 2017 sur LPM



Un savon, des savons...
Nos réalisations !

lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23908

MessageSujet: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Lun 29 Déc 2008 - 11:58

Suite à une discussion sur ce livre : Le lait : une sacrée vacherie ? - de Nicolas Le Berre (dans la bibliothèque), voici quelques arguments sur la nocivité du lait de vache :

source : http://membres.multimania.fr/jbarriere/dossiers/lelaitde.htm

1.Code génétique inadapté

Les hormones contenues dans le lait de vache sont des véhicules d’informations et vont transmettre à l’hypophyse du veau des informations adaptées à cette espèce animale particulière.

Imaginez une information de croissance spécifique au veau, par exemple peser 500 kg à six mois, reçu dans l’hypophyse d’un nourrisson qui, lui, dans le même temps, ne doit peser que 7 à 8 kg ? que va-t-il se passer ?

Tout simplement, cette information non spécifique, qui ne correspond en rien à la croissance normale de l’être humain, va perturber le mécanisme sensible du système hormonal réglé par l’hypophyse et, de ce fait, déclencher toute une série de conséquences fâcheuses pour le bon fonctionnement physiologique de l’individu.

Quand bien même, malgré cela, l’organisme humain serait capable de s’adapter à cette désinformation, il le ferait au détriment d’autres fonctions s’étalant sur la vie entière de l’individu et même sur des générations.

C’est pourquoi le danger ne porte ni sur la quantité de produits laitiers absorbés (bien que cela puisse provoquer des encrassements du métabolisme, et nous en reparlerons plus lion), ni même sur la quantité biologique : le lait de vache issu de l’agrobiologique contient absolument les mêmes informations néfastes et non adaptées à l’espèce humaine. Une seule goutte de lait, même cachée dans un gâteau, suffisait à dérégler le processus du métabolisme.

En conséquence, on constate, dans la plupart des cas, des réactions négatives du bébé lors du sevrage passant du lait maternel au lait de vache, ou aux laits dits maternisés qui restent malgré tout spécifiques à l’espèce animale car composée avec du lait de vache.

Cette information ne se trouve pas dans la viande de bœuf car n’ayant pas les mêmes caractères d’information. Il est, à mon avis, plus dangereux pour la santé de l’homme de consommer des laitages que la viande de bonne qualité biologique. Contrairement aux idées répandues parmi les adeptes végétariens.

2. Du calcium inaccessible

Nous trouvons dans le lait de vache, tout comme dans le lait maternel, du calcium. Celui-ci est dosé suivant les besoins du veau ou du bébé. Non seulement les besoins ne sont pas les mêmes, mais aussi grande que soit la proportion de calcium dans le lait de vache, celui-ci ne pourra en aucun cas être disponible à l’organisme humain. En effet, les protéines spécifiques contenues dans le lait animal et ayant pour fonction de transmettre l’information nécessaire à l élaboration de l’osséine (filet sur cartilage pour retenir les minéraux) ne seront pas adaptées à notre espèce, mais au veau, donc totalement inopérantes pour l’être humain.

C’est pourquoi le bébé, l’enfant, ou l’adulte, auront très peu d’osséine et par ce fait, retiendront mal les minéraux, entraînant une déminéralisation progressive.

En regroupant les constatations de plusieurs chercheurs, médecins et hygiénistes, il semblerait que l’organisme, d’une part se défait de ces sels minéraux circulant dans le système sanguin, par défaut d’osséine, et d’autre part accumule ces mêmes sels contenus en trop grande quantité dans le lait de vache, dans des endroits tissulaires et organiques du corps. Ceci entraînant indurations, kystes, calculs et becs de perroquet.

3. Des graisses saturées

Dans le lait maternel , les graisses sont constituées essentiellement d’acides gras poly-insaturés. Le lait de vache, lui contient essentiellement des acides gras saturés à grosses molécules lipidiques que le foie de l’être humain a du mal à digérer et à saponifier. Le système biliaire se fatigue par une suractivité pour tenter de dissoudre un produit incompatible avec le système digestif. Il est important de savoir que le lait de vache a la propriété de fixer les toxines déjà présentes dans le corps et principalement celles qui viennent s’y ajouter par l’alimentation. C’est pourquoi lors d’une maladie aiguë ou chronique ( grippe, angine infection) il est indispensable de supprimer tous les produits laitiers afin d’en venir à la guérison. De plus, les graisses qui ne sont pas éliminés seront absorbées au niveau de l’intestin grêle, passant ainsi dans le sang, ce qui est particulièrement nocif. Les graisses ont une importance capitale pour le développement du cerveau et du système nerveux. Le cerveau de l’être humain ayant une croissance plus rapide que celui des autres mammifères, il est donc important de lui fournir des graisses de bonne qualité, c’est-à-dire insaturées, de provenance maternelle ou bien végétale.

Et pour une croissance harmonieuse du bébé, nous trouvons la lactoferrine dans les protéines du lactosérum maternel.

4. Pauvreté en lactose

Le lait maternel, biologiquement adapté à l’homme, contient 50 % et plus que le lait de vache. Ses propriétés sont non seulement énergétiques et déterminantes dans le processus de l’assimilation des minéraux et de la constitution de la flore intestinale, mais aussi elles participent grandement dans la protection contre les germes pathogènes.

Aucun lait d’origine animale ne protège l'homme contre les germes pathogènes et autres parasites. Bien au contraire, ils en favorisent tous la prolifération par modification du milieu digestif et intestinal qu’entraîne inévitablement leur absorption.

La fièvre de Malte et la brucellose en sont les conséquences dont les risques ont été minimisés avec la surveillance sanitaire et la vaccination. Mais la vaccination n'empêche pas le passage d'autres toxines présentes dans le lait de vache comme nous allons le voir plus loin.

Les protéines du lactosérum contenues dans le lait maternel contiennent des protéines anticorps (lysosymes, gammaglobulines. immunoglobulines) qui jouent un rôle de grande importance dans la lutte contre les infections, d'autant plus que le nourrisson n'a pas établi sa barrière immunitaire intestinale.

D'où, une fois de plus, l'importance de nourrir l'enfant au lait maternel et d'abandonner le lait de vache favorisant les parasites en tous genres.

5. Des molécules géantes

Les éléments constitutifs du lait de vache et du lait maternel sont différents, notamment par la grosseur des molécules et des protéines ainsi que par leur formule biochimique.

Le milieu digestif est également différent selon l'espèce: l'estomac du veau sécrétant de la caillette et celui du bébé de la présure (réinine) pour dégrader et coaguler leurs laits respectifs. Ainsi, on constate que la caillette du veau est cent fois plus puissante et active que la présure du nourrisson, et cela en rapport avec les molécules constituantes du lait de vache qui sont nettement plus grosses que celles du lait maternel.

C'est donc un effort considérable que nous demandons à notre foie pour dégrader une trop grosse molécule d'origine animale.

Diluer le lait de vache avec de l'eau pour le rendre soi-disant plus digeste ne changera rien à l'affaire car la formule biochimique restera la même.

Le bébé fabrique de la réinine jusqu'à l'âge de trois ans. Au-delà de cet âge, si nous le forçons à boire du lait de vache après son sevrage, son organisme se verra forcé de fabriquer de la présure (lactase) pour digérer un aliment qui ne lui est donc pas nécessaire, au détriment des autres fonctions organiques. J’ajouterai que la présence de la lactase dans l'intestin est responsable de gaz et de ballonnements (une flore intestinale de bonne qualité est de nos jours très rare, il est donc très important de ne pas la modifier ou de la remettre en bon état).

Les Africains possèdent très peu d'enzymes (réinine) pour digérer le lait de vache. Ils sont donc plus exposés que les Occidentaux à des dérèglements digestifs aux conséquences fâcheuses. Le lait de vache et ses sous-Produits ( fromage, yaourt; beurre) sont contre-indiqués dans les pays tropicaux

6. Les facteurs toxiques

Dans les cahiers de la nutrition «Médecine officielle», il est noté que nos chercheurs ont découvert dans le lait de vache une molécule hautement toxique pour l’homme. Des recherches ont été effectuées afin de retirer cette molécule du lait, au lieu d’en retirer tout simplement la vente.

Avec tous ses divers procédés de pasteurisation, d'homogénéisation et de stérilisation UHT, le fait de vache perd ce qui, à la rigueur, pourrait nous aider à nous débarrasser assez vite de cette molécule toxique, c'est-à-dire ses enzymes.

Les enzymes sont des facteurs d'assimilation intervenant par catalyse. Sous la chaleur des divers procédés de longue conservation et de protection, le lait de vache se défait de ses enzymes qui sont tous très sensibles et dont la survie est nulle à haute température.

Choisir entre un lait cru et sa facilité d'assimilation et un lait cuit de longue conservation et sa facilité d'emploie, je dirai que cuit ou cru, il vaut mieux s'abstenir.

D’autant plus que dans la fabrication de certains fromages , et plus spécialement les fromages de hollande, l’ajout de tous les additifs conservateurs (polyphosphate, nitrate), sont très dangereux pour la santé de l’homme. Les phosphates ont une action inhibitrice sur la fixation du calcium, d’où le nombre croissant de personnes atteintes de spasmophilie, consommant du fromage ou des produits laitiers. Il faut donc se méfier de la fausse information concernant l’apport de calcium par les laitages.

Et pour terminer, les vaches subissent divers traitements (hormones, vaccins, antibiotiques). Elles sont elles-mêmes alimentées par des produits forcés et traités qui transmettent une forte teneur en toxines dans le lait, ajoutant à tous les facteurs déjà énumérés un danger de plus pour la santé de l’homme. (sans parler des farines de cadavres de mouton dont on les a longtemps gavées et dont on commence à mesurer aujourd’hui les graves conséquences sous le terme de « maladie de la vache folle ».

Les produits laitiers d'Europe inondent le Marché et s'expatrient vers les autres pays, notamment les pays tropicaux dont le climat ne permet pas aux consommateurs leur assimilation : de nombreux problèmes de santé en découlent sans en soupçonner leur origine.

Pourquoi, au moment où les médias dénoncent la viande contaminée par la maladie de la vache folle, ne se préoccupe-t-on pas de la qualité du lait de vache ? Et pourtant, il semble logique de se poser , au moins la question.


Et voici des liens à lire :
http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/produits-laitiers/lait/
http://www.lanutrition.fr/les-news/laitages-et-sante-une-conference-de-thierry-souccar-le-22-mars-2011-a-beynes.html
http://forums.france5.fr/cdanslair/Sante/lait-sacree-vacherie-sujet_147_1.htm
http://www.amessi.org/Lait-de-vache-et-ses-inconvenients-pour-la-sante#.TqqnBmMlHCM
http://www.amessi.org/Dangers-des-produits-laitiers#.TqqnB2MlHCM
http://www.amessi.org/Lait-mensonges-et-propagandes#.TqqnF2MlHCM
http://www.santenatureinnovation.fr/quelles-solutions/nutrition/lait-provoque-acne

et sur le forum
Laits végétaux
Lait de croissance et alternatives
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)


Dernière édition par matali le Ven 28 Oct 2011 - 15:02, édité 2 fois (Raison : MAJ des liens)
Revenir en haut Aller en bas
Claire
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 35
Féminin
Localisation : Montauban 82
Nombre de messages : 427

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mer 12 Jan 2011 - 15:03

Ah ce sujet je viens de me faire gronder par une homeopathe car j ai enleve le lait de vache a mon fils de 5 an, qui n a fait qu un petit rhume plutot de type allergique depuis,il n est pas malade!!!
Mais elle me dit qu il lui faut un apport dede calcium malgre tout.

Par quoi avez vous remplacé? Il y a t il des choses mieux acceptées par les enfants que d autres?
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23908

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mer 12 Jan 2011 - 15:26

Tu as un sujet sur les "laits végétaux" (en particulier, le lait d'amande est riche en calcium parce que l'amande est riche en calcium) qu'il faut étudier avec soin, certains sont plus gras que d'autres.
(lien donné ci-dessus )

Avec une alimentation équilibrée, il n'y a pas besoin de compléments en calcium... On peut éventuellement surveiller l'acidité de son régime (il y a un sujet là-dessus aussi) qui "bouffe" le calcium des os.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Claire
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 35
Féminin
Localisation : Montauban 82
Nombre de messages : 427

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mer 12 Jan 2011 - 16:19

Merci je viens d' en faire le tour et comme j aime le lait d' avoine je vais le tenter a base crème et en faire pour nous deux le matin.
Il n a pas l air carence mais bon, comment voit on une carence en calcium...
Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23908

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mer 12 Jan 2011 - 16:50

Les carences ne se voient qu'à très longs termes...
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
jahylissa
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 43
Féminin
Localisation : hautes pyrénées
Nombre de messages : 2999

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mer 12 Jan 2011 - 17:01

Décidément c'est à se demander parfois ce qui est bon pour nous...
Je ne pensais pas que c'était à ce point nocif pour notre santé,on a tellement d'a priori dû aux mauvaises infos reçues depuis toujours!!!
J'avais pensé il y' a quelques temps à faire moi même les laits végétaux (déjà testé lait de noisette) mais j'ai un peu peur pour la conservation...Je vais aller voir le lien..Le lait d'amande me tente bien.Mon ptit bout est encore bien attaché à ses deux bib(matin et goûter) alors il faudra peut être un peu de temps pour l'habituer..Affaire à suivre.
Claire,je ne sais pas comment on voit une carence en calcium mais je serais aussi interessée de savoir (à part prise de sang pour vérifier??)
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23908

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mer 12 Jan 2011 - 17:27

L'ostéoporose, en particulier, c'est longtemps après (âge adulte). Les conséquences ne se voient qu'à long terme.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Bubble
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 24/12/2010
Féminin
Localisation : Pyrénées
Nombre de messages : 240

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mer 12 Jan 2011 - 18:19

Les produits laitiers ne sont absolument pas indispensables, c'est un mythe bien entretenu par les lobbies de producteurs de produits animaux. Le calcium contenu dans le lait animal est difficilement assimilable par notre organisme, le calcium qui nous est le plus profitable est celui que l'on trouve en large suffisance dans une alimentation saine et équilibrée. Il n'y aura pas de carence si on mange varié !

Aliments riches en calcium assimilable par l'homme (le lait de vache est riche en calcium assimilable par le veau !) : fruits secs, légumes verts (notamment, dans l'ordre : persil, épinards, fenouil, brocoli, chou...), algues, céréales complètes, lait de soja, certains fruits (kiwi)...

De même, le fait que l'ostéoporose soit dû à un manque de calcium est aussi une idée reçue, un autre mythe qui profite aux producteurs laitiers. En fait, l'ostéoporose est liée à une mauvaise assimilation ou à une perte de minéraux et d'oligo-éléments, incluant le calcium, qui sont généralement causées par de mauvaises habitudes alimentaires. (source : Toute la vérité sur le calcium Toute la vérité sur le calcium ).

Simple constatation : Les femmes américaines sont les plus grandes consommatrices de calcium au monde, et elles ont aussi le taux le plus élevé d’ostéoporose...

Un article intéressant ici : Produits laitiers et Ostéoporose.

Un tableau des aliments riches en calcium là :dietetix info.

Je ne consomme plus aucun produit laitier depuis 5 ans et si j'avais un enfant je ne lui en donnerai pas non plus. flor
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5838

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Jeu 13 Jan 2011 - 10:46

Citation :
lait de soja
Nan... ça c'est une erreur & vaudrait mieux éviter d'en boire (voir mon blog pour plus d'infos si tu le souhaites)
car ce lait végétal est lui aussi le fruit de plus en plus lucratif des lobbying avec ses nombreux dérivés
(tofu, protéines de soja désydratées, galettes végétales, et beaucoup de préparations destinées aux végétaR/Liens ! : /

Dans les noix, très riche en calcium aussi : les graines de pavot !!!

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Bubble
neutre
neutre
avatar

Date d'inscription : 24/12/2010
Féminin
Localisation : Pyrénées
Nombre de messages : 240

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Jeu 13 Jan 2011 - 23:28

Tiens c'est vrai, il n'y a pas beaucoup de calcium dans le lait de soja, c'est bien de me reprendre. Lutin En fait je me suis aidé du tableau trouvé sur wikipédia (ici) et comme il y figurait je l'ai bêtement recopié, mais c'est vrai qu'il est en dernière position, mea culpa !
Je n'en bois pas par contre, je roule à l'eau de source, infusion, cacao, thé et jus de carotte, pas de lait d'aucune sorte chez moi !
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aerin
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 31
Féminin
Localisation : Brocéliande
Nombre de messages : 331

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Ven 14 Jan 2011 - 9:22

Allez, je suis d'accord dans le principe que chaque lait maternel est spécifique au mammifère qui le tète. Mais il faut bien que quelqu'un se fasse l'avocat du diable en abordant un point que personne n'a évoqué ici : le goût.

Et ben oui, j'aime le fromage de vache, le vrai, le bon, celui au lait cru, les pâtes pressées, les "moisis", les salés, les parfumés aux herbes...
Et comme le titre de ce sujet est "lait de vache (et autres animaux)", je pourrais dire la même chose des fromages à base de lait de chèvre, de brebis, et pourquoi pas d'ânesse, de jument (Mongolie), de yack (de yackette? ),...

On est ici sur un forum qui peut se réclamer du milieu "alternatif" (si si, relisez, vous verrez), je ne parle donc pas des productions laitières industrielles, stérilisation et traitement du lait de l'étable à la table ( ), mais bien du lait brut de pomme, de qualité biologique (sans forcément passer par les labels toussa), bu tout chaud avec tous ses brins de paille par les enfants à la traite, transformé sur place en fromage qui est LE moyen de conservation "naturel" du lait (une femelle en lactation produit du lait tous les jours, qu'est ce que c'est que cette manie de vouloir le boire des jours après alors qu'il y en a du frais), ou bien bouilli longuement le lendemain pour la boisson ou le yaourt.

La diabolisation du lait animal est une mode qui n'est pas acceptable, tout comme n'est pas acceptable (encore moins je dirais) le bourrage de crâne du lobby industriel laitier qui pousse le milieu médical et de nombreux parents à intoxiquer les petid'homs.
Au lieu de s'en prendre au lait, il faut s'en prendre à l'inondation des gosiers sensibles par appât du gain et inconscience sanitaire (pas innocente, hein, cette inconscience ...).

Un bol de lait chaud, ça calme, ça réconforte.
Un quignon de pain avec un bout de from'ton, ça goûte, ça cale.
La sensibilité et les allergies de l'organisme sont du ressort de la conscience et de l'observation de soi-même et de sa famille, et de la compréhension de l'alimentation traditionnelle (Europe occidentale, orientale, Asie centrale, Japon, Tropiques, Hauts Plateaux du continent américain, ...).
Je pense que le lait animal peut faire partie de la diversité de notre alimentation d'européens de l'ouest, tout comme les laits végétaux (que j'adore soit dit en passant), les aliments et boissons fermentés,...
Il ne vous viendrait pas à l'esprit, du moins j'espère, de prendre des pickkles (fait maison, pasmonnom ) pour une part de légumes verts vapeur; et bien, c'est pareil avec le lait de vache et le fromage, l'occasion fait le plaisir.

Une petite exagération :
Les viandards ont leur saucisson, les végétaliens des fruits acides, les crudistes des salades indigestes et les fumeurs la nicotine.

J'ai encore plein d'idées à développer sur le sujet ("fausse" libération de la femme, perte du pourquoi on a un jour donné un lait d'autre animal à un nourrisson, rentabilité bouchère des vieilles vaches laitières,...), mais il me faut encore un peu de réflexion pour mettre tout ça en phrases bien construites.
_________________
L'Atelier du Dragon Vert
mon petit atelier en Brocéliande...

CHOOOOO-COOOOOOO-LAAAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Chouette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 12
Féminin
Localisation : belgique - Braine l'Alleud
Nombre de messages : 8217

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Ven 14 Jan 2011 - 10:01

je suis plutot d'accord avec toi Aerin et j'aurais du mal à me passer du lait sous quelque forme que ce soit. Ce serait une trop grand privation.
Et même si bébé j'ai été nourrie au lait de vache (avec des hormones pour veaux), je ne pense pas y ressembler .
Maintenant, c'est vrai qu'on entend tout et son contraire...
Revenir en haut Aller en bas
sanmas
jardinier-ère
jardinier-ère
avatar

Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 47
Féminin
Localisation : béarn
Nombre de messages : 506

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Ven 14 Jan 2011 - 10:06

super ce post!!!merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
Claire
rebouteux-euse
rebouteux-euse
avatar

Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 35
Féminin
Localisation : Montauban 82
Nombre de messages : 427

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Ven 14 Jan 2011 - 12:44

C est vrai qu une bonne raclette!!!
Mais bon donner systematiquement un yaourt au lait de vache, qui sort du frigo a la fin de chaque repas, c est atroce pour le systeme digestif. Mon grand a surement une certaine intolerance a l alimentation collective car depuis tout petit, des qu il allait a la creche ou a l ecole ( retour de vacances), son transit change avec des selles molles et collantes, couleur marron orangés.
Alors qu avec les repas maison et de la nounou RAS.
Je viens de racheter du lait de riz supplementé avec une algue pour le calcium, il n a pas senti la difference.C est vrai que j evitais le lait le matin, remplace par une tisane. Ses apports n etaient pas trop respectés, mais je ne supporte pas toutes ces contraintes de quantite et normes, je n arrive pas a gerer tout ca! On mange comme on mange,je refuse de devenir parano!
C est vrai que opur les enfants il faut y faire attention, mais au Togo, chez mon mari, il n y a pas un seul produit laitier!! ils doivent trouver leur calcium ailleurs, dans les cereales, et les legumes. Leur regime est tres peu varie, du a la pauvret, et mon mari a des dents nickel ( bon c genetique!!)
Revenir en haut Aller en bas
mamen
protecteur-trice
protecteur-trice
avatar

Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 34
Masculin
Localisation : paris
Nombre de messages : 359

MessageSujet: Les laitages Lun 22 Aoû 2011 - 16:41

Bonjour tout le monde!

Je voulais partager avec un vous un sujet qui m'angoisse depuis quelques temps, exactement depuis que j'ai commencé à avoir des problèmes de peaux (acné, rhinites, dermatites...) bref après plusieurs consultations chez différents dermatologues je me suis penché sur la piste de l'alimentation, on faisant des recherches, j'ai pu lire pas mal d'articles qui affirment que le lait et les produits laitiers ne sont pas indispensables pour les adultes? voire pourraient chez certains individus être à l'origine de certains problème de peau par exemple...

Donc voilà, est ce vrai? ou pas, est ce qu'on peut ne plus boire du lait et ne plus manger de produits laitiers?

Voilà quelques articles consultés:

http://www.camptocamp.org/articles/116496/fr/le-lait-de-vache-et-les-produits-laitiers-sont-ils-indispensables

http://goenaka.over-blog.com/article-5417249.html

Merci
_________________
"Be the Change you Want To See In The World" Mahatma Ghandi
Revenir en haut Aller en bas
violette
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 10/02/2009
Age : 49
Féminin
Localisation : où il fait trop froid l'hiver et trop chaud l'été
Nombre de messages : 11097

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Lun 22 Aoû 2011 - 17:04

notre melhia à ecrit un sujet tres interesant sur son blog voici le lien clic ici
_________________

bonne journée  violette
 
Les gens les plus heureux n'ont pas tout ce qu'il y a de mieux ...ils font juste de leur mieux avec tout ce qu'ils ont .

Heureux les esprits fêlés ...car ils laissent passer la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23908

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Lun 22 Aoû 2011 - 17:58

Comme le sujet avait déjà été abordé, j'ai fusionné...
Il y a quelques autres liens qui pourront te guider dans ta recherche.
_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5838

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Lun 22 Aoû 2011 - 20:44

ha bah !!
Violette a déjà répondu pour moi !!

Oui, le lait peut être une cause directe et vérifiable entre autre sur l'acné.

Citation :
Donc voilà, est ce vrai? ou pas, est ce qu'on peut ne plus boire du lait et ne plus manger de produits laitiers?
Pour le reste, tout est sur le page donnée en lien par Violette !!
Donc la réponse est OUI (pis y'a l'article au début qu'a donné not' Modo en Chef alors !! )

Le lait et les produits laitiers ne sont pas du tout indispensables pour notre santé et au Japon (sauf maintenant avec la modernisation et le changement des habitudes alimentaires), ses habitants, devenus adultes, n'en consommaient JAMAIS.... et ils avaient très peu de problèmes de nonos !!

Mais dur dur dans nos pays de supprimer complètement les produits laitiers...
L'idéal est donc de limiter leur consommation.
Beaucoup de produits laitiers peuvent être supprimer comme le lait, la crème fraîche, le beurre
(sauf dans certaines recettes comme pour confectionner des pâtes à tarte sinon c'est un peu trop secos... ...)...
Suffit "juste" de changer ses habitudes alimentaires, certains réflexes...

Perso, avec le lait de chèvre ou de brebis, de temps en temps sous forme de fromage par exemple, j'ai moins de soucis de spots !!

Après, à toi d'essayer, de tester...

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Lutin
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 25/01/2007
Age : 33
Féminin
Localisation : Grenoble
Nombre de messages : 1035

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Lun 22 Aoû 2011 - 22:41

En Asie, en Afrique, ... on ne consomme pas de produits laitiers et ces pays ont les taux les plus bas d'ostéoporose, voire ne connaissent même pas cette maladie.
Pour ma part, je suis très allergique et fait de grosses poussées d'eczéma chaque année entre mai et juillet, la faute aux pollens... Sauf que cette année, j'ai cessé pendant cette période le lait de vache (me suis rabattue sur chèvre et brebis pour les fromages car j'adore ça). Résultat je n'ai quasiment pas eu d'eczéma cette année. Bon, je suis enceinte et je sais que ça joue sur le terrain allergique, alors le vrai test se fera l'année prochaine. Mais n'empêche que je suis bluffée.
Pour les pâtes à tarte, on peut les faire avec de la margarine à la place du beurre, c'est aussi bon voire meilleur (en tout cas ma pâte brisée est plus craquante ainsi) ! Pour les patisseries, on peut tout à fait se passer du beurre, notamment grâce à la purée d'amande. Voire le très bon bouquin de Valérie Cupillard: Sans gluten, naturellement qui contient plein de recettes délicieuses et très simples (il suffit d'avoir quelques ingrédients de base)
Cela dit je ne me vois pas enlever totalement le lait et ses dérivés de mon alimentation, j'aime trop ça (pis je vis au pays de la raclette et de la tartiflette alors bon...). Par contre une consommation raisonnable (comme de tout aliment) me semble une bonne option.
_________________
Lutin(e)

Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5838

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Lun 22 Aoû 2011 - 22:59

Citation :
Pour les pâtes à tarte, on peut les faire avec de la margarine à la place du beurre
Perso, je m'en abstients volontier de la margarine car quand on lis leur compo...
je doute que ce soit bien meilleur pour la santé que le "vrai" beurre au final...

Pis....

..... y'a du palme dedans.... Abella





_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Aerin
guetteur-se
guetteur-se
avatar

Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 31
Féminin
Localisation : Brocéliande
Nombre de messages : 331

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Lun 22 Aoû 2011 - 23:42

J'ai beau aimer l'huile d'Olive, j'ai du mal à l'utiliser au petit dej à la place de mes tartines beurrées dans le chocolat chaud...
_________________
L'Atelier du Dragon Vert
mon petit atelier en Brocéliande...

CHOOOOO-COOOOOOO-LAAAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
zinag
neutre
neutre


Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 48
Féminin
Localisation : un peu au centre, un peu à l'est..
Nombre de messages : 102

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mar 23 Aoû 2011 - 0:09

où il est passé, mon message ?

Ben oui, mais si plus de chocolat, plus de tartine beurrée dedans ? ou alors du chocolat à l'eau ?

La tartine avec juste de la confiture, trempée dans la tisane, le café, le thé, le pastis où je ne sais quoi du petit déj, ben ça évite les gros ronds gras cracras au dessus du bol....(parole d'une anti-trempouille bien obligée de faire avec celles des autres....les visions de bouillon gras au petit déj, c'est pas terrible.... )





Revenir en haut Aller en bas
Lutin
cosméticien-ne
cosméticien-ne
avatar

Date d'inscription : 25/01/2007
Age : 33
Féminin
Localisation : Grenoble
Nombre de messages : 1035

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mar 23 Aoû 2011 - 10:50

Il y a des margarines très correctes en magasin bio, et pas forcément avec du palme (cela dit le boycottage de cette huile n'empêche pas forcément sa culture ni sa consommation... On en vend plus en chine et moins en europe, c'est tout! j'avais lu un très bon article là-dessus mais où?? )
Pour les tartines, c'est margarine également, c'est sûr que c'est moins bon que le beurre mais c'est pas catastrophique non plus!
Le chocolat au lait de riz ou d'amande est nettement plus digeste
zinag
Revenir en haut Aller en bas
matali
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 04/05/2005
Nombre de messages : 23908

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mar 23 Aoû 2011 - 12:28

Pour commencer, je pense qu'il y a la prise de conscience... c'est important.
Après, on peut continuer à manger de tout, dans des quantités qui nous sont propres.

_________________
Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît car tu ne pourras pas t'égarer... (Rabbi Nahman de Braslav)
Revenir en haut Aller en bas
Melhia
modo
modo
avatar

Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 34
Féminin
Localisation : Région Parisienne
Nombre de messages : 5838

MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ... Mar 23 Aoû 2011 - 15:31

Citation :
J'ai beau aimer l'huile d'Olive, j'ai du mal à l'utiliser au petit dej' à la place de mes tartines beurrées dans le chocolat chaud...
Une bonne Huile d'olive, de temps en temps, ça passe mais sinon... j'suis pas super fan non plus le matin !!
On se retrouve vite, comme le dit Zinag, avec une espèce de bouillon où flotte le gras au-dessus... pas terrible l'affaire !!!
Et la tisane / thé se retrouve vite imbuvable... !

Le matin dorénavant, et j'y ai pris goût, c'est tartines grillées avec un peu de purée d'amande tartinées dessus...
ben c'est super bon et je préfère ça au beurre finalement !!!

_________________
ICI figure un blog d'infos sur tout pleins de choses qu'on ne nous dit pas forcément
(Sur les produits laitiers : aident-ils vraiment à consolider nos os ? Sur certains additifs alimentaires qui foutent en vrac notre sensation de satiété, sur les différents labels alimentaires et leur réel gage de qualité, en passant par les soit-disant bienfaits du tofu ou encore des compléments alimentaires...)...
donc si ça vous intéresse, n'hésitez pas à aller faire une p'tite visite sur mes pages !
----------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ...

Revenir en haut Aller en bas

lait de vache ( et autres animaux ) laitages fomages yaourts ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3 Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les petites magies ::  ::   :: Pour l'alimentation et la cuisine (ingrédients, recettes, régimes) :: Ingrédients, produits et recettes de base pour la cuisine -